Us et coutumes, adaptation

*Ce post s'adresse à tous: autant les européens expatriés qu'aux locaux qui pourraient me partager leurs impressions sur les expat'*

Que pouvez- vous me dire sur l'adaptation des européens au Cameroun ?
- Pays laïque (qu'en théorie ?) il reste conservateur. On nous conseille de pas mettre de jupe?! Est-ce si strict par rapport à la place des femmes dans la société? J'avais l'impression que beaucoup travaillaient et qu'à moins de faire n'importe quoi elles étaient plutôt respectées et libres...
- La langue est le français mais y a forcément un temps d'adaptation à l'accent et aux expressions locales. Les locaux font des efforts au début pour nous aider? Et la discrimination en général, l'accueil?
- Y a des us et coutumes qui vous ont "surpris" ou avec lesquelles vous avez eu du mal ?
- des conseils pour bien s'adapter, se faire accepter, s'intégrer ?

Pour info, je ne suis jamais allée en Afrique mais je ne vis avec aucun clichés préconçus. Je cherche à me faire une idée fidèle à la réalité pour savoir si ça me conviendrait.
Je vous remercie d'avance 😁

Nous sommes un peuple simple . Nous femmes  portons des jupes sans problemes. Nous sommes acceuillants et simples. et Nous aidons les étrangers à s'intégrer.   Nous sommes justes des etres humains comme vous.

Nous sommes très laïques .pour plus de questions vous pouvez me contacter.  biz

le Cameroun est un pays super simple,les étrangers s'y sentent comme chez eux ,les femmes s'habillent comme elles veulent, mettre un jupe,une culotte, un short ou un pantalon ne dérange personne!!! les Camerounais sont accueillants et la fraternité y règne...aucune discrimination!!

Merci pour ces premiers retours. C'est bien l'impression que je me fais du pays, c'est encourageant ! Malheureusement on essaie de me décourager de déménager par tous les moyens et je préfère m'adresser ici aux concernés pour connaître la vérité 😉

J'habite depuis 4 ans au Cameroun (Yaoundé pour être précis) et je serais beaucoup moins positif que les précédents témoignages.

Beaucoup de camerounais sont sympas et ouverts, mais un pourcentage non négligeable a tendance à se comporter de façon discourtoise (les vendeurs qui ne répondent pas quand on leur dit bonjour, les visages durs, fermés, etc. : ça n'a l'air de rien, mais ça rend le quotidien nettement moins agréable), voire hostile aux étrangers ("eh, le blanc !"). D'autres pays d'Afrique francophone, le Sénégal, la Côte d'Ivoire, Madagascar, le Togo ou le Bénin, par exemple, me paraissent beaucoup plus accueillants.

Pour l'accent, c'est vrai qu'au début, on a parfois du mal, mais on s'y fait assez rapidement.

Par ailleurs, comme dans beaucoup de pays en voie de développement, l'européen est perçu par beaucoup comme riche et naïf : il peut ainsi facilement devenir la cible d'escrocs et de profiteurs en tout genre. Si n'avez pas l'habitude d'évoluer dans ce type de contexte, il faudra faire preuve de prudence au début et prendre conseil régulièrement auprès de personnes de confiance (collègues par exemple, si votre expatriation est professionnelle).

Bref, je vous conseille de venir passer quelques semaines ici avant d'envisager sérieusement un départ.

Comme le dit Patrice à la fin de son message, vous auriez intérêt à venir passer quelques semaines pour vous faire une idée par vous-même.

Comme partout il y a des gens très gentils et serviables, et comme partout aussi des arnaqueurs.
Les codes sont assez différents de la France, moi j'aime le Cameroun mais il m'a fallu apprendre ces fameux codes.
Les remarques du type "eh le blanc !" il ne faut pas mal les prendre, même les enfants le disent. Après forcément on est considéré comme "riches" ce qui n'est pas faux par rapport au niveau de vie local, on ne peut pas leur en vouloir.

RoyBatty :

Les remarques du type "eh le blanc !" il ne faut pas mal les prendre, même les enfants le disent.

Je suis d'accord, mais tout dépend de la façon dont c'est dit. De mon point de vue, c'est au mieux discourtois, au pire xénophobe (il y a aussi les "rentre chez toi, le blanc", heureusement beaucoup plus rares).

Ensuite, comme le dit RoyBatty (vive Blade Runner !), une fois qu'on a intériorisé les codes, tout est plus facile. Mais ça peut prendre du temps, souvent plusieurs mois voire plusieurs années !

Patrice Mmm :
RoyBatty :

Les remarques du type "eh le blanc !" il ne faut pas mal les prendre, même les enfants le disent.

Je suis d'accord, mais tout dépend de la façon dont c'est dit. De mon point de vue, c'est au mieux discourtois, au pire xénophobe (il y a aussi les "rentre chez toi, le blanc", heureusement beaucoup plus rares).

