Fusillades aux États-Unis : quel est votre ressenti en tant qu'expats ?

Bonjour à tous,

J'espère que vous allez bien.

Chez Expat.com, nous avons à coeur votre intérêt et votre bien-être, et nous espérons que tout se passe bien de votre côté suite aux récentes fusillades.

Nous venons de publier cet article et souhaiterions connaître vos avis : Fusillades aux États-Unis : partir ou rester ?

Vous sentez-vous toujours chez vous et en sécurité suite aux derniers événements ? Ces tragédies vous ont-elles poussées à revoir votre expatriation ou votre projet de déménager aux États-Unis ?

Pensez-vous qu'il est toujours possible de vivre le rêve américain ?

N'hésitez pas à nous laisser vos commentaires ci-dessous.

Merci d'avance et très bonne journée à vous,

Veedushi

Équipe Expat.com
Je me permets de poster même si je suis pas aux États-Unis. C'est triste mais tout le monde connaît le risque. Ils l'ont tous accepter avant de venir. 
“Ils l'ont tous accepte avant de venir”???  Serieusement?  Tu crois vraiment que les enfants de 8 a 10 ans qui ont ete tues ont “choisi de venir” aux USA?  Dans un bled paume du Texas?  Sans rire?
@Tanuki714 

Je ne parle pas vraiment des victimes. Malheureusement, c'est la conséquence du choix des parents. 

La question était de savoir quel effet a eu la fusillade sur l'expatriation. Je dis que les expatriés sont au courant que ça pouvait arriver. Je ne parle à aucun moment de victime.
Bonjour,

Je ne vois pas pourquoi un évènement aussi tragique soit-il remettrait en cause notre volonté de partir vivre aux US.
Je ne comprends pas pourquoi on en fait tout un plat comme si ça n'arrivait qu'aux États Unis. En Europe et particulièrement en France nous avons les mêmes tueries, est-ce pour autant qu'on interdit les camions et les couteaux ? Nous avons une législation extrêmement sévère et réglementée en matières d'armes à feu en France. Ça n'a pas empêché les attentats du 13 novembre 2015 et ça n'empêche pas les voyous de Marseille de s'entretuer et de tuer accidentellement des innocents dans leurs fusillades.
Au Texas il y a le port d'armes, qui est un droit constitutionnel aux USA au passage. Si l'enseignant avait porté une arme il aurait peut être pu sauver des vies et sauver la sienne.
Étant pro-armes mon projet de m'expatrier au pays du 2nd amendment n'est pas du tout entaché. On peut mourir aussi facilement chez nous en France qu'aux États Unis, c'est ce que je pense. A ce titre autant rester cloîtré chez soi sous une cloche de verre.
Personnellement j'en ai ras le bol de voir des attaques répétées des gouvernements contre les armes à feu et plus généralement contre la liberté fondamentale du peuple.
Je tenais à répondre à ce sujet qui me tient à cœur.

Merci
Bonjour,

Je ne vois pas pourquoi un évènement aussi tragique soit-il remettrait en cause notre volonté de partir vivre aux US.
Je ne comprends pas pourquoi on en fait tout un plat comme si ça n'arrivait qu'aux États Unis. En Europe et particulièrement en France nous avons les mêmes tueries, est-ce pour autant qu'on interdit les camions et les couteaux ? Nous avons une législation extrêmement sévère et réglementée en matières d'armes à feu en France. Ça n'a pas empêché les attentats du 13 novembre 2015 et ça n'empêche pas les voyous de Marseille de s'entretuer et de tuer accidentellement des innocents dans leurs fusillades.
Au Texas il y a le port d'armes, qui est un droit constitutionnel aux USA au passage. Si l'enseignant avait porté une arme il aurait peut être pu sauver des vies et sauver la sienne.
Étant pro-armes mon projet de m'expatrier au pays du 2nd amendment n'est pas du tout entaché. On peut mourir aussi facilement chez nous en France qu'aux États Unis, c'est ce que je pense. A ce titre autant rester cloîtré chez soi sous une cloche de verre.
Personnellement j'en ai ras le bol de voir des attaques répétées des gouvernements contre les armes à feu et plus généralement contre la liberté fondamentale du peuple.
Je tenais à répondre à ce sujet qui me tient à cœur.

Merci
- @ayakar


C'est une blague ce message j'espere ? 

Les meme tueries en France ??? c'est n'importe quoi !!! oui il y a qq tueries de masse (pratiquemet uniquement terroriste) mais elles sont tres tres rares. Le controle des armes en France, qui n'est pas parfait, limite énormement ce genre de tuerie. Il y a une difference énorme entre des fusillades entre gangs, un reglement de compte et une tuerie de masse. Quand tu peux acheter un fusil d'assault sans aucun control tu fais prendre un risque énorme a ta population et c'est grave.

Si l'enseignant avait une arme il aurait pu sauver des vies et la sienne ?? ok la on voit que tu connais pas grand chose aux armes. La plupart des shooters qui font cette folie ont des fusils d assault et des gilets tactiques. Si tu as fait un peu de tir tu devrais savoir que :

1) Etre précis avec un fusil d'assault a des distance de - moins de 20 metres c'est ultra facile (difficile de rater sa cible meme pour un debutant) avec une arme de poing a plus de 5 metres ca se complique, 10 metres il faut avoir déja une certaine maitrise de son arme et plus de 20 metres il faut etre un sacrés bon tireur...

2) la plupart des auteurs de ce type de massacre sont équipés de gilet tactique qui bloque le 9mm. 

3) l'élément de surprise et la sideration font que sans entrainement spécifique il est tres difficle de réagir a ce type de situation.

Donc c'est quoi ton monde ? Un monde ou les enseignants viennent en classe avec un gilet lourd, un fusil d'assault dans le dos et des entrainements quotidens a la guerilla urbaine ???? n'importe quoi franchement....
Je me permets de poster même si je suis pas aux États-Unis. C'est triste mais tout le monde connaît le risque. Ils l'ont tous accepter avant de venir. 
- @steve84

Franchement steve tu te surpasses sur cette réponse... 
Je rajouterais aussi que la liberté fondamentale du peuple c est aussi de pouvoir vivre et se balader sans avoir peur qu'un debile se serve de nous et de nos enfants comme d'une cible de ball-trap tout ça car il est aussi facile d acheter un fusil d assault qu'un paquet de bonbons…

@Parenga c'est les lois US si ça te plaît pas n'y va pas. 

