Nous souhaitons privilègier notre qualité de vie

Bonsoir à toute la communauté, nous sommes français et avons été rendre visite à notre fils cet été en Suisse qui y effectue son stage de master. Nous avons été subjugué par les paysages, la façon de vivre des Suisses. Nous connaissions déjà un petit peu ce pays pour avoir habiter un département français frontalier de la Suisse il y a quelques années. Je ne sais pas si c'est la crise du Covid qui est passée par là mais ces derniers mois nous avons eu un déclic et souhaitons privilègier notre qualité de vie. Nous avons envie de changer de vie, nous avons respectivement 48 et 51 ans. Avons nous une chance de par notre âge de trouver un emploi en Suisse? Je sais qu'il faut obtenir un permis de travail soit par une promesse d'embauche soit par la preuve d'un contrat de travail.
Mon mari travaille dans les ascenseurs, il a aussi été électricien et nous avons aussi tenu des commerces pour le compte de la grande distribution française. En ce qui me concerne, depuis 5 ans que j'ai quitté la grande distribution, je suis devenue assistante maternelle diplômée de la petite enfance.

Voilà je recherche des pistes, des conseils pour connaître quels sites publient des offres d'emplois. J'ai lu sur un article suisse, qu'il fallait passer par des cabinets de recrutement, ou le réseautage. Peut être en ce qui concerne mon mari, mais je ne pense pas que cela fonctionne pour moi dans la petite enfance. J'aimerais également des infos sur l'imposition comment cela fonctionne en Suisse? Est ce qu'on a intérêt à habiter en France et à faire les trajets tous les jours?
D'avance merci pour tous vos conseils,
Bonne soirée Odile

A votre âge ça risque d'être difficile de trouver un emploi en Suisse. Au delà de 50 ans, une personne qui n'a aucune expérience en Suisse n'a quasiment aucune chance, sauf cas très particulier.

Le mieux est que votre fils, après son master trouve un emploi en Suisse, vous pourrez lui rendre visite régulièrement.

L'imposition change d'un canton à l'autre (et même d'une commune à l'autre), donc difficile de vous répondre. D'une façon générale on est moins taxé qu'en France. Dans des cantons comme le Valais la différence peut être très importante avec la France.

Vous dites au début que vous avez été "subjugué par les paysages en Suisse, la façon de vivre des Suisses" et que "un déclic et souhaitons privilégier notre qualité de vie. Nous avons envie de changer de vie" Et a la fin de votre message vous demandez ce qui est le mieux d'être frontalier ou résident. Etre frontalier est en total contradiction avec ce que vous avez écrit plus haut. La qualité de vie en frontière est beaucoup moins bonne que coté Suisse, en frontière vous serez en France avec une façon de vie Française et encore pire, l'ambiance est frontière est très mauvaise, les frontaliers sont détestés par les locaux et ils sont détestés en Suisse car ils ne veulent pas vivre en Suisse et s'intégrer. Aussi, le frontalier a une mentalité très particulière..... très différent du Français qui vit en Suisse. De plus, ça été développé plein de fois sur ce forum, il n y a que des avantages a être résident, qualité de vie, moins de transport, priorité à l'emploi (le frontalier est très mal vu en Suisse, beaucoup de jobs leur sont fermés, et souvent ils sont moins bien payés). Alors a plus de 50ans se faire engager comme frontalier, disons que  ça va être super super dur.


Pour les sites de l'emploi on utilise beaucoup jobup.ch ici

Merci beaucoup pour votre réponse détaillée qui m'a permis de voir les choses sous un angle différent. Je vais donc m'intéresser davantage à trouver du travail en Suisse et déménager dans ce pays. Je pense contacter boîtes d'intérim, cabinets de recrutements peut être? Bonne journée Odile

Bonjour Madame Olide Suys

Vous étiez de passage en famille en Suisse dans le but de visiter votre fils qui fait son stage dans ce pays. Vous avez vu quelques régions du pays, le  paysage  etc…très superficiellement. Et vous êtes tombés sous le charme…
Il faut beaucoup de courage et d‘argent pour pouvoir s‘installer en Suisse. Mais ce n‘est pas impossible. La cquestuion c’est que : est-ce que ça vaut la peine?

