Contrôle technique des véhicules

A force de rechercher des réponses ou de donner mon avis, il m'arrive aussi d'être en panne et j'ai beau chercher sur Internet je ne trouve pas le tarif du contrôle technique d'un véhicule pour particuliers à Madagascar car si il y a bien inscrit la périodicité pour les véhicules de transport de personnel ou pour les véhicules transport de marchandises nulle part n'est inscrit la période qui sépare deux contrôles techniques... à moins que je devienne aveugle avec l'âge.
_ Donc quel est le prix officiel quand un agent qui effectue ce contrôle se déplace dans une ville de province?
_ Quelle est la périodicité pour présenter son véhicule particulier?
_ D'autre part le contrôle de ce matin on m'a demandé de démonter mon attache remorque d'origine installé par le garage Toyota où j'ai acheté mon véhicule car il paraîtrait que l'arrière du véhicule doit s'arrêter au pare choc et pas à l'attache remorque ou à la boule.
Puis on m'a demandé de coller du scotch sur l'indication de pression de pneu qui se trouve dans l'encadrement de la portière arrière car on m'a dit que c'était obligatoire d'avoir cette étiquette et qu'en cas où elle ne serait plus lisible j'aurai des problèmes...
Cela m'a tellement irrité que j'ai pensé sérieusement à me débarrasser de tous mes véhicules à quatre roues et d'acheter un quad neuf qui n'aura pas de contrôle technique.

Salut gaston je vais sûrement pouvoir répondre très rapidement à tes questions en effet ma femme avant son départ était secrétaire du directeur de la prévention routière je lui demande tout de suite et va contacter tout de suite son amie et collègue qui est la bas pour les informations les plus fraîches mais déjà elle me dit que cest nimporte quoi pour l'attelage de remorque

Ah oui rappelle moi la ville ou tu as fait ton contrôle technique

Par contre pour l'attelage il faut que la boule soit enlevée j'avais oublié mais pas l'attelage

Moi mon vésicule est enregistré comme " poids lourd "et transport de marchandise ( alors que j'ai un plumard et des étagères dedans ) !!!
Si , le ford transit est donné pour PTC 3500 kg sur la carte grise française, donc lors de l'inspection initiale ils m'ont dit que selon le code de la route malgache, il aurait fallu qu'il soit marqué 3499 Kg !!!
Par conséquent contrôle technique tous les 6 mois mais ils ne m'ont jamais rien dit pour la boule.
Boule qui a récemment sauvé mon arrière train puisque obligé de fortement ralentir sur un nid d'autruche, un sprinter taxi brousse qui me suivait de trop près m'a percuté ; moi je n'avais absolument rien mais lui pare choc exposé et radiateur pissant n'est pas reparti.

Moralité ne pas perdre sa boule.

Pour la périodicité du contrôle technique, je crois me souvenir que ce doit être tous les ans pour les véhicules de moins de cinq ans et tous les six mois pour ceux âgés de plus de cinq ans.

Concernant la boule de votre attelage, cela peut se comprendre.

"Dura lex, sed lex".

Ceci étant, lorsque l'on voit les milliers de scooters qui roulent chaque jour à ANTANANARIVO au mépris des règles élémentaires de sécurité, on se dit parfois que l'on ne partage pas forcément tous le même sens des priorités.

Cest justement pour ça qu'il faut enlever la boule mais je suis d'accord avec vous que ça sauve souvent son pare-chocs mais a mada comme en France il faut normalement enlever la boule mais a Madagascar bien plus qu'en France ce n'est pas respecté
A propos pour gaston jai déjà un début de réponse
Pour une voiture particulière c'est tous les ans
J'attends pour le prix
Comme viens de me dire ma femme en province c'est encore plus le bord.... qu'à tana et déjà cest pas piqué des verres
Un de ses anciens collègues (dont je ne dirai biens sur pas le nom )il avait carrément créé une agence parallèle de contrôle technique ou il suffit de payer pour avoir le précieux sésame même pas moins chère mais beaucoup moins regardant le pire de tout c'est que bien des personnes allaient le voir en aillant des voitures neuves (pas neuves mais récentes et dans un état irréprochable) mais qu'ils ne voulaient pas attendre comment voulez vous que la corruption ne continue pas
A plusieurs reprises la police est venue l'entendre et comme me disait ma femme a la enfin il va avoir des problèmes (oui elle espérait qu'il aurait un peu de problème et que enfin il serait présent et ferais son boulot car il était juste présent à l'embauche et a la débauche le reste du temps ailleurs pour son propre business)
Et bien non aucun problème avec la police je pense que eux aussi finissaient par être intéressé par l'argent plus qu'à la justice
Et notre bon fonctionnaire revenait au travail comme d'habitude avec un large sourire en disant vous croyez quoi il faut bien que je fasse mon business mon salaire de fonctionnaire ne paye même pas mon loyer
Voilà comment tout un tas de véhicule roule dans un état lamentable mais l'état malgache fait tout pour ne pas faire rentrer des véhicules d'occasion certe mais des niveaux de qualité bien Supérieur et me dites pas que c'est pour faire acheter des véhicules neufs

