Retraite française et couverture maladie, ce qui change

Dans le cadre de mes activités j'ai reçu ceci.

J'ai pris soins de supprimer le nom de l'organisme qui me propose ses services contre espèces sonnantes et trébuchantes. :D

Attendez-vous à payer plus et à recevoir de moins en moins, car les retraités sont considérés comme tous riches ....... (avis personnel)  :sosad:  :mad:


L’article 52 du PLFSS 2019 change la règlementation en matière de couverture maladie des retraités non-résidents.

Ils devront désormais justifier de 15 années d'assurance en France pour bénéficier de la couverture maladie pour les soins inopinés ou programmés lors de leur retour en France.

Tous les expatriés sont-ils concernés par ce changement ?
Les retraités résidant dans les pays ayant part aux accords communautaires ou dans les pays du Maghreb qui bénéficient de convention de sécurité sociale « maladie » spécifique ne sont pas concernés par cette mesure.

Pour les autres retraités, à compter du 1er juillet 2019, date d’entrée en vigueur de la mesure, il faudra justifier de 15 ans de durée d’assurance.

Comment les 15 ans seront-ils calculés ?
La durée de 15 ans sera décomptée tous régimes confondus en France uniquement. Les trimestres validés par le biais d’une convention ou des accords communautaires ne seront donc pas pris en compte.

Les trimestres de MDA (Majoration de Durée d’Assurance pour enfants), plus souvent appelés « trimestres pour enfants » seront pris en compte, il en va d’ailleurs de même pour les trimestres dits « assimilés », soit les trimestres validés au titre du service national militaire, des périodes de chômage ou de maladie ayant donné lieu au versement d’une indemnité journalière.
Les trimestres rachetés devraient l’être également mais seulement en cas de rachat en option 2 (rachat pour le taux et la durée).

Cette mesure entre en vigueur à compter du 1er juillet 2019
La question d'appliquer ou non cette mesure aux retraités déjà détenteurs de la carte vitale est à l'étude. En effet, l’annonce de cette mesure a provoqué de vives réactions des élus représentant les Français de l'Étranger.

Une réflexion est donc en cours sur la rétroactivité de cette mesure afin de décider si les bénéficiaires actuels seront concernés ou seulement les nouveaux bénéficiaires après le 1er juillet 2019.

Des solutions à étudier
L'adhésion à la CFE vieillesse  permet aux assurés qui auraient cotisé moins de 15 ans avant de quitter la France de rallonger la durée de cotisation en France et de bénéficier ainsi, une fois retraités, de la prise en charge des soins lors des séjours en France.

Mais cette adhésion à la CFE vieillesse n'est actuellement possible que pour les assurés n'ayant pas dépassé les 10 années de présence dans le pays d'accueil.

Ce verrou des 10 ans pourrait cependant disparaître, un décret sur ce sujet devrait paraitre en 2019. Les expatriés non-cotisants actuellement et ayant dépassé les 10 ans d’expatriation pourraient alors choisir d’adhérer à la CFE vieillesse, ils amélioreraient ainsi leur retraite et pourraient une fois retraités bénéficier de la couverture maladie.

Cotisation à la CFE maladie à compter de 2019
Plus de 15 années de cotisation en France
Les retraités expatriés qui continuent à bénéficier de la prise en charge des soins lors des séjours en France (plus de 15 années de cotisation) peuvent adhérer, en complément, à « XXXXXXXXX » dans le cadre du contrat solo ou du contrat famille (dans ce cas le conjoint doit également bénéficier de la prise en charge en France avec 15 années de cotisation) pour le remboursement de leurs frais à l’étranger.


Il est toujours possible de bénéficier de la catégorie aidée sous réserve de vérification des ressources par les autorités consulaires.

Moins de 15 années de cotisation en France
Les autres retraités (moins de 15 ans de cotisations) auront accès à « XXXXXXXXXX» qui concerne l'ensemble des expatriés sans distinction de statut (salarié, TNS, inactif, étudiant) et couvre les frais de santé en France et à l’étranger.



Ceux qui sont déjà affiliés à la CFE maladie se sont vus appliquer une cotisation égale à l'ancienne cotisation assurance maladie augmentée de 5 % par rapport à leur cotisation passée.

Ils ne se verront donc pas appliquer le tarif «XXXXXXXXX ».
Prélèvement d'assurance maladie
En toute logique, le droit à prestation disparaissant, le prélèvement au titre de l’assurance maladie sur les retraites devrait également disparaître.