J’ai des connaissances proches:
1-Un médecin allemand millionnaire qui avait 51 ans quand il est venu en Suisse Allemande.  Il y est maintenant, mais il a investi avec sa fortune et l‘argent est devenu très peu. Il ne récupérera plus ses millions…maintenant à 62 ans…
2- Une française entrepreneuse riche à 60ans, elle  parle très bien l‘Anglais et sa 2è langue maternelle est l‘Allemand. Elle a une fille qui est déjà installée comme étudiante vers Lausanne. Elle y est . Elle a créé une petite entreprise après avoir vendu sa maison en France. Elle n‘arrive plus à récupérer le prix de sa maison. Maintenant à 62 ans?

Pour vous et votre mari, la chance existe mais c‘est très très dur.  J’imagine que vous voulez vous installer en Suisse romande, territoire où le marché de travail est généralement plus maigre de toute la Suisse. L’instabilité financière et sociale y est présente. A part Genève où le coup de la vie est très élevé.. Même les Italiens ne réussissent pas à s’installer dans  le Tessin.

Si votre fils sur place travaille, et que l‘un de vous ou votre mari, vous arrivez à trouver un travail stable, vous pouvez vous loger déjà ensemble à trois dans un appartement, disons, et l‘autre qui ne travaille pas s’occupe du reste, pourquoi pas? Celui qui chôme trouvera un emploi à temps partiel? L‘union fait la force. Dans ce cas là pas question d‘être frontalier.
Si vous vous d‘autres enfants plus jeunes ou en bas âge, de qui vous vous en occupez encore, c‘est quasiment impossible.

Essayer de tenter votre chance. Il y a une situation paradoxe actuellement dans le pays: boom du travail, mais ce travail est éphémère. Suivez votre bonne étoile…

L.

Errata:
-question
-vous avez

Avec vos métiers (électricien et travail dans une crèche) vous n'avez pas besoin de travailler dans une grande ville comme Lausanne ou Genève. Vous pouvez travailler/vivre dans une petite ville d'un canton peu cher (Fribourg, Valais, ....). Les paysages y sont magnifiques et le coût de la vie est y est bas, souvent même moins cher qu'en frontière, surtout si on prend en compte la question fiscale.
Pour des professions comme la votre c'est a mon avis la meilleure solution.
Mais surtout éviter Genève qui est super cher.


Oui dans les boites interims, agences de placement. Je sais qu'en Suisse il y a un manque d'électriciens. Le problème est l'âge de votre mari (51 ans), il faudra trouver une entreprise qui veuille l'embaucher). Les métiers techniques comme réparateur d'ascenseur il y a aussi de la demande.

Votre plus grand problème est l'âge mais si c'est votre rêve, vous pouvez toujours tenter.

Bonne chance a vous.

C'est dingue tous ces gens qui viennent pour les paysage alors qu'ils ont pareil en France, décidément j'ai de plus en plus de mal à y croire.

@ Odile Suys

Mais quelle qualité de vie voulez-vous privilégier?
Vous voulez bien habiter à trois dans un petit appartement?

A moins que vous êtes millionnaire et que vous pouvez prendre en charge vous même tous vos dépenses! Je ne blague pas.

Ne croyez en rien aux publicités maladives

Ecoutez les expériences vécues des gens de ce pays. Ne jamais croire aux statistiques sur Wikipedia ou sur internet de cet   ‚embedded‘

Sinon vous  pouvez vous  même consulter en ligne. Surfez sur Safari, explorer etc.. Faites attention à vos rêves 😴.

Nirylova a écrit:

@ Odile Suys

Mais quelle qualité de vie voulez-vous privilégier?
Vous voulez bien habiter à trois dans un petit appartement?

A moins que vous êtes millionnaire et que vous pouvez prendre en charge vous même tous vos dépenses! Je ne blague pas.

