suite a un heritage

suite a la succession de mon époux j'ai acheté il y a 17ans un bien en commun avec mes 2 enfants si nous vendons quelle sera la part pour l'état si nous n'achetons pas une autre propriété  valeur actuelle autour de 350000 EUROS

Bonjour,

Cela s’appelle impôt sur la plus value, mais pour faire ce calcul il faut connaître :

- prix d'achat de la maison
- frais que vous avez engagé depuis 12 ans pour l’entretien ou transformations légales de la maison desquels vous disposez de factures
- IMT, imposto de selo et frais d'avocat lors de l'achat
- commission que vous devez payer à l'agence en cas de vente
- si vous êtes ou non résident fiscal au Portugal (idem pour vos enfants)

envacances a albufeira :

suite a la succession de mon époux j'ai acheté il y a 17ans un bien en commun avec mes 2 enfants si nous vendons quelle sera la part pour l'état si nous n'achetons pas une autre propriété  valeur actuelle autour de 350000 EUROS

Bonjour.

Je n'irais pas par quatre chemins.

Relisez votre profil : "je suis bi nationnal disposant de temps je peux aider pour vos demarches degrossir le parcourt pour acquerir votre bien ou demarches adminisrative". Copier/coller/conservé.

Pourquoi ne pas vous aider vous même alors que vous le proposez aux autres ?

Profitez-en pour relire tous vos posts et vous aurez peut-être la réponse.

Je ne veux pas être rabat joie. Loin de là. Avant de parler €€€€
Dites nous en plus...

Bonsoir.

connaitre le prix d'achat il y a 17ans donc en 2005 225000 EUROS

Bonjour,

Si vous avez acheté en 2005 225.000 € et vendu en 2019 350.000 :

a) si vous êtes résidente au Portugal, maximum 12.000 €

b) si vous êtes résidente dans un autre pays de la CEE , vous recevrez un avis de paiement de maximum 24.000€, mais il ne faut pas payer, il faut demander à votre comptable de faire une réclamation pour ne payer que 12.000€ car le Portugal a été condamné à maintes reprises de faire la différence entre résidents et non résidents en matière d'imposition sur les plus values immobilières, mais continue à faire la sourde oreille.............

Ces valeurs sont le maximum, car vous pouvez encore déduire du prix de vente, les frais de notaire et IMT lors de l'achat et la commission de l'agence immobilière au moment de la vente.

A Polic ( sans polémique ) + expérience personnelle:

Nous avons acheter en 2001 (en FRANCE ), un immeuble pour la valeur de 600.000frs ( 87.000€ env.). Nous avons fait un emprunt pour travaux de 170.000€, plus des travaux que nous avons financés par nos économies, soit un total de plus de 200.000€.
Pendant ces dernières années ( le temps que les intérêts d'emprunts soient déduits ce sont épuisés), nous avons payés des sommes considérables d'impôts sur cet immeuble, soit en tant que IR, soit en tant que CSG-RDS.
Nous venons de vendre cet immeuble pour la somme de 270.000€.
Nous avons reversés à l'état presque 30.000€ de plus value.

Comment pouvez vous conseiller à quelqu'un de " ne pas payer cette plus-value", sous prétexte que c'est le Portugal, et qu'il à déjà été condamné plusieurs fois pour ces mêmes raisons, alors que contrairement à notre cas, "envacances...." à déjà réaliser un gros bénef et, qui plus est, n'aurait très certainement pas pu réaliser une si belle opération en France ?

Bonjour MariaPoppins,

En fait, la Commission européenne souhaite que le gouvernement modifie les règles de l'IRS afin que les contribuables non-résidents soient traités de la même manière que les résidents concernant les plus-values sur la vente d'un bien au Portugal.

En effet, la commission européenne parle de discrimination à ce propos...