@Parenga je ne vois pas la différence entre des règlements de compte et des meurtres dans les écoles. Le résultat est qu'il y a des morts à chaque fois. Nous sommes loin de pouvoir faire des leçons de sécurité en France. Nous sommes très loin d'être des exemples. Et pourtant le peuple est désarmé.
Le deuxième amendement n'a pas été créé pour rien. Les états les plus armés des États Unis sont ceux où il y a le moins de criminalité parce que les gens peuvent se défendre eux mêmes.
@Parenga je ne vois pas la différence entre des règlements de compte et des meurtres dans les écoles. Le résultat est qu'il y a des morts à chaque fois. Nous sommes loin de pouvoir faire des leçons de sécurité en France. Nous sommes très loin d'être des exemples. Et pourtant le peuple est désarmé.
Le deuxième amendement n'a pas été créé pour rien. Les états les plus armés des États Unis sont ceux où il y a le moins de criminalité parce que les gens peuvent se défendre eux mêmes.
- @ayakar

Il y a une énorme différence. 

En France via des réseaux illégaux des délinquants ou des criminels vont avoir des armes (et c est moins commun en France qu aux USA). Ils vont utiliser les armes dans le cadre de leurs traffics pas pour aller massacrer des gosses innocents dans des classes ou des gens qui font tranquillement leurs courses. Alors oui il y a des meutres et qq fois des fusillades et qq fois des innocents peuvent perdre la vie a cause de balles perdues mais on voit jamais 20 morts d innocents dans un règlement de compte entre gang. Alors chaque personne mourant sous les balles innocentes ou pas et une mort de trop mais qq qui a choisi une vie de violence a aussi sa part de responsabilité…

La plupart des armes qui vont être utilisées en France vont être des armes de poing, des fusils de chasse, des carabines ou des pompes qui ont des magazines très limités (ce qui rend une tuerie de masse bcp plus difficile).
Les fusils d assaults sont difficiles à obtenir souvent utiliser par des groupes organisés qui à part les terroristes n ont aucun intérêt ou envie de faire des tueries de masse.

Le deuxième amendement a été créer au 18ème siècle à une époque où les fusils d assault n existaient pas et où la société n était pas la même. Il faut pas tout mélanger, on doit adapter les constitutions, les lois, les règles à nos époques sinon ça n a aucun sens…

Pour la sécurité en France, il y a des problèmes de délinquance et de violences c est vrai mais c est un problème d éducation, de politique et de justice. Mettre des armes dans les mains de n importe qui ça ne créera que plus de chaos.

D ailleurs quoique tu en penses les USA ne sont pas un pays plus “safe” que la France, loin de la.

Ce qui fait la différence entre les quartiers dangereux et les quartiers “safe” c est pas le nombres d arme par citoyens (loin de la) ou leurs capacités à se défendre, c est juste que la Police est bcp plus présente et que l argent permet l éducation et l accès à des vies moins tournées vers la violence…
La loi sur le port des armes c'est comme celle autorisant de se marrier à sa cousine.

Parce que défois on peut en avoir besoin, quand on a de la chance d'avoir une cousine super hot ;)

@Parenga c'est les lois US si ça te plaît pas n'y va pas. 

- @ayakar

Lol sans être méchant ce genre de message est tres enfantin…

Je vis aux USA depuis des années et j aime ce pays pour de nombreuses raisons mais oui certaines choses ne me plaisent pas et je trouves certaines lois complètement nulles. Et heureusement rien n est inscrit dans le marbre et les lois sont faites pour évoluer avec la société, c est la démocratie.

J ai porté une arme à feu pendant des années, j ai été obligé d utiliser mon arme et j ai vu aussi les dégâts des armes à feu sur le corp humain et believe me c est horrible. Tu trouves peut être le fait de tirer sur une cible amusant ou le fait d avoir la possibilité de te balader avec une arme à feu plus “viril”  ou plus “fort” mais c est pas le but d une arme. 

Une arme a feu c est fait pour tuer, c est pas un jouet, ça doit pas être laissé dans les mains de n importe qui, ça demande une maitrise de son arme et de la situation qui demande des formations spécifiques et je rajouterais aussi une très bonne santé mentale.



Je me permets de poster même si je suis pas aux États-Unis. C'est triste mais tout le monde connaît le risque. Ils l'ont tous accepter avant de venir. 
- @steve84

Non mais, ma parole! Tu te lis même souvent avant de publier ce genre de commentaires? J'espère pour toi, si à jamais ton rêve d'immigrer aux USA se concrétise, que toi et tes futures progénitures l'acceptez aussi avant de venir. Nulle ne choisit de vivre dans un environnement instable. Quoi que le fait que nous en sommes devant les faits accomplis soit en contrepartie la faute des citoyens qui passent leurs temps à élire l'extrême droite, qui de leur côté sont pro armes à feu, nulle n'a le droit d'ôter la vie à quelqu'un. De l'empathie tu connais? L'éprouves-tu des fois? Non mais je rêve quoi!

@Parenga les armes servent à défendre son intégrité physique et celle d'autrui. Mais aussi à défendre sa liberté en dernier recours face à un gouvernement tyrannique. Quand les pères fondateurs ont écrit le deuxième amendement ils savaient que dans le futur les peuples seraient confrontés à des dictatures. Une population armée peut s'exprimer, une population désarmée a juste le droit de se taire.

@Parenga les armes servent à défendre son intégrité physique et celle d'autrui. Mais aussi à défendre sa liberté en dernier recours face à un gouvernement tyrannique. Quand les pères fondateurs ont écrit le deuxième amendement ils savaient que dans le futur les peuples seraient confrontés à des dictatures. Une population armée peut s'exprimer, une population désarmée a juste le droit de se taire.

- @ayakar

Non les armes servent à tuer c est tout. En mettant des armes en circulation ça te donnes peut être l impression d'avoir un moyen de te défendre mais tu donnes également surtout une arme à  ton agresseur…

Dans une agression ce qui joue bcp c est l effet de surprise et quand tu es victime tu tombes dans un état de peur et de sidération. Si un mec te braque avec un gun, même si tu portes ton arme à la ceinture t es cuit car si tu fais un mauvais geste t es mort, rêve pas.

