Question retraite

Pour connaître un peu le Consulat de FRANCE à TANANARIVE et certains de ses Agents, les deux  situations qui ont le don de les irriter le plus - parfois même de les insupporter, voire de les indigner - sont, d'une part, les mariages "improbables" entre vieux messieurs français et jeunes filles malgaches et, d'autre part, les français échoués à MADAGASCAR qui ont tendance à prendre les services du Consulat pour l'Armée du Salut.

Or, comme l'a justement expliqué Lys, les Services Consulaires ne voleront au secours de ces "pauvres hères" qu'en dernier recours, c'est à dire après avoir épuisé toutes les formes préliminaires de solutions - examen de la situation financière du demandeur, appel au soutien de sa famille, engagement de remboursement si le Consulat venait à avoir à engager des frais, ….. -.

Beaucoup de gens aiment, à tirer à "boulets rouges" sur les Agents du Consulat, dénonçant tant leur manque d'amabilité que leur "étroitesse d'esprit" ou leur manque de compassion.

Je serai, personnellement, beaucoup plus indulgent.

Quand votre quotidien de travaille se résume, souvent, à l'accueil de personnes dans les situations évoquées ci-dessus, il y a, je pense, de quoi comprendre que les Agents du Consulat soient, parfois d'humeur "soupe au lait".

Merci Crusaders de ne pas me tenir pour une personne réduite à la portion congrue...
En effet, certaine personnes possèdent des capacités intellectuelles qui leur permettent de prétendre à des situations enviables, et d'autre malheureusement sont obligées de se "débrouiller" comme elles peuvent pour arriver à un résultat qui leur permettra de s'offrir une vie correcte.
Je fais partie de cette deuxième catégorie qui a trimé pendant 42 ans et demi dans une atmosphère polluée en cherchant des opportunités afin d'améliorer mon sort et la principale information que j'ai eu quand j'étais adolescent, c'est un banquier qui me l'a fournie quand je lui ai demandé naïvement si un jour j'ai beaucoup d'argent, que devrai-je en faire afin qu'il me rapporte quelque chose et il m'a simplement répondu: achète-toi un tas de cailloux". Quelques années plus tard quand je me suis marié j'ai acheté un tas de cailloux car la masure qui en était composée coûtait à l'époque 2 millions huit cents mille francs anciens c'est à dire un peu plus de 4000 euros que j'ai emprunté à la banque. J'ai revendu ce tas de cailloux après l'avoir amélioré pour plus de deux fois plus cher puis j'ai eu l'opportunité d'acheter la propriété de mon grand-oncle qui datait de 1737 donc constituée de vieilles pierres elle aussi et que j'ai revendu 160 000€ avant de venir à Madagascar les poches remplies de billets de 500 euros... et naturellement avec quatre retraites car j'ai exercé un profession libérale pendant cinq ans puis un an de travail au Luxembourg et le reste étant ma retraite principale ainsi que de la complémentaire.

Arrêtez de diaboliser Madagascar, quelque soit la personne vulnérable elle se mettra dans la merde où que ce soit sur la planète, surtout celles en détresse amoureuse ou professionnelle. J'ai aussi bon nombre de malheureuses histoires à raconter sur l'un ou l'une cas hors Mada mais préfère laisser en raconter d'autres à ceux/celles qui se font 1 malin plaisir de les étaler sur des forum ou autre pour se réconforter eux/elles même d'être "protégé) e) s" de tout ça, personnellement j'ai pitié de ces personnes et me dis que la "belle" nature humaine est plutôt d'écraser les faibles que de les tirer vers le haut.

May the force be with you.

Je ne vois pas où nous diabolisons Madagascar.... ! Effectivement, une personne en détresse peut se naufrager partout dans le monde... mais avouons qu'il est des pays plus proches de la France qui permettent de résoudre plus facilement les problèmes, voire envisager un retour... alors qu'à Madagascar... les épreuves sont démultipliées par l'éloignement géographique, l'isolement que certains finissent par vivre, une administration très pointilleuse quand elle a décidé de suivre les règles... et peu de solidarité à attendre de l'administration française et surtout de ses concitoyens !!!
Les histoires que j'ai raconté ici sont vraies... elles illustrent, je pense, ce qui peut attendre toutes ces personnes fragiles qui arrivent tels des ados pour vivre des histoires qui peuvent les mener à leur perte !
Ces personnes n'étaient pas à la base des illuminés... un certain niveau social ou intellectuel....
Si un seul lecteur pouvait réfléchir à son projet un peu plus sérieusement à la lecture de ces anecdotes, peut être en sauverions nous quelques uns...
Mais bon finalement, à vous lire... quelle importance... car qui sommes nous pour sauver les gens d'eux mêmes  !!!

