Bricolage, jardinage et autres rafistolages

Pour Pâques,  il y en avait qui écoutaient avec avidité les palabres du pape et de ses saints, d'autres  étaient plutôt scotchés devant la télé pour ne pas louper une seul résultat de foot ou autre sport, d'autres enfin se réjouissaient déjà à l'idée de déguster le lapin de pâques qui mijotait au milieu de ses carottes, le tout dans une sauce coco et d'autres enfin comme moi, se plaisaient à créer utile à défaut d'acheter du matériel tout fait.
Ainsi ces jours de pâques  j'ai conçu quatre tréteaux car si les malgaches travaillent encore en deux dimensions même s'ils sont déjà raccordé à la 3D et rêvent de la 4D, moi pour ma part, je préfère travailler debout et avoir un plan de travail stable et droit.
Bien entendu que j'aurai pu les acheter tout fait mais je n'ai plus du tout confiance dans le matériel chinois avec une obsolescence programmée afin de revendre régulièrement la même marchandise. Pour ma part j'ai l'intention de traiter mes tréteaux avec une peinture antirouille diluée à l'huile de vidange afin de créer une imprégnation maximale du bois, d'autant que mes charnières découpées dans des bidons jaunes en plastique ne rouilleront jamais car elles sont solidement rivées au bois par des vis à tête poêlier de 6mm de diamètre, ce qui leur laisse peu de chance de se déglinguer tant que je serai en vie.
En fait pour commencer à protéger notre planète il faut se mettre dans la tête que ce n'est pas en achetant des marchandises qui sont fabriquées à des milliers de km de chez soi qu'on y arrivera... mais il faut savoir le plus possible se contenter de consommer ce qui est fabriqué sur place.  Bien sûr ce n'est pas toujours facile car je suppose que mes boulons à tête poêlier n'ont pas été fabriqués sur place et que le minerai de fer avec lequel ils ont été fabriqués provenait encore d'un autre lieu et que penser du haut fourneau qui a fondu le minerai et qui était encore à un lieu différent... Non décidément nous n'en sortirons pas vivants et le futur de l'homme qui se dit sage est loin d'être serein.
Mais à force de faire chauffer mes deux neurones ils vont finir par me faire devenir un homo demens.

https://i.ibb.co/XkDJWzh/Tr-taux.jpg
https://i.ibb.co/gr1Bh5v/D-tail-charni-re.jpg
https://i.ibb.co/VTNnkP7/04-10-09-015.jpg
https://i.ibb.co/55mhGMz/d-coupage-d-un-portail-en-t-le.jpg
https://i.ibb.co/Wz9H8ph/DSC00405.jpg
https://i.ibb.co/SPDxqHj/DSC00407.jpg

Pas mal, ils ont l'air de la même hauteur. Bravo, tu as le compas dans l’œil (c'est pas évident)...

Pour le traitement, je vais te le redire pour l'avoir essayé ici :
- 2 unités d'huile de vidange usagé et passé dans un tissu
- 1 unité de white Spirit
- 1 unité d'huile de lin

Mieux que l'antirouille, que le xylophène ou que tout autre vernis ou laque et à un prix défiant toute concurrence ))))

Bonjour
Petite recette paysanne bien de chez nous et plutôt efficace.
Huile  de vidange mélangé avec du diesel pour une meilleure pénétration dans le bois et on le brûle légèrement pour les petites bébêtes.
Cette  méthode est utilisé surtout pour tout ce qui est en contact avec le sol ou dans la terre .

Merci pour ces renseignements, quant à l'huile de lin, relativement onéreuse, il n'en est point besoin car une peinture est composée de charge (de la terre ou des minéraux: zinc plomb etc.) de liant n'importe quelle huile et d'un diluant (hydrocarbure) et naturellement d'un siccatif pour faire sécher.
C'est pour cette raison que j'utilise de la peinture où se trouvent déjà toutes ces composantes et pour la rallonger un peu afin de pouvoir couvrir une plus grande surface avec une imprégnation maximale, j'y rajoute l'huile de vidange ou même du gasoil ou du pétrole lampant tout simplement sauf que le pétrole ou l'essence sont un peu trop secs et ont tendance à s'évaporer dans le temps alors que l'huile de vidange est grasse par excellence et assez fluide pour pénétrer le support.
Je me suis même amusé un jour à imiter le bois en mettant une couche d'impression couleur ivoire ou ocre très clair puis j'ai mélangé de la terre de Sienne ou de la terre d'ombre etc. avec de la bière et j'ai appliqué cette mixture sur la couche précédente déjà sèche puis avec un bout de pomme de terre j'ai dessiné les veines du bois et finalment avec un peigne j'ai simulé les stries du bois. Bien entendu quand le tout était sec j'ai passé une couche de vernis sur mon oeuvre et voici en exemple de ce qu'on peut faire:

https://images.ecosia.org/Z78_NSDDDOi_zuTJzliVoItPLzE=/0x390/smart/https%3A%2F%2Fwww.cyberfanny.com%2Fdecoration%2Flocal%2Fcache-gd2%2Fbb%2Fd6a1b6cdce7966b74d63f12639e06b.jpg%3F1489593461
https://images.ecosia.org/bfdpqQfRa4L8XY7SD3-lniDdyhg=/0x390/smart/http%3A%2F%2Fwww.peintre-decorateur.fr%2Fwp-content%2Fuploads%2F2008%2F09%2Fjoelle-godefroid-ebene-de-macassar-no2.jpg

Chers amis "Expat" et les autres bien entendu..
A vous lire on se sent tout petit.. Merci pour toutes ces informations précieuses....
Amicalement
Yvan

Nouvelle discussion