Les villes qui s'enfoncent en Asie, et les conséquences

Aujourdhui, le président indonésien, Joko Widodo, a décidé que la capitale allait être transférée hors de Java. Une décision «importante», à l’heure où les inondations sont de plus en plus fréquentes sur l’île qui s’enfonce.

Jakarta ne sera bientôt plus capitale de l’Indonésie. «Le président (Joko Widodo) a choisi de déménager la capitale en dehors de l’île de Java, c’est une décision importante», a annoncé le ministre de la Planification Bambang Brodjonegoro lors d’une conférence de presse consécutive à un conseil des ministres. Ville située au bord du littoral, Jakarta compte aujourd’hui plus de dix millions d’habitants. Mais victime de plus en plus d’inondations, la capitale s’enfonce petit à petit, en raison de prélèvements excessifs dans les nappes phréatiques.

http://www.lefigaro.fr/international/l- … a-20190430

Nous savons tous ici que Ho Chi Minh City alias Saigon, c'est pareil.
Haiphong, pareil. Bangkok aussi.
Etc.

https://www.populationdata.net/cartes/h … ntee-eaux/

La Birmanie : Naypyidaw, ville quasi vide en pleine jungle pour remplacer Rangoun

http://gregdesign.ch/ces-villes-qui-s-e … -la-terre/

Jakarta est l’une des villes qui s’enfonce le plus vite au monde
https://fr.express.live/jakarta-est-lun … -au-monde/

Quelque 275 millions de citadins à travers le monde verront leurs villes englouties par la montée du niveau des océans si, comme le craignent les Nations Unies, la température à la surface du globe grimpe de 3,7 degrés avant 2100.

Les villes asiatiques en première ligne 

Les villes les plus menacées en Asie sont les mégalopoles côtières asiatiques et les pôles industriels tels que Shanghai, Shenzhen, Bangkok, Tokyo et Osaka. Chittagong et Dacca au Bangladesh et Hô Chi Minh-Ville au Viêtnam sont également menacées.

Les côtes très peuplées du continent asiatique sont très densément peuplées, avec des millions de personnes exposées aux inondations. Et ces risques vont croissant : au Bangladesh, en Inde, aux Philippines et au Vietnam notamment, il est attendu que le nombre d'habitants des zones côtières soit multiplié par deux à l’horizon 2060.

L’Asie abrite ainsi treize des vingt villes mondiales dont les pertes économiques dues aux inondations devraient augmenter le plus fortement entre aujourd’hui et 2050. Pourtant, les risques liés à l’augmentation du niveau des mers pour les centres urbains côtiers ne sont ni suffisamment compris, ni intégrés dans les plans d’aménagement.

https://www.cnews.fr/monde/2017-11-03/q … climatique

Vos réactions?

ça fout la trouille quand même.

BichetPat :

ça fout la trouille quand même.

haha mais vous avez déjà la combi au cas ou ...
sinon, des belles plongées au VN ?
amts

C'est un chatiment divin : les plus grands pollueurs du monde sont punis.

Car on a beau faire culpabiliser encore et encore depuis leur naissance les français, le Vietnam est par exemple le 4ème pays du monde à rejeter le plus de plastiques en mer, pour ne citer que cet exemple.

rickvn :

C'est un chatiment divin : les plus grands pollueurs du monde sont punis.

Car on a beau faire culpabiliser encore et encore depuis leur naissance les français, le Vietnam est par exemple le 4ème pays du monde à rejeter le plus de plastiques en mer, pour ne citer que cet exemple.

Quelle vision simpliste ! Que cela soit du passé, du présent, comme du futur.

De même cette carte est trompeuse puisque l'on parle d'un risque d'une montée de eaux de 0,5 m d'ici 2070 et la carte montre la conséquence en cas d'une montée de 2m !

Je considère qu'il ne faut nier aucun risque, ni même les conséquences de nos actions passées ou présentes mais que le catastrophisme ou la culpabilité à outrance ne sont pas non plus une solution. Avec ce genre de démarche on ne fait plus rien et on meurt en vieux con.

Oui, il ne faut rien nier.
C'est plié le Delta du Mekong !

