Actualisé il y a 9 ans

Aussi incongru que cela puisse paraître, les Français passeraient moins de temps derrière leurs fourneaux que les Britanniques. C’est ce qui résulte d’un récent sondage effectué auprès de 2061 lecteurs des magazines de la BBC (Olive) et de 1345 lecteurs de Madame Figaro.

Nous nous pensions les rois de la gastronomie et voilà que les britanniques viennent marcher sur nos plates-bandes. 72% des Britanniques cuisinent à la maison chaque jour contre 59% des Français.

Aurions-nous un poil dans la main quand il s'agit de mettre la main à la pâte? Les Français mangent en moyenne au restaurant 3 fois par mois contre 2 fois par mois pour les Britanniques. Et deux fois plus d'Anglais feraient leur propre pain. Ce dernier chiffre s'explique facilement: allez trouver une boulangerie au Royaume-Uni! C'est mission impossible car cela n'existe pas.

Le maudit sondage démontre également que les Britanniques sont plus ouverts à d'autres cultures gastronomiques: ils cuisinent plus facilement que les Français des mets italiens, indiens ou même chinois.

La cuisine italienne est la cuisine étrangère préférée des Français et des Anglais. Il est à noter que 1% des Français ont choisi la cuisine Britannique comme leur cuisine favorite (des excentriques, sans doute).

Bon, je ne vais pas vous ennuyer avec le reste des statistiques. Si l'on en croit les résultats de ce sondage, les British serait sur le point de nous voler notre «exception culturelle», notre bastion, notre chasse-gardée, notre «raison d'être».

En fait, je dirais que s'ils cuisinent volontiers, cela ne veut pas dire qu'ils sont meilleurs cuisiniers. Je pense que nous pouvons dormir tranquille'¦ mais pas sur nos deux oreilles.

Car on note un intérêt croissant des Anglais pour la cuisine. Leurs magasines sur le sujet n'ont rien à envier aux nôtres; regardez Delicious.

Les chefs anglais ont une notoriété internationale. Et la liste est longue: Jamie Oliver, Gordon Ramsay, Marco Pierre White, Heston Blumenthal, Delia Smith, Nigela Lawson. Les émissions télévisées culinaires sont nombreuses et très suivies.

Si ce sondage nous fait doucement rigoler, prenons-le quand même au sérieux car le temps de la viande bouillie ou de la jelly, même si il n'est pas encore révolu, il est fort à parier qu'un jour la gastronomie anglaise acquerra ses lettres de noblesse au même titre que la cuisine française ou italienne.

les rayons des librairies ne sont pas en reste

Tous ces ouvrages sur la gastronomie British me laissent rêveuse. Un peu comme l'Anthologie de l'Humour Allemand de l'Antiquité à nos Jours.

Pour en lire plus sur le sujet

Lost & Found in London

Nous faisons de notre mieux pour que les informations fournies dans nos guides soient précises et à jour. Si vous avez toutefois relevé des inexactitudes dans cet article, n'hésitez pas à nous le signaler en laissant un commentaire ci-dessous et nous y apporterons les modifications nécessaires.