Les expatriés et la politique au Vietnam

Bonjour à tous,

En tant qu’expatrié au Vietnam, votre vie quotidienne est influencée par la prise de décisions au niveau politique dans votre pays d’accueil ainsi que votre pays d’origine. Nous souhaiterions ainsi en savoir plus sur la marche à suivre pour voter et ses implications.

Les expatriés peuvent-ils voter lors des élections qui se tiennent dans leur pays d’origine ? Pouvez-vous le faire en ligne ou par l'intermédiaire des ambassades ou consulats au Vietnam ?

Quelle est la procédure mise en place au Vietnam pour permettre aux expatriés de voter dans leur pays d’origine ?

Dans quelle mesure la vie politique au Vietnam devrait-elle inclure les expatriés et leurs préoccupations ? Doivent-ils être plus actifs pour faire entendre leur voix ?

Existe-t-il des mesures de précaution à adopter en période électorale dans votre pays d’accueil ? Des interdictions locales ?

Suivez-vous la politique au Vietnam ?

Merci de partager votre expérience,
Bhavna

Bonjour.

Les expatriés peuvent-ils voter lors des élections qui se tiennent dans leur pays d'origine ?

Oui, des bureaux de vote sont installés dans les Ambassades et les Consullats, on peut voter soit en personne soit par procuration.

Dans quelle mesure la vie politique au Vietnam devrait-elle inclure les expatriés et leurs préoccupations ? Doivent-ils être plus actifs pour faire entendre leur voix ?

Je ne pense pas que les expatriés doivent se méler de la politique de leur pays d'accueil à moins qu'ils n'y soient invités.
Dans ma jeunesse je me suis mêlé de politique en pays étranger et ça m'a valu à moi et ma famille beaucoup de désagréments, et dans ces cas la ne comptez pas sur l'aide de votre Ambassade.

René

Un étranger qui se mêle de la politique d'ici, à mon gout c'est très risqué.
A présent, si certains on besoin de visa long terme, voire très long terme, c'est un bon moyen car ici ce ne sont pas les geôles qui manquent.

reneclaude :

Oui, des bureaux de vote sont installés dans les Ambassades et les Consullats, on peut voter soit en personne soit par procuration.

Ce n'est pas universel, cela dépend des règles de droit de chacun des pays. Par exemple, les britanniques qui habitent depuis plus de 15 ans en dehors du Royaume-Uni n'ont pas pu voter pour le référendum sur le Brexit.

De même, pour les citoyens français cela ne concernent que certains scrutins : présidentielles, référendum et, depuis peu, députés des français de l'étranger.

Je dirais même que les droits des français de l'étranger en matière électorale diminuent puisque, sauf erreur de ma part, ils ne peuvent plus participer aux scrutins locaux de leur dernier lieu d'inscription en France.

Confirmation, depuis le 1er janvier 2019, il n'est plus possible d'être inscrit dans une commune et sur la liste électorale consulaire : https://www.service-public.fr/particuli … its/F16904

Bonjour.

Mon cher Philippe je parle en tant que francais, je ne me soucie pas des problèmes des anglais. Il est évident que seuls les scrutins nationaux interressent les expatriés, je parle bien des expatriés pas des personnes qui ne sont au Việt Nam que depuis à peine 3 mois et de ce fait ont une expérience assez limitée.

René

Je ne suis pas revenu en France depuis 21 ans quelle légitimité aurai-je à participer à un scrutin local, soyons serieux. j'ai pourtant une formation politique ( acien responsable adjoint des services de protection RPR ) .

Rene8

Philippe : je suis au Vietnam depuis bientôt 20 ans, je vote en France où je suis inscrit sur la liste électorale de la ville où j'ai mon domicile Français. J'ai pourtant ma carte de résident au Vietnam. Par contre bien entendu je ne suis pas inscrit au Consulat pour voter.
Et je ne m'abstiens jamais.
Je pense que s'inscrire sur la liste du Consulat, le Consulat annule le lieu précédent, comme en France lorsque l'on change de commune.
D'ailleurs  lorsque j'ai eu ma carte de résident on m'a demandé à l'Ambassade (je vivais à Hanoi à l'époque) si je voulais m'inscrire sur la liste, et j'avais précisé que je voterai en France et cela ne m'a jamais posé un quelconque problème. Les lois ont peut être changées depuis cette période, mais moi je n'ai pas changé : je vote en France.
Donc pour René Claude je pense avoir ma légitimité en France même si je n'y suis pas à 100% en particulier pour les élections nationales ou européennes : je porte ma voix. Et je rajoute que je vote aussi pour les locales même en étant à Nha Trang plus de 183 jours par an.

GOUDMANN :

Je pense que s'inscrire sur la liste du Consulat, le Consulat, ce  annule le lieu précédent, comme en France lorsque l'on change de commune.

Jusqu'au 31 décembre 2018, il était possible d'être inscrit sur la liste électorale consulaire tout en maintenant son inscription sur une liste communale. La première inscription concernait les élections des représentants des français de l'étranger, la présidentielle, les référendum. La seconde, les municipales, régionales...