Delta du Mékong : le triangle des inquiétudes

Le delta du Mékong est l’une des régions au monde les plus menacées par le réchauffement climatique. D’ici à 2050, la température devrait augmenter de 3 à 5° celsius et l’eau monter d’un mètre à l’horizon 2100, engloutissant une bonne part des 40 000 kilomètres carrés des neuf bras du Mékong selon la Commission du fleuve.

https://www.lecourrier.vn/le-delta-du-m … 26783.html


«Selon les prévision, si le niveau de la mer augmente de 50 cm, 70 cm, 90 cm et 100 cm, le delta du Mékong serait submergé respectivement de 4,48%, 14,7%, 28,2% et 38,9%», a prévenu le Professeur Trân Thuc, vice-président du Conseil consultatif national sur les changements climatiques. D’après lui, les provinces les plus touchées seraient Hâu Giang (80,62% des superficies immergées), Kiên Giang (76,9%) et même Hô Chi Minh-Ville.

RTBF et AFP
Mis à jour le lundi 29 avril 2019 à 23h36

40 morts dans des inondations en Indonésie: Jakarta, la capitale pourrait déménager

Des inondations et glissements de terrain provoqués par des pluies torrentielles ont fait près de 40 morts et une dizaine de disparus en Indonésie, ont annoncé lundi les autorités.

Les coulées de boue et les inondations sont fréquentes dans l'immense archipel du Sud-Est asiatique sujet aux catastrophes naturelles, en particulier en période de mousson, entre octobre et avril.

L'agence de gestion des catastrophes a déclaré lundi que 29 personnes avaient péri et au moins 13 autres étaient portées disparues dans la province de Bengkulu, sur l'île de Sumatra, du fait des pluies abondantes qui s'abattent depuis plusieurs jours.

Dans la province voisine de Lampung, un glissement de terrain a également tué une famille de six personnes. A Jakarta, les inondations ont fait au moins deux morts.
Des milliers d'évacués

De leur côté, les habitants de Bogor, localité proche de Jakarta, devaient également se préoccuper de 14 pythons qui se sont échappés d'une propriété privée en raison de la montée des eaux. Six serpents, dont certains mesuraient quatre mètres, ont été récupérés mais huit reptiles sont toujours dans la nature.

Parallèlement, des milliers de personnes ont été évacuées, 12.000 habitants de la province de Bengkulu, sur Sumatra et 2000 à Jakarta.

Des centaines de bâtiments, de ponts et de routes ont été endommagés.

Des hébergements d'urgence ont été mis en place de même que des soupes populaires. Des centaines de têtes de bétail ont également péri.
Un déménagement de Jakarta envisagé

Les inondations sont fréquentes en Indonésie et notamment à Jakarta. Et ce n'est pas le seul problème : Jakarta est surpeuplée: 10 millions dans la ville, 30 en ajoutant la périphérie. Et surtout, la capitale s'enfonce à cause de prélèvements excessifs dans les nappes phréatiques.

Conséquences : alors que les résultats officiels des dernières élections ne sont pas encore communiqués, Joko Widodo, le président sortant et annoncé vainqueur, a décidé de déménager sa capitale.   

Avant de commencer le déménagement, il faudra surtout décider du futur emplacement. L'une des pistes, c'est Palangkaraya, sur l'île de Bornéo. Les autorités locales ont déjà réservé 300.000 hectares de terrain au cas où la ville serait choisie comme future capitale. Il faudra de toute façon attendre quelques années avant que cela ne devienne réalité. Cela pourrait durer dix ans, selon les autorités.

rickvn :

C'est un chatiment divin : les plus grands pollueurs du monde sont punis.

De Jakarta, en passant par Bangkok, Ho Chi Minh, Manille, les mégalopoles d'Asie du sud-est sont confrontées à la gestion de leurs décharges à ciel ouvert, avec des villes grandissant en dehors de toute planification urbanistique.

