Actualisé il y a 10 ans

Cette page est destinée à tous ceux qui veulent avoir des renseignements pertinents pour travailler en Belgique car ce guide permet aux lecteurs de s’informer sur les secteurs porteurs qui embauchent des étrangers, les différentes manières de trouver un emploi et enfin les conditions de travail.



Le marché du travail en Belgique est en constante progression. De nombreuses entreprises étrangères y élisent domicile car le pays, de par sa position, constitue un grand carrefour et c'est l'une des raisons du choix de Bruxelles comme capitale administrative de l'Union Européenne. Tous les secteurs d'activité économique se rencontrent en Belgique. Aussi, trouver un travail correspondant à son profil, du moins pour les ressortissants des pays européens, n'est pas trop compliqué.

Ce royaume présente des opportunités de travail intéresantes. D'après les statistiques, le nombre d'expatriés travaillant dans les grandes villes belges, surtout aux alentours de la capitale, tend à la hausse. Les offres découlent de plusieurs sources, soit à travers les instances européennes, soit à partir du besoin local.

Les secteurs qui embauchent des étrangers en Belgique

En général, presque tous les secteurs peuvent recruter des travailleurs venus d'ailleurs. Comme le commerce et les services sont à la base de l'économie belge, ce secteur tertiaire est ainsi le principal pourvoyeur d'emplois du pays. Le travailleur peut exercer en tant qu'expatrié dans de nombreuses entreprises étrangères implantées dans le pays, tout comme il peut aussi intégrer les sociétés belges. Toujours dans le tertiaire, les métiers de techniciens ou d'ouvriers sont les plus demandés.

Comment trouver un travail en Belgique ?

Il existe plusieurs façons de procéder pour obtenir un travail en Belgique, le plus simple et le plus fiable reste le réseau familial ou associatif. En effet, les relations des parents ou amis ainsi que les liens à travers les associations professionnelles ou estudiantines peuvent jouer en faveur de l'intéressé. Il y a ensuite le canal mass-média : dans ce domaine précis, les offres d'emploi se trouvent dans la rubrique de recrutement des quotidiens belges dont les plus célèbres sont Le Soir, La libre Belgique ou encore De Standaard, et avec l'internet, des sites spécialisés comme monster.be ou encore reference.be facilitent l'accès des futurs travailleurs aux offres de travail existant dans le pays. En outre, le recours à des cabinets de recrutement constitue également une option dans la recherche de travail et à ce stade, il existe deux formes de candidature possible : soit l'intéressé envoie directement son dossier de recrutement composé d'un CV et d'une lettre de motivation et c'est ce qu'on appelle une candidature spontanée, soit il répond à une annonce faite par un cabinet dans les supports médiatiques ou informatiques. Si le candidat veut choisir ce créneau, une visite du site web pagesdor.be qui regroupe les principaux cabinets de recrutement implantés en Belgique, lui sera utile. En Belgique, le Spe, diminutif de Services Publics d'Emploi qui est l'équivalent de l'Anpe français, aide également les chercheurs de travail. Pour la région francophone de wallonnie, le Spe se décline en Forem dont le site est leforem.be. Concernant la région flamande, c'est le Vdab qui assure le rôle du Spe, avec son site vdab.be. Pour la capitale et ses alentours, le service chargé de la recherche d'emploi et du placement est confié à l'Orbem et le Bgda. L'Orbem est destiné aux francophones tandis que le BGDA est réservé aux belges néerlandais. Comme le royaume de Belgique possède une communauté germanophone, l'Aadg s'occupe des tâches relevant du Spe dans cette contrée. Les sites web des différents Spe régionaux constituent une mine d'informations pour les chercheurs de travail en Belgique. Mise à part la diffusion d'offres d'emploi, des rubriques utiles comme la technique de recherche d'emploi, la législation et la formation sont bénéfiques aux travailleurs. Comme la Belgique abrite le siège administratif de l'Europe, il est logique de mentionner l'effort de l'UE à mettre en œuvre le réseau Eures qui met à disposition des pays membres toutes les offres d'emploi disponibles.

Les conditions de travail en Belgique

Pour un ressortissant de l'UE, les conditions de travail sont beaucoup moins contraignantes car le permis de travail n'est délivré qu'aux personnes hors UE. Il y a trois sortes de permis de travail et le plus souvent, on attribue aux étrangers le permis B qui est valide pour une année. Concernant les heures de travail, toute personne non belge voulant travailler au pays doit se soumettre à la législation en vigueur qui impose une durée de travail hebdomadaire limitée à 40 heures. Concernant le niveau de salaire, celui qui est appliqué en Belgique est acceptable par rapport à la France et l'Allemagne où les salaires sont d'un niveau supérieur et où l'impôt sur les revenus est assez conséquent.

Nous faisons de notre mieux pour que les informations fournies dans nos guides soient précises et à jour. Si vous avez toutefois relevé des inexactitudes dans cet article, n'hésitez pas à nous le signaler en laissant un commentaire ci-dessous et nous y apporterons les modifications nécessaires.