S’expatrier avec ses enfants au Sénégal

Bonjour à toutes et à tous,

L’expatriation est une aventure aussi bien pour les parents que pour les enfants : une expatriation en famille est ainsi un réel challenge.

Comment vos enfants ont-ils vécu leur déménagement au Sénégal ?

Comment se sont-ils adaptés à leur nouvel environnement ?

Partagez avec nous votre expérience ainsi que vos conseils pour aider les autres membres qui vivent ou souhaitent vivre en famille au Sénégal.

Merci d’avance,

Priscilla

Selon l'âge des enfants, les réactions peuvent être vraiment différentes.
De toute façon, un déménagement reste une coupure franche dans le mode de vie, qu'il soit à l'étranger ou dans le pays d'origine. De ce fait, il y a forcément des efforts d'adaptation.
Nouvelle école, nouveaux copains, nouveaux paysage, et dans le cas de l'expatriation, nouvelle culture.

Mes enfants ont 5 et 10 ans. Pour moi c'était le bon âge pour partir. On n'était plus dans la petite enfance, et nous n'avons pas encore abordé l'adolescence.
Malgré cet âge que je considère comme idéal, il y a eu quelques heurts. Je passe rapidement sur la nostalgie du pays qui revient régulièrement (les copains laissés là bas, l'école, le ski, etc).

Ce qui était plus délicat à aborder c'était les heurts liés à la culture du pays d'accueil.
Une des premières choses que mes enfants ont remarqué c'est l'extrême pauvreté du pays. Les mendiants avec une jambe en moins, ou dans le mauvais sens, les talibés (enfants des rues) tout ca a suscité beaucoup de questions, et les réponses ne sont pas si évidentes à aborder. La notion d'injustice sociale leur est difficile à supporter. Mais c'est aussi pour ca que je considère que l'expatriation est une chance, à leur âge ca permet de leur ouvrir l'esprit, de leur faire rendre compte que la vie qu'elles ont est très riche, non seulement d'un point de vue matériel mais aussi humainement. Que beaucoup de personne n'ont pas cette chance là. Ca permet de relativiser leurs soucis de petites filles occidentales.

Nous avons eu un autre soucis auquel je ne m'attendais pas.
Nous sommes athées. Sans vouloir imposer cette vision des choses à nos enfants, il est vrai que l'absence de religion à la maison leur a porté préjudice. Dans leur école, 90% des enfants sont musulmans, il y a aussi quelques juifs et chrétiens.
Malheur à ma fille qui a osé dire en classe qu'elle ne croyait pas en dieu !!! Ici tu peux croire en ce que tu veux, la tolérance existe réellement, mais ne croire en rien du tout a choqué beaucoup de ses camarades, qui se sont empressées de leur retirer leur amitié, au grand dam de ma fille.

Evidemment, nous avons rapporté le soucis aux maitresses qui ont pris les choses en mains, mais je suis restée un peu décue de cet état d'esprit. La religion, quelle quelle soit, reste incontournable, et du coup nous avons du aborder ces discussions avec nos filles.

Mais à part ces deux cotés là, il n'y a que du positif. C'est un vrai bonheur de voir la plus jeune dessiner des baobabs ou d'expliquer à la famille restée en France ce qu'est le pain de singe.  :D

Expat à "mi temps" au Sénégal depuis des années, sauf par obligation professionnelle, je ne serais jamais venu m'installer avec des enfants.
Je n'ai pas eu à le faire.
-Pour les jeunes enfants: les parents doivent avoir les moyens de mettre les enfants en privé .
-les plus grands : nombreux sont ceux qui souhaitent poursuivre leurs études à l'étranger ( peu le peuvent )

Bonsoir a toutes et tous !. Alors voila , je suis Français marie a une Senegalaise depuis maintenant 16 ans , heureux papa de 2 filles de 15
et  8 ans . Pique par l'Afrique depuis tres longtemps , pour y avoir vecu en temps qu'expat ( Congo , Cameroun , etc..) , exaspere par cette vie stressante que nous menons ici en France , j'aimerais et j'envisage de m'expatrier avec ma petite famille au Senegal plus precisemment vers  le Sine saloum ou pas tres loin du moins . Je n'ai qu'une inquietude et un sentiment d'egoisme , c'est en ce qui concerne la scolarite de mes 2 filles et donc leur avenir ...
Celle de 15 ans veut se lancer vers un bac pro "esthetique , cosmetique , maquillage , parfumerie " , vais je trouver un etablissement qui assurera cette formation ? . Quant a celle de 8 ans , je pensais a des cours par correspondance . Je sais bien que ça ne va pas etre simple tout ça !!!. Je me dis aussi que vivre cette vie en Afrique , ce n'est pas donne a tout le monde , et que c'est une grande ecole de la vie sur bien des points .
Qu'en pensez vous ? , et avez vous des idees , des conseils , des contacts pour la scolarite de mes filles s'il vous plait ?.
Amicalement.
                            Claude.

Bonjour,

Je viens suivre mon mari qui est affecté au Senegal vers Saly avec ma petite fille de 7 mois. Nous travaillerons a plein temps a partir du mois d'Aout et je stresse concernant la recherche de nounou ou de creche qui pourra s'adapter a notre horaire (6j/7 de 7h30 a 18h30).
Si quelqu'un a eu le meme cas, quelle solution avez-vous trouvé pour vos enfants en bas age?
Besoin de conseil SVP. Merci

Bonjour à tou(te)s,

J'arrive début septembre avec mes 3 filles à Dakar. Les 2 "grandes" seront scolarisées (enfin, on attend  les réponses ds écoles...) et la petite restera avec moi. Cependant, si je souhaite trouver du travail ou avoir un peu de temps "pour moi", qu'existe-il comme système de garde ? Des nounous ? Y'a t'il des "références"  pour les gardes d'enfants ?
Merci à ceux/celles qui pourront me répondre. Je crois que l'école n'a lieu que le matin en plus... je crains d'avoir quelques difficultés pour récupérer mes deux filles qui seront dans deux établissement à l'opposé... !

Tu auras probablement une ou plusieurs personnes pour t'épauler dans le ménage et la garde des enfants. Les salaires sont tellement bas que tu auras l'embarras du choix concernant l'embauche d'une nounou à domicile.
Je te suggères de regarder sur facebook le groupe Dakarium : housing staff, pour te donner des pistes quant aux personnes à embaucher. Le salaire moyen pour un expat embauchant un personnel de maison est de 90 000 (120 euros). Certains payent plus, d'autres moins, toujours est il que c'est beaucoup plus qu'un sénégalais embauchant un autre sénégalais (ca tourne autour de 30 000 soit 45 euros).

Bref point de creche ou autre nounou partagée à la Francaise, non ici tout le monde a SA nounou qui peut faire le ménage, la garde, les sorties, etc. Et pour déplacer tes enfants soit tu as une voiture et tu embauches un chauffeur (120 000 de salaire) soit tu laisses ta nounou se déplacer en taxi avec tes enfants 2 euros la course en moyenne.

Par ailleurs en ce qui concerne les sorties d'école, elles proposent toutes, ou presque, des systemes de bus scolaire, bien pratique. Ma petite était scolarisée au centre ville : la nounou allait la chercher à pied 15 minutes, quant à ma grande qui était à 45 minutes, elle prenait le bus scolaire en autonomie (collège).

Pas d’inq Nous sommes la pour vius aider princessdom

Merci pour vos réponses !

Nouvelle discussion