Pendre le pouls de Madagascar qui veut bien m'aider à le faire?


Bien entendu je ne vais pas vouloir marcher sur les plantes bandes des financiers et autres spécialistes de la question mais il n'est pas interdit de se poser des questions concernant la vie dans le pays où on réside.
Donc comme il m'arrive fréquemment de regarder par le trou de la serrure pour savoir ce qu'il y a de l'autre côté de la porte, j'ai voulu connaître l'état financier du pays en comparant le taux de change avec l'euro par rapport à l'inflation.
En fin de compte on peut raisonnablement penser que si une marchandise qui est importée à Madagascar ne se traduit pas par un taux de change trop élevé, ce produit n'aura pas une fluctuation trop importante concernant son prix de vente à Madagascar.
Et comme la plupart des produits manufacturés viennent de l'extérieur, tout dépend du taux de change car on ne peut pas payer un produit importé en Ariary donc  il faut changer les Ariary en autres devises pour être en mesure d'importer.
Voici donc deux images qui parlent d'eux-mêmes car si on prend en compte le changement de gouvernement  on s'aperçois qu'il y a du progrès depuis:

https://www.hebergeur-image.com/upload/102.68.226.246-5e05c5b1658b5.jpg
https://www.hebergeur-image.com/upload/102.68.226.246-5e05c66f1303f.jpg

En fait, l'état se bat pour préserver la valeur de l'ariary. Pour y arriver c'est très simple, il suffit de limiter les importations et d'augmenter les exportations...

Autant dire tout un programme )))

Effectivement et je me permet respectueusement de relever l'erreur de l'animateur qui consiste à faire croire que les images parlent d'eux-même...
Sans vouloir me placer dans le combat du féminisme, jusqu'à preuve du contraire les images parlent d'elles-même... quel macho quand même cet animateur.
:dumbom:

Nouvelle discussion