Partage de sensations colorées

Superbe ce caoutchouc! il me fait penser aux Banyans d'asie!

Effectivement le genre Ficus possède plus de 750 variété d'arbres différents peut-on lire sur internet dont le Ficus elastica et le Ficus benghalensis dont l'appellation est Banian ou Banyan mais la seule espèce qui est cultivée vraiment pour ses "fruits" comestibles est l'espèce Ficus carica mais il y a d'autres espèces de figues qui sont consommées localement selon les régions du monde où elles poussent.
Pour ma part j'ai planté ce Ficus uniquement pour me souvenir de celui de ma mère dans son salon car elle adorait les plantes et elle était très fière de son jardin où tout poussait à merveille avec un coin de rhubarbe dont elle faisait une tarte délicieuse et sucrée, son carré de fraises dont je me gavais avec des "fruits" gorgés de soleil ainsi que des petits pois qu'on pouvais manger sans les faire cuire et qui étaient tendres et légèrement sucrés. Je pense que Lys ne me contredira pas en disant qu'on peut tomber amoureux de certaines plantes.

madagaston :

Effectivement le genre Ficus possède plus de 750 variété d'arbres différents peut-on lire sur internet dont le Ficus elastica et le Ficus benghalensis dont l'appellation est Banian ou Banyan mais la seule espèce qui est cultivée vraiment pour ses "fruits" comestibles est l'espèce Ficus carica mais il y a d'autres espèces de figues qui sont consommées localement selon les régions du monde où elles poussent.
Pour ma part j'ai planté ce Ficus uniquement pour me souvenir de celui de ma mère dans son salon car elle adorait les plantes et elle était très fière de son jardin où tout poussait à merveille avec un coin de rhubarbe dont elle faisait une tarte délicieuse et sucrée, son carré de fraises dont je me gavais avec des "fruits" gorgés de soleil ainsi que des petits pois qu'on pouvais manger sans les faire cuire et qui étaient tendres et légèrement sucrés. Je pense que Lys ne me contredira pas en disant qu'on peut tomber amoureux de certaines plantes.

Je ne savais pas que le Banyan était un Ficcus; merci pour la précision; celui planté en l'honneur et souvenir de votre mère a bien profité; il est sans doute mieux en pleine terrre et en liberté  que dans un salon!votre mère vous a donc transmis le goût et l'amour des plantes! que disait elle quand vous consacriez votre temps libre à l'étude et la recherche des champignons?

Bofff, cela ne l'a jamais intéressé car elle trouvait que je perdais mon temps avec les champignons mais elle a été très fière tout de même quand mon instituteur lui a dit un jour que l'élève avait dépassé le maître en ce qui concernait la connaissance de la faune et de la flore.
A chacun ses passions du moment qu'elles nous aident à mieux comprendre le monde dans lequel nous vivons car nous croyons stupidement que nous sommes les seuls êtres vivants sur la planète alors que la petite fleurette insignifiante sur laquelle nous marchons le nez en l'air fait partie elle aussi du vivant.

à propos du vivant infiniment petit  aux ressources incroyables!  ce n'est pas pour devenir immortel ( surtout pas) mais ça ouvre des perspectives vertigineuses!! c'est long, mais ça ne va pas rebuter la curiosité immense  de Madagaston!


Stupéfiant : ces découvertes ouvrent-elles la voie à … l’immortalité ?
Cher(e) ami(e) de la Santé,

« L’homme qui vivra 1 000 ans est déjà né ».

Voilà ce que j’ai entendu, mot pour mot, à un congrès international sur le vieillissement.

Sur le coup, cela m’a bien fait rigoler. Quelle absurdité, n’est-ce pas !

Peut-être, mais… celui qui l’a prononcée n’est pas n’importe qui.

Il s’appelle Laurent Alexandre, et il possède un des CV les plus invraisemblables que j’ai jamais vu :
Médecin urologue

Chirurgien

Diplômé de Sciences Po Paris

Diplômé d’HEC

Diplômé de l’ENA

Et fondateur du site Doctissimo !
Quelle mouche a piqué un esprit aussi brillant pour dire une énormité pareille ?

La réponse, j’ai fini par la trouver : on a découvert des mécanismes de longévité hallucinants chez nos amies les bêtes.

Et il faut bien le reconnaître, cela fait rêver :


Turritopsis nutricula : la méduse immortelle

Cela ne fait que 20 ans que cette méduse  très particulière (Turritopsis nutricula) a été découverte.

Contrairement à certaines de ses congénères qui atteignent 6 mètres de long, cette méduse-là ne mesure que… 5 millimètres.

Mais du haut de son demi-centimètre, elle réussit un exploit qui paraissait biologiquement impossible : l’immortalité.

