Madagascar: actus 2020

Il doit être possible sur ce forum d’échanger sur d'autre sujets que les mariages, les visas pour regroupement familial, les visa retraités, etc... ;)

Tous les sujets, ou informations locales, qui peuvent intéresser (plus ou moins ;) ) les expatriés ou futurs expatriés ne nécessitent pas forcément l'ouverture d'une nouvelle discussion, et n'ont pas forcément leur place dans des discussions actives..

Le but de cette discussion est donc d'informer ou de se tenir informer sur la situation à Madagascar en évitant si possible de se limiter aux faits divers...

Un laboratoire de plus pour le pays. Le président Andry Rajoelina a procédé ce mardi matin à l’inauguration d’un nouveau laboratoire sis à Androhibe. Il s’agit de l’ancien Institut national de recherche en Santé publique. Cet établissement a été construit en 2018, du temps de l’ancien régime, mais n’a jamais été opérationnel, faute d’équipements. Après des travaux de rénovation et de dotation de nouveaux équipements et matériel, le centre devient officiellement Laboratoire d'analyses médicales Malagasy (LA2M).

Ce laboratoire a été équipé de matériels dernier-cri tels que le QuantStudio 7, une technologie qui permettra d’effectuer 384 tests en une seule fois, si les existants sur le territoire, à ce jour, ne peuvent en effectuer que 94. « C’est un laboratoire sophistiqué à la pointe des technologies capable de dépister jusqu’à 760 tests PCR au quotidien. Nous pourrons atteindre facilement les 1000 tests par jour avec les autres laboratoires partenaires », se dit fièrement le chef d’Etat devant un parterre d’invités. Les résultats des tests effectués devront désormais être obtenus dans un délai de 72 heures.

Dans cette guerre épidémiologique, les autorités ont choisi de multiplier le nombre de centre de dépistage. L’enjeu est très clair : repérer très vite toute nouvelle infection et casser la chaîne de contamination. « Plus tôt le patient est dépisté, mieux sera sa prise en charge et son traitement. Nous allons donc mener une campagne de sensibilisation afin que les Malgaches puissent se rendre plus facilement et sereinement auprès des centres de santé dès l'apparition des premiers symptômes », lance le locataire d’Iavoloha.

Le laboratoire de LA2M est déjà opérationnel. Il a déjà commencé à réaliser des tests depuis hier. Huit cas positifs au coronavirus ont été détectés sur les 182 tests de dépistage réalisés auprès de ce laboratoire. Des patients qui sont localisés dans la capitale.

A en croire les explications de Andry Rajoelina, LA2M a été mis en place pour effectuer des analyses médicales, non seulement dans le cadre du COVID-19, mais aussi pour les autres maladies comme la peste, le choléra, le VIH-Sida et la tuberculose. La vocation initiale de ce centre durant l’ancien régime. Des analyses qui seront effectuées gratuitement pour les Malgaches.

Andry Rajoelina annonce la naissance de gasycar, une nouvelle voiture "made in Madagascar".

La marque malgache historique ne sera désormais plus la seule à se targuer d'être un constructeur de véhicule "vita malagasy". Le président Andry Rajoelina a annoncé ce lundi 22 juin que Madagascar va disposer d'une nouvelle marque automobile.

Cette nouvelle marque de voiture "vita malagasy" va s'appeler sobrement "Gasycar". Les voitures Gasycar, seront conçues, fabriquées et assemblées à Madagascar" annonce le président Adry Rajoelina, à l'occasion d'une rencontre avec le secteur privé au Palais d’État à Iavoloha.

La présentation officielle de "Gasycar" devrait se faire dans les prochains jours, aux alentours de la célébration des 60 ans du retour à l'indépendance. "La voiture sera aux normes et est destinée à tous les malgaches" souligne Andry Rajoelina qui a fait un clin d’œil aux députés indiquant qu'ils devraient en être équipés.

https://actu.orange.mg/andry-rajoelina- … adagascar/

2 vols spéciaux de rapatriement de ressortissants français et européens sont organisés ce week-end avec Air Madagascar et Tsaradia et Air France, indique l'Ambassade de France.
Le premier vol, opéré par Air Madagascar et Tsaradia, est prévu le samedi 27 juin. Un ATR de la compagnie nationale d'une capacité de 60 passagers reliera Toliara, Taolagnaro puis l'île de la Réunion.
Un deuxième vol opéré par Air France est prévu le lendemain, cette fois au départ d'Antananarivo et à destination de Paris...
https://actu.orange.mg/depeches/

La Banque mondiale dénonce le détournement de l'aide dans les pays en développement
Dans les 22 pays les plus dépendants, "l’aide financière est accaparée par les élites", et l'argent part vers les paradis fiscaux.

C'est un document de 45 pages intitulé L'aide financière accaparée par les élites. L'étude prétend qu’environ 5% de l’aide financière fournie par la Banque mondiale à 22 pays se retrouvent dans des paradis fiscaux. L’étude fait grand bruit car elle émane des services même de la Banque mondiale.

Sa publication a été retardée, "bloquée par des hauts responsables", selon le magazine The Economist. Faux, rétorque l’institution. Le retard est lié à une relecture et à l’apport d’autres éléments d’analyse. "Chaque publication fait l’objet d’un examen approfondi pour assurer sa qualité", précise la Banque mondiale dans un communiqué.
Au profit des paradis fiscaux

Il faut dire que l’étude n’y va pas par quatre chemins. Pour les 22 pays les plus dépendants de l’aide de la Banque mondiale, les versements de ces aides coïncident avec "des hausses significatives des dépôts dans les paradis fiscaux". L’étude chiffre même cette fuite. Pour une aide équivalente à 1% du PIB, les dépôts dans les paradis fiscaux progressent de 3,4%. Et ces dépôts sont nuls dans les pays qui ne sont pas des paradis fiscaux. "Si d’autres interprétations sont possibles, relativisent les auteurs de l’étude, cela suggère une évasion sur des comptes bancaires privés dans ces paradis fiscaux."

Ces transferts d’argent dans les paradis fiscaux ont aussi valeur d’aveu, selon les auteurs. Ces placements dans des pays peu exigeants sont le signe de gains illégaux mis discrètement à l’abri.

Au premier rang, les pays africains

19 de ces 22 pays sont situés en Afrique. Et les dépôts annuels dans les paradis fiscaux représentent de coquettes sommes dans certains Etats. 193 millions de dollars pour Madagascar, 145 pour la Tanzanie, 103 pour le Burundi, etc.
On peut reprocher à l’étude de ne pas apporter beaucoup de preuves. D’ériger en vérité, des hypothèses de travail.

Ainsi, affirmer que les placements en offshore sont fatalement liés aux classes dirigeantes, au regard de la faible bancarisation des pays, est un peu rapide, même si cela est pertinent. "Les plus pauvres dans les pays en voie de développement n'ont même pas un compte en banque, et c’est totalement impossible qu’ils puissent contrôler les transferts d’argent vers les paradis fiscaux", disent les auteurs.

Evoquer la corruption comme étant un frein au développement et un crime largement partagé en Afrique n’est pas une nouveauté. Qu’elle soit largement alimentée par l’aide internationale pose une question. Faut-il suspendre ces aides pour lutter contre la corruption ?

https://www.francetvinfo.fr/monde/afriq … 34177.html

Le service téléphonique de crise de l'Ambassade de France à Madagascar sera suspendu à compter de ce mardi 23 juin. En effet les services consulaires seront à nouveau joignables sur le numéro habituel.

Les préparatifs des cérémonies officielles de la fête nationale malgache peuvent induire de sérieuses difficultés d'accès aux locaux de l'Ambassade. Aussi les locaux de l'Ambassade de France seront exceptionnellement fermés au public le mercredi 24 et le jeudi 25 juin.

Tramway Antananarivo, un projet pas vraiment récent... ;)

22 juil. 2004
Antananarivo pourra bientôt bénéficier d'une ligne de tramway de 5km de long
https://www.afrik.com/un-tramway-suisse-a-antananarivo

7 nov. 2010
Andry Rajoelina a annoncé que la construction du tramway à Antananarivo, a été confiée à l'entreprise chinoise, China International Found
http://andryrajoelinaenaction.over-blog … 52841.html

19 août 2016
Tramway à Tana : Bientôt une réalité selon la CUA
www.midi-madagasikara.mg › societe › 2016/08/19 › t...
Faire vivre les trains urbains dans l'agglomération de Tana. C'est ce que projette de faire la Commune Urbaine d'Antananarivo (CUA),

23/06/20
http://www.midi-madagasikara.mg/a-la-un … n-tramway/
Parmi les autres projets à lancer cette année, le président Andry Rajoelina a cité le tramway d’Antananarivo, qui sera opérationnel vers le début de l’année prochaine. « Les machines sont déjà arrivées. Les travaux d’installation seront lancés », a-t-il noté.

loicpty :

La Banque mondiale dénonce le détournement de l'aide dans les pays en développement
Dans les 22 pays les plus dépendants, "l’aide financière est accaparée par les élites", et l'argent part vers les paradis fiscaux.

C'est un document de 45 pages intitulé L'aide financière accaparée par les élites. L'étude prétend qu’environ 5% de l’aide financière fournie par la Banque mondiale à 22 pays se retrouvent dans des paradis fiscaux. L’étude fait grand bruit car elle émane des services même de la Banque mondiale.