A Moramanga c'est mon neveu ui se tape le corvée du contrôle ; enfin corvée c'est parce u'il faut y aller et attendre un peu pour la paperasse. Pour ce u'il en est de l'apect " techniue " ils n'ouvrent même pas le capots : rien et c'est toujours R.A.S

Contrevisite jamais on s'en contrefous ...

Donc c'est un poste qui n'a de raison d'être que pour les prébendes qu'il procure ...

Pour  l'aspect technique mon véhicule est très suivi par moi d'abord et par le chef d'atelier de la gendarmerie qui a fait des stages de méca haut niveau en france, en allemegne et au japon ; il est excellent même si ça fait un peu bizarre d'emmener sa bagnole au garage de la gendarmerie pour un boulot " au black " ; chuuut faut pas trop le dire ...

Réponse du prix contrôle
Pour un 4x4 c'est 24000 ariary a tana je pense que le prix doit être le même en province j'aurais lz réponse dans quelques minutes

Merci Olivier pour ces précieux renseignements et effectivement j'avais ôté la boule car j'ai un système d'attache avec simplement une goupille et une épingle pour retenir la goupille mais n'est apparent sur l'arrière du véhicule que la barre en tube carré ainsi que l'emplacement pour y accrocher la remorque donc d'après le contrôleur l'arrière de la voiture doit s'arrêter au niveau du pare-choc et il veut que j'enlève à chaque fois que je ne m'en sert pas cette barre qui est fixé sous le véhicule au châssis.
En en qui concerne la ville, c'est à Mahanoro sur la côte Est et le contrôleur se déplace de Tamatave tous les quatre mois donc il voudrait que je présente mon véhicule 4x4 tous les quatre mois et il m'a fait payer 60 000 Ariary.
Je ne conteste même pas le prix car il est évident que s'il doit se déplacer de Tamatave jusqu'à Mahanoro, il a également des frais... mais quant à la périodicité, cela me paraissait un peu exagéré de courir tous les quatre mois pour présenter le véhicule et de faire démonter puis remonter à chaque fois cette barre de remorquage. D'autant que ce véhicule ne sort jamais de Mahanoro à part pour aller en brousse à dix km parfois en empruntant la piste.
En ce qui concerne le contrôle technique des voiture à faire tous les ans, où pourrais-je trouver les références de cette loi afin que je puisse la présenter au prochain contrôle?

Je vais essayer de me procurer les textes des bureaux de tana ou travaillais ma femme qui sont d'ailleurs là maison mère et si je peux faire intervenir quelqu'un qui lui rappelle la règle

Merci Olivier... rien ne vaut les textes de lois quand elles sont justes et équitables.

chicot olivier :

Je vais essayer de me procurer les textes des bureaux de tana ou travaillais ma femme qui sont d'ailleurs là maison mère et si je peux faire intervenir quelqu'un qui lui rappelle la règle

Voilà, typiquement, une réaction de "vazaha" qui, confrontés à des situations "particulières", ont comme première réaction de dire "je vais appeler mon ami le Directeur ou en parler à mon voisin le Commissaire".

Savez-vous ce que les malgaches en pensent ? Et bien, ils en rigolent !!!!!

Je ne doute pas que l'ex. collègue de travail de votre épouse à ANTANANARIVO appellera son confrère de TOAMASINA.

Mais, que vont-ils se dire ?

Après quelques amabilités d'usage, celui de TOAMASINA dira probablement à son collègue, "écoute, je ne me mêle pas de tes affaires à ANTANANARIVO donc, sois gentil de ne pas venir mettre ton nez dans les miennes à TOAMASINA" sachant qu'ils connaissent très bien, réciproquement, ce que l'un et l'autre doivent avoir l'habitude de faire.

Cela me fait repenser à une scène, il y a quelques années, alors que je circulais à bord de la voiture d'un ami.

Cet ami se fait arrêter par un policier qui, après avoir scrupuleusement vérifié les papiers du véhicule, déclare "Monsieur, vos papiers ne sont pas en règle !!!!!"