Le calcul de la plus-value imposable est le suivant :

Valeur de vente – Valeur d’achat réévaluée au jour de la vente ( pour tenir compte de l’inflation) – dépenses déductibles ( liste ci-dessous ) x 50 % ( uniquement si je suis résident fiscal portugais) = montant imposable.

Pour un non-résident fiscal portugais : 100 % de la plus-value immobilière taxés à l’IRS au taux forfaitaire libératoire de 28 %. Il est à noter que vous ne pouvez pas non plus prétendre bénéficier de l’exonération pour remploi dans l’achat d’une nouvelle résidence principale au Portugal, puisque par définition vous êtes non-résident fiscal portugais.

Voilà pourquoi Polic indique cette info sur son post précédent.

Cordialement,
Mars60.

MariaPoppins :

A Polic ( sans polémique ) + expérience personnelle:

Nous avons acheter en 2001 (en FRANCE ), un immeuble pour la valeur de 600.000frs ( 87.000€ env.). Nous avons fait un emprunt pour travaux de 170.000€, plus des travaux que nous avons financés par nos économies, soit un total de plus de 200.000€.
Pendant ces dernières années ( le temps que les intérêts d'emprunts soient déduits ce sont épuisés), nous avons payés des sommes considérables d'impôts sur cet immeuble, soit en tant que IR, soit en tant que CSG-RDS.
Nous venons de vendre cet immeuble pour la somme de 270.000€.
Nous avons reversés à l'état presque 30.000€ de plus value.

Comment pouvez vous conseiller à quelqu'un de " ne pas payer cette plus-value", sous prétexte que c'est le Portugal, et qu'il à déjà été condamné plusieurs fois pour ces mêmes raisons, alors que contrairement à notre cas, "envacances...." à déjà réaliser un gros bénef et, qui plus est, n'aurait très certainement pas pu réaliser une si belle opération en France ?

A Maria Poppins (toujours sans polémique)+ expérience personnelle de 15 jours......

Bonjour,
Pour votre info, le Portugal n'est le 102 ème département Français..............

En Novembre 1807, Napoléon a bien essayé le coup en envoyant son copain Junot en éclaireur, mais l'affaire à tourné au vinaigre................

Donc, il est normal que les lois fiscales valables en France ne soient pas les mêmes qu'au Portugal, chaque pays de la CEE ayant toujours le droit d'imposer les lois fiscales qu'il juge nécessaires pour le pays.

Par contre, ce qu'il n'est pas normal, voir à l'encontre du sacré saint principe non discriminatoire entre les citoyens de la CEE , c'est d'imposer plus, un citoyen non résident au Portugal qu'un citoyen résident au Portugal, un peut comme s'il y avait un taux de TVA pour le résidents et le double pour les non résidents...............

Quant à mon expérience personnelle et ceci pour étayer mes propos, j'ai accompagné il y a 15 jours un de vos compatriotes au Bureau des Finanças de la Rua dos Cordeeiros à Lisbonne pour introduire une réclamation afin de réduire de 50% l'impôt réclamé sur une plus value immobilière.

Après 15 minutes de palabres et paperasserie, la réclamation était accepté, raison pour laquelle j'ai conseillé de faire de même.

Cela s’appelle le "droit fondamental du citoyen face à la fiscalité débridée de nos Etats"

en fait ce serai pour acheter plus grand je vis a albufeira  tout l'hiver le du au fisc portugais serai le meme si je remet au pot la totalilé et plus ?

Bonjour,

J'aimerais bien vous aider, mais vous donnez des infos à compte goûte et incomplètes.

Répondez déjà aux questions posées dans mon message #2 en y ajoutant le prix du bien que vous voulez acheter.

Je peux vous donner un ordre de grandeur, basée sur mon expérience personnelle mais qui peut être différente pour d'autres cas.

Pour avoir une certitude, vous devez vous devez vous adresser à un fiscaliste

okey!
mais d'expérience personne ne lis la lois de la meme façon aussi pour me faire la bonne idée je demande
merci

Nouvelle discussion