Investir au Vietnam

Bonjour à toutes et à tous,

Lors de votre expatriation au Vietnam, vous avez peut-être entendu parler de certains investissements, locaux ou internationaux, qui se veulent intéressants. Que ce soit pour faire fructifier son argent, se protéger ou préparer sa retraite, il convient de bien s’informer au préalable. Aussi, nous souhaitons recueillir vos conseils et avis sur le sujet.

L'économie vietnamienne est-elle ouverte aux investissements étrangers ? Les autorités locales incitent-elles à investir (formalités, taxe, fiscalité, etc.) ?

Quels sont les secteurs porteurs pour investir au Vietnam ?

Vers qui se tourner pour se renseigner avant de placer son argent (organisme, professionnel, avocat, consultant) ?

Selon les secteurs d’activités et les projets, quel budget prévoir pour un investissement au Vietnam ?

Quels sont les pièges à éviter et quels conseils donneriez-vous à quelqu’un qui souhaite investir ?

Merci d’avance pour vos retours,

Diksha

Quelque chose me dit que la discussion va être nourrie.

J'ai déjà préparé le popcorn :D

:D  :D  :D
"Investir" au Vietnam  :D

"Il y en a qui ont essayé... ils ont eu des problèmes...  :joking: "

Hello tout le monde,  allons allons, je suis certaine que vous avez des choses à partager sur le sujet (connaissant bien ce forum et ses membres - pas la destination )

Je pense que c'est au cas par cas aussi. Certains ont eu de la chance, certains non...

;)
Bhavna

Hélas Bhavna le problème est que le Viêt-nam étant une sorte de toile d'araignée avec une législation extrêmement floue et mouvante, l'investisseur de base met un temps fou pour en connaître les pièges et ceux qui ont réussis (et qui tous se sont cassés le nez) non pas du tout mais alors vraiment pas du tout envie de partager de donner le moindre tuyau aux nouveaux arrivants. Du pain béni pour les avocats.

Pour le reste s'adresser au Poste d'Expansion Économique et à la CCIFV (services payants). Linkedin peut-être utile, si les contacts ont pû vous renifler avant...

On a pas mal parlé d'immobilier ici et concernant ce sujet (appartement)  il a été traité suffisamment pour éviter les pièges de base.

Le grand conseil c'est de venir sur place et de se faire sa propre idée. Amour ou Investissement, c'est pareil...

Merci Philippe. C'est très informatif  :cheers: C'est aussi ce qui ressort sur le forum anglophone.

Houla, terrain glissant !!
A ce stade, tant que la législation restera floue et piégeuse, ne pas investir un seul kopek au Vietmam et ce même (et surtout ;)  ) si votre conjoint (te) est Vietnamien(ne).
- Tout l'argent qui vient de l'étranger vers le Vietnam (montant illimité) est le bienvenue mais est de fait "vietnamisé" : difficile et pour ne pas dire impossible à le rapatrier à l'étranger.
- Tout ce que vous achetez en tant qu'étranger devient vietnamien via votre conjoint(te) viet : vous n'appararaissez sur aucun document officiel. Tant que l'amour est là, pas de problème mais en cas de divorce : vous êtes marron.
- pareil si vous vous associez avec un local : on peut écrire tout ce qu'on veux sur un contrat privé : en cas de conflit, la justice viet n'en aura que faire de vos closes privées et contractuelles : c'est votre associé viet qui gagnera .
- Si vous avez des enfants étrangers (non viets, et c'est mon cas ) qui sont par ex Français et qui vivent en France : vous les spoliez sans même vous en rendre compte.
- En cas de conflit local au Vietnam, même en vous ruinant avec le meilleur des avocats : sachez bien qu'un étranger ne gagnera jamais face à un Vietnamien.

Voila
A bon entendeur !! Salut
Pat

Exact.
Sans même parler des investissements en question (visitez les immeubles qui ont seulement quelques années... les appartements ne sont pas terminés, puis l'immeuble est laissé à l'abandon, en quelques années ils ont l'air d'avoir 50 ans à l'intérieur... pourtant on ne vous oublie pas chaque mois de payer des frais de management pour engraisser on ne sait qui) et tous les autres plans foireux. Vite fait, mal fait, les étrangers pensent faire une affaire parce que pas cher, mais ici on ne construit pas pour que ça dure, juste pour vendre rapidement.

Sans parler de la bulle immobilière qui, quand ça va péter, le conarovirus n'aura été qu'un épiphénomène en comparaison.

Witcher :

ici on ne construit pas pour que ça dure, juste pour vendre rapidement.

:top:
excellent !
:lol:

Bonjour,

Personnellement, j'ai investi dans de l'immobilier locatif en France pour dépenser mes loyers en vivant ici lorsque j'aurai l'âge de la retraite.

Il y a des solutions qui conviennent très bien aux expatriés, adaptables pour tous les budgets, avec des loyers garantis 12 mois sur 12, sans frais autres que la taxe foncière et non fiscalisés.

Le plus difficile est d'obtenir des emprunts quand on vit à l'étranger et que l'on travaille pour une société étrangère.

Je conseille d'ailleurs à tous ceux qui possède encore un compte bancaire en France de bien le conserver, même si ça coûte quelques frais tous les mois.

,

rodolphe38 :

Personnellement, j'ai investi dans de l'immobilier locatif en France

Voilà, il faut investir... en France.

Witcher :
rodolphe38 :

Personnellement, j'ai investi dans de l'immobilier locatif en France

Voilà, il faut investir... en France.

Pas mieux ;-)

Nouvelle discussion