Sa publication a été retardée, "bloquée par des hauts responsables", selon le magazine The Economist. Faux, rétorque l’institution. Le retard est lié à une relecture et à l’apport d’autres éléments d’analyse. "Chaque publication fait l’objet d’un examen approfondi pour assurer sa qualité", précise la Banque mondiale dans un communiqué.
Au profit des paradis fiscaux

Il faut dire que l’étude n’y va pas par quatre chemins. Pour les 22 pays les plus dépendants de l’aide de la Banque mondiale, les versements de ces aides coïncident avec "des hausses significatives des dépôts dans les paradis fiscaux". L’étude chiffre même cette fuite. Pour une aide équivalente à 1% du PIB, les dépôts dans les paradis fiscaux progressent de 3,4%. Et ces dépôts sont nuls dans les pays qui ne sont pas des paradis fiscaux. "Si d’autres interprétations sont possibles, relativisent les auteurs de l’étude, cela suggère une évasion sur des comptes bancaires privés dans ces paradis fiscaux."

Ces transferts d’argent dans les paradis fiscaux ont aussi valeur d’aveu, selon les auteurs. Ces placements dans des pays peu exigeants sont le signe de gains illégaux mis discrètement à l’abri.

Au premier rang, les pays africains

19 de ces 22 pays sont situés en Afrique. Et les dépôts annuels dans les paradis fiscaux représentent de coquettes sommes dans certains Etats. 193 millions de dollars pour Madagascar, 145 pour la Tanzanie, 103 pour le Burundi, etc.
On peut reprocher à l’étude de ne pas apporter beaucoup de preuves. D’ériger en vérité, des hypothèses de travail.

Ainsi, affirmer que les placements en offshore sont fatalement liés aux classes dirigeantes, au regard de la faible bancarisation des pays, est un peu rapide, même si cela est pertinent. "Les plus pauvres dans les pays en voie de développement n'ont même pas un compte en banque, et c’est totalement impossible qu’ils puissent contrôler les transferts d’argent vers les paradis fiscaux", disent les auteurs.

Evoquer la corruption comme étant un frein au développement et un crime largement partagé en Afrique n’est pas une nouveauté. Qu’elle soit largement alimentée par l’aide internationale pose une question. Faut-il suspendre ces aides pour lutter contre la corruption ?

https://www.francetvinfo.fr/monde/afriq … 34177.html

Merci Loicpty pour partager cette information.


En amont, comment la banque mondiale (BM) se finance-t-elle?
Par les impôts des contribuables (travailleurs surtout, et capitalistes à la marge) des pays fous adhérents (comme la colle de DSK) .

Bon si 5% de l'intervention de la BM est détournée, ça fait 4X moins que la TVA payée en France.

Question (j'ai déjà la réponse mais elle est placée dans un paradis fiscal)/ Quel est le taux de distribution réel de la BM?

Indice: il y a 30 ans,un ami docteur anesthésiste belge à propos du budget de la Croix Rouge de la Belgique: 90% de frais de fonctionnement et 10% distribué.

Pour moi, le détournement de-l-aide-dans-les-pays-en-développement provient plus des acteurs que des bénéficiaires.

loicpty :

Tramway Antananarivo, un projet pas vraiment récent... ;)

22 juil. 2004
Antananarivo pourra bientôt bénéficier d'une ligne de tramway de 5km de long
https://www.afrik.com/un-tramway-suisse-a-antananarivo

7 nov. 2010
Andry Rajoelina a annoncé que la construction du tramway à Antananarivo, a été confiée à l'entreprise chinoise, China International Found
http://andryrajoelinaenaction.over-blog … 52841.html

19 août 2016
Tramway à Tana : Bientôt une réalité selon la CUA
www.midi-madagasikara.mg › societe › 2016/08/19 › t...
Faire vivre les trains urbains dans l'agglomération de Tana. C'est ce que projette de faire la Commune Urbaine d'Antananarivo (CUA),

23/06/20
http://www.midi-madagasikara.mg/a-la-un … n-tramway/
Parmi les autres projets à lancer cette année, le président Andry Rajoelina a cité le tramway d’Antananarivo, qui sera opérationnel vers le début de l’année prochaine. « Les machines sont déjà arrivées. Les travaux d’installation seront lancés », a-t-il noté.

Toujours pas de nouvelles de l'autoroute Diego - Fort Dauphin ! Mdrrrrr

loicpty :

La Banque mondiale dénonce le détournement de l'aide dans les pays en développement
Dans les 22 pays les plus dépendants, "l’aide financière est accaparée par les élites", et l'argent part vers les paradis fiscaux.

C'est un document de 45 pages intitulé L'aide financière accaparée par les élites. L'étude prétend qu’environ 5% de l’aide financière fournie par la Banque mondiale à 22 pays se retrouvent dans des paradis fiscaux. L’étude fait grand bruit car elle émane des services même de la Banque mondiale.

Je pense que la réalité va bien au-delà des 5,00 % évoqués dans cette étude.

Et MADAGASCAR n'est certainement pas le "dernier de la classe" en la matière.

loicpty :

Andry Rajoelina annonce la naissance de gasycar, une nouvelle voiture "made in Madagascar".
La voiture sera aux normes et est destinée à tous les malgaches" souligne Andry Rajoelina qui a fait un clin d’œil aux députés indiquant qu'ils devraient en être équipés.
https://actu.orange.mg/andry-rajoelina- … adagascar/

"destinée à tous les malgaches" qui..... en ont les moyens a t-il omis de préciser. Autant dire moins de 10%. Et ceux qui en ont les moyens préfèrent parader dans des 4x4 importés dernier cri. Le patriotisme malgache s'arrête où commence le m'as-tu-vu, autrement dit très vite dès qu'on a de l'argent. Et le développement d'un véhicule de qualité aux standards internationaux ça se fait pas en claquant des doigts un soir de cuite au toaka gasy.
ça demande des investissements colossaux, une ingénierie de très haut niveau que seuls des malgaches d'andafy possèdent et qui ne sont pas prêts à sacrifier leur confort pour un guignol expert en com'.
Le patriotisme c'est le 26/06, le drapeau toute l'année et point barre!

babakool :
loicpty :

Andry Rajoelina annonce la naissance de gasycar, une nouvelle voiture "made in Madagascar".
La voiture sera aux normes et est destinée à tous les malgaches" souligne Andry Rajoelina qui a fait un clin d’œil aux députés indiquant qu'ils devraient en être équipés.
https://actu.orange.mg/andry-rajoelina- … adagascar/

"destinée à tous les malgaches" qui..... en ont les moyens a t-il omis de préciser. Autant dire moins de 10%. Et ceux qui en ont les moyens préfèrent parader dans des 4x4 importés dernier cri. Le patriotisme malgache s'arrête où commence le m'as-tu-vu, autrement dit très vite dès qu'on a de l'argent. Et le développement d'un véhicule de qualité aux standards internationaux ça se fait pas en claquant des doigts un soir de cuite au toaka gasy.
ça demande des investissements colossaux, une ingénierie de très haut niveau que seuls des malgaches d'andafy possèdent et qui ne sont pas prêts à sacrifier leur confort pour un guignol expert en com'.
Le patriotisme c'est le 26/06, le drapeau toute l'année et point barre!

Bien envoyé !!!!!

J'approuve totalement.

Objectivement, je n'aurais pas fait mieux.  :thanks:

Encore un copié-collé, et un article qui ne devrait pas faire l'unanimité  :P

Je rappellerais pour ceux qui trouveraient que l’article est trop long, et qui ne souhaiteraient pas le lire (car ils ont semble-t-il du mal à comprendre les articles ou posts de plus de 3 lignes) qu'il existe sur les souris depuis au moins 15 ans une molette qui permet de faire défiler la page pour passer directement au post suivant... ;)  :D

https://www.causeur.fr/la-repentance-un … hes-178301

La repentance, un passe-temps pour gosses de riches
La quintessence du snobisme
par Driss Ghali - 24 juin 2020

Déboulonner les statues de personnages “controversés”, c’est le nouveau hobby de bobos qui voient dans la défense des “racisés” un combat indépassable. Alors que tout n’est pas à décrier dans l’héritage colonial. L’analyse de Driss Ghali.

La dernière mode en date en France est de partir à l’assaut des statues des grands héros français. Colbert, Faidherbe et Gallieni, entre autres. On les accuse d’avoir tué des Africains et d’avoir à rendre des comptes pour cela à titre posthume. Ceux qui pratiquent ce nouveau sport n’ont pas conscience du ridicule de leur situation, ni du danger qu’il y a ouvrir la boîte de Pandore des blessures coloniales.

Tout d’abord, l’Afrique et les Africains n’ont rien demandé à personne. Ils n’ont pas exigé que la France face acte de contrition car ils ne veulent pas traiter avec des partenaires qui sont à genoux. Si on avait daigné leur demander leur avis (mais qui se soucie de l’opinion des Africains ?), ils auraient répondu que l’avenir est le seul horizon qui en vaille la peine. L’Afrique joue gros, elle doit exprimer son immense potentiel au moment même où sa population explose et que la Chine l’incite à se spécialiser dans les activités extractives. En d’autres termes, l’Afrique n’a pas de temps pour la repentance.

Il y a colonisation et colonisation

Les Africains ont tourné la page de la colonisation dès les années 1960 en s’agrippant à la langue française comme un héritage inaliénable. Ils auraient pu défaire les frontières rectilignes et arbitraires tracées par les méchants colons, ils ne l’ont pas fait car il n’y avait peut-être pas mieux à faire pour épouser l’ultra-diversité ethnique et linguistique des populations. Cerise sur le gâteau : à peine la France partie que, par millions, Arabes et Africains ont pris le chemin de l’Hexagone pour s’y installer. Pourquoi personne ne s’est accroché aux basques des Ottomans lors de leur départ du monde arabe il y a exactement cent ans ? Il y a peut-être une raison : il y a colonialisme et colonialisme, même si le simple fait de coloniser est une idée absurde et un acte d’oppression.

