Notre utopie et toutes les questions qui l'accompagnent

Bonjour,
nous sommes un couple habitant La Rochelle (17)

Nous avons connus l'Indonésie par deux séjours organisés par un tour opérateur orienté "Aventure" avec lequel nous avons fait un Trek à Bali puis une itinérance en bateau dans les Raja Ampat.

Bali nous avait déjà énormément accroché au pays et les Raja ont fini de nous conquérir.

Nous sommes bien d'accord que des vacances ne reflètent que rarement la réalité de la vie dans un pays.
Mais, les lieux que nous avons pu découvrir, la population avec laquelle nous avons pu avoir quelques contacts l'atmosphère, la faune, la flore ... nous font vraiment poser la question d'y partir.

Ma femme est infirmière libérale et je suis agent de la fonction publique territoriale (Policier Municipal après 17 années de gendarmerie)
J'approche irrémédiablement de la cinquantaine et ma femme me suit de peu.
Je pense que nous serions capable de tout quitter ici pour un projet en Indonésie.

Nous avons gardé le contact avec un de nos guides du dernier séjour aux Raja. Il est à Flores et nous envisageons d'aller le voir mais forcement la situation actuelle rend tout ceci difficile.

Je vais vous parler de mon utopie :
Après un séjour au Maldives, puis celui aux Raja Ampat (mais c'était également le cas à Bali), j'ai été très "troublé" par la pollution aux plastiques essentiellement.
Au delà de la population locale, j'ai trouvé totalement irrespectueux les agissements des touristes qui laissent leurs déchets dans ces lieux magnifiques, tant sur des points de vue que sur les plages paradisiaques après y avoir fait la fête (feu, confettis, bouteilles d'alcool, sachets apéro ...)
Quelle misère de voir de tels lieux à ce point dégradés par l'homme.

Je comprends la difficulté pour les locaux et le problème pour le traitement de ces déchets qui sont, le plus souvent entreposés dans un coin de leur ile avant d'être brulé.

L'utopie donc serait de faire fabriquer en local, un bateau (pour commencer) qui pourrait faire le tour des iles afin d'évacuer leurs déchets puis de les centraliser pour, pourquoi pas, les valoriser, les recycler.
Toute cette démarche pourrait s'accompagner d'un volet pédagogique sur le traitement des déchets, le recyclage, la protection de la nature et de leurs iles/pays si magnifique.

Si je devais pousser mon utopie, ma femme, en profiterait pour promulguer des soins au gré de nos escales.


Voici donc mon/notre utopie.

Je vous laisse la suite pour me ramener à la réalité :o/

Quels sont les impératifs, en terme de revenus notamment, pour venir vivre en Indonésie, sur une ile, peut-être comme Flores ?

Pensez vous que mon envie/projet ai un intérêt et que cela puisse être accueilli favorablement ?
Penser vous qu'un "occidental" puisse trouver les ressources nécessaires à le mener à bien ?

Penser vous que le gouvernement pourrait être intéressé et soutenir un tel projet ?

Existe-t-il un système de traitement des déchets, une filière de valorisation, recyclage dans les grandes villes ?
Y a t il une sensibilisation à cela ?


Les autres questions viendront surement au fur et à mesure de la discussion ...

Merci à vous

Bonjour Monsieur,

Belle idée, mais cela sera très difficile de réaliser un tel projet en Indonésie.

Très cordialement,

Merci de votre réponse.

À quel niveau cela serait difficile ?

Au niveau de la filière ?
Au niveau des autorisations de travail ?

Le projet en lui même ?

Bonjour, moi je trouve votre projet super ! J'ai vu une vidéo justement ce matin d'un organisme qui traite les déchets a Bali notamment, il s'appelle : Sungai Watch vous pourrez les trouver sur Instagram.
Bonne journée et tenez moi au courant de votre projet.

Completement utopique en effet. Les indonesiens n'ont pas besoin de vous dans ce domaine. Il suffit qu'ils aient la volonte de le faire. Ils ne feront rien pour vous aider. Votre epouse n'aura pas d'autorisation de travailler dans le secteur medical. L'Indonesie et Bali en particulier, c'est bon pour les retraites : un peu de patience...

L’Indonésie s’étend bien au-delà des grandes villes touristiques qui, même elles, semblent avoir du mal dans le traitement des déchets recyclables. En tous cas dès que l’on sort des quartiers occidentalisés.

Et c’est encore plus criant sur les petites îles loins de tout ou les plages de rêves polluées par des touristes qui viennent faire la fête.

Je ne sais pas si vous avez eu la chance d’aller aux Raja Ampat, c’est désolant de voir de tels paysages et un tel écosystème polies à ce point. Ou même à Bali dans les terres et les villages reculés où le lit des rivières, même à sec, charrie tous les emballages plastiques démunis l’amont.

Alors peut être que l’Indonésie n’a pas besoin de moi/nous et j’en serais le premier ravis de vous ce pays avoir une conscience de son patrimoine et d’un minimum d’écologie à l’image du Costa Rica par exemple.

Nous savons bien que le diplôme de ma femme n’est pas reconnu.
Mais nous n’avons pas l’état d’esprit de venir dans des pays hôtes comme simple consommateurs.

