La prostitution à Madagascar

Effectivement, mon fils de sept ans voit du Kung Fu à la télé dans les dessins animés japonais et autres et il est très curieux car il a mainte fois remarqué le coq qui grimpe sur les poules et naturellement il a le nez dans le clapier quand je mets les femelles au mâle et il disait qu'elles font du Kung fu. Mais à présent il sait qu'il faut un mâle et une femelle afin qu'il y ait des petits car souvent il regarde la télé et quand il y a des scènes d'amour assez dénudées, je ne suis pas toujours derrière lui pour lui ordonner de quitter la pièce car il risquerait d'être plus perturbé que s'il regarde les scènes un peu osées et souvent il n'y a même pas d'indication de limite d'âge et de toute façon, j'étais très curieux dès mon plus jeune âge et si je suis perturbé aujourd'hui, c'est dans le bon sens car c'était tellement excitant de regarder par le trou de la serrure de la salle de bain quand mes cousines prenaient leur bain...
Alors il ne faut pas dramatiser car si les belles de nuit ont choisi de gagner de l'argent en vendant leur corps, que dire de la femme qui dans de nombreuses guerres s'est fait violer encore de nos jours par des sections entières de soldats?

En espérant qu'il ne fasse pas du "kung fu" avec les poules ou les lapines comme cela arrive à Madagascar...

Lys de Nosy Bé :

Ce n'est pas un quartier mais deux établissements qui se trouvent côte à côte en fin de zone à Ambaoloaka....  mais on peut passer devant sans encombre... tout de même, avec des enfants qui ne voient pas forcément les choses comme nous...
Je vous livre une anecdote :
J'ai vécu au Sénégal jusqu'à 12 ans...
Pendant de très nombreuses années, quand nous rentrions le soir à la maison, nous ne manquions pas de croiser les rutilantes prostituées sénégalaises sur la route qui promenaient leurs atours en attendant le chaland...
Ma sœur et moi étions vissées aux fenêtres de la voiture toutes émerveillées par ces dames brillantes comme des sapins de noël... et nous étions persuadées qu'elles faisaient des défilés de mode... (ma tante maternelle était un mannequin vedette dans les années 70, donc nous avions des références, héhé :D )...
Nous poussions de grandes exclamations, nous applaudissions, nous faisions de grands coucous à ces dames... toutes joyeuses... à l'instar de la modeuse participant à sa première fashion week parisienne !
Aucun adulte ne nous a expliqué la terrible réalité de ces dames de la nuit... et donc mon enfance ne s'en est pas trouvée brisée !
Même après avoir découvert ce qu'étaient ces femmes, bien plus tard, ces images de l'enfance sont restées telles quelles dans ma mémoire !

Bien entendu c'était une autre époque... les enfants d'aujourd'hui sont très tôt au fait des choses...
Je ne sais pas l'âge de votre fils, mais je suis persuadée que les enfants ne voient pas  les choses comme les grands... ils ont des filtres que l'on perd en grandissant... donc il n'est pas sur que la prostitution lui apparaisse ici dans toute sa cruelle réalité !

Votre fils risque, à l'instar de ma fille qui a découvert Madagascar à 11 ans, d'être bien plus choqué par la misère des enfants mendiants dans les rues de Tana (il n'y en a pas à Nosy Be) auquel il peut s'identifier que par l'ambiance de fiesta des deux bars d'Ambatoloaka... Ma fille m'avait dit à l'époque : "Maman, on doit rentrer chez nous, on ne peut pas rester dans ce pays, les enfants sont trop malheureux ici !"
Depuis, elle a fait sienne cette Terre et c'est là où elle désire vivre et travailler... c'est une jeune fille de bientôt 18 ans, extrêmement mature et équilibrée par rapport aux jeunes de son âge qu'elle fréquente dans son lycée à la Réunion... les réalités de Madagascar ont forgé son tempérament et très profondément sa façon de vivre... elle est au fait des choses et a de vraies réflexions dessus...
Après son bac, en juillet, elle rentre ici à Nosy Bé pour travailler avec moi et qui sait, peut être prendre la relève de mon entreprise... c'est son choix à elle et je ne lui mets pas la pression... donc tous les espoirs vous sont permis pour élever ici votre fiston et le rendre heureux !