Tu vois un shooter avec un fusil d assault en train de tirer partout. T as ton petit Sig sur toi. 2 courses d actions.

1) tu crois être un super hero, tu sors ton arme et tu t approches du tireur en tirant. T es encore a 20 mètres après 3 tirs ratés et t es deja par terre, dead.

2) Tu crois être un super hero mais quand tu entends les bruits de tir, les cris d agonie, les supplifications etc…tu fais comme 99% des gens et tu te fais pipi dessus en te cachant et en priant pour survivre à cette horreur. Ton arme tu pense même plus à la sortir…

Voilà pourquoi, même aux US ou les citoyens sont armés tu entends jamais une tuerie de masse qui a été stopper par un citoyen armé…
De plus très souvent sortir son arme au mauvais moment peut entraîner encore plus de drame car la situation peut vite dégénérer.

Non pour protéger les citoyens, il y a la Police qui n est pas parfaite loin de la mais qui vont faire un bien meilleur travail qu un citoyen qui veut jouer aux héros mais qui va juste créer un drame plus important…

La raison pour laquelle il faut avoir les armes en libre circulation pour pouvoir se soulever contre un régime tyrannique c est une grosse blague…

Pour ce soulever contre un régime il faut être organisé et nombreux même avec des armes. Un régime tyrannique empêche tout type d organisation qui pourrait leur nuire et détruise les réseaux de résistance avant qu ils se développent. Même si tu as un fusil d assault tu m'expliquera ce que tu feras même avec tes voisins face à un tank ou des drones…

@Parenga les armes servent à défendre son intégrité physique et celle d'autrui. Mais aussi à défendre sa liberté en dernier recours face à un gouvernement tyrannique. Quand les pères fondateurs ont écrit le deuxième amendement ils savaient que dans le futur les peuples seraient confrontés à des dictatures. Une population armée peut s'exprimer, une population désarmée a juste le droit de se taire.

- @ayakar

Bonjour yaka (faux con?)

Je me permets de réagir à votre commentaire en prenant un pays européen comme référence, il me semble que ce pays est dans les dix premiers pays au monde de possession d'armes par habitant.

Leurs armée et une armée de milice ce qui signifie que les hommes en âge de ce battre possède chez eux, fourni par le (grand méchant) Gouvernement, une arme de guerre avec quelques AMO pour une réponse rapide en cas d'invasion, ont un entraînement annuel ou bi-annuel à leurs maniement.

Pourtant alors que la population pourrait régler leurs comptes eux-mêmes (idéologie qu'il me semble que vous défendez) a quel rang statistiquement, hors suicide, ce place la Confédération Helvétique, dans les pays ayant des tueries de masse, ou tout le moins des morts par balle ?

 Je répète hors suicide, il me semble que ce pays n'apparaît statistiquement nulle part. Il est même plutôt situé dans l'imaginaire collectif comme l'un des pays les plus sur au monde et comme l'un des pays ayant un taux d'éducation des plus élevé.

Comme le fait remarquer Parenga, la majorité des personnes défendant l'idéologie de possession d'armes pour la défense du foyer n'a jamais réellement du les utiliser en opération, je prends comme référence le nombre d'anciens combattants opérationnels, Ils ne semble pas que ce genre de personnes milite activement pour la possession d'arme par tous, sans compter le taux de PTSD dans leurs rangs.
Ça se résume à une question, quoi penser d'un pays en plus un pays riche qui n'est pas capable de protéger ses enfants? 
Ça se résume à une question, quoi penser d'un pays en plus un pays riche qui n'est pas capable de protéger ses enfants? 
- @Pescaraplace

@Pesca

Ayacar va te repondre qu'il faut armer les petits des la maternelle pour qu'ils se protegent eux meme....

Imagine un peu l école rêver des supporters de la NRA…

Ayacar Elementary School (école en partenariat avec la NRA)

Uniforme obligatoire comprenant un casque pare balles, gilet pare balle, uniforme de camouflage etc...

A la ceinture chaque enfant doit avoir un glock avec 2 chargeurs et en bandouliere un fusil d'assault type M16.

Dans le cartable : 3 grenades, un couteau, un kit de premier secours, une carte de l'école, une radio pour communiquer et une balise GPS...

L 'enseignant doit etre obligatoirement un ancien des forces spéciales type SWAT, RAID, GIPN, GIGN ou autres,,,,

Chaque classe doit fournir 2 éleves par jours pour former une milice de surveillance qui a pour mission de patrouiller les locaux durant la journée. 
Les enfants prenant part a la milice auront, durant leurs tours de surveillance, des droits spéciaux et l'autorisation d'ouvrir le feu sur toutes personnes ayant une attitude suspecte.

A noter que dans chaque classe il y a une armoire forte contenant un bazooka. L'armoire ne peut etre ouverte que par l'enseignant qui est le seul a avoir un acces.

La NRA est aussi heureuse d'offrir a chaque école partenaire une tourelle de mitrailleuses (a noter que les enfants doivent avoir au moins 8 ans et suivre une formation spécifique pour pouvoir l'utiliser...)

Sympa la liberté fondamentale du peuple !
ceux qui pensent que tous les americains doivent avoir des armes (des automatiques ! WTF!) a cause du 2nd amendement n'ont jamais lu ou compris ce 2nd amendement ! et ce sont laisse berner par le lobby NRA et le pognon qu'ils lachent sur les politiques corrompus qui en n'ont rien a foutre des enfants tues, des familles devastees.

@Parenga les armes servent à défendre son intégrité physique et celle d'autrui. Mais aussi à défendre sa liberté en dernier recours face à un gouvernement tyrannique. Quand les pères fondateurs ont écrit le deuxième amendement ils savaient que dans le futur les peuples seraient confrontés à des dictatures. Une population armée peut s'exprimer, une population désarmée a juste le droit de se taire.

- @ayakar

Non, quand le second amendement a été écrit en 1787, c'était précisément dans la but de garantir aux propriétaires blancs une protection garantie contre une potentielle révolte des esclaves.

