Tourisme – Madagascar dans le top 20 des destinations

http://www.lexpressmada.com/blog/actual … tinations/

La Grande île jouit d’une modeste onzième place sur les vingt et une meilleures destinations retenues dans le classement publié par le magazine américain « National Geographic Traveler » pour 2018. Madagas­car reçoit un merveilleux cadeau de la part de cette rédaction, pour les fêtes de Noël et de fin d’année. Cela fait donc la cinquième fois cette année que Madagascar est cité dans un top d’un magazine de notoriété.
En début d’année, le magazine « Vogue » ou encore les journaux « The New York Times », « The Washington Post » et « The Telegraph » ont déjà vanté la richesse de l’île en biodiversité. Le tourisme malgache reprend donc son souffle avec ce classement, surtout après l’épidémie de peste.
Réputation. Même si le marché du tourisme malgache a perdu des points, environ quarante mille touristes, durant le deuxième semestre, cette année, ce secteur fait toujours partie des principales ressources de la Grande île en contribuant à une moyenne de 6% dans le produit intérieur brut. La popularité de ses richesses en biodiversité reste tout de même intacte.

Tsiry Razafindrazaka


A vos commentaires...... ;)

Wait and see diraient les franglais. Je ne suis pourtant pas sûr que les touristes vont tous se précipiter comme un seul homme à Madagascar juste à cause d'un classement dans quelques revues ou journaux. à l'heure de L'Internet, on ne fait plus tellement confiance à toutes ces feuilles de choux subventionnées par les états.
http://www.actufinance.fr/actu/aides-jo … 67604.html ;)

Je pense que comme pour toutes les richesses naturelles potentielles dont jouit cette île (sous-sol, capacité à développer une agriculture de qualité), etc...), , on est dans la même problématique avec le tourisme : les résultats sont éloignés de ce que l'on pourrait espérer.
Et dans le tourisme, ce sont toujours les mêmes handicaps qui plombent la Grande Ile : manque d'infrastructures hôtelières, mauvais état des routes, faible concurrence à l'aérien international, corruption et trafics qui plombent des régions sanctuaires de la biodiversité (Masoala par exemple). Une litanie qui ne cesse de se répéter.
Et pourtant, Madagascar n'a rien à envier à ses voisines de la Réunion, de Maurice, des Seychelles ou des Maldives, ce en terme de richesse naturelle.

Dixit rick06
Et pourtant, Madagascar n'a rien à envier à ses voisines de la Réunion, de Maurice, des Seychelles ou des Maldives, ce en terme de richesse naturelle.

Si Madagascar n'a rien a envier aux îles voisines c'est un fait... par contre Madagascar comme vous les dites si bien a de gros problèmes avec ses infrastructures routières avec souvent des coins reculés de l'île impossible à visiter en certaines périodes. Et bien d'autres problèmes mais peut-être que cela fait aussi le charme de la Grande île qui de ce fait peut encore offrir des plages désertes alors qu'ailleurs au monde:
http://french.peopledaily.com.cn/Tourisme/7891868.html
ou encore ces plages les plus bondées au monde:
https://www.meteomedia.com/nouvelles/ar … nde-/55033
Donc je préfère de loin les plages quasi désertes de Madagascar même si pour y arriver il faut se taper des km de pistes boueuses à souhait... mais tout le monde n'est pas comme moi et certains aiment montrer leur avantages aux autres et plus ils sont entourés, plus ils sont satisfaits. ;)

on entend depuis des lustres la beauté de Madagascar sa richesse exceptionnelle sa population chaleureuse etc.C est vrai mais c'était avant . Notre dernier voyage en  2017 pour voir la famille a montrer les conséquences d'un pays qui s'enfonce progressivement dans la misère de plus en plus.
Bien qu'étant marié à une Malgache et notre fille 13 ans née à Antananarivo on constate un regard différent car c'est bien connu le visiteur est milliardaire,oui en comparaison à la vie que mène la population mais pas autant qu'ils pensent mais c'est plus inquiétant pour les touristes

Personnellement nous avons stoppé comme beaucoup notre projet à regret on attend comme les autres un miracle.

la destination est chère pas de sécurité etc comment voulez vous que les touristes viennent alors que d'autres destinations sont moins chères et plus tranquille .
je crois que si les prix des avions le service hôtel la sècuritè était résolu les touristes seraient la et la population pourrait en bénéficier on veut plus rien faire pour aider car c trop compliqué à gérer.

Bonjour à tous et bonne année à ceux qui savent rêver.

Les agences de voyage européennes et autres "gèrent" les destinations touristiques. Il y a déjà plus de vingt ans, mon agence, pourtant à tendance "routarde", me déconseillait Madagascar : d'autres destinations étaient moins chères concernant le pris du billet d'avion, plus confortables, plus sûres et présentant autant, sinon plus, d'attraits touristiques. Et je pense que les conseils sont les même aujourd'hui et que la destination Mada n'est plus guère inscrite dans les catalogues des agences.

La réalité pour moi est qu'il faut vraiment "désirer" le Madagascar actuel, ne pas avoir peur d'être déçu, voir carrément dégoûté. Je me remémore mes voyages touristiques d'il y a plus de vingt ans et le pays, la mentalité de ses habitants,…étaient tellement différents… Certes j'étais plus jeune, ce n'était que des courtes vacances, la misère était bien présente, mais… L'une de nos enseignante vient de me dire, à l'instant, "c'est moche, Madagascar, en ce moment".

Et je me souviens d'un jeune touriste "petit sac à dos bien vide", rencontré un jour au stationnement de Tuléar, il passait ses vacances principalement à pied!, sans un sous, le pays le ravissait, pas connaissance des dahalos… Mais ce n'est bien sûr pas ce style de touriste qui procurera des devises au pays, hors celles du billet d'avion.

Pourtant on pourrait rêver car le pays a tout, dans sa nature, pour devenir un pôle touristique. Il suffirait de vouloir…mais ici, vouloir ne me semble guère un mot usuel, de ceux qu'on pourrait entendre dans la bouche des dirigeants et autres "bien nantis". L'un de mes beaux-frères avait été ministre sous d'autres cieux et connaît donc bien le fonctionnement  d'un gouvernement indigène. Il m'a confirmé ce que je pensais : les malgaches favorisés entretiennent la pauvreté, limitent ainsi le développement, ceci leur permettant de conserver siège doré et autres avantages. .

Beaucoup de choses à dire encore, négatives, mais ce sont plutôt celles positives qui m'habitent…puisque je vis à Mada depuis vingt ans et que j'y reste.

Nouvelle discussion