Conduire au Sénégal

Le réseau routier au Sénégal

Le Sénégal est considéré comme l'un des pays les plus modernes d'Afrique. Cependant, ses routes souffrent d'un manque important d'entretien. Par conséquent, il est peu probable que les voyages soient aussi agréables et confortables que prévu. En fait, la plupart des routes ont beaucoup de nids de poule et de fissures, selon le niveau de dégâts causés par l’accumulation d’eau pendant la saison des pluies au Sénégal qui conduisent souvent à la destruction partielle ou totale de la route.

Dans les grandes villes, les principales artères seront goudronnées, mais dès que vous descendez une rue latérale, il est probable que ce soit une piste de terre ou de sable. Ces rues latérales sont souvent inondées pendant les fortes pluies, mais les mares d'eau qui se forment ont tendance à s'évaporer rapidement à cause de la chaleur. 

En outre, 170km d'autoroute ont été construits récemment de Dakar à Thiès, Thiès à Touba et Thiès à Mbour. Les nouvelles autoroutes sont modernes et relativement libres car la plupart des habitants utilisant les routes nationales en raison des péages.

Le code de la route au Sénégal

Avant de conduire au Sénégal, n'oubliez pas que le concept d'auto-école est un phénomène relativement nouveau. Bon nombre de conducteurs du pays n'auront jamais passé de test et auront appris simplement sur le tas. De ce fait, on peut trouver autant de conducteurs erratiques que prudents - conscients des nombreux dangers qui peuvent se présenter. 

Les véhicules au Sénégal

Vous trouverez probablement deux types de véhicules au Sénégal : Les véhicules tirés par des animaux et les véhicules à moteur. Des charrettes tirées par des chevaux (appelées calèches) côtoient les vélos, scooters, motos, voitures et camions dans les rues. 

La première chose que vous remarquerez est l'état de nombreux véhicules au Sénégal : très peu d’entre eux passeraient un MOT européen et les ressortissants sénégalais ne sont pas aussi pointilleux sur l'esthétique interne ou externe (attendez-vous à voir des bosses et des tableaux de bord cassés, etc.). En outre, bon nombre des problèmes des véhicules sont simplement maquillés et ils pourraient donc tomber en panne à tout moment. L'une des causes les plus importantes des embouteillages est la décomposition des voitures qui bloquent une voie. 

Il va sans dire que les camions sans rétroviseurs, phares ou pneus stabilisés peuvent aussi être dangereux, il est donc important que les autres conducteurs soient conscients quand vous faites une manœuvre. Par exemple, vous devriez klaxonner lorsque vous dépassez pour éviter un accident. 

Les panneaux de signalisation au Sénégal

Si vous prévoyez de conduire au Sénégal, vous devriez emboiter le pas aux locaux. En fait, la plupart des routes ne sont pas signalisées. La seule chose que vous aurez à surveiller c’est votre vitesse afin d'éviter les nids de poule, fissures et dos d’âne qui se trouvent aux entrées et sorties des villages. Il n'y a pratiquement pas de feux de circulation et de nombreuses voitures prennent des raccourcis sur terrain plat (que ce soit sur un terrain de football ou à travers un garage) tant qu’ils le peuvent. Le droit de passage sur les ronds-points est pour ceux qui y sont déjà.

Conduire à Dakar

Si vous venez d'un pays occidental, vous êtes très probablement habitué à conduire dans les rues où les piétons marchent sur les trottoirs et les magasins se trouvent dans des bâtiments en béton. Mais si vous devez conduire à Dakar, vous feriez mieux d'oublier ces normes. La capitale est connue pour son trafic chaotique et ses embouteillages monstres. Vous devrez également vous habituer aux personnes, aux animaux et aux autres véhicules qui se trouvent au milieu de la route à des moments complètement aléatoires. Vous devez être très patient et utiliser vos rétroviseurs et votre klaxon à bon escient.

Le permis de conduire au Sénégal

Vous serez autorisé à conduire au Sénégal si vous avez un permis de conduire international. Dans le cas contraire, vous devrez convertir votre permis de conduire national en permis de conduire sénégalais au Département des transports terrestres du Ministère des transports (Avenue André Peytavin X Corniche-POB 2083-Dakar / Téléphone: 33 842 36 43)

Les ressortissants des pays où le permis de conduire est délivré en français sont autorisés à conduire avec leur permis de conduire national pendant un an. Par la suite, ils doivent présenter une demande de conversion à la Division des permis de conduire et des écoles de conduite en produisant les documents suivants :

Obtenir un permis de conduire sénégalais

Selon les autorités locales, toute personne ayant au moins 18 ans peut demander un permis de conduire dans la catégorie des véhicules légers, c'est-à-dire de classe B (3,5 tonnes et jusqu'à 8 sièges). Notez que l'inscription à une auto-école n'est pas encore obligatoire dans le pays. Toutefois, il est plus approprié de suivre des cours de conduite avant d’aller passer le permis de conduire. Vous aurez alors droit à au moins 10 heures de cours de conduite avec des cours théoriques.

Une fois que vous aurez réussi cette étape, vous devrez subir un examen médical afin de déterminer votre capacité à conduire. Un certificat médical sera alors délivré. Enfin, vous devrez passer un test de conduite. La demande doit être adressée à la Division Régionale des transports terrestres. Les documents suivants doivent être produits :

 Bon à savoir :

 Liens utiles :

Service Public
Département du Transport terrestre
Transport terrestre – Divisions régionales
Permis de conduire et auto-écoles au Sénégal


Article écrit par expat.com
Dernière mise à jour le 26 Mars 2020 09:28:52
Une question ? N'hésitez pas à la poser sur le forum Sénégal.
Copyright Expat.com © 2021 - www.expat.com