Les douze travaux d'...Andry

Un vent nouveau souffle sur Madagascar car si pendant des dizaines d'années l'immobilisme était de règle avec pour seul objectif d'obtenir un seza et de pouvoir partager le gâteau de préférence dans un grand hôtel de luxe avec des mallettes à s'en remplir le coffre du 4x4 cela semble un peu difficile en ces temps qui courent avec un nouveau chef qui a l'air de savoir ce qu'il veut non pas pour lui mais pour son peuple.
Cela change un peu et si les pays "rapaces" ne lui mettent pas des bâtons dans les roues, je pense que Madagascar aura toutes les chances de s'éveiller de son long sommeil.
Qu'en pensez-vous?

https://www.hebergeur-image.com/upload/102.68.228.228-5dc52068e8755.jpg

Moi, j'attends de voir pour croire... Déjà, la méthode employée pour s'accaparer les sites dont M. Andry a besoin pour ses fameux projets d'émergence laisse dubitatif sur un quelconque changement de gouvernance... L'homme a peut-être changé, les méthodes, guère... :(

Sinon, est-ce fortuit si votre illustration arbore un fond de couleur... orange ??!   :/  :D  :D

Comme il a été dit dans un discours, les routes ne nourrissent pas le peuple malgache... Néanmoins, si on regarde à plus long terme, plus une marchandise va vite, plus l'économie se porte bien...

En effet ça bouge, ça se voit, et c'est tout azimut...

Effectivement, pour permettre à un ensemble d'être gagnant, il y a toujours des contre parties insatisfaites voire lésées. Mais au lieu de dire que c'est la faute d'untel ou d'autrui, peut être faudrait il comprendre pourquoi cette situation en est arrivée là !!!

Quand je vois les palissades de maisons à Tana qui empiètent allégrement sur les bas cotés voire sur la chaussée, il est normal qu'un jour un bulldozer vienne tout faire sauter...

Donc avant de dire, c'est pas bien aujourd'hui, il faut peut être se tourner en arrière pour savoir qui est en droit de...

Nook369 :

Effectivement, pour permettre à un ensemble d'être gagnant, il y a toujours des contre parties insatisfaites voire lésées. Mais au lieu de dire que c'est la faute d'untel ou d'autrui, peut être faudrait il comprendre pourquoi cette situation en est arrivée là !!!

Quand je vois les palissades de maisons à Tana qui empiètent allégrement sur les bas cotés voire sur la chaussée, il est normal qu'un jour un bulldozer vienne tout faire sauter...

Donc avant de dire, c'est pas bien aujourd'hui, il faut peut être se tourner en arrière pour savoir qui est en droit de...

Effectivement, et je ne vous le fais pas dire.

Maintenant, ce n'est pas précisément à cela que je pensais, mais plutôt au site de la grand'messe papale de Soamandrakizay, par ex... Ou encore celui de la 'Nouvelle Ville Tana-Masoandro'... Et je pense que d'ici la fin de son mandat, M. Andry ne s'en arrêtera pas là... Les Pdts se succèdent, mais les méthodes ont plutôt tendance à s'enraciner... Ce qui a profité aux uns, pourquoi ne profiterait-il pas aux autres, isn't it ? Ce ne sont pas les projets en soi qui dérangent, c'est la méthode de leur mise en oeuvre, qui gagnerait à être plus juste et plus démocratique...

Avant de rêver d'une nouvelle Tanà, la nation toute entière gagnerait peut-être mieux à voir & participer à réhabiliter l'ancienne dans toute sa dignité de Capitale nationale, non ?... C'est en tous cas mon opinion perso. Et rien qu'une telle réhabilitation dans les normes équivaudrait à mon sens aux 12 Travaux herculéens... M. Andry a déjà prouvé qu'il a de l'ambition et peut relever des défis : c'est lui qui a rendu à Tanà son Hôtel de Ville, brûlé et jamais reconstruit depuis des décennies. Ce serait bien s'il pouvait continuer sur cette lancée et (re)faire d'Antananarivo une véritable Capitale, fierté de tous ses habitants, nationaux comme étrangers.

- https://www.madagascar-tribune.com/A-qu … 25056.html

Je pense que nos pensées se rejoignent )))

Pour rendre à Tana sa magnificence d'antan, il faut commencer par la désengorger en terme de maison, de largeur de route et surtout de remettre tout le système d'eau (eau potable et eaux usées) en état. La question est de savoir combien de temps cela prendrait et combien d'argent il faudrait investir...

Le nouveau quartier de Tana, du coté de l'Ivato, c'est plutôt bien pensé. Je m'explique :
- Cela coute moins cher de faire sortir de terre un nouveau centre ville
- Cela permettra de rendre Analakely aux résidents et aux tourismes
- cela permettra d'utiliser les locaux déjà en place du coté d'Ivato et surtout d'utiliser l'espace
- Il y a moins de délocalisation à faire
- Cela permettra de rendre l'aspiration des eaux dans la terre pour éviter des inondations à venir (de plus en plus grave)

Quand j'entends ma belle mère me parlait de Tana, que je vois les photos du musée de la photo de l'époque, et par comparaison ce que je vois aujourd'hui, c'est 2 mondes différents. Et c'est bien dommage !!!

Ma pensée est plutôt de dire que c'est un mal pour un bien nécessaire. Maintenant, un homme reste un homme, et c'est dans sa nature de profiter des situations...