Les pères fondateurs dans leurs 13 petits Etats de l'époque, avaient réalisé que la bataille de la natalité était perdue et que s'ils voulaient rester à terme la classe dominante, il fallait impérativement disposer d'un avantage décisif et pour ça, quoi de mieux que d'être exclusivement armé. 

D'ailleurs Thomas Jefferson le dit dans le Federalist de l'époque, j'invente rien.    

@ayakar Toi t'es un comique troupier. 🤣

Ça se résume à une question, quoi penser d'un pays en plus un pays riche qui n'est pas capable de protéger ses enfants? 
- @Pescaraplace

@ Pescaraplace,

Pourrais-tu clarifier le concept de richesse ? Pécuniaire ? Intellectuelle ? Sociale ? 

Reprenant l'exemple Suisse Je pense que c'est aussi un pays riche (siège de nombreuses institutions internationales), mais leurs modèle societal est autrement plus inclusif que reste des pays OCDE.

Dixit leurs langues nationales, je n'ai pas souvenir d'avoir entendu un modèle de nationalisme à l'Espagnole (Basque, Catalan...), à la Française (Basque, Corse...) ou à la Britannique (Irlande du Nord). Je pense que le problème vient avant tout de l'éducation et du fait que le concept inexistant du Self Made Man ou de l'Homme providentiel ne doit pas être un modèle enseigné chez eux.

Et aussi je pense que leur modèle militaire milicien et leur système politique qui n'est pas une démocratie représentative mais plutôt participative (un minimum de quatre votations/an) doit jouer (même si le taux d'abstention y est environ de 40%).
Ça se résume à une question, quoi penser d'un pays en plus un pays riche qui n'est pas capable de protéger ses enfants? 
- @Pescaraplace

@Pesca

Ayacar va te repondre qu'il faut armer les petits des la maternelle pour qu'ils se protegent eux meme....

Imagine un peu l école rêver des supporters de la NRA…

Ayacar Elementary School (école en partenariat avec la NRA)

Uniforme obligatoire comprenant un casque pare balles, gilet pare balle, uniforme de camouflage etc...

A la ceinture chaque enfant doit avoir un glock avec 2 chargeurs et en bandouliere un fusil d'assault type M16.

Dans le cartable : 3 grenades, un couteau, un kit de premier secours, une carte de l'école, une radio pour communiquer et une balise GPS...

L 'enseignant doit etre obligatoirement un ancien des forces spéciales type SWAT, RAID, GIPN, GIGN ou autres,,,,

Chaque classe doit fournir 2 éleves par jours pour former une milice de surveillance qui a pour mission de patrouiller les locaux durant la journée. 
Les enfants prenant part a la milice auront, durant leurs tours de surveillance, des droits spéciaux et l'autorisation d'ouvrir le feu sur toutes personnes ayant une attitude suspecte.

A noter que dans chaque classe il y a une armoire forte contenant un bazooka. L'armoire ne peut etre ouverte que par l'enseignant qui est le seul a avoir un acces.

La NRA est aussi heureuse d'offrir a chaque école partenaire une tourelle de mitrailleuses (a noter que les enfants doivent avoir au moins 8 ans et suivre une formation spécifique pour pouvoir l'utiliser...)

Sympa la liberté fondamentale du peuple !
- @Parenga

@ Parenga,

C'est malheureusement déjà un peu le cas dans le NJ puisque les élèves a partir de 6ans sont "driller" à cette situation comme nous l'étiont pour les risques naturels (incendies, catastrophes naturelles).
Ça se résume à une question, quoi penser d'un pays en plus un pays riche qui n'est pas capable de protéger ses enfants? 
- @Pescaraplace

@ Pescaraplace,

Pourrais-tu clarifier le concept de richesse ? Pécuniaire ? Intellectuelle ? Sociale ? 

Reprenant l'exemple Suisse Je pense que c'est aussi un pays riche (siège de nombreuses institutions internationales), mais leurs modèle societal est autrement plus inclusif que reste des pays OCDE.

Dixit leurs langues nationales, je n'ai pas souvenir d'avoir entendu un modèle de nationalisme à l'Espagnole (Basque, Catalan...), à la Française (Basque, Corse...) ou à la Britannique (Irlande du Nord). Je pense que le problème vient avant tout de l'éducation et du fait que le concept inexistant du Self Made Man ou de l'Homme providentiel ne doit pas être un modèle enseigné chez eux.

Et aussi je pense que leur modèle militaire milicien et leur système politique qui n'est pas une démocratie représentative mais plutôt participative (un minimum de quatre votations/an) doit jouer (même si le taux d'abstention y est environ de 40%).
- @Nelson DOMINGUES

En fait ce qu'il faut arriver à comprendre, c'est que la culture américaine que certains vénèrent, est directement issue du pêché originel de l'Amérique qui est l'esclavage.

Les américains ont et sont toujours installés dans une mentalité qui leur dit que leurs possessions et leur liberté sont menacées et qu'il faut être prêt à tout moment de les défendre.  

Ceci explique cet attachement maladif au second amendement. 😤
Ça se résume à une question, quoi penser d'un pays en plus un pays riche qui n'est pas capable de protéger ses enfants? 
- @Pescaraplace

@ Pescaraplace,

Pourrais-tu clarifier le concept de richesse ? Pécuniaire ? Intellectuelle ? Sociale ? 

Reprenant l'exemple Suisse Je pense que c'est aussi un pays riche (siège de nombreuses institutions internationales), mais leurs modèle societal est autrement plus inclusif que reste des pays OCDE.

Dixit leurs langues nationales, je n'ai pas souvenir d'avoir entendu un modèle de nationalisme à l'Espagnole (Basque, Catalan...), à la Française (Basque, Corse...) ou à la Britannique (Irlande du Nord). Je pense que le problème vient avant tout de l'éducation et du fait que le concept inexistant du Self Made Man ou de l'Homme providentiel ne doit pas être un modèle enseigné chez eux.

Et aussi je pense que leur modèle militaire milicien et leur système politique qui n'est pas une démocratie représentative mais plutôt participative (un minimum de quatre votations/an) doit jouer (même si le taux d'abstention y est environ de 40%).
- @Nelson DOMINGUES

En fait ce qu'il faut arriver à comprendre, c'est que la culture américaine que certains vénèrent, est directement issue du pêché originel de l'Amérique qui est l'esclavage.

