Divorce au Kazakhstan et visa

Bonjour,

Je suis dans une situation assez particulière et j'aimerais avoir le maximum de conseils, sans jugement si possible, pour que ma démarche se déroule le plus facilement possible.

Je suis en communication non stop depuis presque 2 ans avec une femme vivant au Kazakhstan (Uralsk). Nous avons d'abord noué une amitié autour d'une passion commune (le chant) et à force de parler, nous sommes tombés éperdument amoureux l'un de l'autre. Elle compte me rejoindre et m'épouser en France mais... elle est néanmoins encore mariée pour le moment et a un fils de 14 ans, mais elle n'est pas heureuse, elle a besoin de moi comme j'ai besoin d'elle. Bien sûr elle se sent sûrement coupable aussi vis à vis de son fils, car elle compte venir sans lui (pour son bien, parce qu'il est plus proche du père et il compte probablement partir ailleurs pour ses études)

Elle aimerait tout de même en savoir plus sur ses droits, le divorce, ce qu'il en sera vis à vis de son fils (qui risque de ne plus vouloir lui parler, elle en a conscience), si quelqu'un a des réponses là dessus...)

Et si elle me rejoint en france, comment ça se passe sur la demande de visa ? peut elle venir en france (comme si elle venait en vacances) et faire la demande là bas ? Doit-elle obligatoirement demander au Kazakhstan ? Comment s'organiser pour qu'une fois en france, elle ne reparte plus (elle ne pourra pas car elle n'aura plus rien en venant ici). J'aimerais vraiment le max de conseils afin de tout préparer avec elle. Même pour le déménagement... je suppose qu'elle va devoir trouver un transporteur spécialisé pour envoyer toutes ses affaires en france..

Merci beaucoup pour vos retours et pour nous
Bonjour Gaël,

Bienvenue sur expat.com !

Veuillez noter que votre message se trouve désormais sur le Forum France. Vous trouverez certains éléments de réponse dans le Guide de l'expatrié en France, que je vous invite à découvrir, notamment les articles sur les Formalités en France et les Visas France.

Vero
Equipe expat.com
Bonjour

Je pense que la première chose à faire est d'aller là bas la rencontrer, passer tu temps avec elle, et vous connaître .

Elle peut aussi faire une demande de visa touristique pour la France. Et oublier l'idée quelle y reste. 

Commencer à parler de divorce n'est pas lui rendre service et me semble prématuré.
Quand a parler de mariage, c'est encore lointain, et vous devez faire les choses dans l'ordre.
Bonjour , c est a vous d aller vivre la bas , la france  est au bord du gouffre !!! 
Bonjour à tous,

@ Serguei, si vous pouviez élaborer un peu, ça permettrait à l'initiateur d'avoir un point de vue plus objectif..

Merci d'avance
Bhavna
Bonjour , c est a vous d aller vivre la bas , la france  est au bord du gouffre !!! 
- @SERGUEI58

Bonjour,

C'est sûr que le Kazakhstan est mieux que la France ;)

Quant à la France, soit disant "au bord du gouffre", vous devriez voyager un peu et voir ce qui se passe. L'herbe n'est pas plus verte ailleurs. En outre, que faites-vous pour "améliorer la situation" de la France ?
@Gaël Routier
Bonjour Gaël,

Ne voulez-vous pas tour d'abord de rencontrer votre amie kazakhe  et mieux vous connaître l'un l'autre ? Vous pourrier vous-même même vous rendre au Kazakstan ou votre amie peut venir en France avec le visa touristique. Ce visa pour la France elle peut recevoir au Consulat de France au Kazakstan. Avant de vous marrier il faut vous assurer que votre amour virtuelle continue dans la vie réelle.
Comme ce
Bonjour,

Je suis dans une situation assez particulière et j'aimerais avoir le maximum de conseils, sans jugement si possible, pour que ma démarche se déroule le plus facilement possible.

Je suis en communication non stop depuis presque 2 ans avec une femme vivant au Kazakhstan (Uralsk). Nous avons d'abord noué une amitié autour d'une passion commune (le chant) et à force de parler, nous sommes tombés éperdument amoureux l'un de l'autre. 

