Chosir sa région (climat, volcans, ville, routes, etc.)

Bonjour à tous.

C'est décidé : les billets sont achetés, et nous arrivons pour la mi-novembre !

Nous nous interrogeons sur notre lieu d'habitation. L'idée n'est pas de s'enraciner à un endroit choisi théoriquement, mais de choisir une région qui nous paraît a priori favorable.

La proximité de la frontière n'est pas un critère essentiel, car nous serons forcément à moins de 100 km ; il n'est pas très difficile de faire cette distance chaque trimestre… enfin je pense.

Personnellement, j'aimerais trouver un « oasis de paix en pleine nature », mais je pense que la proximité d'une grande ville (comme Liberia) n'est pas à négliger : pour les moyens de transport, pour les achats, pour les services, mais surtout pour la formation et les loisirs de mes enfants. Il faudra donc trouver le juste milieu... Je pense aussi à l'envie de parler français, de se retrouver entre compatriotes, en partageant un petit verre de temps en temps… ;)

Ce qui conditionne notre choix est principalement le climat. La provincia de Guanacaste semble la plus intéressante,selon cette carte climatique animée. En 2e position viendrait la provincia d'Alajuela.

Il est à noter également que les écarts de température entre le jour et la nuit sont moins importants au centre du pays, en tout cas pour ce mois de novembre. Est-ce un avantage ou un inconvénient ? Je n'en sais rien. Quand il fait 30° le jour, on aime avoir des nuits à 21°…

A noter aussi que les précipitations dans la provincia de Guanacaste peuvent passer du simple au double. C'est impressionnant…

Bon, c'est vrai, il y a le problème des volcans ! Libéria se trouve à environ 25 km d'un volcan. Personnellement, je ne connais pas du tout ! Le Rincón de la Vieja a eu une activité en 2017... Quelles conséquences ?

Et le prix de l'immobilier ? J'imagine que les prix montent avec la proximité du littoral (et peut-être des parcs naturels) ?

Pour les transports, la proximité de la grand-route « Inter american Hwy » me semble intéressante, mais j'imagine que, pour éviter le bruit des énormes camions, il vaut mieux s'en éloigner de quelques kilomètres ;)  Cette grand-route permettre certainement un accès facile à Libéria et à la frontière.

On peut s'interroger aussi sur d'autres nuisances : par exemple les moustiques. Cela ne paraît rien mais…

Bonjour Eric,
nous avons choisi le Guanacaste pour ces raisons là , moins d'humidité , plus de chaleur, proximité des plages, activité touristique plus importante , facilité de ravitaillement en matériaux, quicaillerie et autres, cliniques et spécialités médicales à côté , et écoles internationales ou publiques pour les enfants ..Les volcans , pas grand chose à craindre et puis il y en a dans tout le pays dont certains en activité (Turrialba, Poas , etc ...) . Oui les prix grimpent fort , plus vous vous rapprochez des plages !
Il y a Jérôme Léoty sur ce forum qui pourra vous conseiller aussi
Bonne réussite dans vos projets

Bonjour.

Merci pour votre réponse bien intéressante.

Et quel est votre avis concernant les moustiques, les mouches ou les autres bestioles de ce genre ? Je vous pose cette question, car je "risque" de travailler au bureau… dehors !

Pour la pluviométrie, j'ai reporté les informations* se trouvant ici sur une carte. La région la plus sèche serait une bande comprise entre 30 km nord et 30 km au sud de Libéria. Plus au nord, au-delà des parcs nationales, je n'ai pas d'informations. Plus au sud, on reçoit rapidement 2 fois plus de pluie.

* En réalité, il semble n'y avoir que 3 ou 4 mesures que l'on a « distribuées » sur les différentes villes concernées.

Quoi qu'il en soit, il semble bon de prendre pour centre Libéria qui est tout de même la 5e ville du pays, avec 35 000 habitants. En comparaison de nos villes françaises, c'est tout de même une « petite ville ». C'est étonnant qu'il y ait tous les services dont vous parlez pour une si petite ville.

Nous sommes à 5 kms de Tamarindo , donc 70 kms  au sud de Libéria . Pour les moustiques, ils sévissent à l'orée du jour et tombée de la nuit , dans les endroits ombragés et humides , donc fuyez les bords d'estuaires, rios et autres et évitez d'être sous les arbres , forêt , etc  à ces heures là .. Après , il existe des répulsifs '(naturels ou pas) , mais surtout votre corps s'habituera et au fil du temps sera moins réactif ... les grosses piqures du début se transformeront en petites rougeurs .. .. les fourmis sont davantages une plaie !! elles sont miniatures et très virulentes , on les sent très vite avant de les voir , et niveau douleur c'est presque comme une guêpe concentrée dans un corps d'1/2 millimètre !!   ... les mouches on n'en a très peu ,voir pas ..scorpions qqes uns dans les tas de vieux bois , ils aiment l'humidité , les recoins sombres ...bref , vous aurez surtout le plaisir de voir des iguanes, colibris, oiseaux, singes hurleurs, ratons laveurs, écureuils, tatous,  etc ...
Pour la météo , fiable et en direct partout dans le monde je vous conseille le site windy !

