Retour d'expérience expatriation en famille en Colombie Britannique

Présentation de toute la famille:

Alexandre (le papa), 30 ans étant militaire en groupe action chez les forces spéciale en France.
Sarah (la maman), 29 ans étant responsable clientèle d'une entreprise de logistique italienne en France.
Liam (grand garçon), 4 ans.

On a décidé en mai 2019 de s'expatrier à Vancouver en Colombie Britannique (province anglophone), premier problème que l'on a rencontré avant de s'expatrier est la facilité d'obtenir des renseignements sur l'expatriation d'une famille lambda en Colombie Britannique.

Je m'explique, la plupart des familles qui s'expatrie avec des enfants ici, on souvent l'un des parents qui est muté par son entreprise de France (donc bien souvent très bien payé), et régulièrement la femme n'a donc pas besoin de travailler et s'occupe des enfants, donc la problématique de trouver et payer une daycare si l'enfant à moins de cinq ans n'est pas la pour eux.

Donc sur place nous avons fait le consta avec d'autres familles dans le même cas que nous, que les difficultés pour l'expatriation en famille modeste n'était pas vraiment mentionné, qu'il n'y avait pas vraiment de retour d'expérience.


Pour notre expatriation nous avions décidé d'aller prospecter pour les choses qui nous paraissait les plus importantes pour nous: logement + travail + daycare (garderie)

DAYCARE:
Pour la daycare ma femme avait inscrit notre fils sur de nombreuses daycare presque 1 an à l'anvance et Liam était toujours en lite d'attente, donc nous avoons du prospecter pour trouver une daycare. Ce fût laborieux, et nous commencions à perdre espoir en voyant que les seuls daycare avec de la place se trouver dans des basement (sous sol de maison) avec des micro fenêtres et des odeurs horrible (odeur pipi de chat, etc) pour des prix tournant autour de 1200 à 1300$. Notre budget à la base se trouvait entre 1000 et 1200$, finalement nous avons trouvé une daycare sur North Vancouver sécurisé, propre, avec peu d'enfant par classe et la possibilité de le voir à la caméra dans sa salle de cours, ou la salle de jeu dehors (on aime ou on aime pas au niveau des caméras, mais quand votre enfant ne parle pas un mot d'anglais cela rassure un minimum pour les trois premières semaine et les grands parents à des milliers de kilomètre peuvents le voir de temps en temps).
Tout cela à un prix on a dépassé notre budget, cela nous revient à 2450$, mais satisfaction notre fils entre 3mois à 4 mois parlait anglais et maintenant c'est encore beaucoup il gère des conversations avec des adultes sans problème.

LOGEMENT:
Nous avons donc du trouver un logement pas trop loin de l daycare de notre fils, problème pour nous ne voulant pas déclencher notre PVT pendant notre période de prospection, nous n'avions donc pas de compte canadien et ni de NAS. Autant vous dire que beaucoup de personne nous demandait d'avoir 80000$ sur un compte canadien pour être sur de pouvoir payer. Finalement nous avons trouver un manager d'un building vraiment gentil qui nous avait dit que si je lui prouver que nous avions des économies sur nos comptes français elle nous préfèrerait car nous avions un enfant et l'ambiance dans le building est plutôt familiale. Actuellement pour une 2 bedroom les prix vers Vancouver tourne autour de 2250 à 2500$, même chose petit coup de cœur nous avons donc dépassé notre budget nous payons 2650$ mais soulagé d'avoir trouver.


TRAVAIL:
Au niveau du travail nous avions tout juste le temps de prospecter, donc nous avions commencé par Sarah, elle avez noté quelques entreprises qui l'intéressait, nous sommes donc allé directement dans le building ou se trouve l'entreprise. Et la coup de chance dans l'ascenseur se trouvait le manager de tout l'étage de l'entreprise, nous voyant chercher il nous a demandé si il pouvait nous aider, Sarah lui a dit qu'elle cherchait un travail, il lui a demandé un CV, il a vu qu'elle parlait espagnol et il l'a testé, il l'a prit en entretien et une semaine après en France nous apprenions que Sarah était embauché.
Pour moi (Alexandre) ne parlant pas trop anglais j'ai trouvé un boulot rapidement de dealer dans un casino en ligne, mais au niveau des horaires je ne voyait que Sarah et Liam le weekend et beaucoup trop de francophone (pour les client du Québec) donc mon anglais stagnait. Je continuait donc à chercher et j'ai trouver un job d'apprenti plombier, ce n'est pas le job de mes rêves mais il fait parti des jobs qualifiés qui nous permettra de faire la résidence permanente par la suite et les métiers dans la constructions payent plutôt bien (sa aide quand on dépasse les budgets prévues logement + daycare).