Ensuite, comme le dit RoyBatty (vive Blade Runner !), une fois qu'on a intériorisé les codes, tout est plus facile. Mais ça peut prendre du temps, souvent plusieurs mois voire plusieurs années !

Oui il y a des racistes comme partout malheureusement...

(Je vois que monsieur connait ses classiques  ;) )

Le Cameroun et la France ont eu une partie d'histoire commune, et l'état Français ne s'est pas toujours bien comporté...on sent qu'il peut encore y avoir du ressentiment, tout le monde n'a pas l'intelligence (d'un côté comme de l'autre) de passer à autre chose...

RoyBatty :
Patrice Mmm :
RoyBatty :

Les remarques du type "eh le blanc !" il ne faut pas mal les prendre, même les enfants le disent.

Je suis d'accord, mais tout dépend de la façon dont c'est dit. De mon point de vue, c'est au mieux discourtois, au pire xénophobe (il y a aussi les "rentre chez toi, le blanc", heureusement beaucoup plus rares).

Ensuite, comme le dit RoyBatty (vive Blade Runner !), une fois qu'on a intériorisé les codes, tout est plus facile. Mais ça peut prendre du temps, souvent plusieurs mois voire plusieurs années !

Oui il y a des racistes comme partout malheureusement...

(Je vois que monsieur connait ses classiques  ;) )

Le Cameroun et la France ont eu une partie d'histoire commune, et l'état Français ne s'est pas toujours bien comporté...on sent qu'il peut encore y avoir du ressentiment, tout le monde n'a pas l'intelligence (d'un côté comme de l'autre) de passer à autre chose...

Vous n'allez pas nous rabacher la colonisation toute une vie
Très peu de gens aujourd'hui ne vivent plus cette ère, seulement le rapport nord-sud à l'aulne de l'actualité contemporaine et c'est tout
Quant au racisme envers les blancs, les camerounais de la diaspora vivent la même chose, à part que ce n'est pas "hé le blanc" mais, la ou le benguiste. On est aussi perçu comme très riche et très naîf donc belle proie...

Quant aux gens qui ne disent pas bonjour, si on dit bonjour à tous, on est aimable, poli et gentil, les camerounais en font autant.

Moi, je ne rencontre pas de difficulté avec les gens dans la rue ou que je ne connais pas, bien au contraire. Tu reçois ce que tu donnes...

je trouve les rapports sains avec les gens, parce que j'ai des rapports sains...
C'est vrai qu'il vaut mieux y séjourner avant de s'installer mais, ce n'est pas l'enfer... Pas le paradis non plus. C'est comme partout

Je ne rabâche rien et j'aimerais que ça ne soit plus le cas, malheureusement ça existe encore, même chez les jeunes (j'en ai fait les frais)...je n'en fais pas une généralité loin de là.

Il est bien sûr possible de construire des rapports sains avec les gens. Mais je trouve qu'il ne faut pas minorer le choc culturel que représente une arrivée au Cameroun. A titre personnel, débarquant de Thaïlande (land of smile, comme le disent les publicités), où personne n'élève la voix, où les commerçants disent plutôt trois fois bonjour et merci qu'une (avec des exceptions bien entendu), où le sourire, la douceur, la pondération sont culturels, j'ai trouvé les premiers mois très difficiles. J'avais le sentiment de rencontrer de l'hostilité ou de la froideur partout. Il m'a fallu du temps pour m'habituer aux codes sociaux et me rendre compte que les personnes réellement désagréables constituaient une minorité. Comme dit dans mon premier message, de nombreux pays d'Afrique francophone me semblent plus faciles à vivre (d'ailleurs, les Sénégalais, Congolais et Centrafricains que j'ai rencontrés ici disent la même chose). Il ne s'agit bien sûr que de mon expérience et de mon avis personnels, forcément limités, et mon propos n'est pas de vexer qui que ce soit. Mais pour quelqu'un qui envisage de venir s'installer au Cameroun, je pense qu'un témoignage comme le mien n'est pas inutile (d'autant que la plupart des messages postés sur ce forum présentent le pays comme facile et hyper accueillant).

J'ai une expérience de quatre ans de séjours plus ou moins longs au Cameroun et je diviserai l'adaptation en trois phases, La première, c'est le choc cultuel et climatique, la deuxième c'est l'angélisme, la troisième c'est la construction d'une vie partagée avec des amis locaux.
Les Camerounais sont en général ouverts et manient l’autodérision, barrage contre l’agressivité et la frustration. Beaucoup n'ont pas grand chose pour vivre et cherchent toutes les opportunités pour se sortir de cette situation; il ne faut donc pas leur en vouloir mais établir avec eux une relation saine et claire dès le départ: le blanc n'est pas forcément riche ni arrogant et ne veut que s'intégrer dans le respect mutuel.
Je ne suis pas persuadé, loin de là, que cela se passe mieux ailleurs en Afrique, où le barrage religieux ou linguistique est beaucoup plus présent.

Nouvelle discussion