Scolarité collège et lycée

Bonjour à tous , j'ai récemment lu sur le forum des commentaires concernant les lycées français à Maurice qui me laissent vraiment perplexe.
Il s'avérerait que ces 2 lycées n'ont qu'un niveau   moyen de lycée lambda de province ! Je suis assez étonnée car il me semblait que le lycée de Labourdonnais ou nous avons décidé de scolariser nos filles à partir de la rentrée d'août était plutôt d'un très bon niveau.
Ma fille aînée va rentrer en 1ère et donc année importante surtout avec les nouvelles réformes du bac. C'est une bonne élève et je ne voudrais pas qu'elle ait un bac au "rabais".
Pourriez vous donc me donnerais vos avis sur ce sujet le plus impartialement possible.
Merci à tous et très bonne journée.
Isabelle.

Que vous êtes dures avec les lycées de province !!
Je vous donne mon avis de papa ayant 2 grands enfants devenus adultes, les vrais études commencent après le Bac, avant ce n'est qu'un simple passe temps !!

Et surtout très dure avec les bacheliers de ces lycées AEFE qui auraient obtenu un bac au rabais.
Comme cela a été dit, le Bac n'est plus l'étape qu'il a pu être. D'ailleurs et sauf cas particulier (études à l'étranger, concours spécifique...), le Bac n'a pas d'impact sur les études supérieures. Avec Parcoursup aujourd'hui et APB avant, les élèves connaissent leur affectation dans le supérieur avant même les épreuves du Bac. Ce qui prime: les notes et appréciations durant les années de 1ère et terminale. Et par conséquent, l'implication de l'élève mais aussi de l'équipe éducative.
Je vous rassure, on peut être bachelier à Maurice et intégrer de bonnes classes prépas françaises notamment.

Isab56 :

Il s'avérerait que ces 2 lycées n'ont qu'un niveau   moyen de lycée lambda de province !
.

Le bouseux de province que je suis se garde le droit de ne pas intervenir sur la question. Mes standards provinciaux n'étant sans doute pas au niveau.

Mais je tenais tout de même à vous souhaiter bonne chance pour une intégration Mauricienne réussie en partant avec cet état d'esprit  :one

Rebonjour , que d'agressivité !
il me semble que mon poste a été très mal interprété ! Je ne critique en aucun cas les lycées de province , étant moi-même d'une petite ville de Bretagne ( et je ne pense pas être une bouseuse) et ayant mes 2 aînés qui ont obtenu leur bac dans cette même petite ville et qui se débrouillent très bien dans leurs études supérieures.
Je rapportais au contraire , si vous aviez bien lu mon message , des mots qui ont été  écrits à a peu de temps sur ce même forum concernant le niveau des lycées AEFE et qui m'avaient beaucoup surpris !
Je voulais donc simplement avoir le retour des parents qui ont eu leurs enfants passant leurs dernières années lycée à Maurice.
Quant à mon état d'esprit...je suis surtout choquée d'avoir  reçu des réactions aussi vives concernant des propos qui n'étaient pas les miens. Est -ce cela l'accueil réservé sur le forum des expats ?

Isab56 :

Rebonjour , que d'agressivité !
il me semble que mon poste a été très mal interprété ! Je ne critique en aucun cas les lycées de province , étant moi-même d'une petite ville de Bretagne ( et je ne pense pas être une bouseuse) et ayant mes 2 aînés qui ont obtenu leur bac dans cette même petite ville et qui se débrouillent très bien dans leurs études supérieures.
Je rapportais au contraire , si vous aviez bien lu mon message , des mots qui ont été  écrits à a peu de temps sur ce même forum concernant le niveau des lycées AEFE et qui m'avaient beaucoup surpris !
Je voulais donc simplement avoir le retour des parents qui ont eu leurs enfants passant leurs dernières années lycée à Maurice.
Quant à mon état d'esprit...je suis surtout choquée d'avoir  reçu des réactions aussi vives concernant des propos qui n'étaient pas les miens. Est -ce cela l'accueil réservé sur le forum des expats ?

