Histoire d'O revisitée

Alors qu'en France et ailleurs au monde les machines à laver, sèche-linge et autres laveries automatiques tournent sans interruption, ici à Madagascar il y a des lavandières un peu partout dans la brousse et même dans les villes et la moindre flaque d'eau est prise d'assaut pour se laver, pour laver la vaisselle ainsi que pour laver le linge.
L'eau est à l'origine de la vie mais elle peut aussi être source d'ennuis.

http://puisatier.over-blog.com

justement un vrai sujet d'interrogation l'accès à l'eau à Madagascar. Apparemment à Tana , soit il y a pénurie, soit il y en a beaucoup, beaucoup trop ,et, rinçage des sols aidant, pas de la meilleure qualité. Pour ma part, lorsque je pose ma valise (je voyage léger, fatigué de la guéguerre avec les porteurs d'Ivato)c'est dans ma petite maison dépourvue d'eau courante, malgré la création d'une douche et d'un evier.Un jour viendra.... Mais petit à petit l'oiseau fait son nid, d'autant que si nid définitif il y a ,ce ne sera pas dans la capitale. Ce sont donc des gamines de 15 ans , contre quelques billets font les porteuses d'eau entre la pompe et notre domicile. J'ai tellement honte de voir ces frêles silhouettes s'echiner avec 40 kgs de flotte que je vais finir par ne plus me laver. ce propos m'amène à la lessive, sorte de sport national, et je me pose, sans cesse, la question de savoir comment on peut obtenir un linge propre lorsque l'on voit la couleur de la flotte....et surtout combien de temps les joyeuses ??? dans les livres les lavandières sont toujours joyeuses, donc les joyeuses lavandières malgaches pourront laver leurs vêtements et pour beaucoup assurer leur subsistance. Le réchauffement c'est une réalité climatique ici aussi. Pour avoir un peu voyagé vers Morondava, j'ai pu constater les dégâts des incendies volontaires, les rares vallons encore verdoyants et surtout les rivières asséchées.  On y ajoutera la poursuite de la déforestation,loin d'être endiguée car pourvoyeuse d'un avenir plus qu'incertain pour des générations de charbonniers, Je me dis que dans une dizaine d'années, les malgaches de cette côte pourraient bien sucer des cailloux

Bonjour,

En général ce qui colorie l'eau c'est la latérite. La coloration brune plus ou moins transparente n'est pas forcément signe de saleté ou de dangerosité sanitaire...

L'eau à Madagascar n'a pas de calcaire, et les soucis pouvant engendrer un quelconque problème de santé, c'est quand cette eau est secoué / mélangé avec son environnement.

En revanche, le réseau de distribution d'eau de Tana date de la colonisation et est constitué de tuyaux en plomb. Le problème est que ce réseau de distribution vieilli très mal.

C'est ce que l'on ne voit pas qui est le plus dangereux à mon sens !!!

Ici à Mahanoro l'eau est très ferrugineuse... (oui, ne rigolez pas car c'est vrai). Vous laissez l'eau limpide dans une bouteille pendant plusieurs jours et la bouteille prend la couleur de la rouille. Dommage que je ne sois par alcoolique car cela m'aurait aidé selon certaines sources du passé.
https://www.futura-sciences.com/planete … euse-7733/

Nouvelle discussion