C'est un sujet très intéressant à plus d'un titre.La montée des eaux , l'affaissement de certaines mégalopoles du Sud-est asiatique, les inondations de plus en plus graves....ce sont des faits observables et mesurables .Le problème est comme toujours dans la recherche de la cause de ces catastrophes ....c'est là le gros bémol .On sait que les Nations Unis financent le GIEC qui pour obtenir toujours plus de subventions à largement triché sur les graphiques,courbes et autres projections dans le futur .C'est le scandale du  " climagate" .Les frontières entre la recherches scientifique et les lobby rechauffistes très politisés sont poreuses...On nous prépare aux grandes migrations des réfugiés climatiques ...Il serait aussi important d'éduquer les populations à respecter l'environnement , à faire du tri sélectif , à cultiver autrement  (cela a été bien évoqué dans un autre fil )
Oui il y a ces catastrophes récurrentes mais elles ne sont pas dues forcément au réchauffement anthropique du climat.Il y a comme cela a été bien référencé la surpopulation côtière, l'épuisement des nappes phréatiques, l'urbanisation- bétonnage sauvage, la spéculation foncière ...etc...
Ce sont les projections dans le futur qui me laissent dubitatif mais en aucun cas je conteste qu'il existe des situations ponctuelles dramatiques.

Un article bient fait sur la cata annoncée:

Le Kong Kiet
La dégradation de l'environnement au Vietnam

https://www.persee.fr/doc/caoum_0373-58 … 9_196_3621

Je précise le sens d'une phrase de mon précédent post...C'est bien l'activitè humaine qui est la cause des inondations et de l'enfoncement sous les eaux de certaines mégapoles asiatiques( pompage des nappes phréatiques, urbanisation galopante, poids des immeubles et de tours gigantesques ...etc...) mais le réchauffement  climatique -c'est là que se situe  la polémique entre scientifiques indépendants ( Claude Allègre entre autres ) et les scientifiques du GIEC - ne serait pas dû à l'activité humaine ( cycles climatiques depuis des siècles...) .
Bangkok a été construite sur des terrains argileux 1m50 au- dessus du niveau de la mer et s'enfoncerait de 1,5 cm à 5,3 cm par an .Des chercheurs prédisent qu'en 2030 environ 40% de la capitale thaïlandaise seraient sous les eaux , prise en tenaille par cet enfoncement des sols et l'érosion côtière .

Oui Edmon 99, pour Bangkok, voici 2 articles qui confirment ce vous dites. 1 mètre en 5 ans.

Et pour le réchauffement clumatique, il n'est pas du par l'homme, il est bien sûr, naturel.

À Jakarta, ils ont pris des mesures. Ces 10 dernières années, la partie nord de la ville s'est déjà affaissée de 2,5 mètres et elle continue de s’enfoncer au rythme de 25 centimètres par an, « plus du double des autres mégalopoles côtières », changement rapide du lieu pour la capitale à Palangka Raya.
Comme ils l'ont fait pour Kuala Lumpur à Putrajaya. Les sous-sols sont devenues de vrais gruyères.


https://www.sciencesetavenir.fr/nature- … aux_127149

https://www.latribune.fr/entreprises-fi … 32713.html

Je ne savais pas pour Jakarta qui semble bien plus exposée que Bangkok.Concernant cette dernière qui est très prisée par des investisseurs il est prudent de connaître la carte des quartiers subissant les inondations ( carte actuelle et future ) avant d'acheter un condo ...Pour Saïgon même  prudence...

Oui Prudence! Je cite:

D’après M. Sukumasvin, les études dans le cadre du projet de gestion et de développement durable du bassin du Mékong montrent que le volume d’alluvions de ce fleuve est passé de 97% en 2007 à 30% en 2020, et à 4% en 2040. La production de la pêche de cette zone pourrait se voir réduite d’environ
1,57 milliard de dollars.

"Afin de minimiser les pertes dues à la pénurie d’eau, le delta du Mékong devrait éviter la culture en saison sèche et construire des réservoirs d’eau, surtout à Dông Thap Muoi (Plaine des joncs) et Tu Giac Long Xuyên (Quadrilatère de Long Xuyên), au service de la vie quotidienne de la population", conseille l’écologiste Nguyên Huu Thiên.

