Investir en Bulgarie

Bonjour à toutes et à tous,

Lors de votre expatriation en Bulgarie, vous avez peut-être entendu parler de certains investissements, locaux ou internationaux, qui se veulent intéressants. Que ce soit pour faire fructifier son argent, se protéger ou préparer sa retraite, il convient de bien s’informer au préalable. Aussi, nous souhaitons recueillir vos conseils et avis sur le sujet.

L'économie bulgare est-elle ouverte aux investissements étrangers ? Les autorités locales incitent-elles à investir (formalités, taxe, fiscalité, etc.) ?

Quels sont les secteurs porteurs pour investir en Bulgarie ?

Vers qui se tourner pour se renseigner avant de placer son argent (organisme, professionnel, avocat, consultant) ?

Selon les secteurs d’activités et les projets, quel budget prévoir pour un investissement en Bulgarie ?

Quels sont les pièges à éviter et quels conseils donneriez-vous à quelqu’un qui souhaite investir ?

Merci d’avance pour vos retours,

Diksha

Bonsoir
Pas concerné par ce sujet
D'autres expats, émigrés vous répondront peut-être

Bonjour,

Ce qu'il faut comprendre c'est que la Bulgarie et le pays le plus corrompu de L'UE , largement devant Malte (autre pays de L'EU )............................ Malte dossier Daphne Caruana Galizia.
En Bulgarie la corruption est à tous les niveaux , et c'est le pays le plus pauvre de L' EU.
En France aujourd'hui impossible d'acheter quelque chose en liquide au delà de 1000 €
En Bulgarie tout s’achète et tout se vend mais absolument tout .........je laisse libre court à votre imagination , vous pouvez acheter un appartement en liquide , cela ne pose aucun problème.
A votre banque vous déposez 19 950 € en liquide ..............personne ne vous pose de question, vous voulez retirer 50 000 € sur votre compte bancaire en liquide   pas de questions non plus .Ceci à titre de comparaison avec la France.Rappel en liquide on oublie facilement la TVA bien entendu

Pourquoi L'EU à telle stopper ses financements avec la Bulgarie ???Mais la BG arrange bien L'EU , voir mes commentaires sur le covoiturage et bien d'autre chose.

Dans un autre domaine qui est l'alcool par exemple / Dans tous les villages de la BG , chacun produit son vin ou son Rakia ( boisson locale comme apéritif) là non plus pas de TVA ni taxes . La ou j'habite il y a au minimum 300 distilleries clandestines ( source d'un ami douanier)

Rappel le salaire moyen est de 250 €/mois sois environ 500 Leva
Vous voulez invertir dans quoi ? immobilier ? pas rentable ou alors dans la Capitale Sofia
Difficile de produire quelque chose car les jeunes générations fuient le pays .................. y compris la prostitution  :cheers:
Les banques ( ces escrocs en col blanc) ont des taux d'intérêts pharaoniques ( pour de l'immobilier entre 5%et 8%).Il y a tout de même un avantage !!!!ce sont les charges sociales et les charges patronales  ( là c'est la bouteille d'encre) :) 

Le tourisme ? il suffit de regarder qui détient les stations balnéaires à côté de Varna ( Golden sand , ou Albena par exemple)

Acheter des terres agricoles et ensuite les louer .............( pas extraordinaire , mais bon pas mal) valeur sûre sans grand risque . Contrat a faire devant notaire bien sûr

Rien n'est impossible , mais investir ou produire en BG ..............bon courage

Mon expérience : depuis 20 ans que je côtoie la BG  et ou maintenant j'y suis résident .
A côté de cela il fait bon y vivre , surtout pour le coût de la vie assez faible et ceci à tous niveaux ( y passer sa retraite si vous êtes en bonne santé ..c'est pas mal surtout en été)

Je pourrai vous en écrire un roman , mais bon........................ :dumbom:

Cdlt

Bonjour à tous,
En ce qui concerne les investissements il faut profiter des différences de marché et regarder où sont les demandes en France, Suisse et Belgique. J'avais pensé à un moment aux maisons de retraite dont les prix sont excessifs chez nous. Trouver une structure d'accueil (hôtel qui n'est pas trop rentable à l'heure actuelle), trouver du personnel qui parle français, un (ou une) cuistot pouvant adapter sa cuisine, ça doit être possible.
Un autre secteur qui a le vent en poupe et qui n'est pas développé en Bulgarie c'est le naturisme. Il y a encore des lieux peu fréquentés qui peuvent s'adapter pour recevoir ce genre de tourisme.
Personnellement, à 69 ans, je m'estime trop vieux pour entamer ce genre de projet mais avec quelques années de moins je l'aurais fait.
Autre sujet qui a déjà été évoqué sur le site, les soins dentaires : là, il faut trouver un partenaire fiable bulgare et se concentrer sur la publicité et la recherche de clientèle avec des termes précis à définir pour l'association.
Un secteur à oublier : le vin où les prix ne sont pas suffisamment attractifs mais reste celui de l'alcool où il reste peut-être quelque chose à développer.
Bref tout est possible pour celui ou celle qui s'investit sérieusement.
Bonne journée

Bonjour,

Dobrich, je vous trouve très sévère concernant la Bulgarie, et je pense que votre courroux doit avoir des raisons vraiment , mais alors vraiment très, très personnelles !

