le Travail en Allemagne

Comment prendre pied sur le marché de l’emploi allemand ? Les opportunités de carrière pour les étrangers qualifiés.   
Voici comment se déroule un entretien d'embauche

Vous êtes convoqué à un entretien d'embauche? Voici quelques conseils sur la préparation de l'entretien et la tenue à porter pour vous aider à décrocher le job de vos rêves.

La préparation

Avant l'entretien, informez-vous sur l'entreprise et sur le poste auquel vous avez postulé. Préparez-vous aux questions que l'on vous posera sur les étapes de votre parcours professionnel listées sur votre CV, sur vos qualifications et vos motivations. Vous devrez être en mesure d'expliquer pourquoi cette entreprise est intéressante pour vous. Si vous venez d'un pays étranger, attendez-vous à ce qu'on vous demande pourquoi vous souhaitez travailler en Allemagne et quel est votre niveau d'allemand.

L'exercice de l'„Elevator Pitch“ est un bon entraînement: imaginez que vous vous trouviez dans un ascenseur avec un chef d'entreprise et que vous ayez ainsi l'occasion unique de le convaincre de vous embaucher. Entraînez-vous à vous présenter de manière concise, en moins de deux minutes.
L'entretien d'embauche

Il est primordial d'arriver à l'heure à l'entretien d'embauche, d'avoir une apparence soignée et d'adopter une tenue convenable et sérieuse: costume, chemise et cravate pour les hommes et ensemble veste et tailleur-pantalon ou veste et tailleur-jupe pour les femmes. Si vous postulez à une offre d'emploi dans une jeune entreprise du secteur créatif, vous pouvez également opter pour une tenue plus décontractée. Gardez tout de même à l'esprit que l'employeur veut se faire une idée de la façon dont vous vous présenterez aux clients et aux partenaires commerciaux.

En règle générale, la candidate ou le candidat est reçu par la ou le responsable du département spécialisé et par une représentante ou un représentant des ressources humaines. En Allemagne, il est d'usage de saluer ses interlocuteurs d'une poignée de main assortie d'un contact visuel. Bon à savoir: l'étiquette des affaires veut que l'on serre la main en premier à la personne qui occupe la plus haute fonction.
Les questions incontournables et les questions interdites

Lors d'un entretien d'embauche, les recruteurs vous poseront sans doute des questions qui ont pour but de tester vos réactions dans des situations inattendues. Ceci est normal. Par contre, les questions ayant trait à une éventuelle grossesse ou au désir d'avoir des enfants, à la situation familiale, à la santé, à la religion ou aux opinions politiques sont illégales. Si les recruteurs vous interrogent tout de même à ce sujet, vous n'êtes pas tenu de dire la vérité.

Un entretien d'embauche n'est pas unilatéral. Vous êtes également censé poser des questions qui témoignent de votre intérêt pour le poste à pourvoir et afin d'obtenir des informations sur l'entreprise, les tâches qui vous attendent en cas d'embauche, les perspectives d'évolution et la rémunération.
La fin de l'entretien

Veillez à donner un feedback positif aux personnes qui vous ont reçu. Il est important qu'elles puissent savoir si le poste vous intéresse.

Plus de conseils et d'infos sur la vie professionnelle en Allemagne: Make it in Germany

© www.deutschland.de  jean luc  ;)

Voici comment trouver un job en Allemagne

Vous voulez travailler en Allemagne? Avec ces sites d'offres d'emploi et ces réseaux professionnels en ligne, vous pourrez trouver le job adéquat. 
Éplucher les offres d'emploi sur internet, „swiper“ les annonces jusqu'à tomber sur le job de ses rêves, se voir proposer un entretien d'embauche par notification push... En Allemagne, plus de 1.000 sites d'emploi sont à la disposition de celles et ceux qui cherchent du travail. Plus de 77 millions d'offres d'emploi sont publiées chaque mois. Quelques adresses-clefs.                 https://youtu.be/VCn_zdEboEo
                                                                                                                                                                                         

Sites officiels
Gratuit, sérieux et clair: le site de l'Agence allemande pour l'emploi (Bundesagentur für Arbeit) s'adresse à celles et ceux qui sont à la recherche d'un emploi, d'une formation ou d'un stage. Cela vaut donc le coup d'y jeter un œil. L'Office central de l'éducation étrangère (Zentralstelle für ausländisches Bildungswesen, ZAB) s'adresse lui spécifiquement aux candidats internationaux, à qui il propose soutien et offres d'emploi.