Pour sa part, le Docteur Lê Anh Tuân, chef adjoint de l’Institut chargé des questions sur le changement climatique, relevant de l’Université de Cân Tho, analyse que ce sont les barrages hydroélectriques qui causent la pénurie d’eau dans cette région. La chute du débit du Mékong favorisant fatalement l’invasion de l’eau salée.

Il ajoute cependant qu’on peut attendre les pluies pour recueillir l’eau douce, et ainsi transporter l’eau vers les régions sèches, celles qui en ont le plus besoin. ''Les ouvrages hydroélectriques empêcheront totalement la formation d’alluvions du Mékong. Ainsi, les risques concernant les effondrements, la montée des eaux, la salinisation des eaux… sont plus importants", explique-t-il.

Les scientifiques font appel aux pays riverains du Mékong dans l’exploitation de l’énergie renouvelable ainsi que l’élaboration d’un plan de développement commun.

"Non seulement le Vietnam, mais encore le Laos, la Thaïlande, et le Cambodge se heurtent à des difficultés concernant la source d’eau et le changement de l’écosystème par les répercussions des barrages hydroélectriques, du réchauffement climatique et de la pollution de l’environnement… Il faudrait proposer des mesures urgentes pour protéger le Mékong, sa source d’eau et l’écosystème de ce grand fleuve", avertit le Docteur Duong Van Ni, de l’Université de Cân Tho.

https://vietnamnews.vn/environment/5197 … clean.html

On voit la photo aériennes des eaux noires de la rivière principale rejettées à la mer, c'est à Phu Quoc aujourd'hui. Grosse alerte! Avis à tous les expats !

Viet Nam News Environment

Solutions needed to save Dương Đông River and keep Phú Quốc clean
Update: May, 10/2019


Garbage, wastewater and scum oil discharged from fishing vessels have turned the river water black and smelly.

The river is dead. No fish or shrimp can live in such water”
, Phù Thọ Bình, who has been living on the island for 45 years told the newspaper.

Many commented that the pollution must be solved as soon as possible as it affected the lives of local people and tourism.

Polluted beaches would scare tourists away, they said

Moi qui voulait y aller pour essayer la grosse moto d'un pote et faire des roues arrières, c'est râpé ! :D

Phu Quoc devient Fuel Quoc !

Un peuple qui préserve si bien son pays, que c'est beau à voir...

Le peuple subit l'incompétence et la cupidité de ses " zélites" ...ça me rappelle un autre pays , un autre peuple.

http://image.vietnamnews.vn/uploadvnnew … 4_upja.jpg

Certains (genre gros Mytho de chez Mhyto) en 2004 puis en 2008 puis en 2012 voyaient le double de touristes (7000) CARREMENT ... le double de touriste que "Phuket" reçoit, se poser en A380, en B777, en B787, en A350 sur l'airport de Phu Quoc, et la cerise sur le gateau, le Symphony of de Sea le plus gros paquebot du monde, directement de Miami avec ses 50 000 visiteurs, voir cette 8ème merveille du monde,  :D "FUEL QUOC" comme dit le très lucide, Rickvn, (j'adore rigoler aussi :proud ) on assiste a la CATA en direct, et ce n'est pas d'hier que ça Schlingue partout autour de la rivière, c'est une infection, sauf qu'ils ne sentent plus rien, les îlotiers, ils ont le nez sur les ordures 24/7.
Il y a le seven eleven 7/11 pour faire ses courses, et il y a "Fuel Quoc island" 24/7 pour la pollution a ciel ouvert, avec trainée dans la mer.  Ah faut en avoir, pour faire la pub de l'île. Et y emmener ses enfants patauger... ! :D
Fuel Quoc et Con Dao étaient en 2008 les 2 derniers endroits, on va dire "encore pas trop sali" les plans sur la comête comme le bétonnage de Tam Coc, ils se voyaient comme a China Beach au sud de Da Nang, avec à Fuel Quoc un gros port maritime, croisièriste, a la dysneyland, et les investisseurs locaux cupides, y ont mis le paquet, LE FAMEUX PAQUET BONUX, le cadeau: il y a même plus un poisson ou une crevette dans le Duong Dong, depuis trop longtemps, le fameux écotourisme, l'eau est noire, alors je me demande, quel est le niveau d'intelligence ou de cupidité des preneurs de décisions pour laisser faire ce massacre. Rien qu'a voir la photo aérienne, même TF1 avec son Kho Lanta, a mis les voiles... le futur Phuket vietnamien, c'est finit, terminé...déja en 2012 on pouvait le prévoir ...It's OVER comme disent les roastbeefs!
Rivaliser avec la péninsule de Phuket, au vietnam, quand on savait que l'ïle de Fuel Quoc n'avait pas de systeme de retraitement des eaux et que celles ci étaient rejetées a la mer et que les nouveaux projets, pharaoniques, ont mis de coté ce problème, cela laissait présager rien de bon pour le futur. Camarades Expats, la vérité, c'est notre futur à l'étranger !