Les américains ont et sont toujours installés dans une mentalité qui leur dit que leurs possessions et leur liberté sont menacées et qu'il faut être prêt à tout moment de les défendre.  

Ceci explique cet attachement maladif au second amendement. 😤
- @Pescaraplace

Tu oublies aussi de parler des GUERRES indiennes, une sombre histoire de dessouder les autochtones pour récupérer leurs territoires. Et maintenant il existe de "vrais" américains qui pleurent sur le fait que la tribu Cheyenne a instauré un revenu minimal de subsistance en reversant a chaque Cheyenne une quote part des 50% des bénéfices engendrer par les casinos construits sur leurs territoires les autres 50% sont dédiés aux infrastructures communes.

Tous les "vrais" américains (tu sais ceux qui sont venus "grand remplacer" les sauvages, puisque certains historiens parlent de génocide par rapport à la rencontre entre les européens et les natifs Américains) savent que les politiques sociales c'est l'enfer surtout lorsque elles sont menées par et pour des sauvages.

Et sauf erreur de ma part  il me semble que certains politiques cherchent à revoir les traités conclus entre le gouvernement fédéral et les tribus autochtones pour récupérer par des taxes, une partie des bénéfices engendrer par les entreprises établies sur les territoires indiens. Y a pas de petites économies, ma petite dame.
Ça se résume à une question, quoi penser d'un pays en plus un pays riche qui n'est pas capable de protéger ses enfants? 
- @Pescaraplace

@ Pescaraplace,

Pourrais-tu clarifier le concept de richesse ? Pécuniaire ? Intellectuelle ? Sociale ? 

Reprenant l'exemple Suisse Je pense que c'est aussi un pays riche (siège de nombreuses institutions internationales), mais leurs modèle societal est autrement plus inclusif que reste des pays OCDE.

Dixit leurs langues nationales, je n'ai pas souvenir d'avoir entendu un modèle de nationalisme à l'Espagnole (Basque, Catalan...), à la Française (Basque, Corse...) ou à la Britannique (Irlande du Nord). Je pense que le problème vient avant tout de l'éducation et du fait que le concept inexistant du Self Made Man ou de l'Homme providentiel ne doit pas être un modèle enseigné chez eux.

Et aussi je pense que leur modèle militaire milicien et leur système politique qui n'est pas une démocratie représentative mais plutôt participative (un minimum de quatre votations/an) doit jouer (même si le taux d'abstention y est environ de 40%).
- @Nelson DOMINGUES

En fait ce qu'il faut arriver à comprendre, c'est que la culture américaine que certains vénèrent, est directement issue du pêché originel de l'Amérique qui est l'esclavage.

Les américains ont et sont toujours installés dans une mentalité qui leur dit que leurs possessions et leur liberté sont menacées et qu'il faut être prêt à tout moment de les défendre.  

Ceci explique cet attachement maladif au second amendement. 😤
- @Pescaraplace

Tu oublies aussi de parler des GUERRES indiennes, une sombre histoire de dessouder les autochtones pour récupérer leurs territoires. Et maintenant il existe de "vrais" américains qui pleurent sur le fait que la tribu Cheyenne a instauré un revenu minimal de subsistance en reversant a chaque Cheyenne une quote part des 50% des bénéfices engendrer par les casinos construits sur leurs territoires les autres 50% sont dédiés aux infrastructures communes.

Tous les "vrais" américains (tu sais ceux qui sont venus "grand remplacer" les sauvages, puisque certains historiens parlent de génocide par rapport à la rencontre entre les européens et les natifs Américains) savent que les politiques sociales c'est l'enfer surtout lorsque elles sont menées par et pour des sauvages.

Et sauf erreur de ma part  il me semble que certains politiques cherchent à revoir les traités conclus entre le gouvernement fédéral et les tribus autochtones pour récupérer par des taxes, une partie des bénéfices engendrer par les entreprises établies sur les territoires indiens. Y a pas de petites économies, ma petite dame.
- @Nelson DOMINGUES

Aucun traité signé entre les Indiens et les Américains n'a été respecté. 

Ils ont tous été bafoués et reconduits par les Américains.  
@Tanuki714 

Je ne parle pas vraiment des victimes. Malheureusement, c'est la conséquence du choix des parents. 

La question était de savoir quel effet a eu la fusillade sur l'expatriation. Je dis que les expatriés sont au courant que ça pouvait arriver. Je ne parle à aucun moment de victime.
- @steve84
Sans vouloir etre mechante…. Le nombre d'expatries (surtout francais) dans ce coin du Texas…. Pas franchement probant. Maintenant si on prend les immigres (c'est bien connu, quand on est blanc on est expat, quand on ne l'est pas on est immigre je ne sais pas, mais probablement toujours pas la majorite.  Mais passons: Ils savaient ce a quoi ils s'engageaient donc c;est bien fait pour eux?  Aux Etats-Unis on appelle ca le “victim blaming”.

Dans la meme serie: un tremblement de terre detruit Tokyo, “oh, ils savaient ce a quoi ils s'exposaient”?  Une inondation dans l'Aude?  Oh ils savaient que c'etait une possibilite?  En gros aucune empathie.  Super, ca aide tout le monde.

Bien sur que les gens qui choisissent un autre pays sont conscients du choix qu'ils font.  Mais sans rire, je ne crois pas que ce soit le probleme principal et SURTOUT que les gosses dans cette ecole soient MAJORITAIREMENT le resultat de l'expatration/immigration.  La plupart sont probablement nes dans le coin.  Un peu d'empathie ne ferait pas de mal quand le pays (nes ici ou d'adoption) est en deuil.


En gros: W.T.F.
@Tanuki714 

Je ne parle pas vraiment des victimes. Malheureusement, c'est la conséquence du choix des parents. 

La question était de savoir quel effet a eu la fusillade sur l'expatriation. Je dis que les expatriés sont au courant que ça pouvait arriver. Je ne parle à aucun moment de victime.
- @steve84
Sans vouloir etre mechante…. Le nombre d'expatries (surtout francais) dans ce coin du Texas…. Pas franchement probant. Maintenant si on prend les immigres (c'est bien connu, quand on est blanc on est expat, quand on ne l'est pas on est immigre).  Donc si on prend les POTENTIELS immigres, legaux ou pas…. Ils savaient ce a quoi ils s'engageaient donc c;est bien fait pour eux?  Aux Etats-Unis on appelle ca le “victim blaming”.

