Pour le fun : Coutumes insolites à Madagascar et dans le monde

Bonjour à tous,

Nous vous proposons un petit jeu pour découvrir ensemble les coutumes insolites de la culture malgache et en apprendre plus sur celles dans le reste du monde.

1. Dans quel pays les chats noirs portent-ils bonheur ? Qu’en est-il à Madagascar ?
2. Dans quel pays est-il préférable de ne pas écrire en rouge ?
3. Le quart d’heure de politesse est-il d’usage à Madagascar ?
4. Dans quel pays se pratique le baiser esquimau ?
5. Quelle est la coutume la plus insolite que vous avez découverte à Madagascar ?

Merci de votre participation,
Diksha

1/ Dans l'ancienne Egypte, le chat noir était vénéré comme symbole de prospérité. Je vois très peu de chats comparé aux chiens à Madagascar, donc je suppose qu'ils ne sont pas apprécié...

2/ De mémoire, l'écriture rouge est un signe malpoli, au Portugal notamment... Et au contraire, en Chine presque tout est écrit en rouge !!!

3/ Le quart d'heure n'existe pas à Madagascar. Il existe un système de proverbes référençant les divers moments d'une journée... Un proverbe horaire malgache est valable une heure, donc même après une heure, un malgache n'est pas en retard )))

4/ Le bisou esquimau se pratique avec 2 personnes qui se touchent le nez avec le nez là où vous le désirez...

5/ Le retournement des morts est de loin la coutume la plus insolite de Madagascar...

En fait pour répondre à ces questions,
Tout d'abord en ce qui concerne les chats, je pense que lorsqu'ils sont dans la marmite pour accompagner le plat de riz traditionnel cela ne doit certainement plus faire la différence qu'il soit noir ou blanc. En fait, si on voit beaucoup de chien, les chats sont plutôt rares... car si on sait que les hérissons et les lémuriens sont consommés à Madagascar je ne pense pas que les chats aient une  faveur moindre.

A Madagascar on écrit très peu mais on parle beaucoup et je dirai même qu'on prend un plaisir fou à palabrer au point que j'ai vu lors de petites fêtes des hommes prendre la parole et que pendant qu'il palabrait à renfort de grands gestes, les spectateurs venaient lui mettre quelques petits billets dans la pochette de sa chemise. Curieux, non?

Ici ce n'est pas le quart d'heure de politesse mais les jours de politesse car souvent quand on donne rendez-vous c'est le mora mora qui prime (doucement doucement) et il n'est pas rare que le rendez-vous soit reporté au jour suivant.

Je ne sais pas si c'est le baiser esquimau... mais plutôt la baise esquimau car il me semble bien qu'en faisant l'honneur de rendre visite à un Inuit, la tradition autorise l'époux à prêter sa femme à un hôte de passage.

La coutume à Madagascar qui m'a le plus surpris c'est que ce sont souvent les parents des jeunes femmes qui élèvent leurs petits enfants pendants que les mères souvent très jeunes vont s'amuser ou sortir afin de faire des rencontres.
Mais il y a tant de traditions us et coutumes qu'on pourrai écrire non pas un livre mais une bibliothèque complète sur ce sujet.
Si vous le désirez, je peux commencer tout de suite mais ce ne sera pas gratuit...

Voici l'image d'un palabreur professionnel malgache qui se fait payer en empochant de petits billets.

https://www.hebergeur-image.com/upload/102.68.231.6-5df0f43568deb.jpg

madagaston :

A Madagascar on écrit très peu mais on parle beaucoup et je dirai même qu'on prend un plaisir fou à palabrer au point que j'ai vu lors de petites fêtes des hommes prendre la parole et que pendant qu'il palabrait à renfort de grands gestes, les spectateurs venaient lui mettre quelques petits billets dans la pochette de sa chemise. Curieux, non?

En Afrique, ces personnes s'appellent des griots...

madagaston :

Ici ce n'est pas le quart d'heure de politesse mais les jours de politesse car souvent quand on donne rendez-vous c'est le mora mora qui prime (doucement doucement) et il n'est pas rare que le rendez-vous soit reporté au jour suivant.

Moi j'appelle ça des procrastinateurs et ce n'est pas non plus spécifique à Madagascar !!!

madagaston :

Je ne sais pas si c'est le baiser esquimau... mais plutôt la baise esquimau car il me semble bien qu'en faisant l'honneur de rendre visite à un Inuit, la tradition autorise l'époux à prêter sa femme à un hôte de passage.

Dommage que le climat ne soit pas favorable aux vieux pervers !!!

Madagaston :

"A Madagascar on écrit très peu mais on parle beaucoup et je dirai même qu'on prend un plaisir fou à palabrer au point que j'ai vu lors de petites fêtes des hommes prendre la parole et que pendant qu'il palabrait à renfort de grands gestes, les spectateurs venaient lui mettre quelques petits billets dans la pochette de sa chemise. Curieux, non?"