C’est le professeur Stefano Piraino, qui raconte comment tout a commencé :

« La découverte a été réalisée un peu par hasard. Un étudiant avait laissé une méduse sur son plan de travail pendant un week-end. En retournant au laboratoire le lundi, au lieu de trouver une méduse, il a trouvé le polype. » [1]

Un polype, c’est le premier stade de la vie chez certaines méduses – cela ressemble à un corail ou une anémone de mer.

La méduse Turritopsis nutricula avait donc rajeuni et était retourné à son état premier.

Et ce n’était pas un « accident » : c’est sa façon de vivre à elle... et elle répète ce petit numéro indéfiniment !

Au départ, elle vieillit normalement. Puis, à un stade comparable à celui de la ménopause, quelque chose se produit… et elle se met à rajeunir jusqu’à l’équivalent de la puberté !

Puis elle vieillit à nouveau… elle rajeunit encore… dans un cycle sans fin !

Cette méduse est tout simplement immortelle.

Bien sûr, elle n’est pas indestructible pour autant : elle peut être tuée par des prédateurs ou mourir de faim. Mais si les conditions le permettent, elle peut se régénérer sur un temps infini.

Inutile de vous dire que ce petit animal suscite la passion de très nombreux laboratoires de biologie à travers le monde !

Mais ce n’est pas le seul : cet autre animal fascine aussi les scientifiques :


L’hydre qui ne vieillit jamais

Contrairement à l’hydre monstrueux de la légende, celui dont je vous parle ici n’a qu’une seule tête… et ne mesure qu’un centimètre !

Mais comme dans le mythe, notre hydre est capable de faire repousser sa tête si on la coupe !

Comment ? Grâce à son stock de cellules souches, qu’elle a la capacité de réactiver quand elle veut.

C’est un phénomène extraordinaire, impossible chez l’être humain.

A la conception, nous sommes tous composés de deux cellules souches embryonnaires, puis 4, puis 6, jusqu’à 16 au maximum.

Ce sont ces cellules très particulières qui « créent » nos organes : notre cœur, nos os, nos poumons, notre cerveau, etc.

En grandissant, nous conservons certaines cellules souches, mais ce ne sont plus les mêmes : elles peuvent « réparer » une jambe écorchée, mais pas la faire repousser.

L’hydre, lui, est capable à tout moment de faire appel à ses cellules souches pour se régénérer ou reconstruire un organe.

Et ce n’est pas le moindre de ses exploits. Le résultat de son extraordinaire capacité à se régénérer, c’est qu’il ne vieillit pas !

Contrairement à notre méduse, il ne fait pas de « va-et-vient » entre vieillesse et jeunesse. Non, il se contente de rester jeune indéfiniment, grâce au renouvellement perpétuel de toutes ses cellules.

Enfin, c’est vrai pour certains types d’hydres, pas tous… et c’est une chance énorme pour les scientifiques, car ils pourront comparer les hydres qui restent jeunes éternellement à ceux qui vieillissent et meurent… et peut-être découvrir le secret de l’immortalité ?


Ces oursons d’eau indestructibles sont-ils des « extra-terrestres » ?

© Eye of Science/Science Source

Les tardigrades (surnommés « oursons d’eau ») sont un autre prodige de la nature.

Ils sont vraiment petits (un millimètre), mais ils ont bien une tête, un système nerveux, un corps et huit pattes… et on en trouve un peu partout sur notre planète.

Une chose est sûre : ce seront les derniers animaux à survivre si la bêtise humaine finit par rendre notre planète inhabitable.

Pourquoi ? Mais parce qu’ils sont tout simplement… indestructibles !

Ils peuvent survivre quelques jours à – 272 °… et plusieurs minutes à 151° !

Grâce à des chercheurs japonais, on a même appris récemment qu’ils peuvent « ressusciter » après 30 ans emprisonnés dans de la glace !

On le sait grâce à une expédition dans l’Antarctique menée en 1983. Les chercheurs ont recueilli des échantillons de mousse qu’ils ont placé au congélateur, à -20 °.

Dans cette mousse, il y avait deux tardigrades. Et lorsque les Japonais ont décidé de les « décongeler » en 2014, ils ont eu la belle surprise de les voir… se réveiller !

Ils les ont appelés « sleeping beauty », ou « belle au bois dormant », même si ce ne sont pas des canons de beauté. Et l’une des deux tardigrades a même pondu 19 œufs, dont 14 sont allés jusqu’à l’éclosion !

Encore plus fort : le tardigrade est aussi le seul animal connu à pouvoir survivre dans le vide spatial.

Une petite capsule russe contenant des tardigrades a été envoyée dans l’espace en 2007… et les braves tardigrades sont revenus vivants !