- @Gaël Routier

tu doit savoir une chose les rencontres virtuel qui se termine par un mariage ,dans 90% des cas finissent  en divorce .  je parle pas du choc culturel , labas c'est un islam dur si elle es autochtone ,si elle est russe orthodoxe  . la culture du pays n'a rien  de comparable avec la France ,la femme est soumisse á l
homme ,elle as aucun droit ,vu de mes propre yeux á Alma-ata . tu doit la voir plusieurs fois , et te marier avec une CCAM . jean Luc1f609.svg
@Gaël Routier
Bonjour Gaël,

Ne voulez-vous pas tour d'abord de rencontrer votre amie kazakhe  et mieux vous connaître l'un l'autre ? Vous pourrier vous-même même vous rendre au Kazakstan ou votre amie peut venir en France avec le visa touristique. Ce visa pour la France elle peut recevoir au Consulat de France au Kazakstan. Avant de vous marrier il faut vous assurer que votre amour virtuelle continue dans la vie réelle.
Comme ce
- @flora88


Bonjour,

Oui, c'est la moindre des choses. On ne décide pas de faire sa vie avec quelqu'un sans même l'avoir vu.

Comme il est plus facile pour un(e) Français (e) de se déplacer, c'est à lui de se rendre là-bas plusieurs fois et pendant plusieurs semaines. Pour qu'elle obtienne un visa touristique (bien sûr à faire dans son pays) il lui faudra prouver des ressources suffisantes pour séjour en France et montrer sa volonté de rentrer au pays une fois son visa expiré. Quant à dire qu'elle va chez un Français qu'elle n'a jamais vu, cela m'etonnerait que le consulat accepte ce scénario. Il y a tant d'Occidentaux (hommes et femmes) qui se font avoir sur le net par gens de pays pauvres qui feraient tout pour quitter leur pays qu'il faut se méfier de ces "couples" virtuels.

Pour ce qui est de son divorce, cela n'a rien à voir avec la France. Il lui faut divorcer dans son pays. Si elle arrivait à s'installer en France, il lui faudrait également l'accord de son ex pour que l'enfant puisse quitter le pays et c'est loin d'être gagné.

Pour finir, je conseillerais de ne pas mettre la charrue avant les boeufs et donc à l'auteur du post de séjourner plusieurs fois et pendant de longues périodes au Kazakhstan et voir ce que ça donne et aussi de ne pas être naïf. Très souvent, les gens dans leur réalité ne ressemblent pas à leur personnage virtuel. Il faudrait de plus être sûr que la femme ne voit pas une possibilité de se faire entrenir et d'entretenir toute la famille (à comprendre, la famille élargie). Elle n'a peut-être pas encore demandé de l'argent car ils ne se sont jamais rencontrés mais ça va venir (le loyer, les fringues, le maquillage, les médicaments pour la grand-mère, la scolarité du neveu, etc....)
Bonjour,

Je suis dans une situation assez particulière et j'aimerais avoir le maximum de conseils, sans jugement si possible, pour que ma démarche se déroule le plus facilement possible.

Je suis en communication non stop depuis presque 2 ans avec une femme vivant au Kazakhstan (Uralsk). Nous avons d'abord noué une amitié autour d'une passion commune (le chant) et à force de parler, nous sommes tombés éperdument amoureux l'un de l'autre. Elle compte me rejoindre et m'épouser en France mais... elle est néanmoins encore mariée pour le moment et a un fils de 14 ans, mais elle n'est pas heureuse, elle a besoin de moi comme j'ai besoin d'elle. Bien sûr elle se sent sûrement coupable aussi vis à vis de son fils, car elle compte venir sans lui (pour son bien, parce qu'il est plus proche du père et il compte probablement partir ailleurs pour ses études)

Elle aimerait tout de même en savoir plus sur ses droits, le divorce, ce qu'il en sera vis à vis de son fils (qui risque de ne plus vouloir lui parler, elle en a conscience), si quelqu'un a des réponses là dessus...)

Et si elle me rejoint en france, comment ça se passe sur la demande de visa ? peut elle venir en france (comme si elle venait en vacances) et faire la demande là bas ? Doit-elle obligatoirement demander au Kazakhstan ? Comment s'organiser pour qu'une fois en france, elle ne reparte plus (elle ne pourra pas car elle n'aura plus rien en venant ici). J'aimerais vraiment le max de conseils afin de tout préparer avec elle. Même pour le déménagement... je suppose qu'elle va devoir trouver un transporteur spécialisé pour envoyer toutes ses affaires en france..

Merci beaucoup pour vos retours et pour nous
- @Gaël Routier

Bonjour,

Oui, pour un visa (touristique), c'est obligatoirement auprès du consulat (français, en l'occurrence) à l'étranger.

De toute façon, même un visa touristique, en France ou ailleurs, n'est pas garanti et est très difficile à obtenir par les gens des pays pauvres.

Vous devez quand même être au courant que le gouvernement français a commencé de serrer la vis et donc cela devient de plus en plus difficile pour immigrer en France.