Le marché du travail à Bruxelles

Si vous recherchez un excellent équilibre entre vie professionnelle et vie privée et la possibilité de poursuivre une riche carrière, alors Bruxelles est un excellent choix.

Un aperçu du marché du travail à Bruxelles

Comme Bruxelles abrite à la fois les institutions européennes et l'OTAN, sans parler de toute une série d'ONG internationales et de sociétés multinationales. La main-d'œuvre y est multiculturelle et hautement qualifiée. Mais il existe encore de nombreuses opportunités d'emploi pour les expatriés qui souhaitent s'installer dans la ville.

Il existe de nombreux postes à Bruxelles qui sont très bien rémunérés, mais le revers de la médaille veut qu'il y a beaucoup de concurrence pour ces postes. Selon le secteur que vous recherchez, vous aurez peut-être besoin d'un excellent niveau d'anglais, de français et de néerlandais pour être invité à un entretien. Pour d'autres emplois, vous pourrez vous contenter de l'anglais et d'une autre langue si le poste est davantage orienté à l'international. Les ressortissants non européens peuvent avoir plus de mal à trouver un emploi à Bruxelles en raison des règles et réglementations bureaucratiques que les entreprises locales doivent respecter dans le cadre du recrutement d'un employé étranger à l'EU/ l'EEE.

Outre les institutions européennes (qui sont des employeurs le plus importants dans la ville), Bruxelles possède également un important secteur des services. Cela signifie qu'il y existe beaucoup d'opportunités d'emplois dans la finance, les affaires, la santé et les services sociaux. Au-delà de cela, il existe aussi une réelle demande pour des ingénieurs, des techniciens, d'employés administratifs, de professionnels de l'informatique et de représentants commerciaux.

Selon Statbel, l'office statistique belge, les derniers chiffres montrent que 71,4% des 20 à 64 ans occupent désormais un emploi à temps plein et cela représente un record pour la Belgique. Le niveau du chômage est généralement à la baisse, se situant à 6,6 % (une légère augmentation par rapport aux 6,2 %). Cependant il y a actuellement moins d'offres d'emploi ouvertes aux expatriés qu'au troisième trimestre 2021, quand il y avait un peu plus de 196 200 offres d'emploi.

Parmi les postes vacants disponibles, cinq secteurs dominaient le palmarès. 20,8 % de tous les emplois ouverts étaient destinés aux entreprises à but non lucratif. Juste après c'était le secteur des sciences qui avait le deuxième plus grand nombre de postes vacants avec plus de 35 000 postes ouverts, ce qui représentait 17,9 % du nombre total de postes vacants. L'industrie, le commerce de gros et de détail et la construction avec respectivement 15,1 %, 12,2 % et 9,3 % du total des postes vacants.

Les secteurs de l'hébergement et de la restauration affichaient 7,1 % du total des postes à pourvoir. Les offres de la part des TIC étaient également assez élevées à 6,4 %. Parallèlement, les transports et autres services se fixaient à respectivement à 6,0 % et 2,9 %.

Le chômage

Comme mentionné plus haut, le taux de chômage à Bruxelles est actuellement bas, puisque moins de 6,6% de la population active est sans emploi. La croissance de l'emploi est surtout dû à l'emploi des jeunes, parallèlement aux personnes âgées de 55 ans et plus, qui sont encore en activité. Le chômage des jeunes s'élève à 25,9 %, mais c'est typique du troisième trimestre bruxellois puisque de nombreux jeunes adultes obtiennent leur diplôme et recherchent activement un emploi dans la foulée. Le marché du travail a également été favorable aux femmes, puisque seulement 6,0 % d'entre elles sont au chômage (contre 6,4 % ), alors que 7,0 % des hommes le sont (contre 6,0 % ).

Les candidatures spontanées

Qu'il y ait un poste ouvert ou non chez l'employeur de vos rêves, ça ne fera jamais de mal d'envoyer une candidature spontanée, et c'est même assez courant en Belgique. En raison de la nature concurrentielle du marché du travail belge, il est avantageux d'être proactif. Vous devrez peut-être être plus patient, car cela peut prendre un certain temps pour trouver le bon emploi.

Parcourez les listes d'employeurs de votre secteur et décidez pour lesquels vous aimeriez travailler, envoyez un CV spontanément tout en vous assurant de vous adresser à la bonne personne et dans la langue appropriée. Bien que cette pratique puisse sembler étrangère à de nombreux nouveaux arrivants à Bruxelles, c'est une norme, en Belgique, qui peut vous permettre d'obtenir un entretien voire un emploi.


Article écrit par expat.com
Dernière mise à jour le 13 Avril 2022 08:43:36
Une question ? N'hésitez pas à la poser sur le forum Belgique.
Copyright Expat.com © 2022 - www.expat.com