Un exploit qui a immédiatement nourri les théories les plus folles : et si les tardigrades étaient des « extra-terrestres », arrivés sur terre par des comètes ?

Ce qui est sûr, c’est qu’ils ont réellement des super-pouvoirs.

Quand les mêmes chercheurs russes les ont bombardés d’ultraviolets, tous les tardigrades qui ont subi des UVA ont survécu ! Et même ceux soumis à des UVB ont été 20 % à s’en sortir vivant !

Et ce qui est très excitant d’un point de vue scientifique, c’est que des chercheurs japonais viennent de comprendre comment nos tardigrades résistent à ces radiations.

Grâce au séquençage de l’ADN des tardigrades, ils ont découvert une protéine très particulière, qui protège l’ADN des dommages des radiations.

Et cette protéine pourrait être très prometteuse pour les êtres humains : quand ils l’ont ajoutée à des cellules humaines, ils ont constaté que cela suffisait à réduire de 40 % les dommages causés par les radiations !

Là encore, ce sont de belles perspectives pour la recherche scientifique.


Le rat-taupe nu, nouveau Mathusalem

Le rat-taupe nu n’a peut-être pas de « super-pouvoir » aussi spectaculaire mais ses performances nous intéressent beaucoup plus directement.

Car c’est un mammifère, donc un animal très proche de nous biologiquement.

Ce qui en fait une espèce étonnante, c’est qu’il peut vivre jusqu’à 30 ans.

Cela ne vous paraît peut-être pas beaucoup, mais c’est à peu près 8 fois plus que ses congénères les rats, qui ne vivent que 3 à 5 ans.

C’est comme si une branche de l’espèce humaine pouvait vivre 600 ans !

Et le plus fort, c’est que le rat-taupe nu ne subit pas de déclin, et encore moins de décrépitude : il reste en pleine forme jusqu’à la fin de sa vie !

Il conserve de bons muscles et des os bien minéralisés. On ne trouve aucune trace d’Alzheimer ou de dégénérescence dans son cerveau, ni de plaque d’athérosclérose dans ses artères.

Ce n’est qu’à l’extrême fin de sa vie qu’il se dégrade brutalement et meurt.

Encore plus fascinant : il ne développe jamais de cancer (par comparaison, 70 % des rats et souris en captivité meurent du cancer !) [2]

Et ce n’est pourtant pas faute d’avoir essayé d’en déclencher… « Quand on lui implante des tumeurs cancéreuses, même agressives, il les rejette. Quand on l’expose à des cancérigènes chimiques, rien ne se passe », explique le Dr Saldmann.

Là encore, il y a du beau travail de recherche devant nous !


Encore quelques animaux qui nous étonnent

Je pourrais aussi vous parler de l’axolotl, une salamandre du Mexique qui reste jeune toute sa vie. Un peu comme l’hydre, l’axolotl a une exceptionnelle capacité de régénération : il peut recréer un œil manquant, ou même des parties de son cerveau si elles ont été détruites.

Il y a également le mystère du sébaste à œil épineux. C’est une sorte de très gros rouget, qui peut mesurer jusqu’à un mètre de long…. Et qui a une espérance de vie de 205 ans ! Et lui aussi ne vieillit pas, ou quasiment pas. A 70 ans, la femelle garde même une excellente fécondité.

Enfin, il faut citer le requin du Groenland, car c’est le doyen des vertébrés ! Il vit dans des eaux froides et profondes, jusqu’à 2 000 mètres de profondeur. Il ne se reproduit qu’à partir de l’âge de 150 ans… et peut vivre jusqu’à 400 ans !
Retour sur Terre

Toutes ces merveilles font réfléchir : et si la capacité à vivre des centaines d’années sans maladie était à portée de main ?

Et si l’immortalité n’était pas qu’un fantasme de science-fiction, mais un simple mécanisme cellulaire qui existe déjà dans la nature ?

Comme beaucoup de monde, je pensais que c’était totalement impossible… mais j’ai changé d’avis en faisant connaissance avec ces animaux extraordinaires.

En revanche, je reste convaincu d’une chose : c’est que ce n’est pas pour demain.

Il faudra des décennies, peut-être même des siècles avant qu’on ne puisse faire de réelles percées scientifiques, applicables à l’être humain.

Non, l’homme qui vivra 1 000 ans n’est pas déjà né.

Faut-il rappeler que, malgré toute sa technologie, notre médecine « moderne » reste
Totalement démunie contre Alzheimer ;

En échec depuis 40 ans contre le cancer ;

Incapable de guérir l’arthrose ou le diabète ;

Privée de moyens d’action contre le rétrécissement des artères ;

Impuissante face à des maladies comme l’autisme ;

Etc. etc.
Qu’a-t-elle à proposer aujourd’hui aux vieillards qui perdent la tête, qui deviennent sourds, qui ont mal partout, qui deviennent incontinents ou qui n’ont plus la force de se lever ?

