Ce qu’il vous manque au Japon

Bonjour à toutes et à tous,

Expatrié au Japon sur le plus ou moins long terme, il est normal d'avoir parfois le mal du pays. Nous aimerions connaître ce qui vous manque le plus de votre pays d'origine au Japon.

Etes-vous nostalgique de certains aspects de votre culture d'origine ? Si oui, quels sont-ils ?

Arrivez-vous à reproduire les plats de chez vous et à trouver les ingrédients nécessaires ?

Qu'en est-il des loisirs ? Avez-vous dû revoir vos activités favorites ? Si oui, quelles sont celles auxquelles vous avez dû renoncer ?

Y a-t-il certaines fêtes ou coutumes de votre pays d'origine que vous ne pouvez pas pratiquer au Japon ?

Comment vous en accommodez-vous au quotidien ?

Merci pour votre contribution !

Diksha,
Equipe Expat.com

Bonjour,

Même si le Japon est un autre paradis pour les gourmets (très étoilé au Michelin), certains ingrédients restent difficilement accessibles, tels que le fromage (le vrai pas l'industriel), la variété des viandes (impossible ou presque de se lancer dans la préparation d'un Bäekeoffe comme le faisait ma mère alsacienne), les fruits des bois (framboises, myrtilles hors de prix ou sans goût quand ils sont importés).
Mais ce sont sans doute les repas festifs et l'art de recevoir à la française (classée au patrimoine de l'Unesco) qui manquent le plus. La seule façon de recréer cette ambiance dominicale est d'organiser des repas de fête à la maison 😇 ou encore de développer des ateliers de culture française pour faire découvrir la convivialité et la joie inégalable d'un bon repas partagé dans la bonne humeur !
Le théâtre et l'opéra français, forcément, sont peu représentés mais il existe quelques troupes de comédiens français ou opéra chantés en francais à Tokyo.
Aux abonnés absents, les belles pierres, la variété des paysages français, l'architecture et les règles de l'harmonie de l'urbanisme. La beauté s'apprécie dans le détail ici (au détour d'une œuvre architecturale souvent isolée) mais rarement dans son ensemble.
C'est en vivant à l'étranger - je crois - que l'on apprécie et redécouvre les incroyables richesses de notre beau pays !

Bonjour Diksha,

En effet, le fromage (hors les fromages industriels) comme le précise si bien Béné[email protected] est assez difficile à trouver au Japon.

Pourtant !! J'ai trouvé un fromager sur Tokyo, sauf que ses quelques fromages français sont inabordables !

Ce qu'il manque également, c'est bien la bonne charcuterie française !

Ce que l'on ne trouve pas est le sirop à la menthe ou à la grenadine ...

Diksha a écrit:

Etes-vous nostalgique de certains aspects de votre culture dorigine ? Si oui, quels sont-ils ?


C'est sûrement un peu triste à dire mais pas vraiment. Certaines choses me manquent parfois mais j'aime vraiment ma vie au Japon, un pays qui me convient plus que la France donc j'arrive facilement à passer outre.
Pour mentionner quelques petites choses toutefois, ce qui me manque le plus sont la variété des yaourts, le bord de mer et les marées, la capacité à préserver les anciens bâtiments, les longues journées d'été et les terrasses de restaurants.

Diksha a écrit:

Arrivez-vous à reproduire les plats de chez vous et à trouver les ingrédients nécessaires ?


Chez nous on (mon mari) cuisine japonais mais lorsque je veux reproduire un plat français je n'ai pas trop de soucis. Je fais sans problème un hachis Parmentier, une ratatouille, une blanquette, une tartiflette, des salades niçoises, etc.
On trouve énormément de choses au Japon même si ce n'est pas toujours abordable. Dans ma ville de province je trouve des produits tels que des olives, du pâté, des rillettes, du couscous, des échalotes, de la viande de mouton. Il y a des boulangeries qui font du pain et des viennoiseries comme en France et on a également une boulangerie française (Maison Kayser).
Autour de chez moi j'ai également quelques fromageries traditionnelles qui vendent du fromage français. C'est très cher et je me réserve ce plaisir une ou deux fois par an mais je trouve aussi du fromage dans quelques supermarchés organiques comme du conté à la coupe ou du chèvre qui sont beaucoup plus abordables. Ce que je ne trouve pas hors internet sont les artichauts, la viande de veau,  les moules (avec leur coque) et le sirop de grenadine.

Diksha a écrit:

Y a-t-il certaines fêtes ou coutumes de votre pays dorigine que vous ne pouvez pas pratiquer au Japon ?


Les seules coutumes que j'ai gardé de la France sont Noël, l'Epiphanie et les anniversaires "à la française" (réunir sa famille autour d'un gâteau fait maison). Pour les trois je peux sans problème les appliquer au Japon.

Diksha a écrit:

Comment vous en accommodez-vous au quotidien ?


De manière générale je pense que quand on part vivre dans un pays étranger il ne faut pas s'attendre à tout pouvoir faire comme dans son pays d'origine. Il faut une certaine capacité de compréhension et d'adaptation à ce niveau . Certes on peut devenir nostalgique et manquer de certaines choses mais si on part ailleurs pour uniquement regretter son pays d'origine, autant y retourner.
Pour ma part acheter de temps en temps quelques produits français me permet de les apprécier mille fois plus. Je n'ai pas encore eu l'occasion de retourner en France depuis mon installation au japon mais je sais que lorsque ce jour viendra cela sera un voyage exceptionnel.