Ne croyez en rien aux publicités maladives

Ecoutez les expériences vécues des gens de ce pays. Ne jamais croire aux statistiques sur Wikipedia ou sur internet de cet   ‚embedded‘

Sinon vous  pouvez vous  même consulter en ligne. Surfez sur Safari, explorer etc.. Faites attention à vos rêves 😴.

Avec la covid beaucoup ont perdu un emploi, ces gens qui rêvent de venir travailler en Suisse vont n'avoir que des rêves, car quant l'emploi est mauvais en Suisse ont à une loi qui s'appelle la préférence cantonale, et il n'embauche pas ailleurs que des Suisse ce qui est logique. Avec la covid la purge se fera d'elle-même, les Suisse en priorité ça va devenir la norme, car le problème des faux chiffres du chômage en Suisse est que tous ces gens qui ne retrouvent pas de boulot avec le chômage et bien ils finissent a l'aident social, donc vase communiquant. Même si les politicard veulent cacher cela quand les chiffres du social explose ça se voit donc c'est juste une question de temps. Si le chômage à des bons chiffres, c’est uniquement parce qu'il à le social derrière qui lui permet de fausser les statistique, mais plus pour longtemps heureusement. C'est bien beau d'accueillir toute la planète, on voit le résultat toutes les aides pour les locaux sont en train d'être supprimée ou super contrôlée, car les profiteurs de tous bord viennent en Suisse juste pour toucher les aides sans rien faire.

Merci aston76ge pour votre post.
Ça éclaircit ceux qui sont dans l‘ombre…

Je vous rejoins à 100% en ce qui concerne cette expatriation massive.

Tous les pays du monde, aussi bien européens ont été touchés par le Covid. Il y a un dégât sanitaire et économique partout. C‘est une pandémie.
La reconstruction va être pour nous tous dur.

La Suisse n‘a pas été épargnée, comme vous venez d’éclaircir sur vos lignes.

Je ne vois pas pourquoi les Français vont spécialement immigrer en Suisse pour une meilleure qualité de vie, ou pour trouver un job.

J‘ai entendu d’une source sûre même que les croissances économiques des pays de l‘Europe du Sud ( Portugal jusqu’à 10 %,, Espagne 8 à 10 %, Italie pareillement )  y compris la France (6 à 8 %) vont être augmentées après la pandémie.
Ces pays vont investir fortement. Les USA également
Même si ce ne sera peut-être que d’une courte durée , il faudrait en profiter

On nous parle d‘une nouvelle silicone valley de la région de Bretagne pour le boom des industries: rapatriement des délocalisation avant la pandémie 😷, nouvelles industries y compris le boom des automobiles 🚗 électriques, les Startup etc…
Ils cherchent des mains d‘œuvres et ne trouvent pas.

Et comment et pourquoi voudrait-il s’expatrier un Normand/un Français en Suisse, resp à Zürich?
S’ajoutent les publicités sur ce site…

C‘est pas de la folie ça? Pour le plaisir?

Désolée mais pour connaître bien la France, et avoir été plusieurs fois en Suisse, oui en Suisse vous avez une meilleure qualité de vie, des paysages à couper le souffle, les gens respectent l'environnement pour ce que j'en ai vu, vous avez encore une faune sauvage. Outre les salaires plus élevés (mais qui vont de pair avec un coup de la vie élevée ) vous avez une économie en bonne forme. Les Suisses sont forcés de se payer leur assurance maladie, et du coup je pense aussi que c'est une des raisons pour lesquelles votre pays fonctionne mieux que le notre. Je préfère votre démocratie participative à la notre et je pourrais encore vous citer plein d'exemples comme ceci. Et depuis la crise du Covid, je trouve que les choses se sont aggravées en France, à mon sens vous avez plus de libertés que nous.

Vous ne voyez que le sommet de l'iceberg, je suis Suisse expatrier à l'autre bout du monde je sais de quoi je parle. La Suisse ne fait rien pour ses expatrier, en Suisse vous payer sans arrêt pour tout et c'est trèèèsss chère. Je ne reconnais pas mon pays depuis que je suis parti et comment il se comporte avec des concitoyens Suisse de l'étranger, pour moi c'est une Honte.