Dans les discours à la façon malgache qu'on appelle "Kabary" il y a beaucoup de sagesse, de la morale et du respect que le professionnel ou la personne désignée veut transmettre aux personnes auxquelles est destiné le discours.
Il faut savoir parler avec les mots adéquats selon les circonstances, mariage, baptême, naissance, décès.. pour présenter ses vœux ou ses condoléances..
Je vous avoue que, quand je vais à ce genre d'événement, cela m'est arrivée d'y assister avec mes élèves, je suis incapable de sortir des mots aussi riches et aussi expressifs.

Un élève s'est dévoué pour faire le discours à ma place sans que j'en ai eu honte alors que je suis l'adulte.
A entendre et voir ce jeune sortir des mots recherchés, pleins de sagesse et de respect forcent mon admiration envers tant de savoir faire et de plénitude et envers la langue malgache.. j'en avais la chair de poule, tellement c'était trop beau.  :gloria
Une belle expérience.
Annie

Effectivement je suis moi-même un grand palabreur et il m'est arrivé de faire des conférences mais je me limitais à l'époque à vingt minutes car au-delà l'auditoire commençait à remuer les fesses sur la chaise.
Et en plus j'avais accompagné mes palabres de projections de diapositives ce qui avait pour avantage de solliciter non seulement l'ouïe mais également la vue.
Il m'est même arrivé de solliciter les cinq sens de l'auditoire lors de sorties champignons avec par exemple le Lion's club et autre associations car non seulement on exposait nos trouvailles fongiques directement dans une clairière ou en lisière de forêt et j'expliquais pour chaque espèce ses spécificités mais en plus on faisait des préparations culinaires sur un feu de bois pour saisir la saveur des différentes espèces comestibles après les avoir manipulés et découvert leur consistance et les avoir reniflé car certaines espèces ont la faculté d'avoir une odeur très particulière comme l'anis, la noix de coco, l'écrevisse cuite, le cuir de Russie et il existe même des espèces qui ont une odeur spermatique... bon je ne vais pas continuer mes palabres mais quand on est capable d'accorder cinq sens pour étudier la nature ont a presque touché du doigt le sublime .
Malheureusement à Madagascar il est vain de faire ce genre d'activité pour quelqu'un qui ne parle pas la langue et qui ne connait pas les subtilités qui permettent de sensibiliser la population comme nous l'a si bien expliqué Annie.

Voici le souvenir d'un exemple d'une sortie champignon avec des mycologues de la région Grand-Est que j'avais organisé et où nous avons eu l'occasion de fêter dignement les champignons.
https://www.hebergeur-image.com/upload/102.68.227.86-5df18d0f409b4.JPG

Nook369 :

Dommage que le climat ne soit pas favorable aux vieux pervers !!!

Qu'est ce qu'un vieux pervers pour vous Nook369 qui êtes apparemment le grand moraliste de ce forum, et dieu sait que par expérience ceux-ci sont pareils à ceux qui sont des soit disant "déviants"..., c'est tellement un sport national exagonal que de décrier les autres qui ne sont pas "comme eux"...

Voyons Jacques tout le monde sait bien que les pères verts viennent de Mars et qu'au paradis de Madagascar les femmes viennent de Vénus...
https://www.conneriesqc.com/wp-content/uploads/dessinshumourpretre.png

Je n'ai pas de définition particulière pour vieux pervers ou vieux lubrique, chacun se sentira visé personnellement s'il a des choses à se reprocher mais bizarrement on s'éloigne du sujet...

Monsieur Madagaston, je vous demande de bien vouloir vous modérer quand vous mettez votre nom visible de tous (cf article avec votre nom à 3 reprises)...

Mon nom n'est pas seulement visible de tous sur expat mais vous pouvez le trouver également sous Google et je ne vois pas ce que cela pourrait nuire à quiconque de connaitre mon nom et mon prénom car je n'ai rien à cacher en dehors de ce que la morale puisse me reprocher. Si on porte un nom patronymique et un prénom, c'est justement pour être différencié des autres... quoique je ne suis pas unique à porter ce nom et prénom.
Les coutumes et la bienséance veulent aussi, que ce soit à Madagascar ou ailleurs au monde, qu'on évite de jouer à cache cache ou à "l'anonymus".

https://pbs.twimg.com/profile_images/887259136630689793/xG4JT8wM_400x400.jpg

1) Rien à voir avec l'air du temps, il faut seulement les caresser dans le sens du poil.
2) Ne jamais écrire en rouge (sauf s'il s'agit de son propre sang, bien entendu).
3) Il n'y a pas de quart d'heure de politesse à Madagascar : les rendez-vous malgaches ne sont respectés que lorsqu'il s'agit d'aller chercher son visa au consulat et pour aller prendre l'avion Air France (presque) toujours à l'heure (ce qui n'a rien à voir avec Air Madagascar qui est peut-être à l'heure).
4) le baiser esquimau (nez contre nez) en pays inuit, bien sûr).
5) Le foncier est un réel problème à Madagascar : il y a celui qui possède la terre par héritage (et qui la vend sans tenir compte des nombreux cousins héritiers qui réclament leur part), ceux qui l'occupent sans titre, et ceux qui font paître leur bétail sans aucun droit, sauf si vous voulez empêcher les animaux de brouter.

