Découvrir Séoul
shutterstock.com
Actualisé l'année dernière

Séoul, capitale de la Corée du Sud depuis la période Joseon (1392-1910) a connu une croissance exponentielle au cours du siècle dernier pour aujourd'hui sinscrire comme une des villes incontournables tant économiquement que culturellement.

Riche d'une culture vieille de centaines d'années mais d'un dynamisme éprouvé, Séoul est la ville parfaite pour ceux qui sont en recherche de dépaysement mais qui souhaiteraient conserver un confort de vie similaire à ce que connait la France. À bien des égards Séoul est plus moderne que toutes les capitales européennes, elle pourra néanmoins vous offrir également un aperçu de la Corée traditionnelle qui a vu naitre la capitale il y a 600 ans.

Situation économique et géographique de Séoul

La Corée du Sud est un pays coincé entre la Chine à l'Ouest et le Japon à l'est, son unique frontière terrestre est au nord, avec la Corée du Nord et compte tenu du contexte politique le passage est impossible, quand à sa capitale, elle se trouve dans le nord du pays, non loin de la frontière accessible facilement en bus.

La production agricole du pays n'étant que relativement faible, la Corée du Sud se trouve obligée d'importer une grosse partie des denrées alimentaires consommées sur place ce qui justifie un prix élevé en magasin, tout particulièrement pour les fruits et légumes. Néanmoins, malgré ces importations, l'économie coréenne, et tout particulièrement celle de Séoul, est forte en raison notamment des exportations très importantes du marché coréen de l'électroniques, voiture et d'industries à valeur ajoutée humaine.

C'est grâce à l'effort du gouvernement pour favoriser l'éducation de la population que la Corée du Sud est passée de l'un des pays les plus pauvres au monde à la sortie de la Seconde Guerre mondiale à la 11 ème puissance économique mondiale. L'éducation a permis au pays du matin calme de s'imposer en tant que force innovatrice sur de nombreux marchés mondiaux et d'ainsi compenser sa faible exportation de matières premières.

Le climat météorologique de Séoul

À Séoul, les hivers sont très froids (jusqu'à -20 degrés Celsius) mais secs et ensoleillés tandis que les étés sont très chauds (jusqu'à 40 degrés Celsius) mais pluvieux, en effet, malgré le climat continental du pays, la Corée du Sud est affectée par la mousson remontant des tropiques et en hiver par les courants froids du nord de l'Asie. Des chutes de neiges peuvent être observées dans la capitale mais elles ne durent généralement pas.

Au printemps, bien que les températures soient agréables, la ville souffre du phénomène de « sable jaune » qui est porté jusqu'en Corée du Sud des déserts de Mongolie et de Chine, néanmoins, chaque année le phénomène s'aggrave en raison de l'addition du facteur pollution humaine. En effet, Séoul fait désormais partie des villes les plus polluées au monde et les périodes de pics s'étendent de plus en plus créant de plus en plus de problèmes respiratoires. Il sera conseillé de surveiller le niveau de pollution chaque jour, et même plusieurs fois par jour afin de savoir quand porter un masque anti pollution, tout particulièrement pour les personnes sensibles! En fonction du niveau de pollution les activités extérieures seront déconseillées et nécessiteront le port d'un masque anti pollution. Les personnes disposant d'un budget suffisant il sera judicieux d'envisager l'achat de purificateurs d'air pour leur logement (attention : ne pas confondre humidificateurs d'air et purificateurs d'air, les prix d'entrée de gamme pour ces derniers tournent autour de 200 000 won).

La saison préférée des coréens est bien souvent l'automne, bien qu'il soit court les températures y sont douces, la pollution est moins présente et la nature se pare de rouge et de jaune. La présence de nombreux parcs et de montagnes à Séoul même rend cette saison particulièrement marquante et permet de s'évader de la ville à moindre couts et efforts.

La vie sociale

La vie à Séoul est une vie hors de chez vous! C'est en sortant que vous rencontrerez du monde et c'est en sortant avec vos connaissances que vous maintiendrez le contact.

Ecrire souvent et prendre des nouvelles de ses amis coréens est primordial lorsque votre relation est récente. Étant donné que les rejets et refus directs sont rares et considérés comme mal polis, si un coréen vous propose une ou deux fois de vous rencontrer et que vous déclinez (même pour des raisons véridiques) votre réaction pourra être perçue comme la volonté de ne pas donner suite à l'invitation. Ainsi, pour maintenir une amitié il vous faudra être force de proposition, disponible et vous adapter aux codes sociaux coréens.

La société coréenne étant très hiérarchisée il sera conseillé à ceux qui souhaitent faire carrière de ne pas négliger les relation professionnelles une fois le travail terminé, sans jamais oublier les formalités hiérarchiques. La vie sociale séoulite passe également par vos collègues et vos supérieurs avec qui il serait avantageux d'avoir de bonnes relations.

Que vous soyez un homme ou une femme ne vous étonnez pas de la facilité tactile qu'ont les coréens avec les personnes du même sexe, la pudeur n'est pas la même qu'en occident et si leurs bains publics sont séparés par genre, les coréens y sont entièrement nus sans gêne du regard des personnes du même sexe. Cependant, les rapprochements tactiles entre personnes de sexe opposés sont presque toujours à connotation romantique, ainsi toucher le bras d'un homme en tant que femme sera la plupart du temps perçu comme un flirt (et vice versa).

Séoul ne dort jamais et vous trouverez toujours une occupation seul, entre amis ou en amoureux.

Cout de la vie

Séoul en tant que capitale, est la ville la plus onéreuse de Corée du Sud. Le budget à prévoir pour vivre confortablement est à peu de chose prêt celui d'une grande ville française alors que le salaire minimum est mois élevé qu'en métropole. Toutefois, Séoul propose des solutions de logements plus économiques que celles proposées à Paris et, pour une personne économe la nourriture pourra faire également l'objet d'économies bien que pour une alimentation saine il vous faudra prévoir un budget fruits et légumes conséquent (il n'est pas rare de constater un prix de 5 000 Won, presque 4 Euros, pour quatre pommes).

Le prix des transports en commun peut paraitre avantageux avec un tarif de base tournant autour des 1 euros, cependant, l'absence d'abonnement mensuel oblige les utilisateurs à payer chacun de leurs trajets ce qui favorisera les plus sédentaires mais coutera très vite cher à ceux qui sortent et voyagent beaucoup dans la ville, d'autant plus que Séoul est 6 fois plus étendue que Paris.

Attention :

La Corée du Sud fait partie des pays qui nécessitent l'obtention d'un visa pour tout séjour excédant 90 jours pour les ressortissants français. Tous les visas ne donnent pas accès au marché du travail et/ou à tout type de profession or, il est nécessaire de suivre la réglementation en matière de visa à la lettre sous peine de se voir interdit de séjour sur le territoire coréen.

Les renseignements nécessaires sont disponibles sur le site français de l'ambassade de la République de Corée et par téléphone auprès des services compétents.

Liens utiles:

Trading economics
Lefigaro

Nous faisons de notre mieux pour que les informations fournies dans nos guides soient précises et à jour. Si vous avez toutefois relevé des inexactitudes dans cet article, n'hésitez pas à nous le signaler en laissant un commentaire ci-dessous et nous y apporterons les modifications nécessaires.