Et mon ami de monter sur ses "grands chevaux", "comment, pas en règle, vous savez que je suis un grand ami du Commissaire xxxxx, voulez-vous que je l'appelle devant vous ?".

Et le policier, stoïque, de répliquer, "vous pouvez l'appeler mais cela ne changera rien au fait que votre visite technique est expirée !!!!!".

Je suis alors entré dans la conversation en expliquant, poliment, respectueusement, au policier que "mon ami rentrait tout juste de vacances, qu'il avait oublié de refaire sa visite technique et que nous nous excusions".

Le policier, avec la même courtoisie, nous a répondu, "allez-y, mais dites à votre ami de se préoccuper tout de suite de sa visite technique !!!!!".

Et moi, d'ajouter un peu plus tard à l'adresse de mon ami, "tu vois, non seulement tu aurais vraisemblablement dérangé ton ami le Commissaire, mais, en plus, tu serais passé pour un c.. !!!!!".

Bonjour crusaders
C'est peut-être une réaction de vazaha comme vous dites mais je nai pas parler d'intervention pour faire du passé droit mais pour une application de la règle ou de la loi vous qui nous dites qu'il faut appliquer la loi en toute circonstance fiscale salariale etc et je suis très souvent d'accord avec vous
Ce cas nest pas votre histoire comme quoi le document est dépassé et la le policier avait raison la on parle un d'un prix qui n'est pas du tout celui réel et une demande pour l'attelage qui nest pas du tout dans les textes
En effet essayons de respecter en tant que vazaha les lois dans tout les domaines mais aussi à nous de ne pas rentrer dans cette corruption qui gangrené le pays
Car au final cest quoi la réalité dans l'affaire de gaston
Un fonctionnaire qui augmente un prix de visite dont la majorité ira dans sa poche et de plus il invente un défaut pour redemander plus pour fermer les yeux sur quelque chose qui n'existe pas
Voilà bien loin de moi de faire intervenir pour faire quelque chose contre la loi mais bien de la faire appliquer
Je pensais à vous lire que vous étiez dans la même démarche
Cordialement
Olivier CHICOT

chicot olivier :

Bonjour crusaders
C'est peut-être une réaction de vazaha comme vous dites mais je nai pas parler d'intervention pour faire du passé droit mais pour une application de la règle ou de la loi vous qui nous dites qu'il faut appliquer la loi en toute circonstance fiscale salariale etc et je suis très souvent d'accord avec vous
Ce cas nest pas votre histoire comme quoi le document est dépassé et la le policier avait raison la on parle un d'un prix qui n'est pas du tout celui réel et une demande pour l'attelage qui nest pas du tout dans les textes
En effet essayons de respecter en tant que vazaha les lois dans tout les domaines mais aussi à nous de ne pas rentrer dans cette corruption qui gangrené le pays
Car au final cest quoi la réalité dans l'affaire de gaston
Un fonctionnaire qui augmente un prix de visite dont la majorité ira dans sa poche et de plus il invente un défaut pour redemander plus pour fermer les yeux sur quelque chose qui n'existe pas
Voilà bien loin de moi de faire intervenir pour faire quelque chose contre la loi mais bien de la faire appliquer
Je pensais à vous lire que vous étiez dans la même démarche
Cordialement
Olivier CHICOT

Tout à fait, nous sommes bien "on the same page" !!!!!.

Ceci étant, j'avais cru comprendre que la "majoration" demandée à Gaston était censée correspondre aux frais de déplacement du fonctionnaire à MAHANORO.

Et, oui, il ne va quand même pas faire le voyage à ses frais !!!!!

Ah oui j'ai oublié de vous dire quelque chose dans un de vos derniers échanges vous parliez des impôts des retraites français qui ne payaient ni en France ni à Madagascar et j'étais tous à fait d'accord avec vous et vous parliez des impôts de votre société qui c'était élevé à 200 000 € l'année dernière mais pensez vous que votre société aurait été d'accord pour payer 500 000 euros qui exactement 2.5 fois
Le même coefficient multiplicateur que demande le dit fonctionnaire avec une périodicité de 4 mois au lieu de un ans ça fait quand même deux fois plus dans votre ca on arriverait à un million d'euros
Les sommes sont différentes mais en comptabilité vous savez que c'est la même chose

