La terrible vague de sécheresse va faire augmenter les prix

Le directeur Whichai Phochanakij a déclaré que, selon l'évaluation du DIT, il était prévu que les prix de nombreux produits agricoles augmentent, en particulier ceux du riz au jasmin, du riz gluant et du riz blanc. Le DIT s'attend à ce que le prix du riz au jasmin se stabilise à un niveau plus élevé de 14 000 à 15 000 Bt la tonne.

Quant au riz gluant, il coûterait environ 14 000 Bt par tonne, tandis que le prix du riz blanc serait de 9 000 à 10 000 Bt par tonne contre 8 000 Bt par tonne actuellement. La production sera réduite de moitié à 3,5 / 4 millions de tonnes de paddy, contre environ 8 millions de tonnes, soit une baisse de 50%.

En outre, les prix des légumes frais augmenteront également, car la production de légumes nécessitant beaucoup d'eau, comme la coriandre et le chou chinois sera médiocre.

Le DIT a suggéré la culture d'autres légumes ayant des propriétés similaires mais nécessitant moins d'eau pour pousser.

Le prix du citron vert cette année pourrait être beaucoup plus élevé que les années précédentes. Par conséquent, le DIT a recommandé aux personnes qui utilisent beaucoup de limes, comme les restaurants, de les acheter à bas prix et de les congeler pour les utiliser pendant la saison sèche.

Le prix du porc devrait également augmenter en raison de la canicule affectant la croissance des porcs en plus de l'épidémie de choléra chez les porcs en Chine, au Vietnam et au Laos, entraînant une hausse du prix des porcs vivants en Chine à 200 Bt le kilogramme et à 120 thb au Vietnam, tandis qu'en Thaïlande, il ne dépasse pas encore 75 thb.

Le prix de l'huile de palme augmente également. Les fruits de palme frais sont au prix de 6 à 7 thb le kilogramme, soit 2,5 / 3 thb  de plus le kg qu'en 2019 et l'huile de palme brute est au prix de 35 thb par kg contre 16 / 18 précédemment.

Le prix de l'huile de palme en bouteille destinée à la consommation devrait désormais être de 42 à 43 BTU par bouteille pour maintenir les revenus des planteurs de palmiers qui souffrent de bas prix depuis de nombreuses années.

Cependant, les consommateurs peuvent se tourner vers d'autres huiles végétales telles que l'huile de soja ou de son de riz ou la graisse animale comme le saindoux dont les prix n'ont pas augmenté.

Quant aux inquiétudes concernant le prix de l'eau potable - l'eau en bouteille se vend actuellement à 5 / 10 bahts par bouteille - le DIT ne pense pas que la sécheresse fera augmenter les prix.

Les agences compétentes tentent de résoudre les problèmes en creusant des puits et en trouvant de nouvelles sources d'eau, ce qui devrait aider les population et ne pas faire augmenter le prix de l'eau potable.

"Si on est optimiste, la hausse des prix agricoles offrira aux agriculteurs de meilleurs prix, en revanche les consommateurs pourraient être affectés à court terme. Lorsque la sécheresse sera terminée, les prix agricoles reviendront à la normale.

En cas de hausse des prix, le ministère utilisera les systèmes existants tels que les 102 000 magasins Blue Flag à l'échelle nationale, apportant des produits de la source de production directement aux Blue Flag, à un prix équitable, "a déclaré le directeur général du DIT.

Source : thaivisa.com

Nouvelle discussion