Retour d'expérience sur notre voyage en Grèce

Bonjour à tous,

Nous revenons d’un roadtrip de 3 mois, dans les pays du Balkans, et nous sommes resté un peu plus d’un mois en Grèce (du 01/09 au 06/10/21).

Avec 5 325 km parcouru (pistes et routes confondues) et privilégiés 5 régions principales qui sont l’Epire, la Thessalie, la Grèce centrale, l’Attique et le Péloponnèse, nous avons adoré ce pays et il n’y a rien d’étonnant à cela car notre premier voyage, sur l’île de Crète en 2019, nous avais déjà laissé d’excellents souvenirs.

Par contre, nous avons été surpris par le coût de la vie qui était moins cher en Crête (principalement côté resto et hébergements).

La régions reine que nous avons préférée est sans conteste le Péloponnèse et notre regret est de n’avoir pas pu explorer la Thessalie, car par 2 fois nous avons été confrontés à une météo capricieuse qui nous en a fait partir (notamment au Pélion).

Après les pistes du Monténégro et celles en Albanie qui nous ont fait souffrir, nous avons trouvés en Grèce des milliers de kilomètres de pistes un peu plus « reposantes », au milieu des Oliveraies, des orangers, des citronniers, des Grenadiers, etc. ou plus dans les hauteurs, mais dans l’ensemble, sans trop de difficultés techniques, mais bien entendu, nous sommes loin d’avoir tout fait, loin de là.

Nous avons été choqués par la désolation qu’a laissé l’énorme incendie qui s’est propagé durant de nombreux jours, dans un vaste secteur, au sud-ouest du Péloponnèse et la piste qui traversait cette région dévastée n’en finissait plus, on se serait cru sur une autre planète. 

Pêle-mêle, voici nos coups de cœurs :

Metsovo et sa route de montagne, somptueuse.

Les Météores, un lieu hors du temps !

Le parc national de Northen Pindos où nous sommes restés 2 jours pour bien appréhender les lieux.

Le lac artificiel de Kremasta aux allures d’un fjord.

Le musée archéologique de Delphes.

Le village de Galaxidi, un petit village calme en Grèce centrale, caché au profond du golfe de Corinthe où nous sommes restés 2 jours.

Le site archéologique d’Epidaure.

Monemvasia, une petite ville fortifiée située sur un rocher au sud-est du Péloponnèse, tout simplement extraordinaire.

La route sur la côte sud-est du Péloponnèse depuis Limani Géraka, puis Gérakas, Reichéa, ensuite la route descend, avec une vue incroyable, jusqu’à une baie, c’est Paralia, une plage de petits galets avec seulement un petit bar de plage qui ferme vers 19Hoo. Nous y avons bivouaqué avec seulement 4 autres véhicules. C’était le paradis.

Le site archéologique de Mystra, dans le massif du mont Taïgète qui est une merveille archéologique.

La plage pittoresque en forme de fer à cheval de Viodokilia localisée dans une réserve naturelle.

Les villages de Dimitsana, Stemnitsa, Karytaina, de magnifiques villages situés en Arcadie.

Le trek pour se rendre dans les monastères de Prodromou, ensuite dans le vieux Philosophos, abandonné mais chargé d’histoires et le plus récent Philosophos, le tout dans les gorges de Lousios.

La balade en train, dans les gorges de Vouraikos, de Diakofto à Kalavryta, ce petit train à crémaillère parcourt 22 km dans des paysages divers et traverse quelques stations pittoresques ainsi que 2 restaurants. De quoi passer une super journée.

Athènes où nous sommes restés 4 jours afin de visiter l’Acropole (de bonne heure) ; le quartier Plaka, l’incontournable relève de la garde place Syntagma; le jardin national (mal entretenu) ; le Panathenaic stadium (impressionnant) ; le Mont Lycabette, pour son point de vue exceptionnel sur toute la ville et le musée de la guerre ; Le tout en métro, bus et tramway, avec un « pass 5 jours » qui nous a couté individuellement 8,20€.

L’extrême partie sud-est du Péloponnèse entre Neapoli et le site fossilisé à Mapiva. Toute la magie, le côté sauvage et la beauté naturelle du Péloponnèse s’exprime ici. Nous avons parcouru toute cette partie, soit par les routes, soit par les pistes, durant 4 jours.

Le pont de Patra, tout simplement impressionnant mais ensuite et pour le traverser il nous en a coûté 16,37 TTC

La route qui passe par les villages de Plaka, Poulithra, Pigali, Fokiano, Charakas, Kyparissi, Lampokampos avec des paysages à couper le souffle.

Je pourrai encore y passer la journée mais je m’arrêterai là pour aujourd’hui.

Concernant la météo, à part le vent qui a un peu gâché certains de nos bivouacs, le temps à été globalement au beau fixe et relativement tempéré, côté température. En effet, le thermomètre quel que soit l’endroit, n’a jamais dépassé 36°C.

Du fait de la circulation du virus et ses conséquences, nous avons croisé peu de touristes partout où nous sommes allés, hormis peut-être à l’Acropole, mais il y avait quand même beaucoup de Grecs.

Côté échanges et rencontres : nous sommes bien conscients que « le corona » à changer la donne et dans bien des cas nous avons été confrontés à une certaine méfiance, rien à voir avec les relations que l’on avait eu avec les Crétois, en 2019. L’autochtone qui vous invite chez lui pour vous offrir un verre de Raki ou d’Ouzo, tout en bavardant, n’est plus qu’un mythe, dommage.

Je veux quand même souligner le geste d’un Grec, lors d’un bivouac en front de mer à Corinthe, qui est venue nous saluer avec une grappe de raisin blanc à la main, c’était vraiment inattendu et nous avons doublement appréciés son geste.

En conclusion, je dirai que la Grèce est un pays formidable avec une histoire riche, des paysages fantastiques, le tout baigné par un climat doux, hormis les mois de Juillet et d’Août qu’il faut oublier à cause de la chaleur écrasante et du fait que normalement le pays est envahi de touristes.

De plus et pour ceux qui comme nous aimons faire du « off road », c’est tout simplement le paradis car dans ce pays vous avez des pistes partout.

Voilà ! Si vous avez des questions où bien vous voudriez des précisions sur des lieux cités, n'hésitez pas et si je peux vous répondre, je le ferai avec plaisir.

Bonne journée

Joël, Christel et Rhubarbe

Bonjour joel&christel,

Merci pour ce partage. :)

Priscilla
Equipe Expat.com

Merci pour ce retour qui donne envie de partir à la découverte de ce beau pays qu'est la Grèce ! Nous vivons depuis deux ans dans les Cyclades. Le Covid nous a jusqu'à présent malheureusement empêchés de voyager comme on l'aurait souhaité. Mais, ceci n'est que partie remise !

Abeille

Nouvelle discussion