Investir en Ukraine

Bonjour à toutes et à tous,

Lors de votre expatriation en Ukraine, vous avez peut-être entendu parler de certains investissements, locaux ou internationaux, qui se veulent intéressants. Que ce soit pour faire fructifier son argent, se protéger ou préparer sa retraite, il convient de bien s’informer au préalable. Aussi, nous souhaitons recueillir vos conseils et avis sur le sujet.

L'économie ukrainienne est-elle ouverte aux investissements étrangers ? Les autorités locales incitent-elles à investir (formalités, taxe, fiscalité, etc.) ?

Quels sont les secteurs porteurs pour investir en Ukraine ?

Vers qui se tourner pour se renseigner avant de placer son argent (organisme, professionnel, avocat, consultant) ?

Selon les secteurs d’activités et les projets, quel budget prévoir pour un investissement en Ukraine ?

Quels sont les pièges à éviter et quels conseils donneriez-vous à quelqu’un qui souhaite investir ?

Merci d’avance pour vos retours,

Diksha

le secteur immobilier centre ville historique est rémunérateur, rentabilité de10 à 12%, mais complexe
Achat appartement dans l'ancien, obligatoirement avec des rénovations de qualité à prévoir, il faut surtout choisir de bonnes équipes, la plus part des bons ouvriers travail en Pologne.
https://atelierm2.com.ua/

Bonsoir,
Pour ma part, je pense qu'il y a des opportunités pour de gros investissements ( port, usines...) de plusieurs millions d'euros.
Pour les particuliers, compte tenu de la situation locale... on peut acheter un appartement neuf sur plan, l'aménager et le revendre avec une plus value.
Il y a le marché des voitures d'occasion.
Pour le long terme...qui sait??
Le pays a une démographie en berne ( il resterait 37 millions de personnes sur les 50 millions de l'indépendance), toujours en guerre, et dans une situation économique en amélioration mais fragile.
Pas encore au top !!

Bonne soirée,

vet33

Bonsoir,

l'investissement en Bourse est très difficile, vu le peu d'actions à vendre ou à acheter.Mais il est possible qu'il existe des "dark pool" avec des transactions de gré à gré, donc un marché de "connaisseurs", pas facile à pénétrer , à moins que ce genre d'affaires n'occupent les diplomates qui pourraient toucher des "commissions" au passage.Une façon pour eux de monnayer leurs carnets d'adresses...

par ailleurs, comment être sûr de la validité des bilans (dettes cachées, actifs trop valorisés) ?

pour l'immobilier, c'est beaucoup de boulot (il faut courir après les "macters").Sur Kiev ou Odessa peut-être, en louant à des touristes

Il y a le marché des voitures d'occasion.
c'est ce que je voudrais bien faire acheter des lada en ukraine et les ramener pour les vendre en belgique ma

Il y a le marché des voitures d'occasion.
c'est ce que je voudrais bien faire acheter des lada en ukraine et les ramener pour les vendre en belgique mais comment cela fonctionne t'il et a chaque fois au retour je prendrais une voiture ici en belgique pour la vendre en ukraine mais peut on les ramener en roulant avec ou faut il les amener avec un plateau ou une dépanneuse??

Bonjour phil61,

Si la carte grise est à votre nom, vous pouvez entrer en Ukraine sans problème.  Mais quand vous passez la frontière, on enregistre votre voiture et on contrôle que vous repartiez bien avec.
Il me semble plus simple de la vendre à un intermédiaire ukrainien en Belgique.
Pour acheter une lada ici, aucun problème. Par contre il vous faudra des papiers à votre nom  pour franchir la frontière ukrainienne.
Pas simple mais faisable je pense.
vet33

Bonjour à tous,  je réfléchis pour ouvrir un petit bizness pour ma femme qui est ukrainienne, je ne suis pas encore expatrié en Ukraine. Ma femme habite Poltava .
Avez vous des exemples ou des idées de petit  bizness qui fonctionne en Ukraine. J'avais pensé a un foodtruck , une sandwicherie etc..
Merci d'avance pour vos réponses

acheter une lada la bas et la ramener sur une dépanneuse est également un problème?

Bonjour,
avant de te lancer dans l'import-export de voitures, il faut savoir qu'immatriculer sa propre voiture est déjà difficile. Pour le passage à la visite technique, j'y suis arrivé avec l'aide de Cherkassic (que je remercie au passage) car j'étais tombé sur un fonctionnaire borné qui voulait m'envoyer jusqu'à Kiev, alors qu'il existe un centre technique à Dniepro, bien plus proche de chez moi. Pour le passage aux douanes, j'ai été obligé de discuter ferme avec le douanier qui voulait me forcer à utiliser les services d'un broker, histoire de recevoir un peu d'argent en retour.De plus, les règlements changent très rapidement. A toi de voir si le bénéfice que tu vas retirer de l'opération mérite autant de temps investi

Nouvelle discussion