L’espérance de vie des Français a même diminué en France en 2015, pour la première fois depuis des décennies !

Alors il vaut mieux redescendre sur terre… et ne pas trop compter sur les cellules souches ou les nanotechnologies pour vivre longtemps et en bonne santé.

Pour notre génération, il n’y aura pas de miracle : c’est en prenant le plus grand soin de notre corps et de notre esprit que nous aurons la chance de faire comme le rat-taupe nu : vivre jusqu’au bout en pleine forme.

Ce n’est pas l’immortalité, mais c’est déjà immense !

Bonne santé,

Xavier Bazin

En effet j'avais déjà lu des textes concernant des animaux qui se régénéraient à l'infini. Mais si nous réfléchissons un peu, Pour en revenir par exemple à l'homme ou à d'autres espèces du vivant qui se transmettent les gènes et font des duplicatas à l'infini. Un homme s'il perd son enveloppe et ses organes se régénère en faisant des enfants et par ce système ses gènes qui gèrent une personne vivent éternellement. Car un homme n'est pas seulement composé de chair et d'eau, il contient des milliards de bactéries et autres  qui le maintiennent en vie et si un homme n'avait plus de ces micro-organismes qui se trouvent partout sur lui ou en lui il ne pourrait pas vivre et ces micro-organismes, s'ils meurent en même temps que les atomes d'un homme il y a des milliards d'autres micro-organismes qui transforment l'enveloppe charnelle de l'homme en plante ou autres forme de vie et c'est un éternel recommencement.
Nous avons dans l'esprit que nous sommes le nombril du monde alors que nous ne sommes que ce que la nature nous permet d'être et si l'homme veut jouer à l'apprenti sorcier, il ne pourra malheureusement jamais faire mieux que copier la nature et c'est ce que Loicpty et d'autres appellent du plagiat !
;)

En hommage à notre fleur de Lys qui aime tout particulièrement la Corse et autres belles îles, j'ai commandé sur le Net des graines de Basilic corse (Ocimum Basilicum)... et magie de la nature il a donné de nombreux plants que je me suis empressé de replanter près de la maison. Donc en plus de mon basilic commun, je possède également un carré de basilic pourpre et maintenant du basilic corse qui tel un petit Nabulio comme l'appelait sa mère envahira peut-être la Grande île et permettra de parfumer le riz qui pue et colle au fond de la marmite en alu de certains gasy.
Et comme le petit "Napoillioné" comme il prononçait son prénom, qui non seulement à réuni l'Europe avant l'heure et qui avec ses sbires a fait déchiffrer les textes des scribes et a donné une leçon de conduite à l'Europe avec son code resté célèbre dans le monde, mon basilic corse plagié envahira peut-être lui aussi les Mascareignes et finira sa dispersion sur l'île de Sainte Hélène qui sait?


Voici quelques photos prise à la fraîche ce matin.

Basilic corse

https://www.hebergeur-image.com/upload/41.74.220.244-5da2d66a28a25.jpg

Basilic à feuilles pourpres

https://www.hebergeur-image.com/upload/41.74.220.244-5da2d6db1760d.jpg

Mes plates bandes
https://www.hebergeur-image.com/upload/41.74.220.244-5da2d7328c958.jpg

Quand c'est maitrisé, c'est très jolie... Mais la nature reprend toujours ses droits, et je crains que ce genre d'invasion ne tue le peu qui reste de plantes endémiques...

J’espère que votre récolte sera à la hauteur de vos attentes !!!

Et en continuant sur ma lancée, je viens de commander un tas de sachets de graines d'Adenium de toutes les couleurs. Il faut bien se faire plaisir de temps en temps et participer activement à colorer la nature car il y a tant de destructeur et de pollueurs sur terre que cela en donne le vertige parfois.
https://www.comptoir-des-graines.fr/fr/ … c-148.html
En fait il n'y a rien à craindre du côté de l'endémisme car bien au contraire j'arrache tous les jours des Pervenches de Madagascar qui envahissent tous mes terrains au détriment de la bio-diversité...

https://fr.wildmadagascar.org/kids/24-e … ecies.html

https://matv.mg/plantes-exotiques-envah … rnational/

https://www.cbd.int/doc/world/mg/mg-nr-05-fr.pdf

https://www.cbd.int/doc/nr/nr-06/mg-nr-06-fr.pdf

Mais vous êtes plus fort que toutes ces personnes qui n'y connaissent rien !!!

