Investir au Brésil

Bonjour à toutes et à tous,

Lors de votre expatriation au Brésil, vous avez peut-être entendu parler de certains investissements, locaux ou internationaux, qui se veulent intéressants. Que ce soit pour faire fructifier son argent, se protéger ou préparer sa retraite, il convient de bien s’informer au préalable. Aussi, nous souhaitons recueillir vos conseils et avis sur le sujet.

L'économie brésilienne est-elle ouverte aux investissements étrangers ? Les autorités locales incitent-elles à investir (formalités, taxe, fiscalité, etc.) ?

Quels sont les secteurs porteurs pour investir au Brésil ?

Vers qui se tourner pour se renseigner avant de placer son argent (organisme, professionnel, avocat, consultant) ?

Selon les secteurs d’activités et les projets, quel budget prévoir pour un investissement au Brésil ?

Quels sont les pièges à éviter et quels conseils donneriez-vous à quelqu’un qui souhaite investir ?

Merci d’avance pour vos retours,

Diksha

Bonjour,

Le secteur qui est en train de reprendre aujourd hui après 5 ans de récession est le secteur de la construction immobilière surtout à Sao Paulo. Les fonds immobiliers ont des performances impressionantes en 2019.

Je pense qu Il va y avoir beaucoup d opportunités dans l infrastructure mais je ne sais pas si cela va être ouvert aux communs des mortels. Peut être via achat d actions d entreprises qui vont gagner les contrats.

A bientôt

Tout investissement est à faire un connaissance de cause et surtout si l'on projette de le faire dans un pays qui n'est pas le notre et dont on ne maîtrise pas la langue ou la fiscalité.

L'immobilier reste risqué au Brésil dans 90% des investissements réalisés à l'image de ce qui s'est passé en Espagne il y a 10 ans, bien que le secteur semble à la reprise, rien n'est gagné, l'offre est abondante (il faut déstocker les invendus des années précédentes) et l'acheteur reste une denrée rare,et surtout  ne pas perdre de vue que le pays est peuplé  majoritairement par une population qui n'investira pas plus de 100 000 R$ dans un bien immobilier...
Pour l'immobilier, il faut bien cibler son choix, vérifier la qualité de construction, veiller à l'environnement économique (commodités tels que infrastructure routière, aéroport, commerces, écoles etc...) .....les investisseurs "idealistes" des favelas pacifiées de Rio de Janeiro l'on apprit à leur dépens pour une majorité comme ceux du nord du Brésil, notamment des villes comme Joa Pessoa/Fortaleza/Récife ou l'insécurité permanente a bondi spectaculairement faisant fuir les Brésiliens eux même pour le sud du pays relativement plus "sûr"...

L'investissement dans une activité commerciale n'est pas de tout repos, même si l'on a les finances pour en créer une sans crédit. Il faudra faire face à l'abstenteisme de son personnel, aux procès trabahistes multiples, à la bureaucratie pesante des différentes administrations, à l'augmentations des charges fixes du jour au lendemain ainsi qu'à une fiscalité changeante et déroutante qui au final conduira à un raz de bol , mettant à mal son envie de créer de la richesse pour soi même et le pays.

Reste l'investissement financier qui semble le plus "light" en gestion car tranquillise l'esprit et ne demande pas d'effort particulier sauf de choisir son type d'investissement et le but recherché. L'investissement financier rapporte plus que les fruits issus du travail au Brésil  ce qui peu surprendre mais qui est une réalité, à sommes d'investissement équivalent, différent de ce qui se passe en France.

A noter que les fluctuations du Réal sont considérables (cela fait presque trois mois que je suis à Belém, au cours de ce laps de temps il a perdu au moins 10% de sa valeur).
Donc, même si un placement paraît rentable, ces disparités de change risquent d'annuler (voire plus) le gain des intérêts.
C'est une règle d'or de la finance: quand un pays offre des taux élevés, c'est toujours pour compenser un risque élevé. Parce que sinon, on se demande bien pourquoi il offrirait ces taux élevés, si ce n'est pour attirer des investisseurs qui pourraient se replier sur des monnaies solides.

Gildobrasil :

Bonjour,

Le secteur qui est en train de reprendre aujourd hui après 5 ans de récession est le secteur de la construction immobilière surtout à Sao Paulo. Les fonds immobiliers ont des performances impressionantes en 2019.

Je pense qu Il va y avoir beaucoup d opportunités dans l infrastructure mais je ne sais pas si cela va être ouvert aux communs des mortels. Peut être via achat d actions d entreprises qui vont gagner les contrats.

Très bonne question Gil, les prêts à l'accession a la propriété n'ont jamais été aussi bas dans l'histoire du brésil.
en portugais :
A Caixa Econômica Federal anunciou nesta quinta-feira (12) uma nova redução nas taxas de juros de suas linhas de crédito imobiliário. A decisão foi divulgada após o Comitê de Política Monetária (Copom) reduzir a taxa Selic de 5% ao ano para 4,5% ao ano, nova mínima histórica.

A taxa efetiva mínima para imóveis residenciais na Caixa será de 6,50% ao ano mais TR, a partir de 16 de dezembro.
Depuis le 16 /12/19 le taux est d'environ 6,5% a l'année

voici un site pour comparatif des meilleurs taux
https://www.melhortaxa.com.br

Par contre pour les placements en fonds immobiliers, je nemetterai que 10% ou 20% maxi de mon capital, car les fonds Actions rapportent beaucoup plus, jusqu'a 50% par an.
Ibovespa cette année a une Target de +20 a 30% au minimum.

Franchement, c'est un coin du monde ici, ou tu vis bien.
Après avoir dit ça, faites attention que l'argent que vous posséder, ne vous possède pas. LOL

Nouvelle discussion