Visa retraiter

Bonjour,
Bonne nouvelles depuis le 27/11/2019 un visa temporaire de 2 ans renouvelable et accorder aux retraiter, avec un revenu mensuel de mini. US$ 2.000,00 . Il n'ait pas encore sur les cites des consulats,
mais il suffit de faire la demande au consulat. (Vitem XIV - Aposentadoria)

Bonjour ,

Avec 2000 usd  vous allez pas faire grand chose au Brésil .....

Bonne journée

? 2000.00 US$ = 8.527,80 R$ !!!  si cela ne vous Suffit pas ? a moins d'avoir des goûts de grand luxe .
C'est une exigence pour obtenir le visa qui est pour moi très  élevée !

Hum  2000 usd au change de aujourd'hui cest bien mais quand le change va passer entre 1.80 et 2.50 ça risque de faire peu le Brésil de aujourd'hui n'est plus le même que il y a 10 ans malheureusement.

Bonne journée

Je croix que le sujet n'ait pas là , il faut mini. 2000 US$ pour obtenir le visa aujourd'hui .
Si l'on a plus t'en mieux.

Moi, ce qui me dérange, c'est cette limite de temps. Se taper toutes les formalités, s'installer (via location ou pire, achat) pour risquer de s'entendre dire au bout de deux ans que le VIPER n'étant pas renouvelé, ou renouvelé avec des conditions draconniennes inaccessibles, ce n'est pas engageant.

Pour se qui est des formalités, par rapport à l'ancien visa de retraite, il est beaucoup plus simple, (plus d'attestations à la chancellerie) et beaucoup moins de documents.
Oui pour deux ans, mais renouvelable sur place à la police fédérale.
Pour moi il faut prendre des risque dans la vie, et avec ma petit retraite, en Suisse je vit juste sans plus, en plus j'ai un projet au Brésil de travailler bénévolement pour les enfant des rues, alors même si c'est pour deux ans c'est bien.

Après avoir lu les différents post, venir au Brésil en pensant apporter un plus, par exemple comme faire du bénévolat, pourquoi pas et bénéficier d'un visa de retraite (nouvelle formule) n'est pas si intéressant que cela lorsque l'on examine de près le + et les moins, et des moins il y a un paquet....

Vu de Suisse ou d'un autre pays, le gringo a l'impression d'être un privilégié et arrive souvent avec un sentiment de supériorité quand à ses connaissances intellectuelles et professionnelles et aussi avec ses revenus "confortables" grâce à un change favorable (en apparence) et partant d'un bon sentiment, pense qu'il va pouvoir apporter un plus au Pays ou du moins à une certaine catégorie de Brésiliens.

Concernant le change, celui ci effectivement procure un certain pouvoir d'achat mais qui au final n'est pas si évident de le ressentir, surtout si l'on vit proche d'un grand village, au Brésil un village c'est en moyenne 50 000 Habitants.....et en fin de mois, on s'aperçoit que finalement on vit souvent moins bien que chez soi sauf à ne rien dépenser et là c'est difficile, surtout si l'on a besoin d'un véhicule et d'un logement "correct", les hausses à 2 chiffres des coûts de l'energie comme de certains produits de consommations courantes ou des taxes locales est une chose courante au Brésil et plusieurs fois dans l'année.

Je passerai sur l'aspect médical, car à 60 ans, on est plus sujet à consulter le médecin et avoir besoin de médicament qu'à 30 ans, et là les tarifs des consultations sont libres et non remboursées....

Faire du bénévolat pourquoi pas, mais penser que l'on va apporter quelque chose à 'ses pauvres enfants" des quartiers populaires,  c'est souvent faire fausse route, ils n'attendaient pas le gringo pour s'en sortir, les évangélistes sont passés par là et depuis longtemps......

En résumé, pas la peine d'aller aussi loin, pour chercher le dépaysement, il y a de quoi faire en Europe, certes cela ne sera pas un climat tropical à l'année avec tout cela que cela peut  éventuellement apporter en maladie au quotidien (Dengue, fièvre hémorragique, pneumonie etc....), des paysages hostiles ( Amazonie) bien qu'agréable à voir, des mégapoles à l'Américaine concentrant toute la misère et la violence  du pays  mais ou l'on trouvera une certaine qualité de vie proche de celle que l'on connait, avec un coût de vie inférieur et des infrastructures de qualité et très souvent un cadre de vie agréable (Gréce, Crête, Portugal, Espagne, Croatie etc....)

Nouvelle discussion