Ensuite, pourquoi s’en prendre à Gallieni et ne pas faire le procès de ses soldats ? Tous ou presque étaient noirs (Sénégalais, Maliens) ou musulmans (Algérie notamment). La colonisation de Madagascar comme de l’Afrique entière est une autre histoire de la guerre du sud contre le sud. Réveiller ce souvenir ne serait pas rendre service à un continent en mal d’unité.

Les grandes figures de la colonisation française n’ont fait que servir la France, ils n’ont pas agi à compte propre. Gallieni n’est pas Gengis Khan. Il a reçu, plus d’une fois, ses ordres de gouvernements de gauche. Est-ce que Jules Ferry ou bien Georges Clémenceau ont décolonisé l’Afrique ? Non, ils ont donné les instructions nécessaires pour perpétuer l’oppression coloniale. Il serait bon que les bobos et militants racialistes à gauche de l’échiquier politique d’aujourd’hui s’en souviennent.

Or, ont-ils encore le temps de réfléchir ? Il y a de quoi en douter, eux qui sautent d’une hystérie à l’autre ou plutôt d’un hashtag à l’autre : #stayathome, #blacklivesmatter et maintenant #madagascar.

La génération qui a renoncé à ses libertés pour cause de corona, celle qui a fui Paris, non par peur des Panzer Divisions de 1940 mais parce qu’elle préfère se confiner au vert, cette génération moralement désarmée n’est pas vraiment en position de juger qui que ce soit. Je lui souhaite d’avoir ne serait-ce que le dixième du courage physique et de la prestance de ceux qu’elle fustige aujourd’hui.

Même à Madagascar, la colonisation a des aspects positifs

S’ils s’asseyaient pour lire un livre d’histoire entre deux crises de nerf, nos chers bobos pourraient peut-être se rendre compte de l’absurdité de ce qu’ils prêchent. Savent-ils que le Maghreb contemporain incarne une colonisation aboutie et sans appel : celle que les Arabes du Moyen-Orient ont infligée aux Berbères d’Afrique du Nord? Savent-ils aussi que tout ce qui brille au sud de l’Espagne porte les marques du projet colonial musulman ? Pendant plus de sept siècles, les conquérants islamiques ont tué, pillé et détruit autant qu’ils ont construit et civilisé. Un peu comme la colonisation française… Allons-nous taguer l’Alhambra de Grenade au nom du passé lourd passé colonial ? Ou bien faudra-t-il détruire l’Alcazar de Séville au motif de l’appropriation culturelle ?

Il ne faut pas avoir peur d’aborder de front le bilan de la colonisation française, même à Madagascar. À l’évidence, les troupes coloniales (blanches, noires et arabes comme on l’a vu auparavant) ont massacré. Elles ont aussi amené la paix intérieure à des populations qui avaient rarement connu le goût simple d’un voyage paisible d’un point A à un point B. Madagascar était un univers à part avec des degrés de civilisations très éloignés entre le plateau central et les marges de l’ouest et du sud. Les peuples malgaches (car il n’y avait pas de peuple malgache unifié) ne vivaient pas en paix.

La concorde intérieure instaurée par la force, s’en est suivie un immense réveil de l’île qui, pour la première fois et les yeux ébahis, a vu comment l’action ordonnée de l’homme peut rompre la malédiction de la misère et des maladies. La colonisation a été un viol certes mais aussi un électrochoc salutaire pour que des peuples aliénés de la modernité s’en emparent une bonne fois pour toutes. 

Parole de Marocain

Il s’est passé la même chose au Maroc où un disciple de Gallieni, un certain Lyautey a pris en main un pays qui était en voie de se dissoudre dans les sables arides du séparatisme et du sous-développement. En un peu plus de dix ans, Lyautey a donné au Maroc une colonne vertébrale urbaine, légale et administrative qui est encore la sienne aujourd’hui en 2020. Tout au Maroc porte encore la marque sublime de grand marocain qu’a été Lyautey, un protecteur de l’Islam et des traditions féodales. Telle est la vérité et il faut l’admettre car on ne peut pas effacer l’œuvre de Lyautey au Maroc même en dynamitant tous les monuments qui portent sa marque. Lyautey est passé dans le sang marocain comme celui qui nous a rendu l’estime de nous-mêmes. Grâce à lui, nous avons compris que nous sommes un peuple pauvre certes, mais capable de mobiliser sa diversité ethnique et religieuse pour fleurir le désert et fabriquer des avions. Ce n’est pas mal quand même.

Tout cela n’intéresse pas les « déboulonneurs »… Ils n’ont que faire des anciens colonisés. Ils s’amusent comme des gosses de riches qui s’ennuient au point d’aller poser une boule puante dans un temple. Le monde leur doit tout car ils sont blasés.

S’agenouiller comme ils font alors que personne ne leur demande représente la quintessence du snobisme. L’ultime frontière du luxe. Leur message subliminal à la Terre entière est : « personne au monde ne s’excusera plus que nous, personne n’ira aussi loin dans la destruction de son histoire nationale, personne n’osera associer son sang à celui des génocidaires, nous les Français bien-pensants en sommes capables, admirez-nous pour cela mais n’essayez-pas de nous imiter car nous sommes parfaitement indépassables. »

La bonne nouvelle est que les gosses de riches se lassent vite de leurs jouets faits sur-mesure.

Crusaders :
babakool :
loicpty :

Andry Rajoelina annonce la naissance de gasycar, une nouvelle voiture "made in Madagascar".
La voiture sera aux normes et est destinée à tous les malgaches" souligne Andry Rajoelina qui a fait un clin d’œil aux députés indiquant qu'ils devraient en être équipés.
https://actu.orange.mg/andry-rajoelina- … adagascar/

"destinée à tous les malgaches" qui..... en ont les moyens a t-il omis de préciser. Autant dire moins de 10%. Et ceux qui en ont les moyens préfèrent parader dans des 4x4 importés dernier cri. Le patriotisme malgache s'arrête où commence le m'as-tu-vu, autrement dit très vite dès qu'on a de l'argent. Et le développement d'un véhicule de qualité aux standards internationaux ça se fait pas en claquant des doigts un soir de cuite au toaka gasy.
ça demande des investissements colossaux, une ingénierie de très haut niveau que seuls des malgaches d'andafy possèdent et qui ne sont pas prêts à sacrifier leur confort pour un guignol expert en com'.
Le patriotisme c'est le 26/06, le drapeau toute l'année et point barre!

Bien envoyé !!!!!

J'approuve totalement.

Objectivement, je n'aurais pas fait mieux.  :thanks:

Point de vue également partagé.
Ce n'est pas parce que je poste un article que je partage obligatoirement le point de vue qui est exprimé... Mais ne pas le commenter de suite, laisse aussi à d'autres la possibilité d'exprimer leur opinion... ;)
Et n'étant pas comme certains (qui visiblement ne savent pas quoi faire de leur temps libre), à la recherche de la moindre occasion d'intervenir pour faire des commentaires à deux balles, je ne vois pas l'intérêt d'intervenir ensuite si je suis d'accord avec les opinions déjà exprimées... ;)

PS: Pour éviter un éventuel malentendu, je précise que la dernière partie de mon commentaire de s'adresse pas à Crusaders mais plutôt aux trolls de service ;)

Possibilité d'un vol hebdomadaire de rapatriement vers Paris jusqu'à fin août à l'étude.

L'idée d'organiser une vol de rapatriement de ressortissants européens et de résidents en Europe semble faire son chemin, selon une source au courant du dossier. Ces vols spéciaux hebdomadaires seraient prévus jusqu'à fin août d'après cette source...

Pour rappel, le service de crise de l'Ambassade a arrêté d'enregistrer les demandes de rapatriement alors que cette liste contenait déjà 2000 noms...

De nombreux départs à envisager dans les semaines à venir...

Peu probable que la majorité d'entre eux soient des investisseurs, la majorité des candidats au rapatriement doivent donc être des retraités (avis personnel). Couvriront-ils les besoins financiers de leurs bien-aimée durant leur absence, ou se diront-ils simplement qu'ils en trouveront bien une autre au retour (s'ils reviennent)???

loicpty :

Encore un copié-collé, et un article qui ne devrait pas faire l'unanimité  :P

Je rappellerais pour ceux qui trouveraient que l’article est trop long, et qui ne souhaiteraient pas le lire (car ils ont semble-t-il du mal à comprendre les articles ou posts de plus de 3 lignes) qu'il existe sur les souris depuis au moins 15 ans une molette qui permet de faire défiler la page pour passer directement au post suivant... ;)  :D

https://www.causeur.fr/la-repentance-un … hes-178301

La repentance, un passe-temps pour gosses de riches
La quintessence du snobisme
par Driss Ghali - 24 juin 2020

Déboulonner les statues de personnages “controversés”, c’est le nouveau hobby de bobos qui voient dans la défense des “racisés” un combat indépassable. Alors que tout n’est pas à décrier dans l’héritage colonial. L’analyse de Driss Ghali.

La dernière mode en date en France est de partir à l’assaut des statues des grands héros français. Colbert, Faidherbe et Gallieni, entre autres. On les accuse d’avoir tué des Africains et d’avoir à rendre des comptes pour cela à titre posthume. Ceux qui pratiquent ce nouveau sport n’ont pas conscience du ridicule de leur situation, ni du danger qu’il y a ouvrir la boîte de Pandore des blessures coloniales.