madagaston :

[color=#040202]Tu es vraiment un ange Lys mais pourtant quand tu nous dis que le doute t'étreint... il m'est venu à l'esprit que tu aurais pu manquer  de chaleur humaine pour te dévouer ainsi corps et âmes aux soucis des JC qui sont légions à Madagascar...

Par pitié Madagaston, pas de psychologie de comptoir avec moi !!!
Si les épreuves n'ont pas manquées dans la vie et sont toujours présentes... j'a l'illustre chance d'avoir été toujours aimée, estimée, et je me considère comme une privilégiée de la vie...
Ce côté solidaire vient de mon éducation, corse et je dirais même plus, corse d'Afrique !
Même après l'indépendance nous fonctionnions en club de différentes régions et la solidarité jouait à plein... et pas seulement pour les régionaux... comme fonctionnait la solidarité inter-club !
A la maison, il y a toujours eu des gens de passage ou que l'on hébergeait... j'ai été élevée avec cette exemplarité sous les yeux et je tente de la perpétuer avec les moyens que j'ai ! C'est tout !
Comme je n'attends rien en retour, je n'ai aucune pression et même si j'ai eu des déceptions, ma foi, les belles rencontres ont réjoui mon existence !
"Qui en sauve un les sauve tous !"
Mais je fais très peu, rassures toi, au regard d'autres !
Madagascar m'a fort étonné à mon arrivée.... il y a très peu de solidarité entre vazahas... je connais d'autres pays où cette solidarité existe encore !!!

Je ne voulais en aucun cas dénigrer ce que tu fais Lys, mais si comme tu le dis tu as toujours été aimée dans ta vie, c'est peut-être une façon pour toi d'offrir en retour cet amour dont tu as toujours bénéficié car malheureusement ce n'est pas le cas de tout le monde.
Il y a à Madagascar comme en France des personnes qui attirent les autres comme un aimant car ils sont aimés pour une raison ou une autre et d'autres personnes qui nous donnent une impression négative, soit à cause de leur physique ingrat, de leur mauvais caractère dont ils ne sont pas toujours responsables et pour des milliers d'autres raisons que je ne saurai énumérer car contrairement à ce que tu dis je ne suis ni psychologue, ni pilier de bar.
Bien entendu il m'arrive comme à beaucoup de personne de "dérailler" dans mes écris et que ce que je veux dire ne correspond pas toujours à ce que l'autre comprend.
Pour être plus clair, sans te connaître de vue, je réalise depuis longtemps, de par tes écris, que tu es une femme qui conjugue beaucoup mieux le verbe être que le verbe avoir et que le partage est inscrit jusque dans la moindre cellule de ton ADN.

Lys de Nosy Bé :

Allez pour faire plaisir à Jpmadalu, une nouvelle anecdote... qui démontrera pourquoi bien des fois le doute m'étreint quand je vois les magnifiques histoires d'amour que certains exposent ici avec leur projet de mariage....
Il s'agit cette fois ci de JC... et çà risque d’être un peu long car il y a plusieurs épisodes..

Quelques mois avant notre départ définitif pour Madagascar, mon mari et moi avons refait un séjour d'un mois à Diégo afin de caler les détails de notre future arrivée...
Voyageant légers et ayant plus de 100 kg de poids libres, nous avons convenu d'en faire éventuellement profiter des personnes...
Je vais faire cette proposition sur un forum d'expat (qui n'est pas le notre) et je suis contactée très vite par un dénommé JC.

