Contes et légendes au Cameroun

Bonjour à toutes et à tous,

Il est temps de se détendre et de s’amuser sur le forum ! Nous vous proposons ainsi de participer à ce petit jeu autour des contes et légendes au Cameroun et de visiter l’imaginaire de votre pays d’expatriation.

1. Citez 3 légendes populaires transmises de génération en génération au Cameroun.
2. Nommez 2 personnages légendaires héroïques célèbres faisant partie du folklore camerounais.
3. Quels personnages incarnent le mal dans les contes et légendes du pays ?
4. Quels contes et légendes ont conduit à des croyances ou pratiques superstitieuses encore observées aujourd’hui au Cameroun ?
5. Avez-vous été marqué par la morale d’un conte ou d’une légende en particulier ?

Merci de votre participation !
Diksha

Diksha :

Bonjour à toutes et à tous,

Il est temps de se détendre et de samuser sur le forum ! Nous vous proposons ainsi de participer à ce petit jeu autour des contes et légendes au Cameroun et de visiter limaginaire de votre pays dexpatriation.

1. Citez 3 légendes populaires transmises de génération en génération au Cameroun.
2. Nommez 2 personnages légendaires héroïques célèbres faisant partie du folklore camerounais.
3. Quels personnages incarnent le mal dans les contes et légendes du pays ?
4. Quels contes et légendes ont conduit à des croyances ou pratiques superstitieuses encore observées aujourdhui au Cameroun ?
5. Avez-vous été marqué par la morale dun conte ou dune légende en particulier ?

Merci de votre participation !
Diksha

Le Cameroun étant un pays pluriel, avec ses plus de 300 ethnies, il est difficile d'avoir une légende unique. Il y a des légendes selon les tribus.
Les personnages légendaires? Au sud, on parle de Paul Martin Samba, qui aurait été tué par des colons. On raconte qu'il avait été désigné pour être fusillé devant tout le monde. Les soldats ont tiré sur lui et aucune balle ne l'a atteint.

Puis, il a souri à ses bourreau et a sorti de sa poche, un mouchoir. L'a plié et l'a remis dans sa poche puis, il fait signe aux bourreaux  de tirer et c'est ainsi qu'il est mort.....

Bref, ma mémoire me joue des tours mais, j'aimerais que ceux qui connaissent cette légende, la complètent...

A l'Ouest Cameroun, le respect de l'ainé et des parents est de règle. Depuis toujours les enfants doivent obéissance à leurs parents. On raconte que au temps de nos grands parents voire de nos ancêtres, quand les parents allaient au champ et qu'il y avait rien à manger, ils laissaient une marmite au feu, remplie d'eau et de pierre. Ils instruisaient à l'enfant de rester attiser le feu de bois sous lequel était posée la marmite. L'enfant ne devait en aucun cas ouvrir la marmite jusqu'à ce que son parent revienne.
Ainsi les hommes et les femmes pouvaient s'en aller tranquile au champ en laissant leurs progénitures à la maison tout en sachant que celui-ci (celle-ci) restera dans la concession car il avait une grande responsabilité : celle de faire bouillir la marmite.
De retour, le parent jouait au mécontent, parceque disait-il, la nourriture n'a pas cuit. C'est alors que les mamans se mettaient à faire le repas et subtilement remplacaient/remplissaient la marmite vide.
......
Les enfants de nos jours sont-ils aussi obéissants !!!!

Nouvelle discussion