Tout d’abord, l’Afrique et les Africains n’ont rien demandé à personne. Ils n’ont pas exigé que la France face acte de contrition car ils ne veulent pas traiter avec des partenaires qui sont à genoux. Si on avait daigné leur demander leur avis (mais qui se soucie de l’opinion des Africains ?), ils auraient répondu que l’avenir est le seul horizon qui en vaille la peine. L’Afrique joue gros, elle doit exprimer son immense potentiel au moment même où sa population explose et que la Chine l’incite à se spécialiser dans les activités extractives. En d’autres termes, l’Afrique n’a pas de temps pour la repentance.

Il y a colonisation et colonisation

Les Africains ont tourné la page de la colonisation dès les années 1960 en s’agrippant à la langue française comme un héritage inaliénable. Ils auraient pu défaire les frontières rectilignes et arbitraires tracées par les méchants colons, ils ne l’ont pas fait car il n’y avait peut-être pas mieux à faire pour épouser l’ultra-diversité ethnique et linguistique des populations. Cerise sur le gâteau : à peine la France partie que, par millions, Arabes et Africains ont pris le chemin de l’Hexagone pour s’y installer. Pourquoi personne ne s’est accroché aux basques des Ottomans lors de leur départ du monde arabe il y a exactement cent ans ? Il y a peut-être une raison : il y a colonialisme et colonialisme, même si le simple fait de coloniser est une idée absurde et un acte d’oppression.

Ensuite, pourquoi s’en prendre à Gallieni et ne pas faire le procès de ses soldats ? Tous ou presque étaient noirs (Sénégalais, Maliens) ou musulmans (Algérie notamment). La colonisation de Madagascar comme de l’Afrique entière est une autre histoire de la guerre du sud contre le sud. Réveiller ce souvenir ne serait pas rendre service à un continent en mal d’unité.

Les grandes figures de la colonisation française n’ont fait que servir la France, ils n’ont pas agi à compte propre. Gallieni n’est pas Gengis Khan. Il a reçu, plus d’une fois, ses ordres de gouvernements de gauche. Est-ce que Jules Ferry ou bien Georges Clémenceau ont décolonisé l’Afrique ? Non, ils ont donné les instructions nécessaires pour perpétuer l’oppression coloniale. Il serait bon que les bobos et militants racialistes à gauche de l’échiquier politique d’aujourd’hui s’en souviennent.

Or, ont-ils encore le temps de réfléchir ? Il y a de quoi en douter, eux qui sautent d’une hystérie à l’autre ou plutôt d’un hashtag à l’autre : #stayathome, #blacklivesmatter et maintenant #madagascar.

La génération qui a renoncé à ses libertés pour cause de corona, celle qui a fui Paris, non par peur des Panzer Divisions de 1940 mais parce qu’elle préfère se confiner au vert, cette génération moralement désarmée n’est pas vraiment en position de juger qui que ce soit. Je lui souhaite d’avoir ne serait-ce que le dixième du courage physique et de la prestance de ceux qu’elle fustige aujourd’hui.

Même à Madagascar, la colonisation a des aspects positifs

S’ils s’asseyaient pour lire un livre d’histoire entre deux crises de nerf, nos chers bobos pourraient peut-être se rendre compte de l’absurdité de ce qu’ils prêchent. Savent-ils que le Maghreb contemporain incarne une colonisation aboutie et sans appel : celle que les Arabes du Moyen-Orient ont infligée aux Berbères d’Afrique du Nord? Savent-ils aussi que tout ce qui brille au sud de l’Espagne porte les marques du projet colonial musulman ? Pendant plus de sept siècles, les conquérants islamiques ont tué, pillé et détruit autant qu’ils ont construit et civilisé. Un peu comme la colonisation française… Allons-nous taguer l’Alhambra de Grenade au nom du passé lourd passé colonial ? Ou bien faudra-t-il détruire l’Alcazar de Séville au motif de l’appropriation culturelle ?

Il ne faut pas avoir peur d’aborder de front le bilan de la colonisation française, même à Madagascar. À l’évidence, les troupes coloniales (blanches, noires et arabes comme on l’a vu auparavant) ont massacré. Elles ont aussi amené la paix intérieure à des populations qui avaient rarement connu le goût simple d’un voyage paisible d’un point A à un point B. Madagascar était un univers à part avec des degrés de civilisations très éloignés entre le plateau central et les marges de l’ouest et du sud. Les peuples malgaches (car il n’y avait pas de peuple malgache unifié) ne vivaient pas en paix.

La concorde intérieure instaurée par la force, s’en est suivie un immense réveil de l’île qui, pour la première fois et les yeux ébahis, a vu comment l’action ordonnée de l’homme peut rompre la malédiction de la misère et des maladies. La colonisation a été un viol certes mais aussi un électrochoc salutaire pour que des peuples aliénés de la modernité s’en emparent une bonne fois pour toutes. 

Parole de Marocain

Il s’est passé la même chose au Maroc où un disciple de Gallieni, un certain Lyautey a pris en main un pays qui était en voie de se dissoudre dans les sables arides du séparatisme et du sous-développement. En un peu plus de dix ans, Lyautey a donné au Maroc une colonne vertébrale urbaine, légale et administrative qui est encore la sienne aujourd’hui en 2020. Tout au Maroc porte encore la marque sublime de grand marocain qu’a été Lyautey, un protecteur de l’Islam et des traditions féodales. Telle est la vérité et il faut l’admettre car on ne peut pas effacer l’œuvre de Lyautey au Maroc même en dynamitant tous les monuments qui portent sa marque. Lyautey est passé dans le sang marocain comme celui qui nous a rendu l’estime de nous-mêmes. Grâce à lui, nous avons compris que nous sommes un peuple pauvre certes, mais capable de mobiliser sa diversité ethnique et religieuse pour fleurir le désert et fabriquer des avions. Ce n’est pas mal quand même.

Tout cela n’intéresse pas les « déboulonneurs »… Ils n’ont que faire des anciens colonisés. Ils s’amusent comme des gosses de riches qui s’ennuient au point d’aller poser une boule puante dans un temple. Le monde leur doit tout car ils sont blasés.

S’agenouiller comme ils font alors que personne ne leur demande représente la quintessence du snobisme. L’ultime frontière du luxe. Leur message subliminal à la Terre entière est : « personne au monde ne s’excusera plus que nous, personne n’ira aussi loin dans la destruction de son histoire nationale, personne n’osera associer son sang à celui des génocidaires, nous les Français bien-pensants en sommes capables, admirez-nous pour cela mais n’essayez-pas de nous imiter car nous sommes parfaitement indépassables. »

La bonne nouvelle est que les gosses de riches se lassent vite de leurs jouets faits sur-mesure.

Je suis à 400 % d'accord avec votre récit qui est très bien construit.le malheur en FRANCE .C'est que plus vous essayez d'intégrer des gens de l'extérieur?? Et plus , on vous traite de "raciste" car ils veulent garder leur cultures Ancestrales!! Hors , ils n'ont pas compris ? Qu'il faut s'adapter  aux exigences du PAYS qui vous accueil..et cela , ils le refusent!!! Et ce N'est pas du racisme , car Je suis moi même un enfant d'immigration Espagnole. Alors !! Oui , LA FRANCE A BEAUCOUP DE MAL à faire comprendre cela ???

PAPANGUES974éric :
loicpty :

Encore un copié-collé, et un article qui ne devrait pas faire l'unanimité  :P

Je rappellerais pour ceux qui trouveraient que l’article est trop long, et qui ne souhaiteraient pas le lire (car ils ont semble-t-il du mal à comprendre les articles ou posts de plus de 3 lignes) qu'il existe sur les souris depuis au moins 15 ans une molette qui permet de faire défiler la page pour passer directement au post suivant... ;)  :D

https://www.causeur.fr/la-repentance-un … hes-178301

La repentance, un passe-temps pour gosses de riches
La quintessence du snobisme
par Driss Ghali - 24 juin 2020

Déboulonner les statues de personnages “controversés”, c’est le nouveau hobby de bobos qui voient dans la défense des “racisés” un combat indépassable. Alors que tout n’est pas à décrier dans l’héritage colonial. L’analyse de Driss Ghali.

La dernière mode en date en France est de partir à l’assaut des statues des grands héros français. Colbert, Faidherbe et Gallieni, entre autres. On les accuse d’avoir tué des Africains et d’avoir à rendre des comptes pour cela à titre posthume. Ceux qui pratiquent ce nouveau sport n’ont pas conscience du ridicule de leur situation, ni du danger qu’il y a ouvrir la boîte de Pandore des blessures coloniales.

Tout d’abord, l’Afrique et les Africains n’ont rien demandé à personne. Ils n’ont pas exigé que la France face acte de contrition car ils ne veulent pas traiter avec des partenaires qui sont à genoux. Si on avait daigné leur demander leur avis (mais qui se soucie de l’opinion des Africains ?), ils auraient répondu que l’avenir est le seul horizon qui en vaille la peine. L’Afrique joue gros, elle doit exprimer son immense potentiel au moment même où sa population explose et que la Chine l’incite à se spécialiser dans les activités extractives. En d’autres termes, l’Afrique n’a pas de temps pour la repentance.