Cela me fait doucement sourire quand je lis que depuis des lustres on déboise, on brûle on coupe sans savoir car même sur mon terrain je possède au moins une demi douzaine de rejets de Dalbergia maritima (bois de rose) qui ont été coupés régulièrement pour faire du charbon de bois.  :joking:

Et ils pensent qu'avec tous ces organismes qui ne se réunissent ou ne s'organisent au Carlton ou ailleurs dans des endroits prestigieux que pour toucher des subventions ils vont arrêter le vent d'importer des spores, des graines ou des noyaux emportés par les eaux qui viennent s'échouer sur les plages de Madagascar? :dumbom:

En France il y a un champignon qui était totalement absent du territoire avant 1968 (Anthurus Archeri) et qui prolifère maintenant un peu partout en Europe et même en Amérique à partir de 1980 et elle est considérée comme une espèce envahissante car elle est venu d'Australie dans les laines de moutons importées ou dans les bottes des soldats on n'en sait rien.

Donc arrêtez de fantasmer avec les invasions de pantes qui détruisent la biodiversité car plus il y a d'espèces et plus il y aura de croisements et de nouvelles espèces. Mais bien entendu il faut bien se gaver avec des prétextes fallacieux pour pouvoir demander des subventions.

J'ai été pour ma part secrétaire pendant des dizaines d'années dans un groupement d'étude et de conservation de la faune et de la flore entre autre et je sais de quoi je parle car ce ne sont certainement pas ceux qui siègent dans des organismes ministériels qui savent de quoi ils parlent car j'étais plusieurs fois au CNRE de Tana (Centre National pour l’Environnement) et pour avoir rencontré des "spécialistes" je peux vous dire qu'ils en savent moins que des débutants qui s'intéressent à la Nature en France.

Ce sont les étrangers qui font les inventaires de la Faune et de la Flore à Madagascar et la seule à ma connaissance qui a des capacité réelles dans le domaine de la Flore est Lucile Allorge (docteur ès sciences, botaniste au CNRS) qui a fait un atlas assez bien fait entre autre des plantes de Madagascar.

Mais elle le disait aussi qu'il n'y a plus grand chose à sauver car il ne reste que des lambeaux de forêts primaires et je pense personnellement que bientôt il faudra faire venir des plantes d'ailleurs pour essayer de restaurer de la flore à Madagascar car cette dernière est vraiment mal en point et ce n'est pas à cause des espèces invasives à moins qu'on compte dans ces espèces à deux pattes qui ont envahi Madagascar et qui ont détruit petit à petit la faune et la flore jusqu'à nos jours.

https://www.franceculture.fr/emissions/ … -primaires

https://www.amazon.fr/Plantes-Madagasca … 2841383229

Bon cette fois on va parler d'espèces que je n'ai pas importé d'ailleurs mais que j'ai reçu d'autres personnes de Madagascar et j'ai simplement multiplié ces espèces par bouturage ce qui est assez facile car c'est une plante grasse: il s'agit des pourpiers.
Voici plusieurs espèces que j'ai photographié chez moi ce matin.

https://www.hebergeur-image.com/upload/41.74.220.127-5da311866e841.jpg
https://www.hebergeur-image.com/upload/41.74.220.127-5da311c6328e7.jpg
https://www.hebergeur-image.com/upload/41.74.220.127-5da312362e3c2.jpg
https://www.hebergeur-image.com/upload/41.74.220.127-5da3126aafe38.jpg
https://www.hebergeur-image.com/upload/41.74.220.127-5da312a6c59bd.jpg

madagaston :

Et en continuant sur ma lancée, je viens de commander un tas de sachets de graines d'Adenium de toutes les couleurs. Il faut bien se faire plaisir de temps en temps et participer activement à colorer la nature car il y a tant de destructeur et de pollueurs sur terre que cela en donne le vertige parfois.
https://www.comptoir-des-graines.fr/fr/ … c-148.html
En fait il n'y a rien à craindre du côté de l'endémisme car bien au contraire j'arrache tous les jours des Pervenches de Madagascar qui envahissent tous mes terrains au détriment de la bio-diversité...

:cheers: alors la pervenche de madagascar la blanche (Catharanthus roseus) on découvert il y a quelques annés quel soigner des leucémies et d'autre forme de cancer,poumon,seins,vessie  :)

C'est sur, il n'y a pas assez de variété de plantes à Madagascar...

Mais se comparer à Mère Nature, faut être gonflé...

fosa 87 :
madagaston :

Et en continuant sur ma lancée, je viens de commander un tas de sachets de graines d'Adenium de toutes les couleurs. Il faut bien se faire plaisir de temps en temps et participer activement à colorer la nature car il y a tant de destructeur et de pollueurs sur terre que cela en donne le vertige parfois.
https://www.comptoir-des-graines.fr/fr/ … c-148.html
En fait il n'y a rien à craindre du côté de l'endémisme car bien au contraire j'arrache tous les jours des Pervenches de Madagascar qui envahissent tous mes terrains au détriment de la bio-diversité...