Et après forcément on rejoint le débat sur la conséquence de la pollution sur la dirty food au vietnam.

https://tuoitrenews.vn/news/society/201 … 42650.html

Bonjour,

Bien entendu, il y a une part de vérité dans ce qui est dit, sur Phu Quoc, mais toujours en durcissant le trait, et, dans la provoc.
Ne soyez donc pas toujours sectaires dans vos propos, et, vous verrez qu'il sera beaucoup plus facile d'échanger avec les autres, et, que ça ne parte pas dans tous les sens, même sous prétexte d'humour.......
Je n'ai pas plus envie que cela d'échanger avec vous, sur ce sujet, car cela ressemble plutôt à un règlement de compte........qui ne mènera à rien, comme d'hab.

Poivre.

Il n'y a aucun règlement de compte. Evidemment pour vous, vous ne voyez que le mal car vous idéalisez tout sans aucun recul de bon sens, et ceci même les pieds dans la mémerde. Le sujet c'est le vietnam entre pollution et risques ambiantaux.là, a Fuel Quoc, ÇA REFOULE DU GOULOT! C'est même vietnam news qui l'a écrit.

Ce que j'écris, c'est la triste réalité des yeux d'un expat sur la vision exacte en temps réels de Fuel Quoc.
J'aurai bien sûr voulu que Fuel Quoc soit Ohu Quic, un succès a tourisme low cost, une machine a bifton, des bars a filles, avec des tennanciers pittoresques!!! Phu Quoc l'île des Glands qui glandent. Rendez vous des champions du monde du love story, l'expat qui devient millionnaire car "Griddy" comme on dit aux Philippines.

Vous vous faites des films comme d'habitude. Les règlements de comptes dont vous devez parler, sont sans doute entres vous et... vous.
Bonne journée où vous êtes. Penchez vous plutot sur vous même et sur votre lieu de vie.

Je sais et je vois parfaitement ce qui évolue autour de moi et suis sur place, je vous le rappelle, certainement mieux informer que vous.
Je n'idealise certainement pas et je sais très bien l'urgence de traiter nos ordures, mais je suis aussi conscient que cela prendra du temps, et de la difficulté de monter cette usine d'incinération sur l'île.

Je n'ai rien d'autre à ajouter, juste que je ne suis pas plus dans "la mémerde" que vous.
Où nous sommes, nous n'avons pas ces nuisances odorantes, qui sont beaucoup plus au nord que l'endroit où nous vivons.

Poivre

C'est bien que vous repreniez conscience des choses et que vous tenez un autre discours sur Fuel Quoc. Et ceci sans en rejeter la faute sur les autres. Les autres expats n'y sont pour rien.
L'expat intelligent ne s'en prend qu'a lui-même. Sa maman normalement l'avait prévenu. :D

Je le répète, les problèmes viennent seuls de l'expat même.
Aucune joûte, seule sa conscience un jour agit.

Ceci dit j'ai du respect  pour Poivre qui a réussi de vivre son rêve depuis sa jeunesse c'est tellement difficile de gagner sa vie comme entrepreneur au Vietnam.
Cessons de nous chamailler ...chacun voit midi à sa porte...certes ce n'est pas la rivière aux mille parfums mais faut faire avec sinon on se suicide ..lol

Merci Edmond99

Sambasp,

Et je vous rappelle "qu' à force de partir dans tous les sens", vous êtes perpétuellement "hors sujet" et rendez la lecture des postes illisible....Belle perte d'efficacité.....