Oollieforfun a écrit:

Bonjour, moi je trouve votre projet super ! J'ai vu une vidéo justement ce matin d'un organisme qui traite les déchets a Bali notamment, il s'appelle : Sungai Watch vous pourrez les trouver sur Instagram.
Bonne journée et tenez moi au courant de votre projet.

Merci, je vais regarder ça …

Wahou, un taf et un projet de dingue.

Peut-être un interlocuteur ; à suivre …

Desole mais j'insiste, juste pour retablir la verite et la realite. Ce ne sont pas les touristes qui deversent dechets et plastiques dans les rivieres et les fosses, mais les balinais qui se moquent completement d'ecologie et manquent d'hygiene et de proprete. Ils laissenr aussi trainer les restes de ceremonies sur les plages, c'est leur culture. Je suis completement oppose a ces operations de ramassage des plastiques organisees par des bobo-bule. C'est aux balinais de la faire. Il faut leur apprendre a le faire mais ca ce n'est pas un boulot de bule. Jamais vous ne seriez credible et ca les feraient bien rigoler. C'est aux responsables politiques, administratifs et autres de prendre le sujet a bras le corps, comme ca s'est fait en occident il y a maintenant plusieurs decennies.
Par ailleurs, il ne s'agit de reconnaissance de diplome pour votre epouse mais d'interdiction pour les etrangers de travailler dans le medical. Le marche du travail est complement ferme aux etrangers en Indonesie et encore plus depuis la coronafolie. 10 ans de (retraite a ) Bali. Je sais de quoi je parle...

Merci pour ce complément de point de vue.

Je sais parfaitement que la pollution et notamment plastique est avant tout un problème "local" et d’absence d’éducation ou de sensibilisation.
D’où notamment l’initiative de sungai watch bali.

Mais je suis entièrement d’accord que, bien que cette initiative soit positive, sans un changement de comportement des Indonésiens c’est vider la mer avec une petite cuillère.

Mon utopie n’est pas de me substituer mais bien de faire un travail, notamment sur les petites îles.
Et même si cela commence par l’instauration d’un point de collecte en vue d’un ramassage, ce sera déjà avancer dans le bon sens.

Mais je prends bonne note de toutes vos remarques et mises en gardes déjà formulées par certains.

Cordialement

Bonjour, rien que par le titre de votre sujet on comprend bien que vous êtes lucide quand à la difficulté de la tâche à accomplir. Il y a deux école, celle qui part du principe que c'est comme ça, que c'est culturel et que les mentalités ne changerons pas alors pourquoi s'embêter... et il y a celle dont vous faites partie qui a cet espoir utopique d'un monde meilleur ... alors continuer à vous battre pour vos convictions pour mener à bien vos projets... peut que vous ne changerez pas les choses mais vous pouvez être l'exemple voir l'élément moteur pour ceux qui le feront....

Super projet bravo !

Des actions dans ce sens ont déjà été entreprises. Je pense que ça vaudrait le coup d'approcher ceux qui le font déjà et voir un peu quels sont leurs besoins avant de vous positionner et proposer des solutions.

En tout cas je suis de tout coeur avec vous et nous pouvons entrer en contact si ça vous dit car ce sujet m'intéresse énormément.

Concernant ceux qui tiennent un discours fataliste de type "c'est dans leur culture, ça ne changera pas", je trouve limite insultant, voire raciste.

Et attendre que le gouvernement se bouge les fesses, c'est se comporter comme des assistés qui attendront toute leur vie.

Avec une telle mentalité, on n'évolue pas.

Et après on s'étonne que des retraités partis au soleil tiennent ce genre de discours aussi aigris, malgré la beauté qui les entoure.... je ne comprendrai jamais certains...

Les vrais acteurs du changement ne sont pas au "sommet de la pyramide", bien au contraire.

D'origine Filipina, j'ai pu voir l'évolution des mentalités en tout cas dans la région où vit ma famille, au cours de ces dernières années. L'écologie fait partie du programme scolaire, et mes neveux & nièces font même de la sensibilisation dans des malls.

Des amis qui voyagent en Asie ont pu faire le même constat dans d'autres pays. Cela prend du temps certes, mais il faut bien commencer qqpart.

Ne baissez pas les bras, mais allez plutôt sonder sur le terrain pour bien comprendre les besoins et les possibilités.

Un etranger ne peut pas posseder un bateau.
Il ne peut pas etre capitaine non plus. Necessite d'embaucher obligatoirement des indonesiens.
Que faire?
Monter une compagnie PT PMA qui necessite 10 milliards de rupies minimum? Ca fait cher. Ensuite on ne peut pas travailler non plus seulement administrer et superviser les employes. Avec la PT PMA on peut obtenir le permis de sejour mais rien d'autre.

Kyara 23
Le discours d'une personne qui n'y connait rien. Mais c'est tellement facile de raconter n'importe quoi...

Tres difficile de faire quoi que ce soit en Indonesie. Pas impossible bien sur mais pas aussi facile que certaines personnes pensent.

Nouvelle discussion