Pays le plus corrompu de l'UE ? Pire Que Malte ?  vous rigolez ou quoi ?

Pourquoi Malte est-il le siège (... le repaire) de toute les sociétés foireuses qui sévissent sur Internet, les passeports que l'on achètent, etc... ?
Le passage obligé de tous les mafieux pour prendre pied en Europe. 

Alors à propos de la corruption :
- bien sûr que la corruption existe ... comme partout ! Y compris en France ! (voir la côte d'azur depuis 50 ans).
- elle est concentrée (comme partout je dirais) sur les grands programmes immobiliers, les marchés publics, et certains détournements de fonds européens.

- ce n'est pas le pays le plus corrompu de l'UE ; par ex : la Roumanie est bien plus corrompue et surtout  ses citoyens y sont confrontés dans leur vie quotidienne (administrations, hôpitaux, emploi, etc...)
- elle ne concerne pas la vie quotidienne des citoyens ; résident depuis 4 ans, je n'ai eu à payer 1 seul bakchich pour quoique ce soit, contrairement à d'autres pays de l'Est.
Mieux ... toutes les formalités (permis, assurance, création de société, carte de séjour, etc...) auxquelles j'ai du faire face sont plus faciles et plus rapides qu'en France .

Enfin pour clore ce chapitre : l'UE n'a pas stoppé ses financements vers la Bulgarie ... Au contraire elle les a augmentés pour 2020 !


Pour le reste :
Vous semblez ignorer dans quel état de délabrement le communisme à laissé la Bulgarie ; en gros d'où elle part !

On ne peut pas exiger de leur voir faire en quelques années, ce que nous Français avons fait en 60 ans, et encore grâce a une période économique euphorique  (les 30 glorieuses).
Depuis la fin du communisme (1990), les Bulgares n'ont pas eu d'autre choix que le système D pour s'adapter à la nouvelle donne. La situation s'améliore mais il ne faut pas oublier qu'ils sont partis avec 50 ans de retard.
Et je trouve personnellement qu'ils vont vite, très vite même parfois pour nous rejoindre voire nous dépasser sur certains points.

Les Bulgares (comme les autres pays de l'Est) n'ont pas confiance dans l'Etat et ses structures. Il faudra 1 ou 2 générations pour que ça évolue.

Donc en replaçant les choses dans leur contexte :

- les manipulations d'espèces. Evidemment que tout le monde utilise le cash. Mais ça n'a rien à voir avec la corruption ; ils n'ont simplement pas confiance dans les banques et raisonnent comme nos grand parents et préfèrent avoir leur argent chez eux.
- Les dépôt, retraits bancaires en espèces .... c'était pareil chez nous. Il n'y a pas longtemps que des limites ont été posées (mes premiers salaires étaient en cash dans une enveloppe).

- les frais bancaires ? Ils étaient plus importants en France quand j'ai commencé ma vie professionnelle. Et puis c'est à eux, banques Bulgares, de définir  leur politique économique ; je ne vois pas où est le problème.

- l'alcool et les distillerie ? C'était pareil chez nous. Dans ma famille ... mes oncles à la campagne distillaient tous ! L'état Français, n'a pas pu supprimer instantanément ce phénomène.
Il a pour cela laissé cette activité s'éteindre d'elle même en instaurant "le privilège de bouilleur de cru" non héritable. Donc légal (en prenant au passage des impôts) jusqu'à la mort de celui qui distillait.

Enfin pour le vin et la Raquia, il faut aussi voir que c'est une coutume ;  ma voisine est toujours fière de m'offrir 1 ou 2 bouteilles tous les ans.

Investir :
Bulgarie ou pas, investir demande toujours un minimum de bon sens et de précautions surtout si c'est dans un pays étranger ; mon premier boss me répétait tous les jours "Il y en a 1 qui se lève tous les matins" :-)

Donc les blaireaux qui croient qu'en allant dans un pays pauvre ils vont s'enrichir facilement ... ils seront les premiers à se faire plumer !

Investir en créant un société ? La création est facile ici ; idem pour la gestion ; rien à voir avec le coût et la complexité des administrations françaises.

Pour faire quoi ? si c'est en pensant venir avec "le savoir faire français" ou vos compétences ... pour vendre à des Bulgares : aucune chance !
Exemple typique : resto français, boulangerie/pâtisserie, etc... Vous n'aurez comme clients que quelques expat nostalgiques ; les Bulgares n'ont pas nos goûts, nos moyens financiers et achèterons Bulgare quand ils le peuvent.