Episode 1 :
Il m'explique sa situation :
Il a 58 ans, est invalide civil, marié depuis 2 ans à une femme  malgache de 45 ans dont il a adopté les deux enfants pré ados.. Il vit à Majungha où sa femme tient une petite gargote. Il retourne à Madagascar après 6 mois de séjour en France pour raison de santé et a déjà un dépassement de plus de 40 kg de bagages qu'il ne pourra pas payer !
Son histoire nous touche. Il vit chez sa sœur dans le sud ouest mais doit venir rendre visite à son père à St Brieuc... Je vis à Rennes... tout est parfait... je les invite à la maison, organise un petit repas...
Arrivée de JC et de sa sœur qui cultive des légumes bio non loin de Lourdes... Il a apporté deux pauvres sacs remplis de tout un bric à brac : thermos, savates en plastiques, cintres, bouilloire électrique, dictionnaires, affaires de classe.... pour 50kg...
Au terme du repas qui a été très convivial je lui propose d'ajouter un sac d'affaires pour sa dame et les enfants car j'effectue un tri sévère de nos affaires... que je compte donner.. Il accepte, je remplis un 3ème sac d'habits, de chaussures, de livres...
Arrivée à Tana, le beau frère nous attend à la sortie avec une pancarte... remise des 3 sacs. Je reçois un mail de JC qui me remercie, tout a été réceptionné et la petite famille est ravie... Lui part à Mada dans quelques jours !
Fin de l'épisode 1

Episode 2 :
Nous sommes à Diégo en famille depuis quelques mois, je n'ai plus eu de nouvelles de JC... pas de soucis, je suis très occupée...
Un jour je découvre un mail très alarmant de lui :
Il sort de prison, sa femme l'a chassé de sa maison... a porté plainte pour coups et blessures... mais le pire, c'est qu'elle l'accuse d'avoir eu des relations sexuelles avec ses enfants... qu'il ne voit plus depuis des mois car ils sont partis en brousse. Il va passer en jugement et sait qu'il sera condamné au minima à payer à sa femme une pension équivalente à sa pension d'invalidité. Seule solution, fuir pour la France avant son jugement. Sa sœur lui envoie l'argent pour le billet. Son seul soucis ce sont ses affaires car il va être en dépassement... il me demande si j'ai une solution pour lui garder.
Je lui indique que je connais une pension à Tana près de l'aéroport où nous avons nos habitudes, qu'il peut y laisser des affaires que mon mari prendra lors d'un de ces retours réguliers en France. Dans le même temps j'appelle la propriétaire de la pension qui accepte de garder les bagages... je lui dis que si JC a des soucis pour payer son hébergement avant son départ, je réglerai la note... aucun soucis... tout est calé :

Episode 3 :
Je reçois un appel de la propriétaire de la pension. JC est là depuis quelques jours... mais il y a un soucis... il n'est pas seul mais avec une très jeune femme avec qui il semble filer le parfait amour... elle me demande si je suis toujours d'accord pour payer le séjour... je dis "non" !
Dans le même temps je reçois un mail totalement halluciné de JC dressé à plusieurs contacts dont sa sœur, que je dois relire plusieurs fois avec mon mari parce que je "n'y crois pas"... je vous donne de mémoire la substance!
" il m'arrive une histoire de fou... au plus fort de ma détresse, j'ai croisé le grand amour dans le taxi brousse en venant à Tana... Cette femme est très jeune certes, mais elle est pure... d'ailleurs elle ne parle quasiment pas le français et vient de la brousse... Nous sommes fous amoureux... j'ai l'intention de l"épouser dès mon divorce prononcé... là nous partons pour les Comores... elle va venir en France avec moi... la vie est merveilleuse qui nous offre chaque fois une nouvelle chance d'être heureux... je sais que beaucoup vont essayer de me détourner de ce nouvel amour... et que je risque la prison si je reste à Madagascar... mais ceux qui ont déjà aimé me comprendront !"
Je réponds à JC qu'il est dingo, qu'il faut qu'il se reprenne et parte pour la France d'urgence... il me réponds qu'il sait que je ne peux pas comprendre mais que sa décision est prise... Il part au Comores avec elle... et tant  pis pour les conséquences !
Sa sœur m’envoie un mail désespéré... Il s'est servi de l'argent envoyé pour son retour en France pour payer les billets des Comores... elle ne sait plus quoi faire ! Je lui réponds que moi non plus, je ne vois pas quoi faire !!!