Dans la meme serie: un tremblement de terre detruit Tokyo, “oh, ils savaient ce a quoi ils s'exposaient”?

Bien sur que les gens qui choisissent un autre pays sont conscients du choix qu'ils font.  Mais sans rire, je ne crois pas que ce soit le probleme principal et SURTOUT que les gosses dans cette ecole soient MAJORITAIREMENT le resultat de l'expatration/immigration.  La plupart sont probablement nes dans le coin.


En gros: W.T.F.
- @Tanuki714

@ Tanuki714,

Euh, au Japon oui ils savent, depuis des siècles/millénaires qu'ils vivent sur une zone tellurique, ils ont adapté leurs manières de vivre en conséquence (Manières de construire, ameublements, etc...)

Par contre aux USA qui ont un problème historique avec la violence (ils ont été construits GRACE a elle, voir leurs historique "pacifique" avec les autochtones et leurs voisins) surtout dans cette partie des USA qui pour mémoire était encore Mexicaine au 19ème, lorsque c'était les américains blanc qui étaient les immigrés dans cette zone.
Je trouve INADMISSIBLE que les institutions n'ai pas développé un système de protection passif par exemple un système de flux dirigé qui vous oblige à passer par un point de contrôle, le bureau des surveillants, de la vie scolaire, un système de sas tampon qui vous bloque a l'entrée de l'école & vous oblige à attendre qu'une personne de l'établissement vienne vous chercher, un système actif pour éviter l'intrusion, ou les fugues indésirables, un système de CCV de 72hrs a reconnaissance faciale avec renvoi et alarme si détection d'éléments indésirables en temps réel au bureau des surveillants, de la vie scolaire (savoir que mon enfant et moi même sommes fichés et détectés en temps réel lorsque que nous entrons ou sortons de l'établissement me rassure plutôt que m'effraie) et d'intervention rapide des forces de l'ordre pour ce cas de figure, je rappelle que les policiers ont mis grossièrement UNE HEURE entre leurs arrivée sur site et leurs intervention, d'ou un bilan aussi lourd.

Sinon pour ce qui est de la bêtise/insensibilité de certains le mieux est de suivre l'adage US "don't feed the troll."
J'espère Steve que tu te souviendra des tes propos lorsque cela arrivera à tes propres enfants, a moins que tu ne veuilles être un BIENFAITEUR de l'humanité et ne pas te reproduire. Pensant franchement et réellement cette dernière phrase, je suis hors de moi lorsque que je te lis Steve, merde c'était des enfants.
Bonjour,


Je souhaiterais préciser mes propos.

Je dis que l'expatriation est une forme d'acceptation des défauts du pays d'accueil c'est-à-dire que le pays n'est pas parfait car ont a eu le choix (c'était le sujet) . Il faut distinguer l'idée qu'il y ait des armes à feu dans ce pays et les tueries de masse.

Je ne voulais pas dire que l'on puisse cautionner les tueries mais juste que l'on accepte les défauts liés au conteste politique. Accepter  l'idée ne veut pas dire être d'accord. Je parle pour une personne célibataire et sans enfant qui immigre aux États-Unis et non d'un couple avec enfant.

Les armes  sont un phénomène historique aux États-Unis car si on regarde bien l'histoire et on compare  avec la France. l'Amérique étant été découvert en 1492. Donc c'est un pays qui trois siècles plus tard à rédiger sa constitution sans avoir une administration établie et une police.

La France elle hérite en grande partie de l'administration de l'empire romain ( VII siècle av JC- 476 ap JC). On ne connaissait pas l'Amérique à cette époque. On avait donc déjà une administration bien établi et une police forte lors de l'établissement de la constitution en 1789.

La seule solution pour les Américains de combler ce manque de présence policière et administratif afin de protéger leur propriété ( théorie marxiste de la lutte des classes) était d'armé la population sauf que les armes  de l'époque faisait peu de dégâts car c'était des fusils à un coup rechargeable avec de la poudre à canon.


Les armes  ont évoluées de nos jours, il est évident que cette amendement est obsolète. 

Je suis ,bien sûr ,contre la vente libre des armes mais les Américains étant profondément attachés au seconde amendement car il voient une forme de liberté alors il faut changer les mentalités. Je propose donc de le faire en plusieurs étapes. D'abord restreindre le second amendement c'est-à-dire pas de vente de semi automatique qui est une aberration complète parce que c'est une arme de shooting de masse. Puis la deuxième étape serait d'abolir le second amendement quelques années plus tard.
Je colle ici le texte de ma fille. Elle a 20 ans et est ici depuis 12 ans. Je ne pourrais rien dire de mieux qu'elle, c'est clair.


"I spent my most formative years Iooking over my shoulder—in amusement parks, malls, concerts, at the movies, and at school. Today, almost everywhere I go, I catch myself planning for a potential shooting without fully realizing it. I worry about what I might actually do: Would I run, would I hide? Play dead? Where are the exits? Where is cover? If there are other people with me, how do I protect them? Do my parents know I love them? Am I being dramatic? Am I actually safe?


I was 10 when Sandy Hook happened. I was 16 when Parkland happened. I am now 20 and this is still a recurring issue in America. In college, countless of my peers have survived mass shootings. Yet, in the last 10 years, nothing has changed. Gun violence remains rampant. I am overwhelmed by the failures of this country and its leadership.


