Actualisé la semaine dernière

Capitale de la Grèce et berceau de la démocratie, Athènes est une ville unique au monde de par son patrimoine culturel et historique. La population actuelle est de 3,7 millions dans l'aire métropolitaine et l'on compte 660 000 habitants en 2018 dans la ville en elle-même. Travailler à Athènes est agréable, car la capitale de la Grèce est belle et la plage n'est jamais très loin...

Le marché du travail à Athènes

Ne nous le cachons pas, l'économie grecque n'est actuellement pas au mieux de sa forme et le marché du travail s'en ressent. Le taux de chômage en Grèce oscille en 2018 entre 19 et 20 %, il était de 23 % en 2017, les jeunes sont particulièrement affectés. Il ne faut donc pas vous attendre à ce que les habitants vous fassent de grandes accolades si vous leur dites que vous venez à Athènes dans le but de trouver du travail. En étant qualifié, vous pouvez cependant trouver un poste intéressant.

Si vous avez des compétences particulières, de l'expérience, êtes un spécialiste dans votre domaine, faites de la formation ou avez une activité qui aidera les Grecs, vous serez bienvenu(e). En clair, il vous faut apporter quelque chose aux pays et à ses habitants et non pas aller à Athènes pour « prendre », ou vous risquez ces temps-ci de ne pas être super bien accueilli...

Plus de 80 % des entreprises grecques sont des entités de petite taille, leur chiffre d'affaires étant égal ou inférieur à 150 000 euros, plus de 85 % des chefs d'entreprise ont un maximum de cinq employés.

Vu l'emplacement géographique de la Grèce, des millions d'immigrés sont entrés illégalement dans le pays ces dernières années, la plupart se dirigeant vers d'autres nations de l'UE, mais certains y sont restés et nombreux sont ceux qui travaillent en Grèce « au noir ». La Grèce est aussi sur le chemin qu'empruntent énormément de réfugiés, ce qui crée des charges énormes pour l'économie tout en ayant des répercussions négatives sur le tourisme et le marché du travail, en particulier dans les îles.

Travailler à Athènes

Travailler à Athènes a de nombreux avantages. Métropole importante, Athènes n'est pas uniquement une plate-forme commerciale, c'est aussi une ville qui a une âme et un cœur. Mélange de modernité et de tradition, la capitale de la Grèce a un charme très particulier. La plupart des gens qui s'expatrient à Athènes s'accordent à dire qu'ils tombent vite amoureux de la ville.

Si vous êtes ressortissant de l'un des pays de l'UE, vous n'avez pas besoin de visa pour travailler en Grèce. En venant d'un autre pays, un visa est obligatoire. Vous devez dans ce cas contacter l'ambassade de Grèce de votre pays de résidence, les documents demandés varient en fonction de votre provenance

Le salaire minimum est de 683 euros, il n'a pas évolué depuis quelque temps à cause de la crise importante que connaît le pays. Lorsque vous êtes employé à Athènes, vous travaillez 40 heures par semaine, mais dans certains secteurs cela peut être nettement plus, il est possible de travailler dix heures par jour avec légalement cinq heures supplémentaires hebdomadaires. Nombreux sont les habitants qui travaillent entre 45 et 50 heures par semaine, certains ont deux emplois ou enchaînent les petits boulots, le salaire minimum ne suffisant pas.

En ayant une activité professionnelle, vous serez affilié à la sécurité sociale et profiterez ainsi des avantages comme la couverture en cas de maladie ou d'accident du travail. Certaines entreprises offrent l'accès aux médecins d'entreprise, la prise en charge partielle des soins dentaires, des remboursements pour les déplacements...

Apprenez à parler grec ! C'est un point important, pour de nombreux postes on vous demandera de maîtriser le grec et de parler anglais, dans le domaine du tourisme, trois langues sont souvent exigées. Comme vous allez travailler à Athènes, il sera facile d'apprendre à parler grec, car vous côtoierez des Grecs quotidiennement, ils ou elles se feront un plaisir de vous aider à enrichir votre vocabulaire. Certaines entreprises offrent des cours de grec aux employés provenant de pays étrangers.

Les transports en commun d'Athènes sont très efficaces et modernes, vous n'aurez aucun problème à vous rendre sur votre lieu de travail, si ce n'est les embouteillages. Il est souhaitable et recommandé par les expatriés et les locaux d'habiter non loin de son travail, car effectivement, à certains endroits, on peut perdre beaucoup de temps en déplacement, certaines zones sont saturées aux heures de pointe.

Trouver un emploi à Athènes

Commencez par vous tourner vers les petites annonces d'offres d'emploi qui sont publiées sur internet, il y a de nombreux sites et les listes d'annonces sont mises à jour constamment. Vous pouvez trouver quelques petites annonces sur le site de l'ambassade française, les postes qu'elle propose demandent une bonne maîtrise du grec.

Contactez les entreprises qui vous intéressent avant de partir, si vous avez un emploi avant de déménager à Athènes, les choses seront beaucoup plus simples lorsque vous arriverez. Être à Athènes a des avantages, vous pouvez par exemple assister à un entretien immédiatement, si vous ne parlez pas grec, il vous faudra un certain temps pour trouver quelque chose, déjà parce que tout est écrit en grec, et parce que pour de nombreux postes, il faut être en mesure de communiquer avec des gens qui ne parlent pas forcément anglais ou français, pour de nombreux postes, il est indispensable de parler grec.

Rendez-vous à l'Institut français, vous pourrez y puiser des informations et peut-être vous faire quelques relations. Contactez aussi « Working in Athens », un projet qui a été créé par Sophie et Joan, deux expatriées arrivées à Athènes en 2016. Elles amorcent des partenariats, aident les créateurs d'entreprises et les gens en recherche d'emploi.

Si vous êtes âgé de moins de 35 ans, l'Accord sur la mobilité des jeunes peut vous intéresser. Il vous permet de travailler en Grèce à condition d'être âgé de 18 à 35 ans. Renseignez-vous pour savoir si votre pays a un accord avec la Grèce, c'est le cas du Canada. En venant du Canada et d'autres pays, il vous faudra un visa D.

 Bon à savoir :

Les professeurs de plongée et de sports nautiques ainsi que les réceptionnistes et serveurs(euses) peuvent trouver des emplois saisonniers, il faut parler anglais, un peu de grec ou s'efforcer à apprendre vite, une autre langue est généralement bienvenue.

 Liens utiles :

Le Portail européen sur la mobilité de l'emploi
Offres d'emploi du consulat de France à Athènes
L'Institut français d'Athènes
Working in Athens
Petites annonces d'offres d'emploi à Athènes

Nous faisons de notre mieux pour que les informations fournies dans nos guides soient précises et à jour. Si vous avez toutefois relevé des inexactitudes dans cet article, n'hésitez pas à nous le signaler en laissant un commentaire ci-dessous et nous y apporterons les modifications nécessaires.