Episode 4 :
8 mois ont passé sans nouvelle de JC. Je reçois un mail de sa sœur.
Il est bien parti aux Comores avec la fille. Ils ont été expulsés au bout de trois mois. Elle est arrivée à lui faire prendre l'avion de Mada pour la France non sans mal et in extremis. Il a été condamné à verser une pension démentielle à sa femme et risque la prison s'il retourne à Madagascar.
A son arrivée en France, il a été hospitalisé deux mois... il était dans un état de dénutrition avancé et ne prenait plus ses médicaments.
Là il va mieux, a trouvé un petit travail saisonnier à l'accueil d'une grotte... mais elle a peur car il passe son temps libre sur internet à discuter avec la fille laissée à Madagascar de projets de mariage... qu'elle sait qu'il économise pour ce projet... Elle va demander une tutelle pour son frère pour l'empêcher de réaliser ce projet car s'il retourne à Mada, il risque la prison et elle n'aura pas les moyens de l'en faire sortir !

Fin de l'aventure... pour l'instant...
Je n'ai plus de nouvelles de JC et de sa sœur depuis longtemps... et je ne cherche pas à en avoir !

Voilà pourquoi j'ai quelques soucis à adhérer à certains projets que je vois exposés ici !
L'histoire de JC est hallucinante... mas j'en ai d'autres en réserve... et pas piquées des vers !!! :huh:

En tant que cartésien indécrottable je l'affirme sans honte: y a un grigri là dessous  :D
Y a trop d'histoires de ce genre à Mada pour qu'il n'y ait pas du surnaturel là dedans :)

babakool :

En tant que cartésien indécrottable je l'affirme sans honte: y a un grigri là dessous  :D
Y a trop d'histoires de ce genre à Mada pour qu'il n'y ait pas du surnaturel là dedans :)

Je ne crois pas, personnellement, aux "grigris".

Ceci étant, le récit de certaines "aventures" m'amène parfois à douter.

Bonjour

Mon raisonnement cartésien parfois se trouve, comme les trains sur , des passages où la voie est déformée, obligé de rouler au pas.
Ma femme qui bien que catho raisonne toujours animiste n'arrête pas de  me mettre en garde à propos des grigris ; je n'ai plus connu ça depuis mes séjours dans l'Atlas Marocain.
Après avoir vu un documentaire très impressionnant sur les pratiques vaudou justement réalisé à Diego, c'est vrai qu'on ne peut que s'interroger sur les errements de certains vasahas.

Les misères morale, affective voire sexuelle, qui rongent les parcours de vie de bien des occidentaux - en particulier du genre masculin - n'expliquent pas tout de ces " aventures extra-ordinaires " qui, à mon avis, ne ciblent pas Mada exclusivement : notre " sécurité " par rapport à la vie-la mort, l'amour-la situation et l'argent est bien plus illusoire que la plupart des gens ne le pensent ; certains croient ne plus rien avoir à perdre et après une vie d'européen moyen menée plutôt profil bas, d'un coup " osent " tout ! ( c'est un dialogue d'Audiard dans, je crois, " les tontons flingueurs " où l'on trouve cette célèbre réplique : " Les cons, c'est à ça qu'on les reconnait ; désormais les cons osent tout " ! )
Le contexte Malgache comme d'autres endroits dans le monde où on ne peut guère vivre autrement qu'au jour le jour offre un catalyseur à ceux qui croient qu'un coup de poker changera magiquement la donne des cartes qu'ils ont en main.

Comme Crusader je pense que pour faire sa place à Mada, mieux vaut être un peu solide et équilibré.
En tout cas j'éprouve de la compassion pour ce JC, qui une fois réveillé de son " film " s'est peut-être retrouvé sous tutelle, tel un conducteur de 4L s'étant brièvement égaré au volant d'une Porsche et se retrouvant attendu au péage avec un retrait définitif de permis pour la suite ...

Crusaders :
babakool :

En tant que cartésien indécrottable je l'affirme sans honte: y a un grigri là dessous  :D
Y a trop d'histoires de ce genre à Mada pour qu'il n'y ait pas du surnaturel là dedans :)

Je ne crois pas, personnellement, aux "grigris".

Ceci étant, le récit de certaines "aventures" m'amène parfois à douter.

