Retraite en Thailande

Actualisé 2009-12-16 11:39

La Thaïlande figure parmi les destinations les plus appréciées par les retraités étrangers. Normal, le pays possède tous les atouts pour vivre une retraite tranquille, sans trop s’éloigner du cadre de vie européen. D’ailleurs, les formalités à cet effet sont largement simplifiées depuis l'année 2001.

Passer sa retraite en Thaïlande présente plusieurs avantages. La qualité de la vie y est proche de celle des pays occidentaux et les infrastructures sanitaires existantes conviennent aux personnes âgées. En outre, sur le plan politique, le pays jouit d'une grande stabilité. Quant à sa population, elle est réputée pour son hospitalité et son sourire. En plus, côté financier, le coût de la vie y est largement inférieur à ceux des pays européens. De ces points de vue, vivre sa retraite en Thaïlande apparaît comme un bon choix. Toutefois, avant de vous lancer, il convient d'en peser le pour et le contre. Après avoir choisi, il s'agit ensuite de connaître les procédures que cela impose.

Les démarches à suivre pour passer sa retraite en Thaïlande

En Thaïlande, il existe ce qu'on appelle un visa retraite ou visa non-immigrant O, destiné aux individus de plus de 50 ans qui n'ont pas de problème avec l'immigration thaïlandaise. Il est délivré, individuellement, pour une validité de un an et est facilement renouvelable. Il faudra néanmoins tamponner le passeport chaque trimestre. Notons que ce visa est inutile si l'intéressé(e) est marié(e) à un(e) thaïlandais(e). Pour obtenir ce visa, la première étape consiste à ouvrir un compte bancaire dans le pays, et à effectuer un virement depuis une banque française. A cet effet, il suffit d'avoir en main son passeport, une adresse et la somme requise. Par la suite, il faut fournir quelques documents, dont un formulaire de demande de visa catégorie O, deux photos d'identité, le reçu du règlement de 1900 bahts de taxe, une copie du passeport, de l'acte de mariage et de l'acte de naissance, un certificat médical et une situation de garantie octroyée par la banque. Pour cette dernière, il s'agit de fournir un justificatif de garantie bancaire, d'épargne ou de revenu annuel de 800 000 bahts au moins à défaut, la preuve d'une pension mensuelle de 65 000 bahts, soit l'équivalent de 1 000 euros/mois. Comme cette somme est sensée couvrir les frais quotidiens, elle doit être déposée sur un compte courant ou un compte épargne. Par ailleurs, il est à savoir qu'en Thaïlande, le visa retraité ne permet pas de travailler.

Les avantages d'une retraite en Thaïlande

La Thaïlande est la seconde puissance économique de l'Asie du sud-est. Réputée pour sa qualité de destination touristique, elle présente aussi les atouts d'un pays développé. De ces faits, vivre en Thaïlande procure confort et tranquillité, bref, tout ce qu'un retraité recherche. Les avantages les plus palpables concernent surtout l'existence d'infrastructures modernes, comme les autoroutes de qualité, les enseignes commerciales internationales, des hôpitaux reconnus mondialement, etc. Tout cela permet de disposer du même confort qu'en Occident et de ne pas trop se sentir dépaysé. En plus, il y a le coût de la vie qui demeure assez bas. En comparaison avec le pouvoir d'achat dans les pays occidentaux, en Thaïlande, la pension de retraite permet un standing de vie beaucoup plus élevé. A côté de ces avantages s'ajoutent le cadre touristique du pays, offrant des paysages magnifiques, sa stabilité politique, l'hospitalité de sa population et la multiplicité des activités praticables. En somme, la Thaïlande offre tout ce qu'il faut pour vivre une retraite tranquille et heureuse.

Les inconvénients d'une retraite en Thaïlande

Vivre sa retraite en Thaïlande ne compte pas que des avantages, il y a aussi des inconvénients qu'il faut bien considérer. Il s'agit en premier de l'éloignement de ses proches et de ses petites habitudes. Entre autres, la Thaïlande des séjours et celle de tous les jours sont assez différents. Par exemple : son climat chaud est très agréable en vacances, mais au quotidien, cela peut vite devenir pénible, surtout avec la fragilité des personnes retraitées. Cette différence se remarque également sur le point de vue de la population qui est très accueillante en vacances, mais qui reste toutefois distante au quotidien. En effet, l'acceptation n'est jamais totale, la qualification d'étranger demeure dans les esprits. En d'autres termes, vivre sa retraite en Thaïlande présente beaucoup d'avantages, mais avant de sauter entièrement le pas, il est préférable de faire un essai. Il s'agit par exemple d'y aller vivre pour quelques mois, avant de s'installer définitivement si tout se passe bien.

Nous faisons de notre mieux pour que les informations fournies dans nos guides soient précises et à jour. Si vous avez toutefois relevé des inexactitudes dans cet article, n'hésitez pas à nous le signaler en laissant un commentaire ci-dessous et nous y apporterons les modifications nécessaires.