Futur déménagement en Floride

Bonjour j'ai 29 ans mariée et maman de deux enfants de 2 et 5 ans. Mon mari travaille dans une boîte française ayant un site aussi aux usa à Orlando. Ils lui ont proposé un poste de manager sur site à Orlando. Et du coup je me pose beaucoup de questions.
- En ce qui concerne les papiers comment ca se passe mon mari aura la greencard et fera ensuite la demande pour nous trois ? Combien de temps cela peut prendre?
- acheter un bien immobilier aux usa est il si compliqué en lisant certain forum ca me parait pas si évident ?
- tout quitter avec deux enfants en bas âges un avantages ? Un inconvénients ?
Ça fait longtemps que l On y pense mais maintenant que cela devient concret je suis autant excitée par l'idée dune nouvelle vie mais j'ai aussi la boule au ventre peur de l'inconnu laisser nos familles!
Merci de vos réponses :)

Bonjour

Ton mari a deja la green card c'est ca?
Parce que si ce n'est pas le cas, c'est a l'entreprise justement de lui dire quel visa est propose, C'est le 1er et plus important point avant toute chose. Et ce ne sera pas la green card dans ce cas.

Je ne sais pas ce que l'on a bien pu te dire, mais sache que lors d'une mutation (ce qui à l'air d'être votre cas), la Green Card ne sera pas son premier visa car la Green Card n'est jamais le visa de premiere intention.
Dans son cas, le visa sera très certainement un visa L et la Green Card arrivera ensuite, soit à son terme (au bout de 4 ou 5 ans).

Si vous êtes un couple marié (pas pacsé, uniquement marié) les visas vont automatiquement concerner toute la famille (mari, femme et enfants mineurs).

Concernant l'achat d'un bien immobilier, tant que vous disposez du financement, c'est très facile et en une semaine vous pouvez dormir chez vous...

Pour les enfants, s'expatrier n'est jamais un problème, plus jeunes ils sont et plus simple c'est.

Merci beaucoup pour votre réponse
Non justement il n'a pas la green card c'est vraiment le flou pour nous beaucoup de chose à prendre en considération !

Vinciane54 :

Merci beaucoup pour votre réponse
Non justement il n'a pas la green card c'est vraiment le flou pour nous beaucoup de chose à prendre en considération !

alors la 1ere chose a savoir: sous quel visa votre mari va partir,  puis quel statut, le salaire.

Vinciane54 :

Merci beaucoup pour votre réponse
Non justement il n'a pas la green card c'est vraiment le flou pour nous beaucoup de chose à prendre en considération !

On le redit donc, le 1er pas avant tout c'est de savoir quel visa. Si l'entreprise ne l'a pas precise c'est bizarre d'ailleurs...

BenNY04 :
Vinciane54 :

Merci beaucoup pour votre réponse
Non justement il n'a pas la green card c'est vraiment le flou pour nous beaucoup de chose à prendre en considération !

alors la 1ere chose a savoir: sous quel visa votre mari va partir,  puis quel statut, le salaire.

Oui pour l'instant ils lui ont fait la proposition pour savoir si ca l'intéressait, les patrons des us et français sont en pourparler pour le salaires etc et il aurait un poste de manager directeur des opérations
Le mec de la bas lui a expliqué que pour prendre un français il faut que l'entreprise prouve que le travail ne peut pas être fait par un américain.
Pour y vivre à votre avis combien pourrait il prétendre de salaire? Et avantages?

Comme le dit FrenchNewYorker, c'est l'entreprise qui doit vous dire comment ça va se passer sur le plan administratif (visa, assurances, salaire, etc...).

Aussi pour une famille, le visa est d'abord pour "le chef de famille" et les autres membres de la famille reçoivent dans la foulée le même visa, en version "accompagnant" (épouse et enfants mineurs).

Vinciane54 :
BenNY04 :
Vinciane54 :

Merci beaucoup pour votre réponse
Non justement il n'a pas la green card c'est vraiment le flou pour nous beaucoup de chose à prendre en considération !

alors la 1ere chose a savoir: sous quel visa votre mari va partir,  puis quel statut, le salaire.