Bofff ! Cela doit faire plus de vingt ans que je ne me suis plus servi de la carte vitale et je pense même qu'elle a disparu dans les flammes de toutes les paperasseries quand j'ai quitté définitivement la France.
Je préfère de loin prévenir que guérir car j'ai des tas de potes de mon âge et moins encore qui se battent en France contre le cancer ou qui ont déjà passé de vie à trépas... alors je considère que ce que je vis encore n'est que bonus et que les caisses remboursent ou non cela m’indiffère totalement car quand je vais me faire soigner à Madagascar, je paye de ma poche car cela ne m'arrache pas un bras.
J'ai un pote (ancien chirurgien dentiste) qui actuellement de bat contre son cancer du pancréas en France et il m'a dit dernièrement que l'accord pour lui administrer un nouveau traitement qui est très cher arriverait certainement après son décès. C'est quelqu'un que j'estime beaucoup car en plus il ne manque pas d'humour... noir.

https://img.over-blog-kiwi.com/0/55/35/69/20181006/ob_046a21_at.jpeg

Je trouve ça logique de payer plus cher la protection sociale de France vu que l'on ne participe plus à l'imposition française...

C'est trop facile de partir à l'étranger pour vivre mieux sans en subir les conséquences plus tard !!!

Estimez vous heureux de ne pas faire comme les américains : pas de couverture sociale collective, et une imposition continue américaine même à l'étranger...

Tout le problème vient d'un équilibre budgétaire, s'il n'y a pas d'argent qui rentre alors il n'y aura plu de service... La solidarité s'arrête quand elle s'attaque à votre portefeuille ?

Pour la protection sociale, il me semble que les CPAM et cie et même les caisses de retraite ont augmentés les différents prélèvements, et que .... Les remboursements et autres pensions sont en régression. Quand vous avez une petite pension cela vous impacte plus pour quelqu'un qui reste dans l'hexagone.
Je ne suis pas contre de participer pour les infrastructures, les prestations diverses et variés qui sont en France, mais quand  vous voyez que plus vous payer, mais que les infrastructures, les services et cie se réduisent ou disparaissent, Mais en cela nos édiles politiques le savaient (qu'ils soient de droite ou de gauche) et non rien fait.

Et ci-joint un petit lien pour les AT/MP c'est Madagaston qui m'a fait souvenir grâce à son petit dessin


AT/MP 01 décembre 2019

J'ai un ami qui a eu malheureusement un accident du travail en février à ce jour il a repris son travail mais il est resté 45 jours en AT, il est toujours en attente  du payement de cette somme par la CPAM, de plus la CPAM a contesté son AT, donc .....

Et malheureusement son employeur comme c'est un AT ne l'a pas indemnisé, cela fait 80 jours qu'il attend, il a consulté et il s'avère que c'est de plus en plus le cas de la part des CPAM, mais là je sors du sujet initial.

C'est malheureux en effet...

L'age d'or est derrière nous, et ceci pour différentes raisons (même si les politiciens en sont responsable) :
1 /  l'inversion de la démographie (papyboom) --> plus de sollicitation pour moins de payeur
2 /  les abus d'hier engendrent la situation plus drastique aujourd'hui. Quand on voit le nombre de "tricheurs" à l'AT, on comprend aisément que ça a creusé un trou et que l'on ne peut plus se le permettre...
3 /  Si l'on veut continuer à profiter du système, il faut que les sorties d'argent correspondent aux rentrées... D'où le fait que le système politique d'aujourd'hui est dépassé et continue à vivre comme hier à l’instar de la population !!!
4 /  Tout ceci avait été annoncé et que même en mettant 50 € par mois sur une assurance vieillesse privé ça aurait été une prévention pour ne pas avoir le bec dans l'eau aujourd'hui... Quand je pense que certains syndicats étaient contre le fait que certaines entreprises imposent ce genre de assurance vieillesse privée, ça me fait doucement rire aujourd'hui !!!

La cigale ayant chanté tout l'été se trouva fort dépourvu quad la bise fut venu...

En effet, pour ma part, je suis bien content aujourd'hui de toucher quatre retraites différentes car en plus de la retraite de la CRAV majorée de 10 % pour avoir élevé 3 enfants ainsi qu'une retraite complémentaire, je perçois une retraite de la caisse artisanale pour mes 5 années en profession libérale  et une retraire pour un an de travail au Luxembourg (une erreur de jeunesse dont le montant est pratiquement l'égal de celui des 5 années à mon compte en France).
Donc si vous me permettez de donner mon avis, variez les menus tant que cela vous est encore possible:

https://images.ecosia.org/1uyFHiOh12QLz9xUxxtQKGfGs50=/0x390/smart/http%3A%2F%2Ffranieblues.f.r.pic.centerblog.net%2F4j9dv58b.gif

Nouvelle discussion