Je partage tout à fait votre point de vue chère Lys, mais... Je constate quand même que vos enfants sont (en pension ?) à La Réunion pour leurs études et leur vie de fin d'adolescence et début de majorité... Bien sûr la qualité scolaire est meilleure à La Réunion qu'à  Nosy be ou environs. Mais cela marque quand même aussi un  certain recul par rapport à l'appréciation de la qualité de la vie ici plutôt que là bas pour de grands adolescents... Question qu'on est obligé de se poser et la réponse est très personnelle. Merci pour votre apport dans ces échanges.

madagaston :

Effectivement, mon fils de sept ans voit du Kung Fu à la télé dans les dessins animés japonais et autres et il est très curieux car il a mainte fois remarqué le coq qui grimpe sur les poules et naturellement il a le nez dans le clapier quand je mets les femelles au mâle et il disait qu'elles font du Kung fu. Mais à présent il sait qu'il faut un mâle et une femelle afin qu'il y ait des petits car souvent il regarde la télé et quand il y a des scènes d'amour assez dénudées, je ne suis pas toujours derrière lui pour lui ordonner de quitter la pièce car il risquerait d'être plus perturbé que s'il regarde les scènes un peu osées et souvent il n'y a même pas d'indication de limite d'âge et de toute façon, j'étais très curieux dès mon plus jeune âge et si je suis perturbé aujourd'hui, c'est dans le bon sens car c'était tellement excitant de regarder par le trou de la serrure de la salle de bain quand mes cousines prenaient leur bain...
Alors il ne faut pas dramatiser car si les belles de nuit ont choisi de gagner de l'argent en vendant leur corps, que dire de la femme qui dans de nombreuses guerres s'est fait violer encore de nos jours par des sections entières de soldats?

Et combien d'orgelets ???

Bernard Raybaud :

Je partage tout à fait votre point de vue chère Lys, mais... Je constate quand même que vos enfants sont (en pension ?) à La Réunion pour leurs études et leur vie de fin d'adolescence et début de majorité... Bien sûr la qualité scolaire est meilleure à La Réunion qu'à  Nosy be ou environs. Mais cela marque quand même aussi un  certain recul par rapport à l'appréciation de la qualité de la vie ici plutôt que là bas pour de grands adolescents... Question qu'on est obligé de se poser et la réponse est très personnelle. Merci pour votre apport dans ces échanges.

La scolarité de ma fille a été le case tête de mon installation à Madagascar... et il me fallait donner toutes ses chances à ma fille pour qu'elle la réussisse. Le choix de Diégo  ne s'est pas fait par hasard... quand nous avons projeté de nous y installer, il y avait encore le lycée français sur place... il a fermé l'année de notre arrivée !

J'ai fait un choix de vie... et ma famille a suivi... mon mari par gout de cette nouvelle vie qui s'offrait à lui... ma fille... parce qu'elle n'avait que 11 ans ! Les premières
années ici elle ne manquait pas de souligner qu'on ne lui avait pas demandé son avis à ELLE...

Non je ne lui ai pas demandé son avis... mais je me devais de lui offrir une scolarité qui ne l'handicape pas plus tard si son choix était de rentrer vivre en France.... donc collège français incontournable !
Au moment de choisir son parcours en seconde, je la trouvais trop jeune pour la Réunion ou Tana... elle a suivi les cours du CNED à la maison ! Çà n'a pas été une franche réussite... non pas que ma fille aie raté son année, loin de là... elle avait assez d'autonomie pour affronter seule ses cours... mais elle s'est retrouvée très isolée, très seule.... l'interaction avec les autres élèves lui a beaucoup manqué !

Pour sa première et sa terminale j'ai décidé qu'elle intégrerait soit le Lycée français de Tana, soit un lycée de la Réunion...
La mettre à Tana, seule dans cette ville, ne me plaisait pas... je me demandais quels loisirs elle pourrait avoir le week end par exemple...
Si j'ai choisi au final la Réunion, c'est aussi pour la frotter un peu à "la civilisation", à un énorme lycée (2500 élèves dans celui qu'elle a intégré)... en France ma fille a toujours vécu à la campagne,  ses écoles étaient de petites structures très coucounantes... Diégo ensuite, encore un microcosme...
Elle est en pension et chez un de ses profs le week end, elle rentre toutes les vacances à Nosy Be... son intégration là bas a été rude, mais comme elle est une enfant 4X4, elle a fini par y parvenir !