Il y a colonisation et colonisation

Les Africains ont tourné la page de la colonisation dès les années 1960 en s’agrippant à la langue française comme un héritage inaliénable. Ils auraient pu défaire les frontières rectilignes et arbitraires tracées par les méchants colons, ils ne l’ont pas fait car il n’y avait peut-être pas mieux à faire pour épouser l’ultra-diversité ethnique et linguistique des populations. Cerise sur le gâteau : à peine la France partie que, par millions, Arabes et Africains ont pris le chemin de l’Hexagone pour s’y installer. Pourquoi personne ne s’est accroché aux basques des Ottomans lors de leur départ du monde arabe il y a exactement cent ans ? Il y a peut-être une raison : il y a colonialisme et colonialisme, même si le simple fait de coloniser est une idée absurde et un acte d’oppression.

Ensuite, pourquoi s’en prendre à Gallieni et ne pas faire le procès de ses soldats ? Tous ou presque étaient noirs (Sénégalais, Maliens) ou musulmans (Algérie notamment). La colonisation de Madagascar comme de l’Afrique entière est une autre histoire de la guerre du sud contre le sud. Réveiller ce souvenir ne serait pas rendre service à un continent en mal d’unité.

Les grandes figures de la colonisation française n’ont fait que servir la France, ils n’ont pas agi à compte propre. Gallieni n’est pas Gengis Khan. Il a reçu, plus d’une fois, ses ordres de gouvernements de gauche. Est-ce que Jules Ferry ou bien Georges Clémenceau ont décolonisé l’Afrique ? Non, ils ont donné les instructions nécessaires pour perpétuer l’oppression coloniale. Il serait bon que les bobos et militants racialistes à gauche de l’échiquier politique d’aujourd’hui s’en souviennent.

Or, ont-ils encore le temps de réfléchir ? Il y a de quoi en douter, eux qui sautent d’une hystérie à l’autre ou plutôt d’un hashtag à l’autre : #stayathome, #blacklivesmatter et maintenant #madagascar.

La génération qui a renoncé à ses libertés pour cause de corona, celle qui a fui Paris, non par peur des Panzer Divisions de 1940 mais parce qu’elle préfère se confiner au vert, cette génération moralement désarmée n’est pas vraiment en position de juger qui que ce soit. Je lui souhaite d’avoir ne serait-ce que le dixième du courage physique et de la prestance de ceux qu’elle fustige aujourd’hui.

Même à Madagascar, la colonisation a des aspects positifs

S’ils s’asseyaient pour lire un livre d’histoire entre deux crises de nerf, nos chers bobos pourraient peut-être se rendre compte de l’absurdité de ce qu’ils prêchent. Savent-ils que le Maghreb contemporain incarne une colonisation aboutie et sans appel : celle que les Arabes du Moyen-Orient ont infligée aux Berbères d’Afrique du Nord? Savent-ils aussi que tout ce qui brille au sud de l’Espagne porte les marques du projet colonial musulman ? Pendant plus de sept siècles, les conquérants islamiques ont tué, pillé et détruit autant qu’ils ont construit et civilisé. Un peu comme la colonisation française… Allons-nous taguer l’Alhambra de Grenade au nom du passé lourd passé colonial ? Ou bien faudra-t-il détruire l’Alcazar de Séville au motif de l’appropriation culturelle ?

Il ne faut pas avoir peur d’aborder de front le bilan de la colonisation française, même à Madagascar. À l’évidence, les troupes coloniales (blanches, noires et arabes comme on l’a vu auparavant) ont massacré. Elles ont aussi amené la paix intérieure à des populations qui avaient rarement connu le goût simple d’un voyage paisible d’un point A à un point B. Madagascar était un univers à part avec des degrés de civilisations très éloignés entre le plateau central et les marges de l’ouest et du sud. Les peuples malgaches (car il n’y avait pas de peuple malgache unifié) ne vivaient pas en paix.

La concorde intérieure instaurée par la force, s’en est suivie un immense réveil de l’île qui, pour la première fois et les yeux ébahis, a vu comment l’action ordonnée de l’homme peut rompre la malédiction de la misère et des maladies. La colonisation a été un viol certes mais aussi un électrochoc salutaire pour que des peuples aliénés de la modernité s’en emparent une bonne fois pour toutes. 

Parole de Marocain

Il s’est passé la même chose au Maroc où un disciple de Gallieni, un certain Lyautey a pris en main un pays qui était en voie de se dissoudre dans les sables arides du séparatisme et du sous-développement. En un peu plus de dix ans, Lyautey a donné au Maroc une colonne vertébrale urbaine, légale et administrative qui est encore la sienne aujourd’hui en 2020. Tout au Maroc porte encore la marque sublime de grand marocain qu’a été Lyautey, un protecteur de l’Islam et des traditions féodales. Telle est la vérité et il faut l’admettre car on ne peut pas effacer l’œuvre de Lyautey au Maroc même en dynamitant tous les monuments qui portent sa marque. Lyautey est passé dans le sang marocain comme celui qui nous a rendu l’estime de nous-mêmes. Grâce à lui, nous avons compris que nous sommes un peuple pauvre certes, mais capable de mobiliser sa diversité ethnique et religieuse pour fleurir le désert et fabriquer des avions. Ce n’est pas mal quand même.

Tout cela n’intéresse pas les « déboulonneurs »… Ils n’ont que faire des anciens colonisés. Ils s’amusent comme des gosses de riches qui s’ennuient au point d’aller poser une boule puante dans un temple. Le monde leur doit tout car ils sont blasés.

S’agenouiller comme ils font alors que personne ne leur demande représente la quintessence du snobisme. L’ultime frontière du luxe. Leur message subliminal à la Terre entière est : « personne au monde ne s’excusera plus que nous, personne n’ira aussi loin dans la destruction de son histoire nationale, personne n’osera associer son sang à celui des génocidaires, nous les Français bien-pensants en sommes capables, admirez-nous pour cela mais n’essayez-pas de nous imiter car nous sommes parfaitement indépassables. »

La bonne nouvelle est que les gosses de riches se lassent vite de leurs jouets faits sur-mesure.

Je suis à 400 % d'accord avec votre récit qui est très bien construit.le malheur en FRANCE .C'est que plus vous essayez d'intégrer des gens de l'extérieur?? Et plus , on vous traite de "raciste" car ils veulent garder leur cultures Ancestrales!! Hors , ils n'ont pas compris ? Qu'il faut s'adapter  aux exigences du PAYS qui vous accueil..et cela , ils le refusent!!! Et ce N'est pas du racisme , car Je suis moi même un enfant d'immigration Espagnole. Alors !! Oui , LA FRANCE A BEAUCOUP DE MAL à faire comprendre cela ???

Et si les français expatriés pouvaient également s'adapter dans les pays qui les accueillent car si il y a bien un peuple donneur de leçons c'est bien les français! Quand ils sont à l'étranger ils critiquent tout, veulent imposer leur façon de voir parce que justement les "indigènes" ont des cultures ancestrales stupides n'est ce pas?

loicpty :

Possibilité d'un vol hebdomadaire de rapatriement vers Paris jusqu'à fin août à l'étude.

L'idée d'organiser une vol de rapatriement de ressortissants européens et de résidents en Europe semble faire son chemin, selon une source au courant du dossier. Ces vols spéciaux hebdomadaires seraient prévus jusqu'à fin août d'après cette source...

Pour rappel, le service de crise de l'Ambassade a arrêté d'enregistrer les demandes de rapatriement alors que cette liste contenait déjà 2000 noms...

De nombreux départs à envisager dans les semaines à venir...

Peu probable que la majorité d'entre eux soient des investisseurs, la majorité des candidats au rapatriement doivent donc être des retraités (avis personnel). Couvriront-ils les besoins financiers de leurs bien-aimée durant leur absence, ou se diront-ils simplement qu'ils en trouveront bien une autre au retour (s'ils reviennent)???

Toute ma "petite famille" ne cesse de me relancer pour les "sacro-saintes vacances d'été", en FRANCE ou ailleurs. 

Au vu de vos explications, la question "fondamentale" ne serait pas "comment partir ?" mais, plutôt, "comment et quand revenir ?"

Crusaders :

Toute ma "petite famille" ne cesse de me relancer pour les "sacro-saintes vacances d'été", en FRANCE ou ailleurs. 

Au vu de vos explications, la question "fondamentale" ne serait pas "comment partir ?" mais, plutôt, "comment et quand revenir ?"

Contrairement à vous et votre petite famille, il est probable que la majorité de ceux qui ont sauté dans le premier vol en partance (idem pour les vols à venir), n'en ont que faire de la date de réouverture de l'espace aérien malgache...

Cela peut se comprendre pour ceux qui ont des problèmes de santé les exposant à des complications graves face au covid-19 (problème cardiaque, hypertension, etc), mais je doute que ces derniers représentent la majorité des candidats au départ... Quoique si on prend en compte un autre facteur aggravant comme l'obésité, finalement il y en a peut-être beaucoup.  :D  :lol: 

Cela peut aussi se comprendre pour des expatriés (investisseurs, travailleurs) qui décéderaient de rapatrier leur famille afin de les protéger...
Voire même pour des retraités qui rentreraient en couple dans le même but...