P.ê. que c'est préférable de citer avec le lien URL ces propos au lieu de les écrire vous même pour avoir des éclaircissements ou poser vos questions. Comme ça vous ne serez pas la cible des réactions.  Eh oui, c'est un fait dans le monde des medias sociaux qu'il fait savoir comment s'en servir !

Je sais  qui a écrit ces tels propos car la personne avait les même préjugés sur les établissements scolaires mauriciens ( où presque tout est fait en anglais sauf le Français , la littérature Française et les langues étrangères)  bien qu'elle n'a JAMAIS  mis les pieds ou fréquenté de tel établissement mais est une experte quant aux OUÏ dires  en tant qu'expatriée.

Bonsoir
Pour répondre concrètement à votre question, un de mes enfants, qui avait fait sa scolarité dans un grand établissement de province, a passé son année de terminale et son bac ici (pas au LLB).
Il a trouvé tout d'abord que l'équipe enseignante était beaucoup plus impliquée, les élèves étaient globalement très studieux (pas de "star" à 20 de moyenne comme dans son ancien lycée mais beaucoup moins de niveaux hétérogènes donc des cours plus faciles pour l'enseignant).
Bref, ce n'est pas à ce niveau à savoir la qualité de l'enseignement qu'il y a pu avoir interrogation.
D'autres éléments sont à prendre en compte dans l'intégration au lycée mais vous aurez peut être l'occasion ou pas de le constater par vous même.  Chaque expérience étant personnelle.

Merci pour vos réponses constructives.
J'aurais peut-être dû citer cela d'une manière différente comme le propose External mais effectivement je ne suis pas très à l'aise avec tous ces procédés .
Bonne soirée à tous.

Bonjour. Je ne sais pas à quels commentaires vous faites référence, mais n'oubliez pas qu'en général, ceux qui donnent le plus leur avis sur ce genre de plateforme sont ceux qui souhaitent dénigrer l'institution ou l'établissement en question, peut-être par contrariété isolée ou frustration... En général les gens ne prennent pas la peine de publier des commentaires positifs, malheureusement.

Je connais bien le Lycée La Bourdonnais, un peu moins les autres établissements, mais je trouve que les enseignants sont pour la plupart très impliqués auprès des élèves, ainsi que les personnels encadrants. Et le niveau me semble franchement soutenu, avec des exigences à la hauteur d'un établissement français à l'étranger (le niveau d'exigence est connu pour être supérieur à la France - pour preuve : tous les livres d'Annales pour le bac sont remplies de sujets des établissements à l'étranger, car plus difficiles !) - Autre indice : renseignez-vous sur les taux de réussite des lycées français à Maurice, ils sont excellents.
Pensez à tous les "à-côté" proposés par ces établissements : options proposées, activités péri-scolaires, engagements citoyens, programmes proposés aux élèves etc. J'espère que cela vous aidera à faire votre choix.

Un niveau d'exigence supérieur à la France dans les écoles françaises à l'étranger ? Ça ne doit pas être difficile... vu que cette exigence n'existe pas en France. Quand vous lisez des copies de bacheliers truffées de fautes en tout genre, notamment les phrases incompréhensibles que même un élève du primaire aurait du mal à rédiger, quand les correcteurs sont obligés de surnoter les copies pour ne pas froisser les enfants rois dont le niveau est médiocre (la fameuse harmonisation qui représente en réalité un déni), vous vous interrogez sérieusement sur l'existence d'une exigence. L'expression même de "niveau d'exigence" me fait sourire. Il n'y a ni niveau ni exigence, je le dis sans mépris pour quiconque.

Au lieu de se gargariser du taux de réussite au bac, comme si c'était un critère d'excellence, mieux vaut s'en inquiéter. J'ai quand même l'impression que derrière ces statistiques impressionnantes, il existe un certain nombre de bacheliers qui n'ont jamais dépassé le niveau du brevet, d'autres qui sont quasiment illettrés. Les chiffres sont gonflés sous la pression des syndicats de parents d'élèves et d'enseignants prêts à tout pour nous faire croire que les enfants sont intelligents et travaillent bien et que l'Éducation nationale fait bien son travail. Le niveau d'exigence est tellement élevé que le taux d'échec à l'université atteint des records.