Désormais ce n'est plus possible.

reneclaude :

Bonjour.

Les expatriés peuvent-ils voter lors des élections qui se tiennent dans leur pays d'origine ?

Oui, des bureaux de vote sont installés dans les Ambassades et les Consullats, on peut voter soit en personne soit par procuration.

Dans quelle mesure la vie politique au Vietnam devrait-elle inclure les expatriés et leurs préoccupations ? Doivent-ils être plus actifs pour faire entendre leur voix ?

Je ne pense pas que les expatriés doivent se méler de la politique de leur pays d'accueil à moins qu'ils n'y soient invités.
Dans ma jeunesse je me suis mêlé de politique en pays étranger et ça m'a valu à moi et ma famille beaucoup de désagréments, et dans ces cas la ne comptez pas sur l'aide de votre Ambassade.

René

D'accord avec toi René, quand on est invité chez quelqu'un on n'a pas à critiquer la déco, demander à la cuisinière de changer sa recette de ragoût pour nous ou d'imposer notre vision sur l'éducation des gosses. Il ne faut pas oublier qu'on est pas chez nous, mais juste des invités...  :)

Donc pour René Claude je pense avoir ma légitimité en France même si je n'y suis pas à 100% en particulier pour les élections nationales ou européennes : je porte ma voix. Et je rajoute que je vote aussi pour les locales même en étant à Nha Trang plus de 183 jours par an.

Monsieur Goudman nous n'avons pas le même statut, vous avez encore des biens en France, moi pas,
vous y effectuez des séjours fréquents, moi je n'y suis pas retourné depuis Juin 1998. Je suis un véritable expatrié pas un expatrié à temps partiel c'est pourquoi je ne me sens aucune légitimité à voter pour des muncipales en France. Par contre je vote pour les scrutins nationaux car je suis toujours francais et pas seulement de papiers. A ce propos je suis particulièrement décu et attristé que le consulat n'ait pas organisé une journée de recueillement à la mémoire des soldats morts pour que vive la France lors de la première guerre mondiale.

René

Pour René Claude : je crois me souvenir que le 11 novembre 2018 il y a eu cérémonie au Consulat (et Ambassade) pour le centenaire. Je ne pense pas qu'il soit utile de faire des cérémonies annuelles, même si le souvenir de cette guerre dont j'ai beaucoup entendu parler dans ma famille (les 2 grands pères + un oncle y ayant perdu un bras) car lorsqu'il y avait des réunions de famille c'était le sujet de conversation de ceux qui avaient perdu leur jeunesse dans les tranchées : l'histoire de France en direct d'ailleurs, mais étant gamin je ne comprenais pas ce besoin d'en parler autant. La cérémonie de souvenirs des guerres avec l'Allemagne se fête le 11 novembre (le 8 mai 1945 est déjà passé à la trappe). Et nul doute que cette date dans un futur, certes encore lointain, un jour disparaîtra pour marquer d'autres événements à venir. A part un certain parti on ne fête plus Jeanne d'Arc !!!!

Je pense que lorsque l'on est étranger dans un pays, on ne doit pas s'occuper de la politique de ce pays, même si l'on y est résident de longue date.

Je passe près de 5 mois par année en France, j'y ai une résidence secondaire au soleil méditerranéen, (conjugué avec les quelques 2 mois que je passe au Vietnam, je suis, en fait, très peu en Suisse, mon domicile légal).
Cela fait plus de trente ans que j'ai cette résidence en France, même après tout ce temps, je m'abstiens totalement d'évoquer un sujet politique avec les connaissances locales que j'ai faites. Venant de Suisse, j'aurais pourtant des choses à dire (là, j'en ai déjà trop dit  :D ).
Je suis bien élevé, je n'ai pas l'habitude de me moucher dans les rideaux lorsque je suis chez les autres (chez moi non plus d'ailleurs).
Inutile de dire qu'au Vietnam, je m'abstiens même de penser politique.

Bonjour,

Je ne suis pas certain qu'il y ait une réponse simple à ce genre de question.

Pour ma part, je me suis toujours considéré comme français alors que j'ai découvert durant mes études universitaires que j'avais été naturalisé français par filiation lorsque j'avais 9 ans. Quoi qu'il en soit j'ai participé à tous les scrutins qui m'ont été proposés.

J'ai suffisamment résidé au Grand duché du Luxembourg pour pouvoir prétendre à la nationalité luxembourgeoise. Le fait que le vote soit obligatoire, que je ne portais aucun intérêt à la politique locale m'ont retenu de constituer un dossier.

Une autre expérience est celle de mon père qui est venu finir ses études en France en 1952 à l'âge de 17 ans et y a vécu l'essentiel de sa vie professionnelle. Bien que français de puis 1969, il n'avait jamais voté jusqu'au présidentielles de 1995 car il ne se considérait pas comme légitime !

Bien que nous ne partagions pas les mêmes points de vue politique, je l'ai incité à s'inscrire au consulat et à participer au scrutin ce qu'il a constitué par la suite. Il a même était représentant d'un candidat lors d'autres scrutins. Il avait donc bien une opinion et une légitimité.

Bien à vous.

Nouvelle discussion