Ma fille n'aime pas la Réunion... elle trouve que "c'est trop"... trop de tout...
Comme elle a été élevée dans la pénurie, elle a des goûts simples... elle n'est pas une fashion victime et l'idée de mettre 50 euros dans un jean lui paraît scandaleux... elle préfère les fripes de Madagascar...
Elle ne comprends pas ses petites copines qui ont 15 coques pour leur portable dernier modèle... elle trouve çà inutile...
Elle a une de mes cartes bleue avec elle et tient son budget comme un chef... ses dépenses sont principalement faites dans des restos où elle invite parfois des amis (es) à elle...

Elle veut vivre à Madagascar... elle ne me demande jamais de retourner, même en vacances en France... il est vrai qu'elle n'y a plus de famille et ses amitiés d'enfance se sont diluées avec le temps...
Mais je suis placée, moi qui ai eu plusieurs vies en une seule, pour savoir qu'une existence peut changer... donc avoir un baccalauréat, au moins, ce sera éventuellement une porte d'entrée pour une faculté si elle désirait reprendre un jour des études en métropole !

Elle a envie d'essayer mon activité... elle se donne un an... si cela lui plait, elle prendra les rênes un jour, dans quelques années.... et cela me fait très plaisir...
Mais bon, wait and see ! Pour l'instant c'est le bac dans 5 petits mois !!!!

En fait chère Lys notre sujet a bien déraillé et je m'en félicite car il n'y a pas que la prostitution dans la société car il y a également les études et chapeau bas pour avoir permis à ta fille de faire son choix en ayant un bagage en plus sur le toit de son 4x4.
Donc comme ta fille doit peut-être s'ennuyer parfois au milieu de la foule, peut-être faudrait-il lui envoyer un peu de distraction et j'ai pensé lui faire cadeau d'un petit problème que voici:

Ma belle-mère possède un poulailler, et trois filles et elle adore manger des œufs à son petit-déjeuner. Ses poules ne pondent jamais après l'aube.
Ce matin après l'aube, elle a envoyé la fille aînée chercher la moitié des œufs du poulailler, plus un demi-œuf.
Elle avale ces premiers œufs, mais elle a encore faim ; elle envoie alors la deuxième fille chercher la moitié des œufs du poulailler, plus un demi-œuf.
Elle avale cette deuxième platée d'œufs, mais elle a encore faim ; elle envoie la troisième fille chercher la moitié des œufs du poulailler, plus un demi-œuf. La cadette accomplit sa mission, puis dit d'un air pincé : "il ne reste plus d’œufs".

Combien d’œufs y avait-il au départ ?

Sachant que les demi œufs n'ont que la contenance de la moitié des œufs de poule.(pour ceux qui penseraient à tort que ce sont des œufs de coq)

Ma fille qui est une passionnée de maths trouvera très certainement la réponse... je vais lui soumettre de ta part !
Pour ma part, je te dirai simplement qu'à ce que je sache, on ne mange jamais les oeufs du jour... il faut attendre 24h pour les consommer car avant ils ne sont pas digestes !
Et puis, si j'ai choisi de mettre plus de 11h d'avion entre ma belle mère et moi c'est justement pour ne pas avoir à connaître ce genre de soucis au quotidien ! :lol:

Ben voilà, en posant un problème on trouve parfois une autre solution car je ne savais pas du tout que les œufs frais étaient indigestes. :top:

Et oui.. ils sont indigestes et je pense que c'est même un peu pire que çà... les oeufs frais du jour ont des toxines qui ne facilitent pas le travail digestif !
Ceci dit, tes oeufs seront tout frais encore le lendemain !!!

Lys de Nosy Bé :
Bernard Raybaud :

Je partage tout à fait votre point de vue chère Lys, mais... Je constate quand même que vos enfants sont (en pension ?) à La Réunion pour leurs études et leur vie de fin d'adolescence et début de majorité... Bien sûr la qualité scolaire est meilleure à La Réunion qu'à  Nosy be ou environs. Mais cela marque quand même aussi un  certain recul par rapport à l'appréciation de la qualité de la vie ici plutôt que là bas pour de grands adolescents... Question qu'on est obligé de se poser et la réponse est très personnelle. Merci pour votre apport dans ces échanges.

La scolarité de ma fille a été le case tête de mon installation à Madagascar... et il me fallait donner toutes ses chances à ma fille pour qu'elle la réussisse. Le choix de Diégo  ne s'est pas fait par hasard... quand nous avons projeté de nous y installer, il y avait encore le lycée français sur place... il a fermé l'année de notre arrivée !

