L'Allemagne soutient les étudiants français via un programme

L'Allemagne soutient les étudiants français via un programme de prêts éducatifs sans intérêts  L'Allemagne lance un programme de prêts éducatifs sans intérêts à disposition des étudiants français pour pallier à la perte de leur emploi en raison de la crise sanitaire et leur incapacité actuelle de continuer à financer leur séjour.

Anja Karliczek, la ministre fédérale de l'Éducation et de la Recherche, a récemment annoncé la création d'un programme de prêts éducatifs sans intérêts, un soutien financier accordé aux étudiants français, qui, en raison de la pandémie, ont été nombreux à perdre l'emploi qui leur permettait de financer leur séjour en Allemagne.

En effet, selon des chiffres officiels, dans ce pays, trois étudiants étrangers sur quatre travaillent pendant leurs études et ont vu leurs revenus fortement impactés par la crise.

Par ailleurs, selon les informations de MyGermanUniversity, portail spécialisé sur les études en Allemagne, les universités du pays accueillent près de 400 000 étudiants étrangers, une tendance prévue à la hausse pour les années à venir.
L'attractivité de l'enseignement allemand

L'Allemagne est une destination prisée par les étudiants français avec, selon l'Office fédéral allemand des statistiques : plus de 7 000 étudiants français se sont inscrits dans des universités allemandes en 2019. Un intérêt qui s'explique par la qualité de l'enseignement dispensé et la présence de 400 universités de renommée internationale, qui proposent plus de 20 000 formations diplômantes de type licence ou master. En outre, la préparation d'un doctorat dans une université allemande ne nécessite pas de parler cette langue puisqu'il existe plus de 17 00 programmes de master en anglais, dont 69 % d'entre eux accessibles sans frais de scolarité, grâce à la conséquente subvention économique offerte par l'État allemand.

Les étudiants français pourront accéder au prêt à l'éducation, d'un montant pouvant atteindre 650 euros mensuel, à partir du 1er juin 2020.

Stephan Paulini, co-fondateur de MyGermanUniversity et anciennement directeur de l'Office allemand d'échanges universitaires (DAAD) au Pérou est spécialiste de la réalité des étudiants internationaux en Allemagne. Il souligne l'importance de cette mesure prise par le gouvernement allemand : « cela permettra à de nombreux étudiants français de poursuivre leurs études et de ne pas être contraints à retourner dans leur pays parce qu'ils ne disposent pas de ressources suffisantes pour couvrir leurs dépenses. ».    ;)

PS: c'est une bonne nuvelle pour les étudiants français ,un soutient pour eux seuls

Nouvelle discussion