Avant l’invention de l’écriture et quand l’homme a réussi à mettre un mot derrière l’autre, dans tous les pays du monde, la transmission du savoir c’est fait par la parole. Un savoir anodin ou remarquable était transmis de bouche-à-oreille et l’on rétribuait le parleur d’une manière ou d’une autre. De nos jours la transmission orale se fait par les médias et on paie l’accès à ce savoir anodin ou considérable comme autrefois le griot, le ménestrel ou le crieur public. La transmission orale a fondé nos sociétés en propageant et en installant l’information.

Les Chinois n'écrivent pas avec des stylos rouges, aussi noirs.
avant plus 100 ans, chinois utilisions des pinceaux d'écriture, le rouge signifie tuer

- http://www.marketing-chine.com/analyse- … en-chinois
- http://www.jardindechine.com/article-la … 43440.html
- http://hubmode.org/symbolique-des-couleurs-en-chine/

Mais vous avez surement raison, je n'y suis jamais allé...

Nook369 :
madagaston :

A Madagascar on écrit très peu mais on parle beaucoup et je dirai même qu'on prend un plaisir fou à palabrer au point que j'ai vu lors de petites fêtes des hommes prendre la parole et que pendant qu'il palabrait à renfort de grands gestes, les spectateurs venaient lui mettre quelques petits billets dans la pochette de sa chemise. Curieux, non?

En Afrique, ces personnes s'appellent des griots...

Les griots sont bien plus que des moulins à paroles qui régalent leurs spectateurs...
Ils sont surtout le réceptacle de la mémoire collective de leur groupe... et peuvent remonter des siècles d'histoire pour retrouver un événement particulier...
Le jeune griot quand il est formé par ses pairs apprend par cœur des milliers de faits, d’événements, de noms qu'il récite en remontant le temps... par contre il ne peut aller directement à une date précise... C'est un peu le livre d'histoire du groupe !

A côté du griot, il y a les conteurs qu'il ne faut pas confondre avec les premiers... ceux là régalent les assemblées de contes, légendes, faits divers... et sont récompensés par des présents... ce sont des excellents mimes capables de reproduire des grimaces, des sons, des voix, des cris d'animaux différents... ce qui rend leurs interventions captivantes !

En quelque sorte à Madagascar dans les provinces comme ils disent quand ils parlent de la campagne ou de la brousse, les gentilés vivent encore au temps de la protohistoire c'est à dire que c'est un peu comme chez les gaulois dont l’histoire a été contée par César in Commentarii de Bello Gallico ou Bellum Galicum mais je pense que notre cher Claude pourrai certainement en dire beaucoup plus long que moi sur ce sujet.
https://fortyfiveweeks.files.wordpress.com/2016/05/jules-cc3a9sar-sex-story2.jpg?w=788

et tous les gaulois et gauloises attendent impatiemment son discours du  réveillon de l'An Neuf!

:top:  :cool: En parlant de l'an neuf mes léporidés m'ont demandé de vous souhaiter à tous un Lapinou year. :cheers:
http://www.iblagues.com/images/blagues-nouvelle-annee_1.jpg

madagaston :

:top:  :cool: En parlant de l'an neuf mes léporidés m'ont demandé de vous souhaiter à tous un Lapinou year. :cheers:
[img align=c]http://www.iblagues.com/images/blagues-nouvelle-annee_1.jpg[/url]

Lapi-New Year! diable ils parlent anglais vos lapins? et en Malgache ça donne quoi ?

A Madagascar il m'est arrivé qu'on me souhaite la bonne année... au mois de juillet.

Je viens de recevoir ce message:

Dear Colleagues,

I wish you a merry Christmas.

Yours Wiski faithfully,
Arnold



Et à mon tour, je te souhaite un bon anniversaire, chère Mélanie

madagaston :

A Madagascar il m'est arrivé qu'on me souhaite la bonne année... au mois de juillet.

Lol!  evidemment si vous ne sortez jamais de votre propriété, ils n'ont pas eu l'occasion de le faire avant!

Il y a également une coutume comme d'ailleurs également au Japon qui consiste à se courber en avant en plaçant son bras devant soi et en faisant mine de couper de part et d'autre avec la main un passage entre deux ou plusieurs autres personnes pour indiquer qu'on désire le passage et qu'on demande d'excuser cette "intrusion".
https://www.hebergeur-image.com/upload/102.68.224.210-5e101c1aeaf0d.jpg

madagaston :

Il y a également une coutume comme d'ailleurs également au Japon qui consiste à se courber en avant en plaçant son bras devant soi et en faisant mine de couper de part et d'autre avec la main un passage entre deux ou plusieurs autres personnes pour indiquer qu'on désire le passage et qu'on demande d'excuser cette "intrusion".
[img align=c]https://www.hebergeur-image.com/upload/102.68.224.210-5e101c1aeaf0d.jpg[/url]

Je vais demander à mon neveu qui vit au Japon s'il pratique cette coutume! il y a de fortes chances puisqu'il a aussi épousé une chinoise! comme celà il pourra venirr passer sa retraite à Mada, sans être dépaysé!

Nouvelle discussion