Oui pour l'instant ils lui ont fait la proposition pour savoir si ca l'intéressait, les patrons des us et français sont en pourparler pour le salaires etc et il aurait un poste de manager directeur des opérations
Le mec de la bas lui a expliqué que pour prendre un français il faut que l'entreprise prouve que le travail ne peut pas être fait par un américain.
Pour y vivre à votre avis combien pourrait il prétendre de salaire? Et avantages?

Non c'est pas tout a fait ça, l'entreprise doit prouver avoir cherché sans succès dans la main d'oeuvre locale et c'est parce qu'elle ne trouve pas, qu'elle étend ses recherches à la main d'oeuvre étrangère.

Afin de te donner une idée de salaire, pourrais tu être un peu plus precise sur la nature du job et aussi nous dire dans quelle ville?

Non c'est pas tout a fait ça, l'entreprise doit prouver avoir cherché sans succès dans la main d'oeuvre locale et c'est parce qu'elle ne trouve pas, qu'elle étend ses recherches à la main d'oeuvre étrangère.

pour un visa L1A  (meme L1b, ou ca a change) : y a pas besoin de prouver ca ; c'est un transfert entre 2 bureaux (meme si c'est une creation de poste, ca reste un manager qui part s'occuper d'une equipe aux USA).

Idem, je pense aussi que ce serait un visa L1A au vu de ce qui est dit.

Par contre BenNY je ne suis pas d'accord, il faut tout de meme prouver que le poste ne peut pas etre fait par un americian.  Je le sais car pour le coup c'est moi qui ai monte mon dossier avec mon avocat a l'epoque. Idem pour l'extension du visa.

Hello

Orlando n'est pas ce qui se fait de plus cher aux US, mais néanmoins, ce n'est pas donnée.
Estimation de salaire: 2x le salaire français est un bon chiffre de départ.

Ensuite il faut voir ce que vous pouvez négocier. Sera-t-il le premier de sa boite a partir? Si oui, je vous conseille de bien vous renseigner car l'employeur n'a pas de référence et souvent ne prend pas le temps de s'informer correctement. Il y a énormément d'info sur ce site mais pas toujours facile a trouver. Si des gens sont déjà partis, quelles étaient les conditions? de quoi ont-ils manqué ou qu'auraient-ils fait autrement? qu'ont-ils obtenus ou négocié?
Les sujets a aborder touchent la couverture médicale, la retraite, la prise en charge du déménagement, le logement sur place a l’arrivée en attendant le domicile final, un bonus (pour les frais initiaux style voiture, caution, etc), la participation aux bénéfices (souvent dans les systèmes de retraite aux US), la prise en charge de l’école (si vous n'envisagez pas l’école publique), les vacances, etc.

Tout le monde dit que les enfants s'adaptent très facilement et que ce n'est pas un souci.

Bonne continuation

frenchnewyorker :

Idem, je pense aussi que ce serait un visa L1A au vu de ce qui est dit.

Par contre BenNY je ne suis pas d'accord, il faut tout de meme prouver que le poste ne peut pas etre fait par un americian.  Je le sais car pour le coup c'est moi qui ai monte mon dossier avec mon avocat a l'epoque. Idem pour l'extension du visa.

ok ca a du changer car y a 15 ans, moi y avait rien eu a prouver (et j'etais parti super vite); bon en meme temps c'etait un L1b et une collegue qui est partie en meme temps en L1a (elle manageait bureau autrichien) , elle est partie aussi vite (par contre me rappelle plus trop si ils avaient prouve qq chose pour son dossier).

BenNY04 :
frenchnewyorker :

Idem, je pense aussi que ce serait un visa L1A au vu de ce qui est dit.