VIE QUOTIDIENNE:
Vancouver est vraiment top pour la vie familiale, il y a énormément d'activités extérieures à faire (montagne, mer, piste de ski en hiver juste à coté,...), Il existe le Community center ou pour vraiment pas cher les enfants et même adulte peuvent faire des activités physique ou pas. D'ailleurs on a inscrit Liam pour faire du karaté, du patin à glace (obligatoire pour faire du hockey après) et des cours de piscines pour 3 à 4mois pour environ 135$ il me semble.
Les seules points négatifs à nos yeux sont la nourriture bien évidemment, et le coût de la vie ici, mais avec tous les points positifs que je ne vous ai d'ailleurs pas énuméré cela fait rapidement oublier les mauvais.

Si vous voulait vous faire une idée des paysage ou activités en Colombie Britannique nous avons un instagram : unefamilleaucanada


N'hésitez si vous avez des questions

Bonjour,
Assez d'accord globalement avec votre retour d'expérience. C'est vrai que le plus galère ici c'est la garde des enfants! C'est je pense le gros point noir. Beaucoup de femmes font le choix de ne pas travailler c'est vrai. Il ya celles qui ont les moyens et l'envie de le faire, d'autres plus modestes qui ne travaillent pas non plus car toute leur paie passerait en nounou ou daycare, et celles qui pourraient ne pas travailler mais font le choix de travailler parce qu'elles aiment leur job et/ou qu'elles veulent avoir une vie sociale meme si une bonne partie de la paye y passe... Nous n'avons jamais eu de place en after school care pour notre fils, en même temps il avait déjà 7 ans lorsque nous sommes arrivés donc nous avons choisi de prendre une nounou qui le récupère après l'école jusqu'à notre retour du travail 2 jours par semaine. Les autres jours mon mari et moi même alternons et travaillons de la maison, ce qui nous permet de récupérer notre fils a l'école à 15h! C'est aussi un gros avantage par rapport à la France, les conditions de travail sont bcp plus souples. Cela demande un peu d'organisation au départ, mais une fois que c'est en place, ça roule plutôt bien.

Bonsoir Stef,

Je suis complètement d'accord avec votre description et j'appuie votre argument c'est vraiment un point noir de pouvoir trouver et surtout assumer financièrement une daycare.
Même chose sur les conditions de travail comme Stef le dit elles sont généralement plus souple quand France.
Êtes vous toujours en Colombie Britannique ?
Si oui êtes vous du côté de Vancouver ?

Bonne soirée à vous et merci de partager votre retour d'expérience pour les éventuels futures expatriés.

Bonsoir,
Oui nous sommes toujours a Vancouver, nous sommes arrives en Juin 2017. Sincerement, pour le moment, je ne pense pas qu'on puisse un jour retourner en France pour y travailler, c'est tellement plus simple ici que je pense que le choc dans le sens inverse serait trop brutal et qu'on ne pourrait pas se readapter!
Une chose cependant qui est importante et que je trouve moins bien qu'en France, c'est au niveau de la Sante, pas en terme de competences des medecins qui sont tres pros, mais en terme de rapport "humains". Je trouve que les relations avec les medecins sont trop froides, impersonnelles, moins humaines. On a l'impression parfois d'avoir affaire a des robots, et les visites sont chronometrees. En France, on a tendance a papoter avec son medecin, on va le voir quand ca va pas et en gros il connait presque tout de nous... Ici, pas question de commencer a raconter sa vie! Un probleme = une visite de 10-15 minutes top chrono, donc c'est parfois un peu dur... Mais d'un autre cote, ca fait partie de l'etat d'esprit "positif", on ne s'attarde pas sur les petits soucis et les etats d'ames!  :D

Bonjour
Que pensez vous du temps et de la météo qu’il fait en hivers à Vancouver. Des Canadiens m’on dit que l’hive Il n’y a pas de soleil et qu’il pleut toujours .
Merci

Pour moi la météo n'est pas un problème car elle ressemble énormément à la météo que j'avais au pays Basque en France c'est à dire pluvieux l'hiver et ensoleillé l'été.
Après pour mon premier hiver nous sommes chanceux car nous avons encore pas mal de journée ensoleillé et peu de pluie.
Après tout dépend aussi de vos envies, spécialement pour nous, nous préférons avoir de la pluie plutot que des -40° pendant 5 à 6 mois comme une bonne partie du reste du pays.
Toujours par rapport à la pluie ici ce n'est pas un problème pour les gens car ils s'équipent avec des vêtements de qualité.