J'ai fait un choix de vie... et ma famille a suivi... mon mari par gout de cette nouvelle vie qui s'offrait à lui... ma fille... parce qu'elle n'avait que 11 ans ! Les premières
années ici elle ne manquait pas de souligner qu'on ne lui avait pas demandé son avis à ELLE...

Non je ne lui ai pas demandé son avis... mais je me devais de lui offrir une scolarité qui ne l'handicape pas plus tard si son choix était de rentrer vivre en France.... donc collège français incontournable !
Au moment de choisir son parcours en seconde, je la trouvais trop jeune pour la Réunion ou Tana... elle a suivi les cours du CNED à la maison ! Çà n'a pas été une franche réussite... non pas que ma fille aie raté son année, loin de là... elle avait assez d'autonomie pour affronter seule ses cours... mais elle s'est retrouvée très isolée, très seule.... l'interaction avec les autres élèves lui a beaucoup manqué !

Pour sa première et sa terminale j'ai décidé qu'elle intégrerait soit le Lycée français de Tana, soit un lycée de la Réunion...
La mettre à Tana, seule dans cette ville, ne me plaisait pas... je me demandais quels loisirs elle pourrait avoir le week end par exemple...
Si j'ai choisi au final la Réunion, c'est aussi pour la frotter un peu à "la civilisation", à un énorme lycée (2500 élèves dans celui qu'elle a intégré)... en France ma fille a toujours vécu à la campagne,  ses écoles étaient de petites structures très coucounantes... Diégo ensuite, encore un microcosme...
Elle est en pension et chez un de ses profs le week end, elle rentre toutes les vacances à Nosy Be... son intégration là bas a été rude, mais comme elle est une enfant 4X4, elle a fini par y parvenir !

Ma fille n'aime pas la Réunion... elle trouve que "c'est trop"... trop de tout...
Comme elle a été élevée dans la pénurie, elle a des goûts simples... elle n'est pas une fashion victime et l'idée de mettre 50 euros dans un jean lui paraît scandaleux... elle préfère les fripes de Madagascar...
Elle ne comprends pas ses petites copines qui ont 15 coques pour leur portable dernier modèle... elle trouve çà inutile...
Elle a une de mes cartes bleue avec elle et tient son budget comme un chef... ses dépenses sont principalement faites dans des restos où elle invite parfois des amis (es) à elle...

Elle veut vivre à Madagascar... elle ne me demande jamais de retourner, même en vacances en France... il est vrai qu'elle n'y a plus de famille et ses amitiés d'enfance se sont diluées avec le temps...
Mais je suis placée, moi qui ai eu plusieurs vies en une seule, pour savoir qu'une existence peut changer... donc avoir un baccalauréat, au moins, ce sera éventuellement une porte d'entrée pour une faculté si elle désirait reprendre un jour des études en métropole !

Elle a envie d'essayer mon activité... elle se donne un an... si cela lui plait, elle prendra les rênes un jour, dans quelques années.... et cela me fait très plaisir...
Mais bon, wait and see ! Pour l'instant c'est le bac dans 5 petits mois !!!!

Je vous comprends tout à fait chère Lys et bravo à votre fille pour son adaptation et ses comportements rares de nos jours. Merci de cet éclairage éloquent.

https://lexpress.mg/28/01/2020/morombe- … samplifie/

TropicAlex :

https://lexpress.mg/28/01/2020/morombe-la-prostitution-infantile-samplifie/

ce n'est plus de la prostitution , c'est de l'esclavage sexuel! que dit le code pénal malgache ?

Qu'on leur coupe les bourses ???

--> désolé, je suis dans les séries Viking et The last kingdom...

Que celui d'entre vous qui n'a jamais péché...😉

Cher Jacques, serait-ce une confession? ;)
Mais comme repentir on va se cotiser pour jeter des bières... :lol:

Plutôt de l'honnêteté en rapport à tout ceux qui ne le sont pas...! N'étant pas croyant je troquerai la représentation du vin contre une réelle bonne bière 🍻😁

Je me rappelle de ces 2 bars boîtes - cabarets. Ben forcément Taxi-be mais aussi le Billard. Vraiment sympas. Il y a une gargote plus loin pas trop cher et bien bon ^^
Après je pense que les enfants sont couchés à cette heure tardive...
Pour le sujet: https://www.cairn.info/revue-annales-de … ge-334.htm
Je pense que l'article même ancien en dit pas mal. Ne vous inquiétez pas le lien va arriver ^^

Nouvelle discussion