L'écart de réussite entre les lycées français à l'étranger et en France s'explique en grande partie par les conditions de travail. Comme il a été dit plus haut, il y a un meilleur encadrement à Maurice ou ailleurs qu'en France, c'est indéniable. Il est plus facile pour un professeur ou un élève d'être plus impliqué dans son travail dans une classe composée de 20 élèves max. Quand les effectifs par classe sont bien moins importants, le professeur accompagne mieux les élèves et le suivi se fait plus facilement.

Par ailleurs, à l'inverse de la France, la discipline est de rigueur, l'autorité du professeur n'est pas discutable et n'est pas considérée comme une oppression.

Autre élément important : les enseignants qui travaillent dans les lycées français à l'étranger travaillent plus que leurs homologues en France, où il y a souvent grève.

Cela dit, je pense qu'il convient de nuancer la "supériorité" des lycées français à l'étranger, qu'on ne peut déduire à mon avis du simple taux de réussite supérieur au baccalauréat ou des examens prétendument plus difficiles que passent les élèves.
À l'instar de quelques établissements privés en France, certains lycées français à l'étranger n'hésitent pas à pousser vers la sortie les élèves qui présentent des difficultés d'apprentissage ou des handicaps, en plus d'opérer une sélection drastique à l'entrée, et ce afin d'obtenir le meilleur taux de réussite possible (pour ne pas nuire à leur réputation).

Bref, il faut comparer ce qui est comparable.

Je devine certaines vérités dans vos propos, notamment le fait que le niveau d'exigence académique a baissé dans les écoles françaises au cours des années...
Mais je pense que vos propos sont tout de même à nuancer...
Par exemple, il est beaucoup plus difficile pour un établissement à l'étranger de pousser vers la sortie les élèves en échec scolaire, et ceux porteurs d'un handicap. Pourquoi ? Parce qu'en France, il y a les structures prévues pour les accueillir (classes ULIS, orientation vers des BEP / CAP etc...), et si je prends l'exemple de Maurice, les options de réorientation sont bien moindres... Et étant donné que les enfants sont obligés d'être scolarisés, en général ces élèves seront gardés dans l'établissement... Par ailleurs ils sont plus de 20 élèves par classe... 😉

Enfin bref, vaste débat qui s'éloigne un peu de la question de départ. Je tenais simplement à rassurer la personne ayant lancé la discussion, sur le fait que de mon point de vue, les enseignements restent de qualité dans nos établissements français à Maurice.
Faisons un minimum confiance en nos institutions, sinon autant faire l'école à la maison si le système ne nous convient pas !

Bonsoir Isab56,
Je comprends vos inquiétudes car nous étions un peu "perdus" aussi. Nous sommes arrivés en juillet 2018 avec nos 2 enfants (notre fille entrait en seconde et notre fils en CM2). Nous avons fait le choix du lycée La Bourdonnais par rapport à notre lieu de résidence (Flic en Flac). D'une manière générale, nous avons trouvé les profs et le personnel administratif très bienveillants et très disponibles. Les élèves sont en moyenne entre 22-25 par classe et évidemment cela rend les cours plus efficaces avec rarement des problèmes de discipline. Imaginez aussi lorsqu'ils sont en demi groupe !. Personnellement nos enfants se sont intégrés très vite (ce qui était notre crainte) et notre fils a par exemple progressé en anglais en passant d'1heure en France à 4heures ici avec une VRAIE prof d'anglais et un manuel+ DVD !!!! Notre fille s'est également épanouie en pratiquant le théâtre. Elle est aussi en plein dans la réforme du bac et les profs font de leur mieux car pour eux aussi il y a du changement. Bref le niveau nous semble correct (pas pire en tous les cas), mais l'environnement est largement plus agréable et ça change tout !
Bon installation à Maurice

Nouvelle discussion