:cheers: alors la pervenche de madagascar la blanche (Catharanthus roseus) on découvert il y a quelques annés quel soigner des leucémies et d'autre forme de cancer,poumon,seins,vessie  :)

il faut vite le dire aux chercheurs français ( ou pas) qui cherchent depuis des decennies des reméde au cancer; sans l'avoir trouvé, et qui demandent constamment des dons pour les financer;; Mada deviendrait riche si cette plante miracle était plantée et replantée à grande échelle sur les sols dénudés de la foret détruite!!

madagaston :

Bon cette fois on va parler d'espèces que je n'ai pas importé d'ailleurs mais que j'ai reçu d'autres personnes de Madagascar et j'ai simplement multiplié ces espèces par bouturage ce qui est assez facile car c'est une plante grasse: il s'agit des pourpiers.
Voici plusieurs espèces que j'ai photographié chez moi ce matin.

[img align=c]https://www.hebergeur-image.com/upload/41.74.220.127-5da311866e841.jpg[/url]
[img align=c]https://www.hebergeur-image.com/upload/41.74.220.127-5da311c6328e7.jpg[/url]
[img align=c]https://www.hebergeur-image.com/upload/41.74.220.127-5da312362e3c2.jpg[/url]
[img align=c]https://www.hebergeur-image.com/upload/41.74.220.127-5da3126aafe38.jpg[/url]
[img align=c]https://www.hebergeur-image.com/upload/41.74.220.127-5da312a6c59bd.jpg[/url]

Superbe fleurs, aux coloris étonnants; encore une réalisation ( mais il n'a certainement aucun mérite)du jardiner -philosophe- clown -écrivain plagiaire, et photographe à ses moments perdus!!

Jumbofreddy dixit:"Superbe fleurs, aux coloris étonnants; encore une réalisation ( mais il n'a certainement aucun mérite)du jardiner -philosophe- clown -écrivain plagiaire, et photographe à ses moments perdus!!".
Depuis peu je suis également pourvu d'un esprit Narcissique, un voleur d'intelligence et de bien d'autres qualités que je ne me connaissais pas....
Pitié, n'en jetez plus je croule sous les compliments...
:lol:

madagaston :

Cela me fait doucement sourire quand je lis que depuis des lustres on déboise, on brûle on coupe sans savoir car même sur mon terrain je possède au moins une demi douzaine de rejets de Dalbergia maritima (bois de rose) qui ont été coupés régulièrement pour faire du charbon de bois.  :joking:

Et ils pensent qu'avec tous ces organismes qui ne se réunissent ou ne s'organisent au Carlton ou ailleurs dans des endroits prestigieux que pour toucher des subventions ils vont arrêter le vent d'importer des spores, des graines ou des noyaux emportés par les eaux qui viennent s'échouer sur les plages de Madagascar? :dumbom:

En France il y a un champignon qui était totalement absent du territoire avant 1968 (Anthurus Archeri) et qui prolifère maintenant un peu partout en Europe et même en Amérique à partir de 1980 et elle est considérée comme une espèce envahissante car elle est venu d'Australie dans les laines de moutons importées ou dans les bottes des soldats on n'en sait rien.

Donc arrêtez de fantasmer avec les invasions de pantes qui détruisent la biodiversité car plus il y a d'espèces et plus il y aura de croisements et de nouvelles espèces. Mais bien entendu il faut bien se gaver avec des prétextes fallacieux pour pouvoir demander des subventions.

J'ai été pour ma part secrétaire pendant des dizaines d'années dans un groupement d'étude et de conservation de la faune et de la flore entre autre et je sais de quoi je parle car ce ne sont certainement pas ceux qui siègent dans des organismes ministériels qui savent de quoi ils parlent car j'étais plusieurs fois au CNRE de Tana (Centre National pour l’Environnement) et pour avoir rencontré des "spécialistes" je peux vous dire qu'ils en savent moins que des débutants qui s'intéressent à la Nature en France.

Ce sont les étrangers qui font les inventaires de la Faune et de la Flore à Madagascar et la seule à ma connaissance qui a des capacité réelles dans le domaine de la Flore est Lucile Allorge (docteur ès sciences, botaniste au CNRS) qui a fait un atlas assez bien fait entre autre des plantes de Madagascar.