Par contre BenNY je ne suis pas d'accord, il faut tout de meme prouver que le poste ne peut pas etre fait par un americian.  Je le sais car pour le coup c'est moi qui ai monte mon dossier avec mon avocat a l'epoque. Idem pour l'extension du visa.

ok ca a du changer car y a 15 ans, moi y avait rien eu a prouver (et j'etais parti super vite); bon en meme temps c'etait un L1b et une collegue qui est partie en meme temps en L1a (elle manageait bureau autrichien) , elle est partie aussi vite (par contre me rappelle plus trop si ils avaient prouve qq chose pour son dossier).

Oui il y a peut-etre des cas differents aussi. Comme je dis souvent sur ce forum, il n'y a pas qu'un seul processus. Il y a des centaines de cas par cas meme pour un meme visa.

Pescaraplace :
Vinciane54 :
BenNY04 :


alors la 1ere chose a savoir: sous quel visa votre mari va partir,  puis quel statut, le salaire.

Oui pour l'instant ils lui ont fait la proposition pour savoir si ca l'intéressait, les patrons des us et français sont en pourparler pour le salaires etc et il aurait un poste de manager directeur des opérations
Le mec de la bas lui a expliqué que pour prendre un français il faut que l'entreprise prouve que le travail ne peut pas être fait par un américain.
Pour y vivre à votre avis combien pourrait il prétendre de salaire? Et avantages?

Non c'est pas tout a fait ça, l'entreprise doit prouver avoir cherché sans succès dans la main d'oeuvre locale et c'est parce qu'elle ne trouve pas, qu'elle étend ses recherches à la main d'oeuvre étrangère.

Afin de te donner une idée de salaire, pourrais tu être un peu plus precise sur la nature du job et aussi nous dire dans quelle ville?

Merci de me répondre aussi vite c'est encore en négociation du coup je ne sais pas quel visa ils vont lui proposer mais au moins ca me donne des renseignements sur ce qui nous attend.
En ce qui concerne le poste c'est un poste de directeur des systèmes informatiques et ca se site dans une boîte à 30 minutes d'orlando.
On regarde les villes au alentour pour se faire une idée des prix mais je pense qu'on choisira par rapport aux notations des écoles.

En tout cas merci à tous pour vos réponses car on est vraiment dans le flou et on a pas envie de passer a côté de quelque chose ou d'être mal renseigné
Ca sera le projet d'une vie

Vinciane54 :
Pescaraplace :
Vinciane54 :


Oui pour l'instant ils lui ont fait la proposition pour savoir si ca l'intéressait, les patrons des us et français sont en pourparler pour le salaires etc et il aurait un poste de manager directeur des opérations
Le mec de la bas lui a expliqué que pour prendre un français il faut que l'entreprise prouve que le travail ne peut pas être fait par un américain.
Pour y vivre à votre avis combien pourrait il prétendre de salaire? Et avantages?

Non c'est pas tout a fait ça, l'entreprise doit prouver avoir cherché sans succès dans la main d'oeuvre locale et c'est parce qu'elle ne trouve pas, qu'elle étend ses recherches à la main d'oeuvre étrangère.

Afin de te donner une idée de salaire, pourrais tu être un peu plus precise sur la nature du job et aussi nous dire dans quelle ville?

Merci de me répondre aussi vite c'est encore en négociation du coup je ne sais pas quel visa ils vont lui proposer mais au moins ca me donne des renseignements sur ce qui nous attend.
En ce qui concerne le poste c'est un poste de directeur des systèmes informatiques et ca se site dans une boîte à 30 minutes d'orlando.
On regarde les villes au alentour pour se faire une idée des prix mais je pense qu'on choisira par rapport aux notations des écoles.

Pour votre information, si on lui propose un visa L, sache que c'est un super visa car c'est une passerelle pour la green card, ce qui n'est pas le cas de tous les visas.