Aïe ! Les singes hurleurs ! Nooon !

Windy est vraiment impressionnant !

Vos fourmis doivent être ultra concentrées en acide formique ! En France, déjà les fourmis rouges… ce n'est pas rien.

Je me permets d'ajouter un "petit" complément sur la météo, avec ce que j'ai glané sur Internet :

Le climat du Costa Rica est tropical sur les côtes et tempéré par l'altitude dans le centre. Plus on s'élève en altitude et plus les températures deviennent fraîches, de l'ordre de 1 ºC par 150 m d'élévation.

La côte du Pacifique est légèrement plus chaude que celle des Caraïbes, surtout en hiver, lorsque les alizés du nord-est descendent des montagnes, apportant une chaleur intense mais sèche (les températures moyennes diurnes oscillent autour de 30/32 degrés dans la période moins chaude, octobre-novembre, et peuvent atteindre 34/35 °C en mars et en avril, avant la saison des pluies).

Il y a une saison sèche bien définie de novembre à avril, du moins dans la partie centre-nord, tandis qu'en allant vers le sud, la saison sèche devient de plus en plus courte (il pleut assez souvent même en décembre et en avril), et dans la partie la plus méridional le climat devient même équatorial, comme sur la côte de la mer des Caraïbes.

La partie centre-nord (province de Guanacaste, canton de Puntarenas) est particulièrement chaude de février à avril, en outre elle est la zone la moins pluvieuse du pays, étant donné que les précipitations oscillent entre 1 300 et 1 600 millimètres par an, en fait elle est dominée par la savane.

Dans la province du Guanacaste et dans la péninsule de Nicoya, située au nord-ouest du pays, la saison sèche se caractérise par un climat extrêmement aride, et il peut s'écouler plusieurs semaines sans aucunes précipitations.

Malgré tout, la température du Costa Rica demeure relativement constante. Les écarts de température sont davantage liés à l'altitude. Sur les côtes, le mercure grimpe régulièrement à plus de 35 ºC.

Dans la province du Guanacaste, située au nord-ouest du pays, le temps s'avère parfois très sec et aride. Dans certains coins de cette province, il peut même ne pas tomber une seule goutte de pluie entre les mois de janvier et de mai !

Tout à fait exact ! Je confirme ... et les singes hurleurs j’adore !! Même pas ennuyée d’être réveillée à 5h du matin par leur cri si particulier , c’est une note d’exotisme 😄

Oui, je vous comprends… en tant que touriste et amateur des choses naturelles.
Je serais peut-être comme cela… un jour… ;)

Je crains le bruit à cause de mon sommeil (extrêmement léger), et de mon travail (toujours derrière un écran, sur des choses très compliquées). Donc … pour l'instant... cela n'ira pas si un singe vient me hurler dans les oreilles ! ;(

Bonjour Eric,

Merci Nelly pour la recommandation.

Nous nous sommes posés les mêmes questions pour notre installation. La mère des enfants était encore avec nous à cette époque.
Les garçons étaient  vraiment petits 9 mois, 2 ans et 3 ans.
Hôpitaux, écoles, médecins, transports, activités, courses....
Ci dessous un article de mon blog sur les bonnes questions à se poser en amont de son installation.
http://www.pcre-cr.com/se-poser-les-bon … elocation/

Nous sommes finalement installés à playa Hermosa.
Après avoir tenté Tamarindo et ses alentours. Pas convaincu avec des enfants et vagues trop fortes pour les petits. On y va le week-end.

Nous avons trouvé notre équilibre à Hermosa.
Une bonne école pour les enfants, Archangel hospital à Liberia pour les urgences, un métier qui me plaît avec l’agence. Au bord de l’eau,
Des bars pour jouer de la musique. Une petite communauté française tranquille Avec qui on Pastis/pétanque qd l’envie nous prend. On est au calme, mais proche de tout.

Pour les moustiques et bestioles diverses. C’est le Costa Rica. 0,5% de la biodiversité mondiale. Nous vivons sur une colline, à distance de Marche de la plage. « L’altitude » fait que nous avons toujours une petite brise. Donc moins de moustiques et autres. Le mieux reste qd même la moustiquaire.

N’hésites pas à me contacter Eric. On se cale un dej au bord de l’eau, une visite de l’école des enfants et on échange tranquillement.

Cordialement,

Jérôme

Bonjour à tous.

Jérôme, merci pour ton intervention... et ton invitation !

Pour la scolarité de mes enfants, je n'ai pas trop de problèmes, puisqu'ils sont instruits depuis toujours à domicile. J'ai déjà 3 grands enfants qui sont universitaires…

La difficulté, c'est peut-être de savoir ce que l'on veut, surtout lorsqu'il s'agit d'un nouveau départ dans la vie…

Je pense qu'il est bon de faire des projets, mais il est bon aussi de les expérimenter un peu, avant de choisir :
- la paix dans un coin isolé,
- ou la plage et les amis ?

J'ai envie de dire "les deux" ;)

Nouvelle discussion