Mais elle le disait aussi qu'il n'y a plus grand chose à sauver car il ne reste que des lambeaux de forêts primaires et je pense personnellement que bientôt il faudra faire venir des plantes d'ailleurs pour essayer de restaurer de la flore à Madagascar car cette dernière est vraiment mal en point et ce n'est pas à cause des espèces invasives à moins qu'on compte dans ces espèces à deux pattes qui ont envahi Madagascar et qui ont détruit petit à petit la faune et la flore jusqu'à nos jours.

https://www.franceculture.fr/emissions/ … -primaires

https://www.amazon.fr/Plantes-Madagasca … 2841383229

*


Chers amis fervents de botanique, qu'il me plait de vous lire à ce sujet. Je n'ai guère de vraies compétence en la matière même si depuis 60 ans j'y attache une grande importance et essaye de comprendre mais surtout d'admirer et de préserver pour notre plus grande satisfaction et notre amour des beautés de la  création. J'ai longtemps milité fortement à tout ce qui est protection de la nature et donc de l'homme aussi et j'en ai acquis une démarche souvent divergente des écolos plus politiques que scientifiques et qui bien souvent  ne font que réciter des bases scolaires sorties du contexte humain, géographique et botanique ou zoologique. Je crois qu'en la matière il faut raison garder avant tout. Notre rôle d'humain est quand même avant tout de rendre notre monde toujours plus harmonieux pour nous mais aussi pour toutes les espèces botaniques et zoologiques et non de stagner dans un ordre établi originellement plus par méconnaissance de ces races ou espèces de toutes autres origines étrangères à leur milieu initial. Da

madagaston :

Jumbofreddy dixit:"Superbe fleurs, aux coloris étonnants; encore une réalisation ( mais il n'a certainement aucun mérite)du jardiner -philosophe- clown -écrivain plagiaire, et photographe à ses moments perdus!!".
Depuis peu je suis également pourvu d'un esprit Narcissique, un voleur d'intelligence et de bien d'autres qualités que je ne me connaissais pas....
Pitié, n'en jetez plus je croule sous les compliments...
:lol:

Voleur d'intelligence! encore plus fort que Fantomas ce Madagaston; du coup de je vais réfléchir à déposer  un brevet d'intelligence, pour empêcher le piratage, le plagiat et le vol, et réclamer des royalties ou des dommages et interes dés que quelqu'un utilisera mon intelligence contre me gré!

:cheers: pour connaitre un peu mieux notre pervenche de madagascar et autre fleur  :)
http://sante.lefigaro.fr/actualite/2010 … -font-bien

Vous pouvez la garder votre pervenche de Madagascar car j'en arrache des poignées tous les jours et je la soupçonne de rendre fous mes lapins qui en consomment et qui souvent se mettent à tourner dans leur clapiers à s'en cogner la tête contre les parois jusqu'à épuisement et dernièrement j'en ai trouvé un qui saignait du nez et qui tremblait comme si son cœur s'était emballé car cette plante qui possède une toxicité élevée est très dangereuse si elle est consommée par voie orale et elle peut avoir également des propriétés hallucinogènes.
C'est une plante invasive qui pousse sur tous les terrains... même les plus pauvres ou les plus acides.

La définition première d'une plante invasive, c'est qu'elle vient d'ailleurs... C'est un coup des martiens ? Mais que fait Fox Mulder...

http://www.alterias.be/fr/plantes-invasivesn/definition

Justement votre lien parle de la plante invasive la Balsamine de l'Himalaya et dans l'Est de la France où j'habitais je l'ai transplanté chez moi car souvent les gens pensaient que c'était une orchidée tant ses fleurs roses étaient belles et si elle se plaisait au bord des ruisseaux ou des fossés humides , on ne pouvait pas la qualifier d'une plaie invasive car elle ne couvrait même pas 0,001% du ban de la commune et pourtant elle était présente depuis des dizaines d'années alors qu'on ne vienne pas me parler de plantes qui coloniseraient des pays entiers.
Il faut diversifier au maximum les espèces et ne pas faire du protectionnisme aveugle car chaque plante possède un rôle à jouer dans la nature et surtout qu'on ne me dise par qu'il existe des mauvaises herbes car mes lapins adorent les herbes qu'elles soient bonnes ou mauvaises. Il faut juste se garder de leur donner des plantes toxiques si on veut un élevage sain.

Ce qui arrange l'homme n'arrange pas forcément la Nature...

Nook369 :

Ce qui arrange l'homme n'arrange pas forcément la Nature...