Voilà n'hésitez pas si vous avez d'autres questions.

En hiver, c'est un peu comme à Brest en Bretagne (je suis de Brest d'où la comparaison), en un peu plus pluvieux et plus gris. La première année où on est arrivé l'automne-hiver a été assez horrible en terme de pluie, le printemps a été long a arriver aussi...c'était non-stop pendant des semaines...le rideau de pluie qui s'arrête jamais...cette annee, on touche du bois, pour l'instant ça va, il a vraiment pas bcp plu...et il ne fait pas trop froid, on a de belles journées et on sort meme les lunettes de soleil avec la doudoune! 😉

Merci pour vos réponses , moi je suis à Canmore en Alberta. Ici il peut faire très froid mais sur des périodes assez courtes maximum 2 mois , depuis 3 hiver le minimum a été de -28 .
Bon vent à tous

Au plaisir de se boire un café ou un verre en Alberta ou du côté de chez nous à vancouver

Oui avec plaisir..

Merci pour ces beaux témoignages et bravo pour vos parcours.
Juste un point à préciser :

Malko64 :

... nous préférons avoir de la pluie plutot que des -40° pendant 5 à 6 mois comme une bonne partie du reste du pays.

Il n'y a pas un endroit au Canada où il fait -40 degrés 5 à 6 mois dans l'année (à part peut-être dans l'extreme nord, mais soyons honnêtes, ce n'est pas là que vont les expatriés). Juste pour ne pas tomber dans les clichés, l'hiver est très différent selon qu'on soit à Ottawa, Toronto et Vancouver, par exemple. Même en Ontario, les températures varient énormément d'une ville à l'autre, tout comme les quantités de neige. Donc oui, ça arrive d'avoir du -40 (et encore, ce sont des températures ressenties), mais ça ne dure jamais plus de quelques jours ;-)

Bonjour,

Je me permets de vous poser une question : vous aviez déjà un visa avant de partir ou vous êtes allés là-bas sans visa puis avez fait les démarches là-bas?

Merci

il y a pas mal de misère malheureusement on peut le comprendre vue le prix des loyers /immobiliers qui vont pas de pairs avec les salaires trop bas .

https://www.youtube.com/watch?v=S0WTNjTSsmQ

Il ya de la misère oui, mais pas sûre qu'il yen ait autant qu'en France ou en Europe...pas sure non plus que ce soit liée uniquement au prix des loyers/bas salaires. Il ya aussi pas mal de drogues qui circulent qui font que certains se retrouvent à la rue.

Bonjour,

Pour l'instant, je vis à Winnipeg et je peux vous dire qu'avec le ressenti à cause du vent, la température avoisine les -33°C depuis déjà plusieurs jours; hier soir, nous n'avons pas pu rentrer à pied d'une réunion; l'intérieur du nez gèle si vous n'êtes pas équipés comme il faut et les températures vont descendre encore; il y a donc des endroits où, s'il ne fait pas -40°, on en est pas loin. Bonne soirée

Choupette75 :

Bonjour,

Pour l'instant, je vis à Winnipeg et je peux vous dire qu'avec le ressenti à cause du vent, la température avoisine les -33°C depuis déjà plusieurs jours; hier soir, nous n'avons pas pu rentrer à pied d'une réunion; l'intérieur du nez gèle si vous n'êtes pas équipés comme il faut et les températures vont descendre encore; il y a donc des endroits où, s'il ne fait pas -40°, on en est pas loin. Bonne soirée

C'est une température ressentie, pas la "vraie" température. Même si tu ressens cela, ce qui t'entoure est à la température réelle et non la température avec facteur vent.

stef0708 :

Il ya de la misère oui, mais pas sûre qu'il yen ait autant qu'en France ou en Europe...pas sure non plus que ce soit liée uniquement au prix des loyers/bas salaires. Il ya aussi pas mal de drogues qui circulent qui font que certains se retrouvent à la rue.

Vancouver ça vaut le coup si t'as un très bon salaire voir la Colombie Britannique . Sinon c'est bosser avec un smic français et vivre en Suisse ... Quand t'es jeune en pvt c'est cool .

Avec les enfants cela devient juste impossible avec les bas salaires . Ou alors s'endetter et risque de péter un câble car perte de son emploi et terminer comme ces gens à la rue . Vivre dans une boîte à chaussure car le prix de l'immobilier est délirant à cause des milliardaires chinois .
En plus il me semble que les études universitaires sont payantes 8000$/an .

Nouvelle discussion