recherche retour d'expériences sur les "roulottes" en Floride

Bonjour ,
nous avions pensé mon mari et moi acheter une de ces fameuses "roulottes" , sortes de mobilhomes qui sont sur des emplacements dans des terrains aménagés . Nous aurions pu ainsi passer qqes mois pour avoir un pied à terre sans trop d'entretien , et le louer le reste du temps pour avoir un petit revenu couvrant à minima les charges . Quels villes privilégier , qui sont plus favorables à la location saisonnière ? sur quels sites fiables pourrait on trouver notre bonheur ?  quels sont les points négatifs ou les pièges à éviter ?  qui se trouve dans ce cas là et pourrait me donner des conseils ?   merci d'avance

Bonjour,

Il faut savoir qu'en Floride, la location saisonnière est souvent limitée à la haute saison, principalement les mois de janvier, février et mars. Elle est également possible, mais pas assurée, en moyenne saison (novembre, décembre, avril).

Vous devrez donc faire un choix : soit occuper votre  mobilhome en basse saison, lors des mois très chauds et pluvieux et le louer en haute et moyenne saison,  soit ne pas le louer.

Les mobilehomes sont aussi très exposés aux aléas du climat floridien, en particulier les ouragans : après le passage d'Irma, j'ai vu des centaines d'habitations légères complètement détruites et les terrains de camping inutilisables, car inondés et ravagés par l'ouragan, avec nombre d'arbres abattus bloquant les accès. Renseignez-vous sur le coût d'une assurance.

Si vous faites de la location, vous aurez également des déclarations fiscales à faire, pour l'impôt fédéral, et les taxes locales, Enfin si vous n'êtes pas sur place, il faudra payer un "property manager".

Il est donc important d'établir un budget prévisionnel en tenant compte de tous ces frais auxquels s'ajoute bien sûr la location de l'emplacement.

Comme le dit Phil&Laure, il y a pleins d'aléas à prendre en compte concernant la location immobilière et si vous n'êtes pas citoyen Américain ou resident permanent, le plus important étant l'autorisation  à travailler car toucher un ou des loyers, c'est un travail, chose que vous ne serez pas autorisé à faire si vous n'êtes que "touristes".

Non, pas besoin de visa pour investir dans l'immobilier. Les revenus locatifs sont considérés comme un passive income résultant d'un investissement pas d'un travail.

Achat immobilier avec un visa touriste

Il est juste nécessaire d'obtenir un Tax Identification Number pour la déclaration fiscale puisque nous n'avons pas de numéro de sécurité sociale.

Oui d'accord avec ça, cependant c'est pas ce qui va permettre de s'installer aux USA plus longtemps que ce qu'un visa touriste ou un ESTA permet.

merci à vous 2 pour ces avis . Nous n'avons pas l'objectif de nous installer aux US , juste d'obtenir un visa B2 pour faire du tourisme max 6 mois /an . Avez vous une idée du montant de l'impôt fédéral svp ?

L’impôt Fédéral est un impôt progressif (plus on gagne et plus le taux est élevé).
Mais concernant les impôts fonciers (property taxes), c’est variable d’un état à l'autre, par exemple en Californie c’ est 1% de la valeur du bien payable en 2 fois.

En dessous d'un certain seuil, vous ne serez pas redevable de l'impôt fédéral sur les revenus

The minimum income to file taxes changes each year, so it’s a good idea to keep an eye on the new requirements each time tax season rolls around since there are penalties for filing taxes late. Below are the requirements for the 2017 tax year:

Filing Status    Your Age at End of 2017    Minimum Income to File Taxes
Single    Under 65    $10,400
Single    65 or older    $11,950
Married filing jointly    Both spouses under 65    $20,800
Married filing jointly    One spouse 65 or older    $22,050
Married filing jointly    Both spouses 65 or older    $23,300

Par contre vous resterez redevable de la property tax encaissée par la ville et le comté et aussi la taxe touristique encaissée par l'état de Floride.

Nouvelle discussion