We must at least try. Use your vote against officials who have taken money from gun lobbyists (and thus perpetuated this cycle for 10+ years). Ban automatic and semiautomatic weapons from consumer sale. Create a generous buyback program for banned guns + ammo. Address ghost gun manufacturing. End immunity for gun manufacturers. Enact red flag laws. Enforce extensive background checks (w no loopholes for online purchases or gun shows). Increase minimum age to 21 for the purchase of firearms. 
At least try. No “thoughts and prayers.” No half-assed compromises on a bill that won't pass anyway—remember that no federal gun control legislation has passed since Sandy Hook. Gun violence should NOT be the leading cause of childhood death in the US. Make noise."
Sur la question de "on savait en venant", je suis en train d'écrire un long article documenté sur le sujet. Je posterai le lien ici dans quelques jours.
@Nelson 

Je trouve INADMISSIBLE que les institutions n'ai pas développé un système de protection passif par exemple un système de flux dirigé qui vous oblige à passer par un point de contrôle, le bureau des surveillants, de la vie scolaire, un système de sas tampon qui vous bloque a l'entrée de l'école & vous oblige à attendre qu'une personne de l'établissement vienne vous chercher, un système actif pour éviter l'intrusion, ou les fugues indésirables, un système de CCV de 72hrs a reconnaissance faciale avec renvoi et alarme si détection d'éléments indésirables en temps réel au bureau des surveillants, de la vie scolaire (savoir que mon enfant et moi même sommes fichés et détectés en temps réel lorsque que nous entrons ou sortons de l'établissement me rassure plutôt que m'effraie) et d'intervention rapide des forces de l'ordre pour ce cas de figure, je rappelle que les policiers ont mis grossièrement UNE HEURE entre leurs arrivée sur site et leurs intervention, d'ou un bilan aussi lourd.

Permets moi de repondre sur le sujet en te faisant partager mon experience. J'ai bossé de longues années dans les forces de l'ordre en France sur le terrain et dans des services d'investigation. 

J'ai aussi bossé dans la sécurité électronique en tant que tech et conducteur de travaux notamment aux USA dans des écoles. J'ai eu en charge la mise en place de la surveillance électronique (systeme anti intrusion, CCTV, access control) dans des elementary, middle et High school donc je connais assez bien le sujet.

En Ohio, dans la region de Cincy la tres grande majorité des écoles ont un acces unique avec un sas et un controle par une personne physique. Le probleme c'est que les écoles US servent aussi de lieu pour les activités sociales et sportives. Dans ce cadre la, a des moments de la journée, des éléves et des encadrants rentrent et sortent en utilisant divers access ce qui rend compliquer la sécurisation. Une école n'étant pas une prison il est tres difficile de trouver une sécurisation efficace qui permette a nos enfants de ne pas se sentir oppresser et d'avoir une vie "normale". Les écoles US sont aussi tres grandes avec bcp d'éléves ce qui rend les controles des entrées et sorties encore plus complexes (surtout les High Schools).

Pour les systemes de CCTV a reconnaissance faciale, c'est pas encore pour tout de suite. Techniquement les systemes ont fait de gros progres mais on est encore tres loin de pouvoir avoir un systeme pro actif dans ce domaine. De plus les couts pour des systemes de pointe dans le domaine de la CCTV sont énormes et prohibitifs et les districts meme riches n'ont pas les moyens (j'ai équipé des High Schools avec des centaines de camera et on parle de budget a 1 million de dollars voir plus des fois). Faut pas oublier que derriere il y a la maintenance et c'est un budget aussi. De nombreuse écoles (en Ohio en tout cas) ont un policier sur place qui gere la sécurisation du site et des éleves. Les systemes de CCTV sont tres souvent reliés aux services de Police ce qui va aider les forces de l'ordre si un shooter rentre car ca va donner des informations primordiales.

Il ne faut pas oublier que meme si le risque de shooting est reel dans les écoles elles restent assez rare heureusement. Ce qui fait que les districts ont aussi du mal a justifier de grosses sommes d'argent pour la sécurisation et le personnel qui va avec. Le district étant financé pour bcp par les impots, les budgets sont limités et l'argent qui est mis sur des cameras ne va pas aller sur autres choses. Je sais que bcp de parents n'étaient pas en accord avec les gros investissements que certains districts avaient décidé pour securiser les sites. C'était une source de conflit car bcp de parents préférent voir l'argent partir dans l'éducation que dans des systemes qui coute une fortune et qui serviront vraiment (mais de facon limité) que lors d'une tres hypothetique attaque. C'est toujours la meme histoire on va mettre les moyens apres une attaque rarement avant mais c'est souvent trop tard...

Pour l'intervention tardive des forces de l'ordre, c'est horrible, mais il y a aussi de tres nombreuses explications a cela. Les interventions de Police sont souvents mal comprises par ignorance. 
La clef sur ce type de situation est l'information. Combien de tireurs ? sa position dans l'école ? son armement ? toujours actif ? La configurations des locaux ? qui est sur place ? etc...ce qu'il faut savoir c'est que dans l'action les forces de l'ordre sont inondés d'informations souvent contradictoires et ca prend du temps de demeler le vrai du faux. Prendre des décisions avec des informations erronés peut faire courir a la cata.
J'ai participé avec le RAID et le GIPN a des entrainements pour ce type de situation et c'est tres tres complexe. Meme des unités d'élites avec du matériel au top sont en grosse difficultés sur ce type de situation car il est tres difficile de garder le controle sur une situation cahotique...
@ Parenga,

Concernant la CCTV je vois cela comme une assistance au contrôle, pour moi c'est l'établissement lui même qui devrait être penser et construit pour protéger les personnes l'utilisant, comme les hôpitaux et les cuisines industrielles en France qui sont bâti sur un modèle de direction en sens unique des malades/aliments afin d'éviter les risques d'infection/surinfection. (J'ai totalement conscience que du au facteur humain le risque zéro n'existe pas, dixit les maladie nosocomiales et autre infections alimentaires.) Mais la conception des bâtiments doit réduire cela au strict facteur humain. Je conçoit aussi que lorsque l'on rénove/construit une école il peut sembler difficile d'intégrer cette problématique en incluant les demandes/avis des premiers intervenants, mais comme le prouve l'agrément des pompiers obligatoire en France avant l'ouverture d'établissement recevant du public c'est une gymnastique intellectuelle a prendre. Pourquoi pas reprendre certains principes de construction des prisons si cela rend les lieux plus sur pour les gamins, et leurs évite ce sentiment d'insécurité, pour le coup réel, comme l'exprime la fille d'objectif USA ?

