Imposition des retraites françaises versées au Vietnam

Bonjour.

Je suis nouveau sur ce site.
J'ai comme projet de m'installer au Vietnam à la retraite (horizon 2024).
J'ai 2 thèmes précis:
- les retraites françaises du privé versées au Vietnam sont-elles imposables ? Si non, seront-elles imposables en France ?
- Je souhaite rester 8/9 mois au Vietnam par an. Comment faire au plus simple pour le(s) visa(s) ?

Merci de vos réponses claires et synthétiques.
J'ajoute que je ne souhaite pas polémiquer sur tel ou tel point de droit, social ou autre.
Pour information, ce projet concerne aussi mon épouse (française).

J'attends vos réponses et vous remercie par avance. Cordialement
N.B.: je peux communiquer mon adresse mail pour les précisions éventuelles.

Salut Jean-Philippe,

Et oui, c'est encore moi  :)

Les retraités ne sont pas imposés au Vietnam, et comme il s'agit d'une retraite du privé et qu'il y a un accord de non double imposition entre la France et le Vietnam, tu ne paieras d'impôts ni au Vietnam, ni en France dans la mesure où tu deviens résident au Vietnam.

Par contre tu resteras imposable sur tes revenus fonciers si tu loues des biens immobilier en France, ainsi que redevable de la taxe foncière si tu es propriétaire.  Si tu as fais du démembrement et que tu ne conserve que l'usufruit, tu échapperas évidement à la taxe foncière mais pas à l'impôt sur tes loyers et ni bien sûr à la csg-crds, sauf si...  :cool:

Pas de revenus immobiliers, juste une maison qui ne sera pas louée, donc juste la taxe foncière et taxe d'habitation à payer.
Encore merci pour toutes ces précisions.
Jean-Philippe

Bonsoir Rodolphe.
Ci-joint un lien :
https://timo.vn/en/blog/news-and-deals/ … oreigners/

A la lecture, il semble que les conditions d'ouverture d'un compte deviennent très difficiles (ceci émane de la Banque centrale du Vietnam).

As tu un avis la-dessus, existe-t-il un moyen de passer (ou contourner) cet obstacle ?
- Visa vietnamien de 12 mois minimum ? (cela existe-t-il ?)
- Carte de résident temporaire ? (conditions de délivrance ?)

Cela s'inscrit-il dans une politique plus globale de régulation et limitation de l'immigration au Vietnam ? (Si c'est bien celà, aïe aïe aïe...).

A te lire, et merci du temps que tu mes consacres.
Jean-Philippe

Ce coup-ci c'est Philippe qui répond !

Tout d'abord, je ne sais ce qu'il en est au Vietnam mais les circulaires en France n'ont pas la même valeur normative qu'un décret ou une loi. Ayant eu à appliquer de tels textes dans ma vie professionnelle, j'ai eu plusieurs fois l'occasion de ne pas le faire.

Deuxièmement ce n'est pas si nouveau que cela puisqu'il s'agit de textes de 2016 et 2017 pour l'ouverture d'un compte courant.

Timo est une banque sans guichet avec quelques lieux physiques pour terminer les démarches d'ouverture. Ils semblent appliquer strictement les circulaires.

D'autres témoigneront probablement qu'ils ont pu ouvrir un compte depuis 2017 bien qu'il ne détiennent pas de visa longue durée. Cela dépend des banques voires des agences.

Donc, ne pas prendre cela au pied de la lettre...
Merci, je suis quelque peu rassuré.

Ceci dit, quelqu'un pourrait-il s'assurer auprès de sa banque locale que cette "circulaire" est sans effet dans certains cas ?
Merci !
Cdt
J-Ph

Puisque tu viens au Vietnam, il va falloir que tu effectues tes propres expériences. Le versement initial est, de mon expérience déjà multiple, de 100.000 VND donc risque minimal.

Si nous avons des préoccupations communes, il peut y avoir des différences dans nos situations personnelles qui peuvent avoir des conséquences sur les réponses obtenues.

De plus, je ne pense pas qu'un employé de banque soit en capacité d'affirmer qu'il n'applique pas une circulaire de la banque centrale.

Shinkwang :

Bonsoir Rodolphe.
Ci-joint un lien :
https://timo.vn/en/blog/news-and-deals/ … oreigners/

A la lecture, il semble que les conditions d'ouverture d'un compte deviennent très difficiles (ceci émane de la Banque centrale du Vietnam).

As tu un avis la-dessus, existe-t-il un moyen de passer (ou contourner) cet obstacle ?
- Visa vietnamien de 12 mois minimum ? (cela existe-t-il ?)
- Carte de résident temporaire ? (conditions de délivrance ?)

Cela s'inscrit-il dans une politique plus globale de régulation et limitation de l'immigration au Vietnam ? (Si c'est bien celà, aïe aïe aïe...).