C'est exactement mon sentiment :)

Bonjour à tous  :heart:
Recueillez un soir de pleine lune une racine de Mandragore. Dans un bocal, placez quelques petits bouts de Mandragore. Recouvrir de 10 gouttes de votre sang, une mèche de vos cheveux puis couvrir de sucre en poudre non raffiné. Enfermez ce bocal durant trois mois à dans un endroit sombre.
Laurence ;)

Décidément il y a des retraités (ées) qui ont des occupations bien particulières et même bizarres...vous avez dit bizarre? Comme c'est étrange.
https://i.ibb.co/n78xpqn/Sans-titre-1.jpg

LaurenceL :

Bonjour à tous  :heart:
Recueillez un soir de pleine lune une racine de Mandragore. Dans un bocal, placez quelques petits bouts de Mandragore. Recouvrir de 10 gouttes de votre sang, une mèche de vos cheveux puis couvrir de sucre en poudre non raffiné. Enfermez ce bocal durant trois mois à dans un endroit sombre.
Laurence ;)

Tu as oublié de dire comment  poussait la Mandragore et où on la trouvait !!! :/  :huh:  :lol:

Allons Lys, depuis quand pend-on les mecs sans leur slip ?

C'est dégouttant !

Seigneur ! si des jeunes âmes innocentes voient une chose pareille, ça va sûrement les père-turber !

N'y a t-il d'autre moyen de faire fructifier la Mandragore ?

Enfin du moment que c'est bio !!!

Yann jean louis :

Allons Lys, depuis quand pend-on les mecs sans leur slip ?

C'est dégouttant !

Seigneur ! si des jeunes âmes innocentes voient une chose pareille, ça va sûrement les père-turber !

N'y a t-il d'autre moyen de faire fructifier la Mandragore ?

Enfin du moment que c'est bio !!!

Je vois qu'on a à faire à un connaisseur !!! :lol:
Ben oui pas pas facile d'avoir de la Mandragore, surtout dans un pays où la spécialité serait plutôt le "rôtissage" dans des pneus !!!!
J'a dans ma bibliothèque un livre de recettes de sorcellerie... Au chapitre "filtres d'amour", il y a une recette absolument épouvantable pour faire revenir l'être aimé... à base de tête de crapaud fourré à de quantités de choses tout aussi ignobles et à porter sous l’aisselle durant 3 semaines en faisant moult incantations... qui faisait dire à l'auteur... qu'il n'était pas sûr qu'un ex mérite une telle recette.. et que donc il fallait mieux en trouver un "neuf" !!! :D
Pas folle la guêpe !!!

Crusaders :
babakool :

En tant que cartésien indécrottable je l'affirme sans honte: y a un grigri là dessous  :D
Y a trop d'histoires de ce genre à Mada pour qu'il n'y ait pas du surnaturel là dedans :)

Je ne crois pas, personnellement, aux "grigris".

Ceci étant, le récit de certaines "aventures" m'amène parfois à douter.

Idem pour moi. Mon père m'a éduquée à ne pas croire aux "grigris". Alors que la famille me raconte de ces histoires ! J'en entends un peu partout des cas comme celui de JC. J'en suis ahurie.
Dans le doute, j'ai quand même dit à mon ami de faire attention.

Annie_D :

Dans le doute, j'ai quand même dit à mon ami de faire attention.

:D

Allons, allons voici un propos qui ferait revenir la célèbre phrase de Desproges sur la domiciliation du doute ?

madagaston :

Si vous avez une adresse dans une niche de chien par exemple à la Réunion et que vous venez vivre à Madagascar en ne faisant pas de folies on peut peut-être espérer s'en tirer avec 868 € ?

Bonjour... on ne peut pas vivre à l'étranger plus de 6 mois par an.
Laurence ;)

Bon je pense personnellement que le sujet de la retraite n'est pas terminé (pour preuve le soulèvement de protestations en France) et j'en remet une couche pour vous faire découvrir mon état d'esprit en tant que retraité... mais vous les jeunes vieux retraités, que pensez-vous de votre retraite à Madagascar?
Pour ceux qui ne bénéficient pas encore de la retraite, veuillez passer votre chemin car cela vous évitera de perdre votre temps inutilement.
Mais si vous désirez tout de même connaître mon point de vue concernant ma retraite personnelle, veuillez cliquer sur ce lien ci-dessous:

http://puisatier.over-blog.com/2020/01/ … hemin.html

Nouvelle discussion