Concernant le chaos des FdO, de ce que j'ai compris (sources "medias" Français et Américains) leurs désorganisation était dû au fait de leur ignorance topographie des lieux, il me semble qu'il est possible de faire un entraînement annuel/bi-annuel avec les enfants afin de permettre aux premiers intervenants (pompiers/policiers/SAMU) de :

           1) Connaître la configuration des lieux d'intervention et des divers flux des utilisateurs comme un entraînement au feu avec les pompiers, cela enlève la charge mentale de la découverte/surprise des lieux (recoins propice à embuscade, etc...).
           2) Communiquer et donner une image plus positive des divers intervenants.

Voila mes pistes de réflexion, je comprends bien que dû à la défiance de certains américains envers leur gouvernement les politiques ne sont pas enclin à légiférer sur le sujet, par contre tu parle de manque de moyens des écoles pourquoi ne pas créer en plus d'un contrôle psychologique renforcé, un système fiscal rendant le prix des munitions prohibitif (munitions DIY ou vendues déjà prêtes) via les taxes et envoyé ces nouveaux moyens financiers créés vers l'éducation, la santé, la prévention..., de façon à ne pas toucher au "sacro-saint" 2nd amendement, mais tout de même limité l'accès aux armes.
Pour revenir à la question initiale, j'ai du mal à réconcilier ma vision d'une Amérique progressiste, innovatrice avec la situation actuelle , c'est un peu comme tomber dans un "rabbit hole".
Cela me choque qu'un tout jeune homme de 18 ans qui ne peut ni acheter une bière ni un packet de cigarette puisse acheter 2 fusils d'assaults et près de 500 munitions en toute légalité.
Oui, je m'interroge sur partir/rester.
Pour l'instant, je reste et  je vote pour élire des représentants qui ne sont pas payés par la NRA, qui sont prêt à passer des lois "common sense" sur les armes à feu, je vote pour qu'on ait finalement une majorité de 60 sénateurs.

@ayakar, si vous repassez par ici, je vous invite à vous plonger dans la génèse de la constitution et formation du congrés américain. Contrairement à ce qui les constitiuionalistes pensent, les pères fondateurs n'étaient pas omniscients.
@ Tanuki714,

Euh, au Japon oui ils savent, depuis des siècles/millénaires qu'ils vivent sur une zone tellurique, ils ont adapté leurs manières de vivre en conséquence (Manières de construire, ameublements, etc...
Ayant vecu 5 ans a Tokyo et vivant maintenant en Californie, je suis bien placee pour le savoir.  De meme que des gosses et meme moi, comme adulte, avons des “drills” pour des situations d'active shooter tous les ans, si ce n'est plus.  On s'adapte a tout, malheureusement.

C'etait vraiment plus pour le cote “ils savaient”  (tres pres du “ils l'ont cherche”).  Bien sur, chaque pays s'adapte (le lycee de mon mari avec des detecteurs d'armes/metaux a NYC dans les annees 80).  Ca ne veut pas dire que les victimes “deserve it”.   FFS, on prend la voiture, on connait tous les statistiques des accidents de la route.  Donc quoi, on ne conduit plus?

Donc, peut-etre mauvais exemple mais dire “ils savaient quand: ils sont alles aux USA, au Japon, en Californie, ont pris leur voiture, etc.” (sous entendu: too bad, so sad) me semble un peu leger, c'etait my point.  Surtout que les tremblements de terre et autres catastrophes naturelles: on subit, pas moyen de les empecher.  Des gosses qui sont abattus dans leur ecole… pas la meme chose.
Je reprends les mots de Hopi  "j'ai du mal à réconcilier ma vision d'une Amérique progressiste, innovatrice avec la situation actuelle"...

Je suis venu vivre dans les USA d'Obama en 2010, des USA progressistes... innovateurs...


Mais depuis 2017, retour d'une Amérique Conservatrice, Obscurantiste, direction le Moyen Age au niveau social (armes, avortement).

Je ne vous cache pas que selon 2022 et 2024, pour nous, toutes les option seront ouvertes. Je ne pense pas supporter 4 autres années avec Trump ou pire (De Santis).
Pour revenir à la question initiale, j'ai du mal à réconcilier ma vision d'une Amérique progressiste, innovatrice avec la situation actuelle , c'est un peu comme tomber dans un "rabbit hole".
Cela me choque qu'un tout jeune homme de 18 ans qui ne peut ni acheter une bière ni un packet de cigarette puisse acheter 2 fusils d'assaults et près de 500 munitions en toute légalité.
Oui, je m'interroge sur partir/rester.
Pour l'instant, je reste et  je vote pour élire des représentants qui ne sont pas payés par la NRA, qui sont prêt à passer des lois "common sense" sur les armes à feu, je vote pour qu'on ait finalement une majorité de 60 sénateurs.

@ayakar, si vous repassez par ici, je vous invite à vous plonger dans la génèse de la constitution et formation du congrés américain. Contrairement à ce qui les constitiuionalistes pensent, les pères fondateurs n'étaient pas omniscients.
- @Hopi

Tout à fait car pour le second amendement, il faut bien se replacer dans le contexte de l'époque.

L'époque c'était 1787, les USA étaient constitués des 13 anciennes colonies britanniques totalisant environ 5 millions de personnes.

Cette nouvelle nation était une économie agraire et les travailleurs, essentiellement des esclaves issus d'Afrique.

Les pères fondateurs de l'Amérique ont très rapidement réalisé que les blancs étaient en train de perdre la course de la natalité et qu'en autorisant les maitres blancs d'être armés, cela leur garantissait la supériorité malgré un avenir incertain sur un plan numérique et le second amendement était né.  

Culturellement l'américain devait affronter deux menaces, la première était la menace d'une éventuelle révolte des esclaves qui devenaient de plus en plus nombreux et de ce fait de plus en plus difficile à contrôler et la seconde, était représentée par l'Angleterre qui avait du mal à digérer la défaite de 1776... ne pas oublier qu'en 1812 les Anglais avaient retenté d'annexer l'Amérique.

C'est dans ce contexte de paranoïa institutionnelle qu'encore de nos jours les américains sont éduqués. 😤    

@Veedushi Entre les fusillades, le grand nombre de non vaccinés, les attaques contre l'avortement, nous avons décidé de changer d'horizon.

@Veedushi Entre les fusillades, le grand nombre de non vaccinés, les attaques contre l'avortement, nous avons décidé de changer d'horizon.

- @Patricia Le Foll94

Très sincèrement c'est pas moi qui vous le reprocherez... 😡