Produits bio aux Philippines

Bonjour à tous,

Vos choix de consommation aux Philippines sont peut-être tournés vers des produits bio. Si vous êtes de ceux qui sont adeptes de ce nouveau mode de consommation et d’achats, nous aimerions en savoir davantage.

Est-il facile de trouver des produits bio aux Philippines (cosmétique, alimentaire etc.) ? Où peut-on en trouver ?

Les produits bio sont-ils plus ou moins chers que dans votre pays d’origine ? Quel budget mensuel moyen consacrez-vous au bio ?

Peut-on se fier aux labels aux Philippines sur les produits bio ? La provenance des produits est-elle vérifiée par un organisme ?

Quelle est la place du bio dans la culture phillipine ? Avez-vous déjà essayé de fabriquer vous-même vos produits bio (bougies, dentifrice, jardinage, nourriture) ?

Selon vous, le bio est-il un effet de mode ou a-t-il de réels bienfaits sur notre santé ?

Merci de partager votre expérience,
Bhavna

Avec mon épouse nous comptons lancer une ferme permaculturelle dans la région de Misamis Occidental, nous y ferons aussi des cosmétiques durables avec nos propres huiles essentielles et sans emballage plastique


oui le bio c'est l'avenir, et il y a beaucoup trop de pollution partout mais les bonnes pratiques ne sont pas encore entrées dans les moeurs
La durabilité c'est la clé !

pour ceux que ça intéresse, le projet s'appelle '3 PANAHON' et nous avons une page facebook

[at]oliviervw: bravo...la route sera longue dans cette région du monde et aux Philipines en particulier, ou la prise de conscience de la situation catastrophique ou la société d'hyper consommation conduit l'humanité a au moins 50 ans de retard

C'est la voie que j'ai trouvé pour me sentir utile alors autant le faire là où ça peut vraiment faire bouger les lignes. Je sais que ça va pas être de tout repos mais j'aime bien les challenges !

bonjour
tout dépend où l'on ce trouve.  mais tout est possible ceci étant que leurs produits sont bio . par expérience a antipas ils adoptent beaucoup de cuisine locale et ce débrouille a vivre avec très peu de chose mais je pense qu'il y a moyen de les emmener sur ce chemin puisque il y a matière.  ils ne ce frotte pas aux produits de conservateurs....

Makai :

[at]oliviervw: bravo...la route sera longue dans cette région du monde et aux Philipines en particulier, ou la prise de conscience de la situation catastrophique ou la société d'hyper consommation conduit l'humanité a au moins 50 ans de retard

Parce que tu trouves que les citoyens de ton pays d'origine sont à la pointe en ce qui concerne la prise de conscience ? LOL

Si il y a bien surconsommation effrénée, les pays occidentaux en sont la principale cause ! J'ai pas trop l'impression que mon beau-père "surconsomme" quand j'observe depuis des années sa table de jardin en plastoc rapiécée de toute part, alors qu'en occident, au moindre petit accroc on l'aurait balancée au pire à la benne ou pour se donner bonne conscience à la déchetterie.

Pour en revenir au sujet, si tes produits sortent du quotidien et sont plus chers que ceux qu'on peut trouver sur le marché actuel ou à moins de viser une clientèle aisée, curieuse de nouveautés, tu auras bcp de difficultés sur la route du succès.

Mais rien n'est "impossible" justement aux Philippines par rapport à certains pays occidentaux qui "freinent" les initiatives sous des tonnes de paperasseries et de règlements administratifs.

Ce qui est le plus compliqué pour un expat où qu'il soit et qui souhaite investir dans un "business" c'est de se créer un réseau de confiance et de frapper aux bonnes portes sans copier ce qui se fait déjà sur place.

;) ici , on ne dit pas Bio , mais Organic

[at]tagalog: il y a un gouffre entre la société rurale provinciale ou effectivement, on consomme peu et ou on fait durer, étant souvent en situation de survie et la société urbaine des grandes villes quadrillées de mega malls...mais si on consomme peu dans les provinces pauvres, ce n'est pas par choix...c'est uniquement une nécessité liée a la pénurie d'argent...chacun, dans son kubo ou son bidonville, ne rêve que d'une chose: avoir assez d'argent pour s'etourdir de consommation effrénée...La classe moyenne qui commence a émerger est a fond dans le processus et il suffit de visiter un des multiples malls, specialite des Philippines, pour s'en convaincre...dans l'ensemble, des qu'ils le peuvent, les Philippins consomment, gaspillent et n'ont majoritairement aucun souci de la protection de l'environnement...A cet égard, ils sont dans la situation de l'Europe des années 1960...il a fallu attendre les années 1970 pour que le mot " écologie" apparaisse dans le vocabulaire, les années 1980/90 pour que les grands mouvements politiques défenseurs de l'environnement commencent a peser ( en Allemagne surtout)...Les années 2000 pour que l'impact des activités humaines sur le climat soient connues et les années 2010 pour voir éclore pléthore de mouvements proposant des alternatives a la société de consommation suicidaire: permaculture, décroissance, veganisme, économie du recyclage, économies solidaires, commerce équitable, mouvements locavores etc...
Pour le moment, rien de tout cela ne se passe aux Philippines et les quelques produits bio ( organic, c'est vrai!) disponibles, se trouvent au rayon des produits de luxe des Robinson's supermarket...Les marchés   populaires eux, continuent a vendre des légumes bourrés de pesticides, d'engrais, d'hormones de murissement ( ananas, mangues...) emballés dans des tonnes de sacs plastique...
Mais bon, ca viendra et d'ici 15 ou 20 ans, quand ils se rendront compte qu'ils étouffent sous le plastique et les déchets, quand ils se rendront compte que consommer ne rend pas plus heureux, les Philippins suivront le même chemin et s'interesseront de plus près a la qualité de ce qu'ils mangent et de leur environnement...

La prise de conscience sur les plastiques est deja la.  Dans mon coin les malls petits et grands ne donnent plus de sacs plastiques, mais sacs papier

Nouvelle discussion