Non bien sûr que les frais ne sont pas à sa charge il vient dans un bureau enfin un  bureau momentané pour faire les contrôles de cette petite ville et non pas la visite dune voiture en particulier et le prix est effectivement majoré légèrement (après informations directes du chef d'état major de la prévention routière pour tout Madagascar) environ 2 à 3000 milles ariary
Et les frais de route sont remboursés par l'administration (effectivement ma femme faisait aussi des déplacements quelques fois par ans pour le contrôle des enregistrements photographiques des véhicules et elle attendait plus d'un mois pour ces remboursements je vous l'accorde)

chicot olivier :

Ah oui j'ai oublié de vous dire quelque chose dans un de vos derniers échanges vous parliez des impôts des retraites français qui ne payaient ni en France ni à Madagascar et j'étais tous à fait d'accord avec vous et vous parliez des impôts de votre société qui c'était élevé à 200 000 € l'année dernière mais pensez vous que votre société aurait été d'accord pour payer 500 000 euros qui exactement 2.5 fois
Le même coefficient multiplicateur que demande le dit fonctionnaire avec une périodicité de 4 mois au lieu de un ans ça fait quand même deux fois plus dans votre ca on arriverait à un million d'euros
Les sommes sont différentes mais en comptabilité vous savez que c'est la même chose

Merci à vous de reconnaître que l'on parle pas de mêmes ordres de grandeur.

Ensuite, pour le cas de Gaston, on parle de quelques dizaines de milliers d'Ariary. Pas une affaire, quand même !!!!!

Entre nous, je suis, parfois, consterné par les remarques que peuvent faire certains "vazaha", je cite un ami qui fait de fréquents allers-retours entre la FRANCE et MADAGASCAR.

Je l'ai croisé il y a quelques jours me disant, "tu te rends compte, j'ai pris une chambre à LA RIBAUDIÈRE, 80.000,00 Ariary quand même et je suis allé manger chez NERONE,  20.000,00 Ariary la pizza, ils ne s'emmed... pas !!!!!".

Je luis ai répondu en souriant, "si tu trouves cela cher, il vaudrait mieux que tu te mettes en quête d'un autre pays pour tes petites escapades à l'étranger !!!!!".

On aime à qualifier les français de "râleurs". Ceux qui se plaignent à longueur de journée que tout est cher à MADAGASCAR sont, plutôt, à mon sens, des "éternels insatisfaits" ou des "mal lunés".

Merci en tout cas à Olivier de mettre les pendules à l'heure ainsi que pour les précieux renseignements car je n'aurai certainement pas lancé cette discussion si j'avais réussi à trouver les textes de loi sur Internet.
D'autant que si sa femme est dans la branche et qu'elle peut fournir des informations à ce sujet c'est encore mieux.
Je le redis encore, ce n'est pas vraiment en ce qui concerne le tarif qui est demandé car je sais bien que les koli koli ne s'arrêtent pas du jour au lendemain et que les mauvaises habitudes des fonctionnaires sont parfois justifiées par leur maigres revenus mais si on commence à chipoter sur des choses qui ne sont pas illégales, alors il m'arrive de m'insurger et de vouloir en tout honneur dépêtrer le vrai du faux.
Un exemple qui m'est arrivé et qui rejoint ce que dit Crusaders, un jour il y a au moins dix ans j'ai eu un PV parce que j'ai stationné devant un mur le long de la route de la petite vitesse à Tana et le lendemain quand j'ai voulu aller payer le PV au guichet de l'Hôtel de police de Tsaralalana le guichetier m'a dit qu'il n'avait pas mes papiers et que je devais aller payer le PV directement au bureau de l'inspecteur et en entrant dans le bureau j'ai vu affiché contre l'encadrement de la porte le tarif des différents PV et je voyais que pour un mauvais stationnement cela n'allait pas chercher bien loin mais quand j'ai voulu payer  le bonhomme assis derrière son bureau m'a demandé 100 000 Ariary, je lui ai dit que ce n'était pas le tarif affiché à la porte et il m'a répondu sans broncher que c'était les anciens tarifs qui étaient encore affichés. Donc pour ne pas faire de vagues et récupérer mes papiers j'ai payé. Peut-on appeler cela des koli koli... pour ma part c'était du chantage en bonne et due forme.