Monter un business non pas à destination des Bulgares mais de la France en profitant des bas coûts ? Oui sous certaines condition à condition de résider sur place ou d'avoir des amis de confiance Bulgares et bien sûr dans un domaine d'activité où les compétences Bulgares sont établies (Si, si il y en a)

Pour terminer, j'ai du mal à comprendre ce que vous faites en Bulgarie en dénigrant autant ce pays. Vous me faites penser à ces Français, toujours en train de râler, faisant le cake à l'étranger et se comportant comme les rois du macadam ... alors qu'ils sont cas soc... dans leur pays !

Pour ma part, je suis content et heureux en Bulgarie. La population est accueillante une fois la glace rompue, et j'ai la nette impression que nous sommes (Français) bien perçus. Un minimum de décence, dont vous êtes visiblement dépourvu, est de comprendre le pays qui vous accueille si facilement, et d'accepter ses différences.

Bonjour Ronny51,

J'ai exactement pensé la même chose que vous à propos des maisons de retraite.
Et si j'avais eu 10 ans de moins, je me serai probablement lancé :-)

Les soins par personnel médical francophone, c'est assez facilement surmontable (dans certaines villes en tous cas).

Reste l'immobilier, qui pour un ensemble conséquent de chambres/studio + locaux adaptés aux personnes âgées représente un investissement important, même si l'immobilier est moins cher ici.

En France, un Ehad médicalisé c'est quand même 2200 - 2800 € par mois.
Beaucoup de retraités et surtout de futurs retraités n'ont pas ça. Bien sûr il y a des aides ... mais elles viennent APRES que l'état pompe ce qu'il peut sur les enfants.
Donc en gros les enfants payent ; et la volonté de la personne âgée n'y est pour rien ; c'est l'état qui décide et se sert !

J'ai connaissance d'un cas ou un fils a été obligé de vendre son appartement à cause de ça.

Donc je pense qu'il y a un vrai marché, et même les jeunes générations vont y être sensibles pour y envoyer leurs vieux ... en exagérant un peu ;-)

Bonsoir
Ben voilà Diksha tu as déjà des réponses ! assez différentes les unes des autres certes car chacun poste en fonction de son vécu  ;)

C'est vrai que Dobrich est un peu excessif dans ses propos !
Perso j'ai investi en achetant un appart à Sofia et que j'occupe en permanence
A l'époque je l'ai en effet payé en cash mais entre temps cela a été INTERDIT et en théorie tout doit passer par virement par notaire. Je ne doute pas qu'il y a des exceptions  :)

Oui les maisons de retraites pourraient être un investissement porteur car vu l'état de ces établissements gérés par l'état ou même par les privés, il y aurait de quoi améliorer tout en tenant compte des possibilités financières des résident(e)s/familles

Sinon acheter des terres susceptibles d'être un jour constructibles pour songer à une plus-value ou encore des appartements à louer ou revendre.
Autre possibilité: acheter des immeubles en construction et abandonnés pour cause de faillites - les finir et vendre/louer les apparts ou locaux commerciaux.

A part ça je ne vois pas.

Bonjour 
Pygmalion57

Si je peux me permettre ce site ne vous permet pas d'agresser directement un participant.
Je n'aie aucun courroux, ni quoi que ce soit envers la Bulgarie d'ailleurs je suis marié depuis 20 ans à une Bulgare et je suis résident permanent en BG. Je n'ai fait que rapporter mon opinion sur des faits réels en toutes connaissances de causes. Ce n'est pas parce que les système est tel qu'il est que cela m'empêche d'y vivre , d'ailleurs je le respect en tant qu'étranger à la BG

Je vous serais donc gré à l'avenir de bien vouloir éviter ce genre de commentaires sur ma liberté d'expression

Vous n'êtes pas d'accord avec mes commentaires , libre à vous de proposer les vôtres , mais en aucun cas de porter un jugement sur la personne , ceci est d'une indécence qui prouve votre manque totale de correction

Bien Cordialement

Bonsoir,
Je vois que le sujet a fait débat.
Personnellement, je trouve que les remarques de Pygmalion sont très pertinentes.
Moi aussi, j'adore ce pays avec ses qualités et ses défauts. On sait tous que la perfection n'existe pas et que le mieux est l'ennemi du bien...
Bien cordialement à tous,
Marie-Claire

Concernant les maisons de retraite, je ne pense pas que ce soit judicieux.
Cela demande des fonds importants et la concurrence est déjà importante en Tunisie ou au Maroc. Ces pays bénéficient d'une main d'oeuvre peu chère et parlant français, sans oublier le soleil. De nombreux hôtels et résidences de luxe se transforment ainsi en maisons de retraite une fois la saison estivale terminée.

Nouvelle discussion