Comme je dis à ma conjointe, si Cindy Crawford me demande de lui tenir compagnie toute une nuit et tout nu, je ne pourrais que m'exécuter ))))

Effectivement même à 53 ans Cindy doit encore posséder des appâts qui ne laissent aucun homme insensible d'autant qu'avec l'âge elle a peut-être laissé sa pudeur naturelle dans sa loge.
En ce qui concerne le vieux Tana, la ville n'a pas évoluée comme les grandes capitales mondiales auraient du le faire avec métro et larges boulevard ou avenue et à part celle de l'indépendance qui ne comporte pourtant aucun feu rouge en service à ma connaissance.
La ville a été construite de façon anarchique sans tenir compte des règles élémentaires de sécurité et de bon sens et y remédier serait une folie car le tollé serait général. Donc le mieux est de reconstruire là où il est possible de le faire en tenant compte bien entendu d'éviter les écueils qui peuvent être nombreux et variés.
Mais avant de construire une nouvelle capitale, il faut faire changer les mentalités... autrement dit il faut être capable le ramper le long d'un mur... mais à la verticale afin de contenter le loup, la chèvre et le chou pour traverser cette épreuve. Car s'il ne s'agissait que de reconstruire une ville sans âme, sans passé, une ville pour la classe aisée ce serait facile car cela a été réalisé déjà à Water front sauf qu'il faut un mur et des barbelé autour de cette ville... ne me demandez pas pourquoi.
Mais là ne s'arrêtent pas les travaux car ce n'est pas uniquement la capitale qu'il faut changer mais les mentalités de tout un pays car si on compare la vie moderne de certain résidents aisés de la capitale avec la vie du reste de la population il y a un gouffre qu'il n'est vraiment pas facile de combler... d'autant que nombreux sont les malagasy qui se complaisent dans leur us et coutumes qui datent d'un temps que les jeunes de moins de mille ans ne peuvent pas connaitre.

madagaston :

Effectivement même à 53 ans Cindy doit encore posséder des appâts qui ne laissent aucun homme insensible d'autant qu'avec l'âge elle a peut-être laissé sa pudeur naturelle dans sa loge.
En ce qui concerne le vieux Tana, la ville n'a pas évoluée comme les grandes capitales mondiales auraient du le faire avec métro et larges boulevard ou avenue et à part celle de l'indépendance qui ne comporte pourtant aucun feu rouge en service à ma connaissance.
La ville a été construite de façon anarchique sans tenir compte des règles élémentaires de sécurité et de bon sens et y remédier serait une folie car le tollé serait général. Donc le mieux est de reconstruire là où il est possible de le faire en tenant compte bien entendu d'éviter les écueils qui peuvent être nombreux et variés.
Mais avant de construire une nouvelle capitale, il faut faire changer les mentalités... autrement dit il faut être capable le ramper le long d'un mur... mais à la verticale afin de contenter le loup, la chèvre et le chou pour traverser cette épreuve. Car s'il ne s'agissait que de reconstruire une ville sans âme, sans passé, une ville pour la classe aisée ce serait facile car cela a été réalisé déjà à Water front sauf qu'il faut un mur et des barbelé autour de cette ville... ne me demandez pas pourquoi.
Mais là ne s'arrêtent pas les travaux car ce n'est pas uniquement la capitale qu'il faut changer mais les mentalités de tout un pays car si on compare la vie moderne de certain résidents aisés de la capitale avec la vie du reste de la population il y a un gouffre qu'il n'est vraiment pas facile de combler... d'autant que nombreux sont les malagasy qui se complaisent dans leur us et coutumes qui datent d'un temps que les jeunes de moins de mille ans ne peuvent pas connaitre.

Peut être s'inspirer du baron Haussman, qui a redessiné Paris, entièrement, rasant des quartiers entiers pour y percer ces fameuses avenues rectilignes( c'était aussi pour manoeuvrer plus aisémen les canons et les régiments de cavalerie pourle maintien de l'ordre); mais il a fallu deux ingrédients essentiels , la volonté forte du pouvoir, et beaucoup d'argent!

"Peut être s'inspirer du baron Haussman, qui a redessiné Paris, entièrement, rasant des quartiers entiers pour y percer ces fameuses avenues rectilignes( c'était aussi pour manoeuvrer plus aisémen les canons et les régiments de cavalerie pourle maintien de l'ordre); mais il a fallu deux ingrédients essentiels , la volonté forte du pouvoir, et beaucoup d'argent!"

Merci pour ce moment (culturel), comme disait l'autre.

Je pense que Diego Suarez a subi le même sort, également pour le maintien de l'ordre.

Oui mais... cela ne se fait plus sans grincements de dents et de conflits car de nos jours il y a u grand inconvénient à faire ce qu'on veut c'est à dire les droits de l'homme qui se mettent souvent en travers de la route de pas mal de projets... et même en voulant faire une ville nouvelle, ailleurs, il y a déjà des banderoles qui s'y opposent.
http://img.over-blog.com/500x500/2/43/69/11/dessin-politique-2/papa-maman-decompte-humour-manifestation-mariage-gay.jpg

jpmadalu :

"Peut être s'inspirer du baron Haussman, qui a redessiné Paris, entièrement, rasant des quartiers entiers pour y percer ces fameuses avenues rectilignes( c'était aussi pour manoeuvrer plus aisémen les canons et les régiments de cavalerie pourle maintien de l'ordre); mais il a fallu deux ingrédients essentiels , la volonté forte du pouvoir, et beaucoup d'argent!"

Merci pour ce moment (culturel), comme disait l'autre.

Je pense que Diego Suarez a subi le même sort, également pour le maintien de l'ordre.

les nouveaux colons qui dénoncent les anciens! rigolo!

Nouvelle discussion