Mais d'après les photos des précédents rapatriements que j'ai pu voir dans la presse ou sur les réseaux sociaux, les hommes seuls d'un certains âge, semblaient quand même largement majoritaire...Et leur seule attache à Madagascar est surtout sentimentale ( ou plutôt sexuelle: enfin une vrai femme (ou plutôt jeune fille) après des années abstinence ou de poupée en plastique gonflable) ;)  :D

babakool :
loicpty :

Andry Rajoelina annonce la naissance de gasycar, une nouvelle voiture "made in Madagascar".
La voiture sera aux normes et est destinée à tous les malgaches" souligne Andry Rajoelina qui a fait un clin d’œil aux députés indiquant qu'ils devraient en être équipés.
https://actu.orange.mg/andry-rajoelina- … adagascar/

"destinée à tous les malgaches" qui..... en ont les moyens a t-il omis de préciser. Autant dire moins de 10%. Et ceux qui en ont les moyens préfèrent parader dans des 4x4 importés dernier cri.

Ce n'est qu'un point de vue personnel, mais je pense que le message  ("tous les malgaches") s'adressait surtout aux députés présents, qui auparavant se voyaient offrir par l’État un beau 4x4 tout neuf après chaque élection, qu'ils en ait déjà eut un lors du précédent mandat ou non... Le message pourrait donc être "Messieurs les députés, votre prochain véhicule de fonction sera une gasycar..." ;)

Sauf erreur de ma part, il y avait déjà eut un petit changement dans ce domaine après la présidentielle puisque les 4x4 de fonctions des élus n'était plus offert par l’État, mais achetés par l’État et remboursable sur la durée du mandat...(à confirmer)

Gasycar une usine de fabrication à Madagascar d'ici trois ans

La marque automobile malgache Gasycar a été dévoilé ce mercredi, avec l'ambition de faire de Madagascar un pays exportateur de véhicules, notamment vers l'Afrique. "Gasycar" est une joint-venture où l'on retrouve une entreprise chinoise et une autre allemande. La partie malgache est en revanche actionnaire majoritaire.

"Gasycar" commercialisera des berlines et des voitures tout terrains. Elle mettra également des motos et des scooters sur le marché, un moyen de locomotion de plus en plus prisé à Madagascar.

Selon les explications du président de la  République, le déploiement se fera en trois étapes. La première consiste en la mise en place d'une usine de montage à Madagascar. Plusieurs sites susceptibles de pouvoir accueillir l'usine ont déjà été identifiés.
Prévue être opérationnelle d'ici la fin de l'année, l'usine se chargera d'effectuer le montage des diverses pièces fournies par la Chine et l'Allemagne.
La deuxième étape consiste en la mise en place de point de vente, afin de permettre la commercialisation des véhicules.
La troisième étape du déploiement qui est également l'un des principaux objectifs est la mise en place d'une usine de fabrication d'ici 3 ans. L'usine sera chargée de fabriquer 50% des besoins en pièces détachés et autres équipements.

Un premier lot de moto "gasycar" a été remis aux éléments de la police nationale ce mercredi en marge de la cérémonie de présentation de la marque. Ces motos vont défiler sur l’avenue de l'indépendance le 26 juin prochain.


" La partie malgache est en revanche actionnaire majoritaire", à quoi correspond cette partie malgache? Participation de L’État, ou "investisseurs" proches du pouvoir???

loicpty :

" La partie malgache est en revanche actionnaire majoritaire", à quoi correspond cette partie malgache? Participation de L’État, ou "investisseurs" proches du pouvoir???

Ça, c'est une question qu'il convient d'éviter de poser par les temps qui courent.

babakool :

"destinée à tous les malgaches" qui..... en ont les moyens a t-il omis de préciser. Autant dire moins de 10%. Et ceux qui en ont les moyens préfèrent parader dans des 4x4 importés dernier cri. Le patriotisme malgache s'arrête où commence le m'as-tu-vu, autrement dit très vite dès qu'on a de l'argent. Et le développement d'un véhicule de qualité aux standards internationaux ça se fait pas en claquant des doigts un soir de cuite au toaka gasy.
ça demande des investissements colossaux, une ingénierie de très haut niveau que seuls des malgaches d'andafy possèdent et qui ne sont pas prêts à sacrifier leur confort pour un guignol expert en com'.
Le patriotisme c'est le 26/06, le drapeau toute l'année et point barre!

Je dirais, personnellement, moins de 1,00 %, en parlant des citoyens malgaches qui ont les moyens de s'offrir une voiture.

Quant aux "grosses cylindrées", vous avez totalement raison. Les propriétaires de PORSCHE CAYENNE que l'on peut croiser dans les rues de la capitale sont essentiellement ..... malagasy.

loicpty :

Un premier lot de moto "gasycar" a été remis aux éléments de la police nationale ce mercredi en marge de la cérémonie de présentation de la marque. Ces motos vont défiler sur l’avenue de l'indépendance le 26 juin prochain.[/i]

De source, je pense, "bien informée", il semblerait, en fait, que ces motos soient des motos de fabrication - et d'importation - chinoise sur lesquelles on aurait apposé des auto-collants "vita malagasy".

Quand il ne reste que la - fausse - "com" pour tenter d'exister !!!!!

Crusaders :
loicpty :

Un premier lot de moto "gasycar" a été remis aux éléments de la police nationale ce mercredi en marge de la cérémonie de présentation de la marque. Ces motos vont défiler sur l’avenue de l'indépendance le 26 juin prochain.[/i]

De source, je pense, "bien informée", il semblerait, en fait, que ces motos soient des motos de fabrication - et d'importation - chinoise sur lesquelles on aurait apposé des auto-collants "vita malagasy".

Quand il ne reste que la - fausse - "com" pour tenter d'exister !!!!!

Quelques extraits de l'article que j'ai publié hier: "Prévue être opérationnelle d'ici la fin de l'année, l'usine se chargera d'effectuer le montage des diverses pièces fournies par la Chine et l'Allemagne. "

Si j'ai bien compris l'article en question, à aucun moment il n'a été indiqué que les motos remises aux forces de l'ordre, avaient été fabriquées à Madagascar, ce qui semble d'ailleurs impossible puisque "l'usine d'assemblage" n'est pas encore opérationnelle.

D'autre part, il n'a jamais été indiqué que les différents modèles seraient conçus à Madagascar, ni qu'il s'agirait de modèles 100% Malgaches.
Comme il est indiqué dans l'article l’usine ne fera que de l'assemblage de pièces importées... Les modèles qui seront assemblés et commercialisés existent donc déjà, et effectivement il s'agit de modèles de véhicules chinois...
Les photos de la moto, du 4X4 et de la berline qui ont été, semble-t-il, présentés hier (physiquement ou en vidéo) circulent largement sur les réseaux sociaux. Et il s'agit bien de véhicules commercialisés par un constructeur chinois. La seule différence sera donc le logo de la marque...

Mais je ne vois pas de contradiction avec ce qui a été annoncé hier et je ne vois pas non plus en quoi il s'agirait de fausse com:
"Gasycar" commercialisera des berlines et des voitures tout terrains. Elle mettra également des motos et des scooters sur le marché, un moyen de locomotion de plus en plus prisé à Madagascar.
Je ne vois pas le verbe "concevoir" dans cette phrase, ni l'expression "vita gasy"

Si je reprend les 3 phases du projet telles qu'annoncé hier:
phase 1: assemblage de pièces importés
phase 2: mise en place d'un réseau commercial
phase 3: fabrication locale de pièces détachés pour les véhicules commercialisés...

Il n'a jamais été mentionné la conception à Madagascar d'un véhicule 100% gasy, même dans 3 ans...

Donc en résumé, il s'agira de modèles d'un constructeur chinois (avec semble-t-il quelques pièces allemandes à moins qu'un modèle allemand assemblé à Mada portera aussi le logo "gasycar") qui arriveront par conteneurs en pièces détachés et seront assemblés à Madagascar, et porteront le logo "Gasycar" au lieu du logo du constructeur (je ne trouve pas cela choquant puisque c'est clairement annoncé et accepté par le constructeur qui y trouve certainement son intérêt).

Quel est l'intérêt?
Pour le constructeur, vendre plus sur le marché malgache et peut-être plus tard sur le marché africain. Pour Madagascar: créer de l'emploi local, et probablement proposer des véhicules moins chers que s'ils étaient importés déjà assemblés... Je ne connais rien au secteur de l'automobile, mais je pense que l'on peut mettre beaucoup plus de véhicules dans un conteneurs (voire même dans un avion cargo) s'ils sont en pièces détachés, et cela réduit donc le coût du transport et donc le prix de vente final. Concernant les taxes douanières, à vérifier... Je ne sais pas si les taxes sont les mêmes sur un véhicule neuf et sur des pièces détachés...

loicpty :
Crusaders :
loicpty :

Un premier lot de moto "gasycar" a été remis aux éléments de la police nationale ce mercredi en marge de la cérémonie de présentation de la marque. Ces motos vont défiler sur l’avenue de l'indépendance le 26 juin prochain.[/i]

De source, je pense, "bien informée", il semblerait, en fait, que ces motos soient des motos de fabrication - et d'importation - chinoise sur lesquelles on aurait apposé des auto-collants "vita malagasy".

Quand il ne reste que la - fausse - "com" pour tenter d'exister !!!!!

Quelques extraits de l'article que j'ai publié hier: "Prévue être opérationnelle d'ici la fin de l'année, l'usine se chargera d'effectuer le montage des diverses pièces fournies par la Chine et l'Allemagne. "

Si j'ai bien compris l'article en question, à aucun moment il n'a été indiqué que les motos remises aux forces de l'ordre, avaient été fabriquées à Madagascar, ce qui semble d'ailleurs impossible puisque "l'usine d'assemblage" n'est pas encore opérationnelle.