Nirylova a écrit:

...J’imagine que vous voulez vous installer en Suisse romande, territoire où le marché de travail est généralement plus maigre de toute la Suisse....

Non seulement vous parlez de ce que vous ne connaissez pas, mais en plus vous dites des contre-vérités.
La Suisse romande, et le croissant lémanique en particulier (mais c'est aussi vrai pour Fribourg et le Valais) est la région qui a le plus fort taux d'activité économique.
Par exemple, à Viège (Valais alémanique) en ce moment, on recrute à tour de bras, chimistes, biologistes, ingénieurs, etc.

Bonjour Odile,

C’est un projet très ambitieux et très courageux que de tout quitter à votre âge ! Il y a effectivement de nombreux avantages en termes de qualité de vie. Attention cependant à ne pas idéaliser non plus la situation qui vous attendrait en Suisse.
De par votre âge, il me semble assez difficile de trouver un emploi. Ce n’est pas impossible mais ce sera plus compliqué. De plus, sauf erreur de ma part il n’y a pas d’équivalence entre les diplômes de la petite enfance français et suisses. Vous devrez donc repasser le diplôme. Il semble cependant que ce ne soit pas si difficile.
Puis, je ne sais pas si vous êtes actuellement propriétaire et si vous visez l’accession à la propriété en Suisse, mais il faut bien garder à l’esprit que l’acquisition d’un logement en Suisse requiert des fonds propres importants. Si vous vendez une maison par exemple en France ça peut sans aucun doute aider. Dans tous les cas le système d’accession à la propriété est très different de ce que nous connaissons en France et je vous conseille de vous renseigner plus amplement à ce sujet.
Ensuite, vous avez cotisé jusqu’à présent en France, en vue d’une retraite française. Vous allez arriver en Suisse très tard dans votre carrière, en d’autres termes, il vous sera très difficile à terme, d’avoir les ressources suffisantes pour pouvoir rester en Suisse à la fin de votre carrière. Là aussi il serait sans doute judicieux de vous renseigner davantage à ce sujet auprès de professionnels du secteur.
Vous plébiscitez le système de santé suisse, mais celui-ci est très onéreux. En venant à votre âge, si vous avez déjà quelques problèmes de santé, souscrire à une assurance complémentaire pourrait s’avérer plus difficile qu’attendu. Là aussi c’est sans aucun doute un critère à considérer attentivement !
Enfin, se refaire un cercle d’amis est déjà difficile pour les expatriés les plus jeunes alors ça risque de l’être encore plus à votre âge. Ce n’est pas forcément un critère pour vous mais disons que c’est tout de même important de le garder à l’esprit.
Pour finir, je vous recommande d’étudier attentivement le lieu que vous viserez pour vous installer, le coût de la vie et les points évoqués précédemment évoluant de manière assez importante d’un lieu à l’autre.

Bonne chance :-)

Si vous êtes prêts à améliorer votre qualité de vie au détriment de vos économies, alors c’est possible. Cependant, Essayez  de tester le marché de l’emploi pour votre époux auprès des agences d’intérim. Je pense, vous concernant, que vous pourrez sans problème devenir maman de jour si votre logement le permet.
Nous avons fait ce choix, il y a 6 ans à 41 et 46 ans et ne le regrettons pas. Certes, nous aurions plus d’argent aujourd’hui si nous étions restés en France mais la qualité de vie  primait pour nous. Nous offrons les perspectives d’un meilleur avenir à nos enfants et c’est mieux que quelques milliers d’euros sur un compte bancaire.  Nous partons moins en vacances mais nos week-end sont riches  d’activités en plein air (qu’on ne trouvait pas en région parisienne.).  Voici pour notre expérience dont il ne faut pas faire une généralité comme tous les témoignages que vous trouverez ici. Chaque expérience est unique. À vous de créer la vôtre  en sachant qu’évidemment vous prenez un risque.

Pourquoi vous vous emmerdez à répondre à des fantôme, une personne venu une fois et plus de nouvelle.

Nouvelle discussion