changement de situation

bonjour a tous j ai 41 ans et je suis actuellement gerant d une brasserie depuis plus de 15 ans
je ne suis plus du tout épanouie dans ma profession car je travail tous les jours prend rarement de vacances c'est de plus en plus dur et compliqué
le climat en France n'est plus du tout attractif dans tous les domaines
aucune reconnaissance, taxes toujours plus lourdes d année en année
la population devient très varies et très désagréable enfin je pourrais passer des heures a vous raconter les soucis quotidien
avec ma femme nous nous posons cette question et si on allait exercer notre profession a l'étranger
leur apporter notre savoir-faire car nous aimons notre profession de commerçants nous aimons le contact avec les gens le relationnel mais la question reste toujours en suspens nous avons deux enfants de 7 et 13 ans la question est la suivante
les écoles pour les enfants?
le système médical ?
dans l idéal on voudrait reprendre un commerce ou une éventuel création
si vous avez des conseils a nous donner nous sommes preneurs surtout dans notre domaine qui est la restauration
merci beaucoup

Salut et meilleurs voeux pour 2020
Je partage ton constat sur ce qu'est devenu ce pays...
Pour le Mexique, je te conseille d'aller y passer 15 jours ou 3 semaines afin de prendre la température de l'ambiance qui y règne.
Pour ma part, je ne connais pour l'instant que les états du Yucatan et du Quintana Roo mais l'accueil y est  plus que sympa. Coté relations humaines, j'ai coutume de dire que je retrouve là-bas, outre pas mal de choses perdues en France depuis longtemps, l'atmosphère des années 80, mélange d’insouciance, d'absence de peur dans l'avenir et surtout où il était facile de discuter de tout et rien avec toute personne rencontrée, en simplifiant.
Il est assez  facile de se faire des contacts avec les mexicains, même s'il est difficile d'entrer réellement dans la vie des gens comme amis. Un cercle qui se fait rapidement par contre est constitué d'expats FR de qui il est sans doute très important de se rapprocher pour apprendre de la vie quotidienne au Mexique.

Coté investissement, il faut souvent, même si ce n'est pas une obligation, que tu aies un associé local et t'entourer d'un comptable fiable et d'un avocat. C'est la base.
J'hésite d'ici quelques années à ouvrir un restaurant avec un ami mexicain rencontré là-bas. Rien n'est fait encore, ce n'en est qu'au stade de l'idée.

coté école, je dirais que c'est le point faible du pays. Nous avons choisi de faire en sorte que nos enfants finissent leurs études en France ou y soient suffisamment engagés pour ne plus avoir besoin de nous au quotidien (Facs ou autres) autrement que pour leur donner un coup de pouce financier avant de nous expatrier (2022 environ). Mais de ce que j'en sais, le niveau d'enseignement, même si on passe pas mal de notre temps à critiquer le nôtre - parfois pour de bonnes raisons - , est moindre qu'en France.
A moins de se rapprocher d'une ville hébergeant des écoles "étrangères" renommées.
Il faut vraiment fouiller cet aspect de l'expatriation avec des enfants jeunes pour être sûr de son coup.

Le Mexique n'est absolument pas un pays sous-développé et je pense qu'ils savent très bien tenir un commerce, au moins autant que nous, et c'est souvent bien plus à l'expatrié qui s'installe de devoir s'adapter aux façons de procéder locales parfois déroutantes. Bref, je pense que vous apprendrez bcp plus des mexicains sur la façon de tenir un commerce sur leurs terres que vous ne leur apprendrez de nôtre façon de travailler. C'est d'ailleurs souvent l'erreur faite qui est de vouloir "apprendre" aux autres ce que nous pensons mieux faire qu'eux. Et là, ca finit toujours par coincer.

Voilà rapidement mon avis, qui ne reste QUE mon avis et qui demande bien entendu à être complété d'autres interventions sur le forum.
Bonne journée à vous
JP

Nouvelle discussion