D'autre part, il n'a jamais été indiqué que les différents modèles seraient conçus à Madagascar, ni qu'il s'agirait de modèles 100% Malgaches.
Comme il est indiqué dans l'article l’usine ne fera que de l'assemblage de pièces importées... Les modèles qui seront assemblés et commercialisés existent donc déjà, et effectivement il s'agit de modèles de véhicules chinois...
Les photos de la moto, du 4X4 et de la berline qui ont été, semble-t-il, présentés hier (physiquement ou en vidéo) circulent largement sur les réseaux sociaux. Et il s'agit bien de véhicules commercialisés par un constructeur chinois. La seule différence sera donc le logo de la marque...

Mais je ne vois pas de contradiction avec ce qui a été annoncé hier et je ne vois pas non plus en quoi il s'agirait de fausse com:
"Gasycar" commercialisera des berlines et des voitures tout terrains. Elle mettra également des motos et des scooters sur le marché, un moyen de locomotion de plus en plus prisé à Madagascar.
Je ne vois pas le verbe "concevoir" dans cette phrase, ni l'expression "vita gasy"

Si je reprend les 3 phases du projet telles qu'annoncé hier:
phase 1: assemblage de pièces importés
phase 2: mise en place d'un réseau commercial
phase 3: fabrication locale de pièces détachés pour les véhicules commercialisés...

Il n'a jamais été mentionné la conception à Madagascar d'un véhicule 100% gasy, même dans 3 ans...

Donc en résumé, il s'agira de modèles d'un constructeur chinois (avec semble-t-il quelques pièces allemandes à moins qu'un modèle allemand assemblé à Mada portera aussi le logo "gasycar") qui arriveront par conteneurs en pièces détachés et seront assemblés à Madagascar, et porteront le logo "Gasycar" au lieu du logo du constructeur (je ne trouve pas cela choquant puisque c'est clairement annoncé et accepté par le constructeur qui y trouve certainement son intérêt).

Quel est l'intérêt?
Pour le constructeur, vendre plus sur le marché malgache et peut-être plus tard sur le marché africain. Pour Madagascar: créer de l'emploi local, et probablement proposer des véhicules moins chers que s'ils étaient importés déjà assemblés... Je ne connais rien au secteur de l'automobile, mais je pense que l'on peut mettre beaucoup plus de véhicules dans un conteneurs (voire même dans un avion cargo) s'ils sont en pièces détachés, et cela réduit donc le coût du transport et donc le prix de vente final. Concernant les taxes douanières, à vérifier... Je ne sais pas si les taxes sont les mêmes sur un véhicule neuf et sur des pièces détachés...

Sans vouloir vous contrarier, ce qui importe aux yeux des Autorités Malagasy n'est ni votre opinion, ni la mienne d'ailleurs.

Pour en avoir un peu discuté ce matin avec certains de mes salariés, la seule chose qu'ils retiennent, c'est que ce seront des voitures et des motos "vita malagasy".

On est, une fois encore, dans une stricte stratégie de communication qui allie nationalisme, populisme, démagogie et mégalomanie.

N'est-il pas "troublant" qu'à l'heure où la pandémie du COVID-19 explose et que certains médecins commencent à se désolidariser de la ligne "officielle" et à parler, n'est-il pas "choquant", donc, que l'on s'emploie à "distraire" le peuple avec des histoires de tramway et de "gasycar", qui plus est à la veille de la Fête Nationale.

On avait eu droit, il y a quelques semaines, au CVO, puis aux Îles Éparses et au Colisée.

Les interventions bimensuelles du Président sont essentiellement destinées à promouvoir "ses" projets - et ceux de son "clan" -.

On n'y parle d'ailleurs quasiment plus de la pandémie.

On est ainsi dans de la "pure propagande" et ce alors même que le "petit peuple" n'aspire qu'à une chose, manger et survivre.

Crusaders :
loicpty :

Un premier lot de moto "gasycar" a été remis aux éléments de la police nationale ce mercredi en marge de la cérémonie de présentation de la marque. Ces motos vont défiler sur l’avenue de l'indépendance le 26 juin prochain.[/i]

De source, je pense, "bien informée", il semblerait, en fait, que ces motos soient des motos de fabrication - et d'importation - chinoise sur lesquelles on aurait apposé des auto-collants "vita malagasy".

Quand il ne reste que la - fausse - "com" pour tenter d'exister !!!!!

C'est forcément ça. On ne créé pas une moto gasy en 2 semaines dans un atelier de la présidence lol
il prend vraiment les malgaches pour des cons... Et malheureusement il a raison. Faute d'éducation un bon nombre de gogos croient en ce gourou.

Crusaders :
loicpty :
Crusaders :


De source, je pense, "bien informée", il semblerait, en fait, que ces motos soient des motos de fabrication - et d'importation - chinoise sur lesquelles on aurait apposé des auto-collants "vita malagasy".

Quand il ne reste que la - fausse - "com" pour tenter d'exister !!!!!

Quelques extraits de l'article que j'ai publié hier: "Prévue être opérationnelle d'ici la fin de l'année, l'usine se chargera d'effectuer le montage des diverses pièces fournies par la Chine et l'Allemagne. "

Si j'ai bien compris l'article en question, à aucun moment il n'a été indiqué que les motos remises aux forces de l'ordre, avaient été fabriquées à Madagascar, ce qui semble d'ailleurs impossible puisque "l'usine d'assemblage" n'est pas encore opérationnelle.

D'autre part, il n'a jamais été indiqué que les différents modèles seraient conçus à Madagascar, ni qu'il s'agirait de modèles 100% Malgaches.
Comme il est indiqué dans l'article l’usine ne fera que de l'assemblage de pièces importées... Les modèles qui seront assemblés et commercialisés existent donc déjà, et effectivement il s'agit de modèles de véhicules chinois...
Les photos de la moto, du 4X4 et de la berline qui ont été, semble-t-il, présentés hier (physiquement ou en vidéo) circulent largement sur les réseaux sociaux. Et il s'agit bien de véhicules commercialisés par un constructeur chinois. La seule différence sera donc le logo de la marque...

Mais je ne vois pas de contradiction avec ce qui a été annoncé hier et je ne vois pas non plus en quoi il s'agirait de fausse com:
"Gasycar" commercialisera des berlines et des voitures tout terrains. Elle mettra également des motos et des scooters sur le marché, un moyen de locomotion de plus en plus prisé à Madagascar.
Je ne vois pas le verbe "concevoir" dans cette phrase, ni l'expression "vita gasy"

Si je reprend les 3 phases du projet telles qu'annoncé hier:
phase 1: assemblage de pièces importés
phase 2: mise en place d'un réseau commercial
phase 3: fabrication locale de pièces détachés pour les véhicules commercialisés...

Il n'a jamais été mentionné la conception à Madagascar d'un véhicule 100% gasy, même dans 3 ans...

Donc en résumé, il s'agira de modèles d'un constructeur chinois (avec semble-t-il quelques pièces allemandes à moins qu'un modèle allemand assemblé à Mada portera aussi le logo "gasycar") qui arriveront par conteneurs en pièces détachés et seront assemblés à Madagascar, et porteront le logo "Gasycar" au lieu du logo du constructeur (je ne trouve pas cela choquant puisque c'est clairement annoncé et accepté par le constructeur qui y trouve certainement son intérêt).

Quel est l'intérêt?
Pour le constructeur, vendre plus sur le marché malgache et peut-être plus tard sur le marché africain. Pour Madagascar: créer de l'emploi local, et probablement proposer des véhicules moins chers que s'ils étaient importés déjà assemblés... Je ne connais rien au secteur de l'automobile, mais je pense que l'on peut mettre beaucoup plus de véhicules dans un conteneurs (voire même dans un avion cargo) s'ils sont en pièces détachés, et cela réduit donc le coût du transport et donc le prix de vente final. Concernant les taxes douanières, à vérifier... Je ne sais pas si les taxes sont les mêmes sur un véhicule neuf et sur des pièces détachés...

Sans vouloir vous contrarier, ce qui importe aux yeux des Autorités Malagasy n'est ni votre opinion, ni la mienne d'ailleurs.

Pour en avoir un peu discuté ce matin avec certains de mes salariés, la seule chose qu'ils retiennent, c'est que ce seront des voitures et des motos "vita malagasy".

On est, une fois encore, dans une stricte stratégie de communication qui allie nationalisme, populisme, démagogie et mégalomanie.

N'est-il pas "troublant" qu'à l'heure où la pandémie du COVID-19 explose et que certains médecins commencent à se désolidariser de la ligne "officielle" et à parler, n'est-il pas "choquant", donc, que l'on s'emploie à "distraire" le peuple avec des histoires de tramway et de "gasycar", qui plus est à la veille de la Fête Nationale.

On avait eu droit, il y a quelques semaines, au CVO, puis aux Îles Éparses et au Colisée.

Les interventions bimensuelles du Président sont essentiellement destinées à promouvoir "ses" projets - et ceux de son "clan" -.

On n'y parle d'ailleurs quasiment plus de la pandémie.

On est ainsi dans de la "pure propagande" et ce alors même que le "petit peuple" n'aspire qu'à une chose, manger et survivre.

J'aurais pas dit mieux que Crusaders. Excellent post  :)

Coucou à tous... ce serait bien que vous évitiez à chaque fois de citer toute la discussion d'avant... pour répondre juste une phrase... franchement c’est pénible à lire !!!! Au pire, reprenez juste une partie !!! Un tit effort .