A te lire, et merci du temps que tu mes consacres.
Jean-Philippe

Salut Jean-Philippe,

Moi j'ai ouvert mon compte il y a plusieurs années et très facilement. 1 heure maxi avec mon passeport, la déclaration de mes proprios et un billet de 50.000 vnd pour ma carte bancaire. Mais j'ai, il est vrais, entendu que maintenant ce serait plus compliqué. Pour être franc, je ne sais pas qu'elles sont les conditions exactes pour ouvrir un compte aujourd'hui. Les experts en la matière ne devraient pas tarder à se manifester sur le forum j'espère  :cool:

Le visa 12 business 12 mois existait encore l'année dernière. Mais aujourd'hui il est de 6 mois maxi. Mais ce point change très souvent et il n'est pas exclu qu'il repasse à 12 mois un de ces jours.

Carte de résident ? Il faudrait que tu trouves un travail pour cela, ou que tu ouvres un business, ou que tu épouses une vietnamienne mais là ta femme ne sera peut-être pas d'accord avec cette dernière solution  :lol:
Ici il n'existe pas comme en Thaïlande un visa retraité où un visa étudiant qui peut s'obtenir simplement en s'inscrivant à des cours de Thaï. Peut-être un jour...

J'ai une carte de résident temporaire de 3 ans ayant une société au Vietnam. C'est à ma connaissance la seule solution pour obtenir une telle carte.
Les visas sont en ce moment de maximum 6 mois renouvelables (une ou plusieurs fois selon les villes ou les fonctionnaires locaux). Ils étaient plus longs avant, mais ici tout change très vite ça peut revenir à l'ancienne rapidement, comme peut être jamais.
Le mariage donne un visa de 5 ans avec présentation à la police tous les 6 mois (je crois) pour "un coup de tampon". Mais le mariage c'est aussi les contraintes du mariage et de la famille vietnamienne : (qui n'est pas la plus simple des contraintes selon ceux qui sont mariés : donc moi je ne dis que ce que j'entends sur ce sujet car en couple mais non marié !!!)

Pour compléter sur les retraites : non imposables au Vietnam donc le Français qui est au Vietnam déclare vivre au Vietnam et donc y déclarer sa retraite et le fisc français peut vous oublier ou vous tracasser en demandant des justificatifs. Comme les retraites sont non imposables aucun document ne peut être donné bien entendu. Alors il est bon de se déclarer selon son lieu de résidence soit à l'Ambassade à Hanoi soit au Consulat à Hcm pour avoir une carte de résident Français à l'étranger et y rester plus de 183 jours par an.

Je suis très surpris des cette réponse.
Je pense que Monsieur restera imposé sur sa retraite en France, qu'il soit résident ou non résident.
Pour ma part, je suis expatrié en Thaïlande et je suis prélevé à la source par les Impôts en France.
Par contre effectivement, je ne paie rien dans le pays d’accueil ce qui est la règle quand il y a convention entre la France et celui ci.

Bonjour,

Ta surprise tient au manque de précision du message qui te fait réagir ainsi, peut être, qu'au manque de précision de ton propre message.

Il existe une convention fiscale du 10 février 1993 entre la France et le Vietnam visant à éviter les doubles imposition des expatriés. Pour ce qui concerne les retraites, 2 situations sont prévues :
- les retraites du public
- les retraites du privé

Les retraites du public sont imposées en France et sont prélevées à la source pour ce qui concerne les expatriés depuis bien avant la généralisation du prélèvement à la source à l'ensemble des français imposables.

Les retraites du privé sont imposées au Vietnam. Comme le Vietnam, actuellement, n'impose pas les retraites, in fine cela revient à dire que les retraites du privées des expatriés français au Vietnam ne sont pas imposées.

Cette distinction semble habituelles pour ce qui concerne les retraites françaises. En effet, mon père qui vivait au Luxembourg et percevait une retraite française du privé et une retraite française du public était prélevé à la source pour la retraite du public et déclarait aux impôts luxembourgeois sa retraite française du privé.

Il existe une convention fiscale du 27 décembre 1974 du même type entre la France et la Thaïlande mais il semblerait que toutes les pensions françaises soient imposées en France.

Bien à toi.

Philippe

PYRAM30 :

Je suis très surpris des cette réponse.
Je pense que Monsieur restera imposé sur sa retraite en France, qu'il soit résident ou non résident.
Pour ma part, je suis expatrié en Thaïlande et je suis prélevé à la source par les Impôts en France.
Par contre effectivement, je ne paie rien dans le pays d’accueil ce qui est la règle quand il y a convention entre la France et celui ci.

La Thaïlande fait partie des très rares pays où les retraites françaises du privé sont imposables en France. Comme les USA et le Canada il me semble. Attention, il y aussi des pays où les retraites du régime général sont imposées en France et les retraites complémentaires type Agirc Arrco dans le pays de résidence,  par exemple cas des Philippines il me semble.
Je ne parle évidemment pas des pays sans convention avec la France, qui représentent donc une quatrième catégorie de pays.
Donc Vietnam, Thaïlande, Philippines et Cambodge : 4 cas différents. C'est en tous cas ma perception jusqu'alors.

Nouvelle discussion