Hello

Il n'y a pas de quota pour les visas L.
Revers de la "médaille" du visa L... Il n'est pas transférable a un autre employeur = pas de changement d'employeur possible et parfois certains employeurs l'utilisent comme excuse pour retarder/limiter l'évolution au sein de l'entreprise (promotion, changement de département, etc). on voit de tout, du bon et du mauvais.
A ajouter a la négociation: un rapatriement en cas d’échec de l'expatriation ou licenciement.

ussce :

Hello

Il n'y a pas de quota pour les visas L.
Revers de la "médaille" du visa L... Il n'est pas transférable a un autre employeur = pas de changement d'employeur possible et parfois certains employeurs l'utilisent comme excuse pour retarder/limiter l'évolution au sein de l'entreprise (promotion, changement de département, etc). on voit de tout, du bon et du mauvais.
A ajouter a la négociation: un rapatriement en cas d’échec de l'expatriation ou licenciement.

Merci beaucoup pour la précision effectivement c'est un énorme détail !

Vinciane54 :
ussce :

Hello

Il n'y a pas de quota pour les visas L.
Revers de la "médaille" du visa L... Il n'est pas transférable a un autre employeur = pas de changement d'employeur possible et parfois certains employeurs l'utilisent comme excuse pour retarder/limiter l'évolution au sein de l'entreprise (promotion, changement de département, etc). on voit de tout, du bon et du mauvais.
A ajouter a la négociation: un rapatriement en cas d’échec de l'expatriation ou licenciement.

Merci beaucoup pour la précision effectivement c'est un énorme détail !

Oui mais ça ne veut pas dire grand chose...

Echec de l'expatriation, c'est quoi?
Comment demander à l'entreprise de payer le voyage retour si on est déçu des USA... sur quelles bases?

En cas de licenciement, si c'est pour faute jamais l'entreprise ne va vous payer quoique ce soit... si c'est pour une raison économique, c'est que l'entreprise est en train de faire faillite et dans ce cas ce serait très étonnant qu'elle vous paie un voyage retour en France.

Pescaraplace :
Vinciane54 :
ussce :

Hello

Il n'y a pas de quota pour les visas L.
Revers de la "médaille" du visa L... Il n'est pas transférable a un autre employeur = pas de changement d'employeur possible et parfois certains employeurs l'utilisent comme excuse pour retarder/limiter l'évolution au sein de l'entreprise (promotion, changement de département, etc). on voit de tout, du bon et du mauvais.
A ajouter a la négociation: un rapatriement en cas d’échec de l'expatriation ou licenciement.

Merci beaucoup pour la précision effectivement c'est un énorme détail !

Oui mais ça ne veut pas dire grand chose...

Echec de l'expatriation, c'est quoi?
Comment demander à l'entreprise de payer le voyage retour si on est déçu des USA... sur quelles bases?

En cas de licenciement, si c'est pour faute jamais l'entreprise ne va vous payer quoique ce soit... si c'est pour une raison économique, c'est que l'entreprise est en train de faire faillite et dans ce cas ce serait très étonnant qu'elle vous paie un voyage retour en France.

Oui effectivement pour que l'expatriation se passe mal je pense que ça serait plus de notre côté si on a pas envie de s'investir dans cette nouvelle vie ! Je sais que tout ne sera pas rose au début mais si on reste positif je suis certaines que ça peut beaucoup nous apporter !

"A ajouter a la négociation: un rapatriement en cas d’échec de l'expatriation ou licenciement."

Perso, je suis l'employeur et l'employé me demande ça (j'ai été expat d'une grosse boite avant de m'expatrier par moi même), j'éclate de rire.

D'abord comme dit plus haut, définir "échec de l'expatriation", ensuite en cas de licenciement......

Pour vivre à Orlando depuis près de 10 ans, en famille, je dirais que si ça ne marche pas ici, ça ne marchera nulle part car Orlando est une ville agréable, multi culturelle et abordable.

Vous êtes déjà invité à mon bureau pour un café quand vous arrivez ;)

Hello

Donc pour une fois, c'est "un point" pour mon ancien employeur, car j'avais cette clause dans mon contrat. "échec" était défini pour les 2 cotés, du mien, en cas de problèmes d'adaptation a la vie aux US, pour eux un besoin d’éliminer le poste. J'avais la garantie d’être rapatriée avec mes affaires et de récupérer une fonction similaire sur un de leurs sites en France. Comme je l'ai dit avant, on voit de tout!

