Utilisation de la carte bancaire par les Grecques

Bonjour,


Lisant assidument tout ce qui touche à la Grèce et donc à la Crète, je viens de découvrir cet article datant du 1er Novembre 2019 dont l’intitulé est : « Les contribuables doivent augmenter l'utilisation de la carte ou faire face à une amende ».

C’est tout simplement incroyable de lire cela ! Voici l’article en question :


"Les contribuables qui omettent d'effectuer des paiements en ligne (par carte de crédit / carte de débit ou par e-banking) représentant un taux majoré de 30% de leurs revenus déclarés devront payer une amende correspondant à 22% du manque à gagner, a déclaré en retard le ministre des Finances Christos Staikouras à Skai TV jeudi.


Il a ajouté qu'à partir de 2020, la mesure s'appliquera non seulement aux salariés, retraités et agriculteurs, mais également aux professionnels indépendants et aux contribuables qui gagnent leur vie en louant des propriétés.


Par exemple, un propriétaire ayant un revenu annuel de 10 000 euros devra effectuer des paiements en ligne de 3 000 euros. Si ses paiements en ligne ne s'élèvent qu'à 2 000 euros, l'amende due sera de 22% des 1000 euros de différence, soit 220 euros de taxe supplémentaire.


Le ministre a également révélé que des idées avaient été exprimées concernant la mise en place de mesures incitant les contribuables à exiger des reçus en ligne de catégories spécifiques de professionnels considérés comme présentant des taux élevés d'évasion fiscale. Selon certaines sources, un des scénarios examinés par le ministère est que certaines recettes comptent pour le double de leur valeur dans l'exigence de paiement en ligne, telles que celles de médecins, d'avocats et d'électriciens, entre autres, mais il semble que cela serait techniquement difficile à mettre en place.


Le nouveau projet de loi sur les impôts sera probablement achevé lundi et mis en consultation publique mercredi afin de pouvoir être déposé au Parlement à la mi-novembre.


Selon Staikouras, cela inclura la réduction du taux d'imposition des revenus allant de 22 à 9% jusqu'à 10 000 euros et une légère augmentation du seuil d'exonération pour les familles avec un enfant. L'augmentation sera plus importante pour les ménages avec plus d'enfants.


Staikouras a également confirmé la réduction de l'impôt sur les sociétés pour cette année de 28 à 24% (et à 20% pour 2020), la réduction de moitié de l'impôt sur les dividendes de 10 à 5%, la suspension de la taxe à la valeur ajoutée sur les bâtiments immatriculés depuis. En 2006, l’exonération de 40% de la taxe sur les paiements pour services liés à la rénovation domiciliaire est exonérée d’impôts sur le revenu, ainsi que d’incitations à attirer des étrangers très riches vers le registre fiscal grec" .

Bonne journée à tous les Grecques.

Nouvelle discussion