Je suis le premier à remettre souvent dans le contexte et les seuls problèmes que j'ai eu se n'est jamais avec des malgache mais bien souvent des français expatriés ou comme me le dit souvent ma femme vazaha sac a dos habillé comme des clochards (pas tout à fait mais souvent des vêtements avec taches etc)pour moi une honte pour la France je devrais m'installer à Madagascar et je vous assure que je ne veux pas donner cette image
Mais pour revenir au sujet jai souvent dit a des français que le prix pour eux était normal d'être légèrement Supérieur à un local avec un salaire dix moins important ou même plus 
Mais pas 3 fois ou 4 fois pour le même service
Et pour nôtre amis gaston je sais qu'il nest pas dans cette catégorie de vazaha qui ne veux rien dépenser pour les choses normales de la vie de tous les jours mais sont prêts à être quasiment ruinés pour se payer les services de jeunes ou même très jeunes femmes
Quand à gaston il participe à la vie sociale paye beaucoup de choses pour l'aide de plusieurs familles etc et n'est pas un vazaha profiteur comme j'aime à les appeler
Enfin je pense que je vais clôturer cette discussion en tout cas pour ma part car je pense que nous sommes très proches dans nos réflexions et que c'est sur une infime différence

madagaston :

Merci en tout cas à Olivier de mettre les pendules à l'heure ainsi que pour les précieux renseignements car je n'aurai certainement pas lancé cette discussion si j'avais réussi à trouver les textes de loi sur Internet.
D'autant que si sa femme est dans la branche et qu'elle peut fournir des informations à ce sujet c'est encore mieux.
Je le redis encore, ce n'est pas vraiment en ce qui concerne le tarif qui est demandé car je sais bien que les koli koli ne s'arrêtent pas du jour au lendemain et que les mauvaises habitudes des fonctionnaires sont parfois justifiées par leur maigres revenus mais si on commence à chipoter sur des choses qui ne sont pas illégales, alors il m'arrive de m'insurger et de vouloir en tout honneur dépêtrer le vrai du faux.
Un exemple qui m'est arrivé et qui rejoint ce que dit Crusaders, un jour il y a au moins dix ans j'ai eu un PV parce que j'ai stationné devant un mur le long de la route de la petite vitesse à Tana et le lendemain quand j'ai voulu aller payer le PV au guichet de l'Hôtel de police de Tsaralalana le guichetier m'a dit qu'il n'avait pas mes papiers et que je devais aller payer le PV directement au bureau de l'inspecteur et en entrant dans le bureau j'ai vu affiché contre l'encadrement de la porte le tarif des différents PV et je voyais que pour un mauvais stationnement cela n'allait pas chercher bien loin mais quand j'ai voulu payer  le bonhomme assis derrière son bureau m'a demandé 100 000 Ariary, je lui ai dit que ce n'était pas le tarif affiché à la porte et il m'a répondu sans broncher que c'était les anciens tarifs qui étaient encore affichés. Donc pour ne pas faire de vagues et récupérer mes papiers j'ai payé. Peut-on appeler cela des koli koli... pour ma part c'était du chantage en bonne et due forme.

Une habitude, également, qui semble avoir libre cours à ANTANANARIVO.

Les policiers amenés à confisquer les papiers de véhicules ou de conducteurs contevenants sont, normalement, censés devoir les déposer dans la journée auprès de leur Commissariat de rattachement.

Or, il semblerait que certains policiers aient pour habitude de garder les papiers par devers eux de façon à amener les automobilistes à "leur courrir après" et mieux négocier ainsi la "restitution" desdits papiers à leurs propriétaires.

chicot olivier :

Je suis le premier à remettre souvent dans le contexte et les seuls problèmes que j'ai eu se n'est jamais avec des malgache mais bien souvent des français expatriés ou comme me le dit souvent ma femme vazaha sac a dos habillé comme des clochards (pas tout à fait mais souvent des vêtements avec taches etc)pour moi une honte pour la France je devrais m'installer à Madagascar et je vous assure que je ne veux pas donner cette image
Mais pour revenir au sujet jai souvent dit a des français que le prix pour eux était normal d'être légèrement Supérieur à un local avec un salaire dix moins important ou même plus 
Mais pas 3 fois ou 4 fois pour le même service
Et pour nôtre amis gaston je sais qu'il nest pas dans cette catégorie de vazaha qui ne veux rien dépenser pour les choses normales de la vie de tous les jours mais sont prêts à être quasiment ruinés pour se payer les services de jeunes ou même très jeunes femmes
Quand à gaston il participe à la vie sociale paye beaucoup de choses pour l'aide de plusieurs familles etc et n'est pas un vazaha profiteur comme j'aime à les appeler
Enfin je pense que je vais clôturer cette discussion en tout cas pour ma part car je pense que nous sommes très proches dans nos réflexions et que c'est sur une infime différence

On est, en effet, bien d'accord quant au comportement de certains "vazaha" manifestement "égarés" à MADAGASCAR.

Nouvelle discussion