Phu Quoc n'a absolument rien à voir avec le poste initial. Je me moque bien de vos dires de donneur de leçons bourrés de sectarisme, à propos de ma vie, je ne mêle pas de la vôtre.
Par ailleurs, je n'ai jamais eu d'idée de suicide, tout va bien, lol.....

Poivre

edmond99 :

j'ai du respect  pour Poivre qui a réussi de vivre son rêve depuis sa jeunesse c'est
  tellement difficile de gagner sa vie comme entrepreneur au Vietnam.

Demandez des chiffres sur les montants investis au départ moins ce qu'ils touchent de leur activité, bref les "bénéfices" et retour sur investissement avant de croire que des français retraités du Vietnam gagnent leur vie avec les business qu'ils font pour s'occuper, car la quasi-totalité vivent de leur retraite et des économies de leur vie passée, ils se présentent comme entrepreneurs mais cachent bien qu'ils ne pourraient pas vivre de leur activité.

***

L'expat a horreur des histoires pour les endormir.

Phu Quoc's major river polluted severely

VietNamNet Bridge – Duong Dong, the largest river that supplies water for Phu Quoc Island in southern Kien Giang Province, is polluted with garbage and waste water.

https://m.english.vietnamnet.vn/fms/env … ;ui=mobile

Phu Quoc Island drowning in rubbish

https://m.english.vietnamnet.vn/fms/env … #ui=mobile

Phu Quoc faces waste overloading

https://m.english.vietnamnet.vn/fms/env … #ui=mobile

Pollution harms Phu Quoc

https://m.english.vietnamnet.vn/fms/env … #ui=mobile

Bonjour rickvn
Je suis assez d'accord avec vous mais par principe je fais toujours confiance à la présentation ( biographie ?) des forumeurs.Donc concernant notre ami  pourquoi pas une réussite entrepreneuriale à Phu Quoc ...même avec des facilités financières c'est coup de chapeau.
Sur un autre forum  concernant la Thaïlande j'avais expliqué à des familles avec enfants qui voulaient tout vendre en France pour s'installer au Siam qu'il ne fallait pas se fier aux apparences ...oui il y a des milliers d'européens qui font du business ( bars, guest  houses ,restaurants..) mais ils sont soit jeunes retraités( militaires...etc...) soit ils ont une rente quelconque en France ( loyers immo,capitaux à fructifier ...) soit le business appartient à leurs femmes thaïes.Et surtout il faut observer le turn over.Heureusement il y a des success story mais dans un pourcentage à définir ...

PS : je ferme  cette parenthèse et revenons aux problèmes des mégapoles

Dans le cas présent depuis 2012, tout le monde normalement constitué voyait et sentait a 10 kms la catastrophe arrriver a Fuel Quoc. Quand ça pue la mer.. il faut le dire ! Le % est a zéro...  :proud
Si ça continue, ils vont fermer l'aéroport.  :D
Les navettes maritimes suffisent.

En ce qui concernent les mégapoles cities,
là il y a du boulot, et il faut retrouver le chemin de la propreté, c'est pas gagné du tout et surtout sortir du Junk Food qui tue !

There is a perfect meal to describe Vietnam’s food safety: a cup of fake coffee, engine oil-doused vegetables with pork from sedative-injected pigs, and a side of chemically ripened durian.

This scary three-course meal, once a popular joke among Vietnamese social media users, isbecoming increasingly less tongue-in-cheek given the almost daily food safety scares reported by the local media.

The situation is so alarming that Tran Ngoc Vinh, a former delegate of the lawmaking National Assembly, once said that “the path from the stomach to the graveyard has never been as short and easy as it is today.”

https://tuoitrenews.vn/news/society/201 … 42650.html

Et un sport national qui progresse en ville !
La chasse aux rats. Voir la vidéo.