Et vice versa

madagaston :

Vous pouvez la garder votre pervenche de Madagascar car j'en arrache des poignées tous les jours et je la soupçonne de rendre fous mes lapins qui en consomment et qui souvent se mettent à tourner dans leur clapiers à s'en cogner la tête contre les parois jusqu'à épuisement et dernièrement j'en ai trouvé un qui saignait du nez et qui tremblait comme si son cœur s'était emballé car cette plante qui possède une toxicité élevée est très dangereuse si elle est consommée par voie orale et elle peut avoir également des propriétés hallucinogènes.
C'est une plante invasive qui pousse sur tous les terrains... même les plus pauvres ou les plus acides.

une petite pensée (la fleur :D ) pour le lapinou qui se tape la tête et celui qui saigne du nez,y vont comment  :)

J'ai perdu pas mal de lapins qui devenaient comme fous. Souvent je les libérait et quand ils étaient encore assez jeunes ils succombaient et d'autres je les calmait en les caressant et les jours suivants cela allait mieux. Comme je ne connais pas la cause de cet état d'excitation je pensais peut-être à tort que c'était à cause de ce qu'ils mangeaient et comme je sais que la pervenche de Madagascar est toxique à forte dose peut-être que quelques feuilles dissimulées dans leur ration journalière d'herbe pourraient en être la cause.

madagaston :

J'ai perdu pas mal de lapins qui devenaient comme fous. Souvent je les libérait et quand ils étaient encore assez jeunes ils succombaient et d'autres je les calmait en les caressant et les jours suivants cela allait mieux. Comme je ne connais pas la cause de cet état d'excitation je pensais peut-être à tort que c'était à cause de ce qu'ils mangeaient et comme je sais que la pervenche de Madagascar est toxique à forte dose peut-être que quelques feuilles dissimulées dans leur ration journalière d'herbe pourraient en être la cause.

effectivement il se peu que ça viennent de la pervenche,à part si il y a d'autres fleur dans le fourrage que vous leurs donnez

Depuis un certain temps je me suis demandé pourquoi j'avais l'intime conviction que je me couchais chaque soir moins bête qu'en me levant le matin... je me suis dit que c'était certainement à cause de ce que j'avais appris dans la journée... mais Paf ! ce matin en me levant je suis tombé sur un article... enfin quand je dis que je suis tombé, n'allez pas croire que je ne tiens plus sur mes jambes... non, j'ai simplement pris connaissance d'un détail qui fait la différence. Car souvent quand on joue à un jeu d'argent, il suffit parfois d'un rien pour toucher la cagnotte... ou pas.
Toujours est-il pour revenir au sujet de mon post, j'ai lu que boire du thé était très bon pour les connexions neuronales. Bon pour l'instant je me contente de boire du thé glacé de citronnelle mais j'ai bien l'intention de commander bientôt des graines de thé vert et autres afin d'optimiser les bienfaits de ces boissons:
https://www.santelog.com/actualites/du- … -cerebrale
Voici une toute petite partie de ma plantation de citronnelle:
https://www.hebergeur-image.com/upload/102.68.224.118-5dac12274d0bc.jpg

Une araignée qui a du piquant
Hier mon p'tit Schtroumf de sept ans est venus avec un joyaux dans les mains en m’annonçant fièrement qu'il avait trouvé une belle araignée.
Je lui ai demandé à quoi il voyait que c'était une araignée et non pas un coléoptère par exemple, il ma répondu qu'il avait compté les pattes car il sait très bien que les araignées ont huit pattes contrairement aux insectes qui en général n'en ont que six. Donc si vous voyez un insectes qui compte huit pattes il s'agit d'un membre des arachnides comme par exemple les scorpions également.
A défaut d'être intelligent je constate que mon fils est observateur et curieux de tout et je préfère de loin cela à une personne qui est bêtement instruite sans savoir quoi faire de son instruction.
Voici donc le joyaux trouvé par mon fils hier et après recherches de ma part c'est une espèce proche de Gastérocantha geminata mais peut-être cette espèce n'est elle pas encore répertoriée et que grâce à un gamin de sept ans elle sortira de l'ombre des espèces vivantes de la planète avant qu'elle disparaisse définitivement:

https://www.hebergeur-image.com/upload/102.68.228.196-5dccc1f2db500.jpg

Elle vient de l'espace! on dirait un vaisseau spatial!

Les sensations colorées peuvent également égayer le palais. Donc comme les fêtes approchent, il faut commencer tout doucement à se préparer à festoyer...  J'ai donc  émis un vague souhait qui concernait le désir de manger de la terrine pour ces jours de fêtes, mais sitôt dit sitôt fait...
Ma divine
Sergine
Ne lésine
Pas avec la cuisine
Et a concocté une belle terrine
Qui dit mieux?


https://www.hebergeur-image.com/upload/102.68.224.132-5def96bb208b9.jpg

Purée peur de rien le fiston!
Çà mange quoi ces bébêtes?

C'est une belle terrine de poisson sauvage et je pense qu'il contient moins de plastique et autres polluants que ceux pêchés sur les passages de milliers de bateaux chargés de pétrole et autres qui sillonnent journellement la planète. Ici ils pêchent encore avec des pirogues ce qui ne laisse pas de trace d(hydrocarbures.

Nouvelle discussion