Je réponds sur le où habiter sur Orlando.

Ne sachant pas où est le futur lieu de travail de ton mari, voilà ce que je choisirais:
A l’est, j’irais à lake Nona, nouveau quartier en plein développement avec des accès rapide sur Orlando et ses sites touristiques.
Au Nord, Longwood, moins chère que Winter Park( en plus il y a plein de Français beurk , je ne vais pas me faire des amis😂😂) et bien desservi aussi , les écoles sont pas mal mais il faut vérifier en fonction des quartiers.
Au sud, j’éviterai Kissimmee, (désolé pour mes amis de Kissimmee ), c’est une zone pas très bonne pour les écoles car trop de maison de vacances et beaucoup de latinos.Donc, mon choix serais sur Dr Phillips mais quartier pas donné.
A L’ouest, il y a du choix. Ce serait Windermere, Winter Garden ou Clermont. Toutes villes ont de très bonnes écoles publiques et sont bien desservies par la Turnpike. Comme ce sont des villes relativement nouvelles, tout est quasi neuf et bien entretenu. Windermere c’est Plutôt riche ( c’est pas pour rien que l’on y trouve la communauté la plus riche d’Orlando “ Isleworth”), Winter Garden c’est bobo , avec beaucoup d’animation dans le downtown . Et Clermont , c’est La campagne dans la ville.

Lake

A l'Est, j'ajouterais Avalon Park. Aussi sympa que Lake Nona à mon avis (j'y vis depuis 10 ans) et moins cher en location ou à l'achat. Les écoles y sont excellentes, toutes classées A.

Lake34786 :

Je réponds sur le où habiter sur Orlando.

Ne sachant pas où est le futur lieu de travail de ton mari, voilà ce que je choisirais:
A l’est, j’irais à lake Nona, nouveau quartier en plein développement avec des accès rapide sur Orlando et ses sites touristiques.
Au Nord, Longwood, moins chère que Winter Park( en plus il y a plein de Français beurk , je ne vais pas me faire des amis😂😂) et bien desservi aussi , les écoles sont pas mal mais il faut vérifier en fonction des quartiers.
Au sud, j’éviterai Kissimmee, (désolé pour mes amis de Kissimmee ), c’est une zone pas très bonne pour les écoles car trop de maison de vacances et beaucoup de latinos.Donc, mon choix serais sur Dr Phillips mais quartier pas donné.
A L’ouest, il y a du choix. Ce serait Windermere, Winter Garden ou Clermont. Toutes villes ont de très bonnes écoles publiques et sont bien desservies par la Turnpike. Comme ce sont des villes relativement nouvelles, tout est quasi neuf et bien entretenu. Windermere c’est Plutôt riche ( c’est pas pour rien que l’on y trouve la communauté la plus riche d’Orlando “ Isleworth”), Winter Garden c’est bobo , avec beaucoup d’animation dans le downtown . Et Clermont , c’est La campagne dans la ville.

Lake

Merci beaucoup pour toutes tes précisions !
Effectivement on avait regardé pour longwood ca nous semblait pas mal mon mari aimait bien aussi lake mary car pas trop loin de son travail.
Je sais pas comment faire car on arrivera dans l'inconnu et je pense que le mieux serait de prendre une location et d'acheter par la suite car on connaîtra mieux les quartiers ?
Et les écoles c'est pareil comment être sûre que mes enfants s'y sentiront bien ? On est forcément rattacher à l'école de son quartier? On peut changer en cours d'année si déménagement par exemple ?
On regarde les annonces d'ici mais dur de se rendre compte pour les maisons.

Vinciane54 :
Lake34786 :

Je réponds sur le où habiter sur Orlando.