There are many ways to catch a rat. In southern Vietnam, using dogs has become one of the most popular.

https://tuoitrenews.vn/news/video/20190 … 49757.html

Sambasp

La chasse aux rats n’est pas nouveau !
Perso je l’ai pratiqué déjà en  97 !
En campagne dans les rizières il y en avait beaucoup déjà à cette époque.
Alors oui le pays est sale de plus en plus et il y a des lois qui viennent de passer pour limiter les plastiques ( sachets..) mais l’application se fait tarder .restons positif 😜
Après pour ce qui est de «  phu Quoc » j’espère que ça va réagir rapidement car plus ça va moins ça va !
Bien à vous tous
Éric

Oui Eric,

Ici aussi des mesures ont été prises mais tardent à venir.....
La centrale d'incinération des ordures est bien programmée, mais nous ne connaissons pas encore la date effective.
Tu parles de ras de rizière, ou, de ras des champs ?
C'est certain, moi aussi, je veux rester optimiste, même si je garde toujours un fond d'inquiétude.
Notre boulot est tous les jours d'expliquer, à nos voisins, nos connaissances, qu'il ne faut plus jeter toute chose par terre, ou, dans la rivière, ou, en mer, mais il faut du temps pour que ça rentre dans les habitudes.
Il y a 20 ans, tout était conditionné en feuille de bananier ou autre et les gens jetaient, c'était bio dégradable. Maintenant c'est les plastiques et polystyrènes, emballages modernes de toutes sortes, technologie qui vient de chez nous. il faut mettre en place des restrictions ou interdictions, c'est la la voie à suivre. Depuis un peu plus de 4 ans, les hôtels organisent des opérations nettoyage, des plages, des berges, de la ville, c'est encourageant, mais encore insuffisant, le but étant de sensibiliser les locaux. Mais personne ne reste les bras croisés.
Une île par définition est un espace restreint, et l'on y voit par conséquent les problèmes s'amplifiés beaucoup plus vite que sur le continent.

Bien cordialement.

Eric

Sans analyses sanitaires, de pollution et produits dangereux sur le poivre de Phu Quoc, il va bientôt falloir recommander de ne consommer que du poivre importé. Je suis un peu inquiêt d'acheter du poivre de Phu Quoc maintenant que je sais que cette zone est hautement polluée.  :D

Pas de soucis à se faire avec " l'ile du fou du Coq ", qui sera bientôt, c'est à dire dans un avenir plutôt proche que lointain ,  une province rapprochée chinoise pendant 99 années et que l'on se rassure, fini la pollution  ....  :mad:

Car si les viêts sont les rois de la reproduction, les chinois eux, sont les AS du recyclage  :top: et en particulier dans le domaine alimentaire, rien ne se perd  et tout y passe  )))))))))   :unsure

Donc bien fini les déchets et plus rien ne devrait trainer dans les rues , ni aux abords du fleuve noir, même pas les rats  !!!!

Une bonne nouvelle en somme car faut bien s'alimenter et chacun n'y verra bien entendu que du feu , à grosse dose de glutamate !!!    :o

" Le coq de l'ile du Fou",  devra donc laisser sa place au futur " dragon de Feu" ...

D'ailleurs, c'est ainsi d'après mes renseignements, que cette ile devrait s'appeler, après quelques formalités élémentaires  :offtopic: 

Je crois que beaucoup vont adorer le "Mac Do"  :o

J'espère pour autant, que vous n'allez pas cauchemarder   :sleep   :up:   :D

Je ne comprends pas des échanges et des critiques surtout de l’île de Phu Quoc !!!!
Nous sommes des expats, si c'est mauvais,  rien vous oblige de rester et à critiquer, c'est comme vous savez que les excréments sont sales mais vous continuez de marcher dessus ??
Pour les villes qui s'enfoncent, tant qu'il n' y a pas encore de risque réel on continue à vivre sans se soucier. C'est bien ça la mentalité des asiatiques  :D

farang ludo :

Pour les villes qui s'enfoncent, tant qu'il n' y a pas encore de risque réel on continue à vivre sans se soucier. C'est bien ça la mentalité des asiatiques  :D

Oui, ils ne veulent pas perdre la face.
Ce qui compte pour eux, c'est fourguer tous les projets immo, le plus cher possible.

Nouvelle discussion