Lys de Nosy Bé :

Coucou à tous... ce serait bien que vous évitiez à chaque fois de citer toute la discussion d'avant... pour répondre juste une phrase... franchement c’est pénible à lire !!!! Au pire, reprenez juste une partie !!! Un tit effort .

ok je recommence plus  :lol:

Lys de Nosy Bé :

Coucou à tous... ce serait bien que vous évitiez à chaque fois de citer toute la discussion d'avant... pour répondre juste une phrase... franchement c’est pénible à lire !!!! Au pire, reprenez juste une partie !!! Un tit effort .

Chère "Lys", "Je vous ai compris" !!!!!

J'utilise en effet souvent le bouton "Citer" pour resituer mes interventions dans le contexte des publications auxquelles je réponds.

Je confesse que cela peut clairement "alourdir" la lecture des posts.

Mais n'en est-il pas de même pour ceux qui publient des pages entières "importées" d'autres Sites Web ?

Ne serait-il pas préférable de se contenter d'indiquer le lien qui renvoie vers ?

Crusaders :

Mais n'en est-il pas de même pour ceux qui publient des pages entières "importées" d'autres Sites Web ?

Ne serait-il pas préférable de se contenter d'indiquer le lien qui renvoie vers ?

Il semblerait donc que malgré vos années de présence sur ce forum, vous n'ayez jamais publié de liens vers une page extérieure, sinon vous auriez probablement constaté, qu'il est très fréquent que le lien publié soit indiqué "en attente de validation".
"Attente de validation" qui peut parfois resté affiché durant des jours, et il arrive même parfois que le lien ne soit jamais validé. L’article proposé, n'est donc souvent consultable qu'au bout de quelques jours... Les discussions ayant été alimentées par d'autres posts durant ce délai, les articles ne sont donc jamais lu...
De plus, comme il vous est arrivé de le faire à plusieurs reprises, l'article étant disponible sur ce forum, cela permet à chacun de citer une partie de cet article pour le commenter... (certains ont compris que l'on était pas obligé de republier tout l’article quand on cite un post :P )

D'autre part, il arrive souvent que le articles publiés en lien ne soit pas lu par tous (la majorité).
Et un post en réponse pour commenter un lien qui n'a pas pas été consulté, n'est pas forcément compréhensible...

loicpty :

Il semblerait donc que malgré vos années de présence sur ce forum, vous n'ayez jamais publié de liens vers une page extérieure, sinon vous auriez probablement constaté, qu'il est très fréquent que le lien publié soit indiqué "en attente de validation".
"Attente de validation" qui peut parfois resté affiché durant des jours, et il arrive même parfois que le lien ne soit jamais validé. L’article proposé, n'est donc souvent consultable qu'au bout de quelques jours...

Il y a, peut-être, des raisons objectives à ce que les administrateurs/modérateurs de ce Forum tardent à valider - ou s'abstiennent de valider - certains liens.

Crusaders :

Il y a, peut-être, des raisons objectives à ce que les administrateurs/modérateurs de ce Forum tardent à valider - ou s'abstiennent de valider - certains liens.

Je ne vais pas rechercher tous les liens qui sont toujours en attente de validation, mais juste deux exemples:
https://www.expat.com/forum/viewtopic.p … =9#4884380
post que j'ai publié le 04 juin 2020 lien toujours en attente de validation.
Il s'agit d'un copié-collé d'un article expliquant le projet Solidarity Trial de l'OMS. Étant donné que j'ai publié aussi l'article sur le forum (avec le lien à la fin de l'article), vous pouvez donc le consulter et éventuellement m'indiquer quelle serait, selon vous, la raison objective qui a empêché les modérateurs de validé ce lien...

https://www.expat.com/forum/viewtopic.p … =2#4646033
Post que j'ai publié le 03 août 2019, et le lien qui était "en attente de validation", l'est toujours aujourd'hui...
La vidéo youtube que j'ai publié dans le même post était le clip de la chanson "Lasan'ny vazaha"
La page qui est toujours en attente de validation est une page du site malgache "Koolsaina" qui présentait cette chanson et le sujet abordé dans cette chanson.

Quelle peut être la raison objective, qui a empêché les modérateurs de validé le lien???

De plus un autre article sur le même sujet (mais presse française) a été posté plus tard dans une autre discussion par Basque Bondissant, il me semble...

loicpty :

Gasycar une usine de fabrication à Madagascar d'ici trois ans

" La partie malgache est en revanche actionnaire majoritaire", à quoi correspond cette partie malgache? Participation de L’État, ou "investisseurs" proches du pouvoir???

Réponse possible:
https://www.koolsaina.com/decouvertes-e … ycar-logo/

https://www.koolsaina.com/carpediem/wp-content/uploads/2020/06/gasycar-foday-kantanka.jpg

A gauche, Kantanka du Ghana. En haut à droite, Foday Landfort de Chine. En bas, Gasycar.

Bah un copier-coller ordinaire pour ce Président.
Une voiture gasy c'est juste impossible. Même une chaîne de montage d'une bagnole du type de ce que l'on voit sur la photo demande trop de savoir-faire pour des ouvriers.
Bref une annonce de plus qui se traduira par du vent.
A force ça va finir par se voir.

babakool :

Bah un copier-coller ordinaire pour ce Président.
Une voiture gasy c'est juste impossible. Même une chaîne de montage d'une bagnole du type de ce que l'on voit sur la photo demande trop de savoir-faire pour des ouvriers.
Bref une annonce de plus qui se traduira par du vent.
A force ça va finir par se voir.

Ça devrait, en effet, se voir même si tout cela est "empaqueté" avec soin.

"À vouloir bien faire, on finit toujours par faire mal".

Le souci, c'est que, lorsque l'on est au pouvoir, a fortiori dans un pays comme MADAGASCAR où pouvoir rime avec enrichissement personnel et "clanique", on en vient vite à perdre toute forme de raison.

Enquête.Portrait-robot des expats français en 2020
https://www.courrierinternational.com/a … pdOFtxH2oo

La Banque transatlantique, en partenariat avec l’Union des Français de l’étranger (UFE) et l’institut de sondage OpinionWay, a lancé le 26 juin l’Observatoire de l’expatriation en présentant une étude qui dresse le portrait de l’expat actuel. “Il y a quinze ans, les Français s’expatriaient très peu. En 2016, le taux d’expatriation des Français était à moins de 5 %. C’est beaucoup moins que dans les autres pays. Ce qu’on observe, c’est maintenant un phénomène de rattrapage”, souligne Jean-Christophe Dumont, chef de la division des migrations internationales à l’OCDE.

C'est un sondage qui a été fait avant le covid. Mais qu'en est-il après le passage du convid ?

Est ce que les expatriés oseront s'aventurer à Madagascar par exemple? Étant donné l'infrastructure sanitaire presque inexistante à mada.

Je vois des annonces qui apparaissent pour des missions à Madagascar.

Quels types de français répondent à ces annonces ? Dans quel état d'esprit ? Est ce plutôt des jeunes mais aussi des moins jeunes ?

Tant de questions qui se posent alors qu'on voit beaucoup d'expatriés qui prennent l'avion pour rentrer au bercail.

Ce sont des questions que je me pose devant ces annonces de recrutement.

Annie_D :

C'est un sondage qui a été fait avant le covid. Mais qu'en est-il après le passage du convid ?

Est ce que les expatriés oseront s'aventurer à Madagascar par exemple? Étant donné l'infrastructure sanitaire presque inexistante à mada.

Je vois des annonces qui apparaissent pour des missions à Madagascar.

Quels types de français répondent à ces annonces ? Dans quel état d'esprit ? Est ce plutôt des jeunes mais aussi des moins jeunes ?

Tant de questions qui se posent alors qu'on voit beaucoup d'expatriés qui prennent l'avion pour rentrer au bercail.

Ce sont des questions que je me pose devant ces annonces de recrutement.

De quel "type" d'expatriation parle-t-on ?

Déjà, à la base, un retraité n'est pas, à mes yeux, un "expatrié". Pour moi, la notion "d'expatrié" est strictement attachée à celle de "travail".

Je sais que de nombreux intervenants sur ce Forum ne partagent pas ma "définition" mais, bon, on fera avec.

Revenons donc à nos moutons.

Je ne pense pas que MADAGASCAR soit vraiment perçue comme une "top destination" en matière d'expatriation professionnelle.

il y a assez peu de "grandes entreprises" ou de filiales de groupes internationaux - le pays reste peu industrialisé - donc, potentiellement, guère d'opportunités de trouver de "bons packages expat".

Au-delà des conditions financières, une ville comme ANTANANARIVO - où doivent être concentrés plus de 90,00 % des emplois expat - n'est quand même des plus "bandante".   

Une ville excessivement sale et polluée avec peu de distractions, de loisirs, et une "vie culturelle" quasi-inexistante.   

Je suis amené à voyager très fréquemment en AFRIQUE et dans la zone OCÉAN INDIEN et j'ai, très honnêtement, vu peu de grandes villes aussi "ternes" qu'ANTANANARIVO.

Je ne doute pas que certains "esprits chagrins" ne maqueront pas de me dire "mais comment se fait-il, alors, que vous en soyez à votre vingt-septième année d'expatriation à MADAGASCAR ?"

Très bonne question !!!!!! Surtout que, à la base, j'étais arrivé dans le cadre d'un contrat de deux ans.

Je dirais qu'il y a eu, ensuite, des opportunités, des challenges qui ont fait que "j'y ai plutôt bien trouvé mon compte".

Si c'était à refaire, je crois cependant que je me limiterais à cinq ans maximum, histoire d'aller voir ailleurs.

Ceci étant, s'il y a bien une chose dont je suis certain à ce stade, c'est que je ne passerai pas ma retraite à MADAGASCAR.

Nouvelle discussion