Ne sachant pas où est le futur lieu de travail de ton mari, voilà ce que je choisirais:
A l’est, j’irais à lake Nona, nouveau quartier en plein développement avec des accès rapide sur Orlando et ses sites touristiques.
Au Nord, Longwood, moins chère que Winter Park( en plus il y a plein de Français beurk , je ne vais pas me faire des amis😂😂) et bien desservi aussi , les écoles sont pas mal mais il faut vérifier en fonction des quartiers.
Au sud, j’éviterai Kissimmee, (désolé pour mes amis de Kissimmee ), c’est une zone pas très bonne pour les écoles car trop de maison de vacances et beaucoup de latinos.Donc, mon choix serais sur Dr Phillips mais quartier pas donné.
A L’ouest, il y a du choix. Ce serait Windermere, Winter Garden ou Clermont. Toutes villes ont de très bonnes écoles publiques et sont bien desservies par la Turnpike. Comme ce sont des villes relativement nouvelles, tout est quasi neuf et bien entretenu. Windermere c’est Plutôt riche ( c’est pas pour rien que l’on y trouve la communauté la plus riche d’Orlando “ Isleworth”), Winter Garden c’est bobo , avec beaucoup d’animation dans le downtown . Et Clermont , c’est La campagne dans la ville.

Lake

Merci beaucoup pour toutes tes précisions !
Effectivement on avait regardé pour longwood ca nous semblait pas mal mon mari aimait bien aussi lake mary car pas trop loin de son travail.
Je sais pas comment faire car on arrivera dans l'inconnu et je pense que le mieux serait de prendre une location et d'acheter par la suite car on connaîtra mieux les quartiers ?
Et les écoles c'est pareil comment être sûre que mes enfants s'y sentiront bien ? On est forcément rattacher à l'école de son quartier? On peut changer en cours d'année si déménagement par exemple ?
On regarde les annonces d'ici mais dur de se rendre compte pour les maisons.

En effet, mieux vaut prendre une location au début. Ça vous engage que pour 1 an et vous laisse le temps , une fois sur place de vous faire votre propre idée et de prendre votre temps pour acheter.
Surtout que si vous planifiez d’acheter avec un crédit , il vous faut faire du crédit score pour obtenir le meilleur taux possible.
Ne vous inquiétez pas pour vos enfants et l’ecole . Les écoles ont l’habitude de recevoir des étrangers et tout est prévu pour eux.Si vous souhaitez Lake Mary, cherchez votre maison ou les écoles sont gradées “A”.
Lorsque nous sommes arrivés mes enfants avaient 6 et 13 ans et ça c’est superbement bien passé pour eux.
Le problème, si il y en a un, c’est pas les enfants mais plutôt l’integration des parents 😉. Mais dans votre cas, les enfants vont se faire des copains/ copines, votre mari aura des collègues mais vous qu’allez -vous faire?
Donnez vous un rôle actif dans cette aventure comme rentrer dans le board des parents d’elèves, être actif dans une association ou une church, sinon, vous risquez d’avoir le mal du pays et de ne pas partager la même expérience que votre mari et vos enfants.

Lake

@ Objectif USA: "Perso, je suis l'employeur et l'employé me demande ça (j'ai été expat d'une grosse boite avant de m'expatrier par moi même), j'éclate de rire"

J'ai ete expat d'un grosse boite moi aussi, et le rappatriement etait inclus dans le package....Cette grosse boite envoyait beaucoup d'expat un peu partout, et avait une "charte d'expatriation"
Ca me semble un peu categorique de dire que ca fait rire de demander ce genre de chose....Au contraire, c'est exactement le genre de chose a demander, surtout dans le cadre d'un transfert dans la meme boite....

@french_guy. Disons que je suis déformé par presque 10 ans de vie aux USA et le système français "ceinture-bretelles-airbags", j'ai de plus en plus de mal. On est clairement dans l'excès inverse ici (la Floride est un des états ou le salarié n'a aucun droit) mais l'hyper protection française (l'Etat te veux du bien) est à mon sens contre productive.
Alors oui, ma remarque était un peu brute mais je suis l'adepte de vaisseaux brûlés = si tu n'as d'option simple de retour, tu ne te pose pas la question de rentrer. On a tous un gros coup de mou après une expatriation, avoir une possibilité de sortie n'est peut être pas une bonne idée.
Juste mon avis, je ne prétends pas avoir "la vérité".

Nouvelle discussion