Jobbörse der Bundesagentur für Arbeit https://jobboerse.arbeitsagentur.de/vam … aktiv=true

Office central de l'éducation étrangère (Zentralstelle für ausländisches Bildungswesen, ZAB)
Sites généralistes  https://www3.arbeitsagentur.de/web/content/FR/index.htm

Les sites d'offres d'emploi généralistes couvrent tous les métiers, branches et régions allemandes. Tous types d'entreprises y publient leurs annonces. Selon le guide spécialisé  Jobbörsen-Kompass 2018, les meilleurs sites généralistes sont actuellement StepStone Deutschland et Indeed.de.

www.stepstone.de

www.indeed.de
Sites spécialisés

Les sites d'offres d'emploi spécialisés se focalisent sur une branche ou un groupe cible particulier. Selon le guide spécialisé Jobbörsen-Kompass, l'Institut Staufenbiel – un site d'offres d'emploi destiné aux étudiants, aux diplômés et aux jeunes professionnels – est le meilleur de sa catégorie. Il est suivi de près par Jobvector, une plateforme d'offres d'emploi qui s'adresse aux ingénieurs, aux physiciens et aux scientifiques.

www.staufenbiel.de

www.jobvector.de
Réseaux professionnels

Les réseaux professionnels apportent un avantage de taille pour la candidature: les relations. Ils permettent aux candidates et aux candidats d'assurer leur propre promotion, de nouer des contacts avec les entreprises ou de rester en contact avec d'anciens collègues. La plateforme allemande Xing et son pendant américain Linkedln sont le Facebook des offres d'emploi.

www.xing.de

www.linkedin.de
Applis innovantes

À côté des sites d'offres d'emploi et des réseaux professionnels traditionnels, des applications innovantes se font aujourd'hui une place sur le marché de la recherche d'emploi. C'est le cas par exemple de Truffls, le Tinder des demandeurs d'emploi: ils peuvent consulter des fiches signalétiques d'offres d'emploi sur leur smartphone et „swiper“ vers la droite quand le job les intéresse. L'entreprise qui recrute reçoit alors une brève description anonymisée du candidat et a la possibilité de le contacter si son profil l'intéresse.

Basée dans le Bade-Wurtemberg, la start-up Talentcube veut optimiser le processus de candidature à l'aide de courtes vidéos. L'employeur doit ainsi pouvoir se forger une première impression du candidat de la manière la plus spontanée possible.

www.truffls.de

www.talentcube.de
source           
 

Comment candidater à un emploi en Allemagne

Vous voulez travailler en Allemagne et avez lu une offre d’emploi que vous intéresse ? Nos conseils pour candidate



Vous pouvez envoyer votre candidature par courriel avec un fichier au format PDF ou avec un dossier adressé par la poste. En général, l’offre d’emploi décrit ce que recherche l’entreprise.
Quels sont les documents composant une candidature ?

Une candidature complète se compose d’une lettre, d’un C.V. et de certificats de travail. Les références d’anciens employeurs, les certificats de formations complémentaires ou de cours (d’allemand, par exemple) valorisent votre candidature, mais seulement s’ils sont pertinents et significatifs.

Votre lettre doit être convaincante. Décrivez pourquoi vous candidatez et pourquoi vous convenez particulièrement bien au poste. Vous avez des connaissances spécifiques et parlez plusieurs langues ? Mentionnez-le dans votre lettre. Mettez vos atouts en valeur. Votre lettre doit être agréable à lire, avec des paragraphes, des mots en gras et des phrases courtes.
https://youtu.be/nrmSe7HU45Y

La structure d’un C.V.

Le C.V. donne un aperçu sur votre biographie personnelle et professionnelle, en général sous forme de tableau. Une photo de candidature n'est pas obligatoire, mais elle est encore largement utilisée en Allemagne.

Indiquez au début vos données personnelles, puis votre expérience professionnelle – tout d’abord votre poste actuel, puis les emplois précédents, puis votre formation ou vos études, votre parcours scolaire, vos formations complémentaires ainsi que vos connaissances en informatique et en langues étrangères.

Un conseil : le site Web Europass explique comment rédiger un C.V. selon les standards européens. Vous y trouverez aussi des modèles.
De quelles références l’employeur a-t-il besoin ?

Vous venez d’achever une formation ou des études, l’entreprise s’intéressera au diplôme de fin d’études ou de formation, ainsi qu’à votre diplôme scolaire. Si vous avez quelques années d’expérience professionnelle, joignez des certificats de travail significatifs.

N’envoyez pas d’originaux mais des copies car on vous renverra rarement votre dossier. Les documents n’ont pas besoin d’être certifiés conformes, sauf si l’entreprise le demande dans son offre d’emploi.
Dois-je candidater en allemand ?

Candidatez en allemand, sauf si l’offre d’emploi est formulée en anglais. Faites impérativement corriger votre candidature par quelqu’un de langue maternelle. Une lettre contenant des fautes fait mauvaise impression et est souvent rejetée.

https://youtu.be/UGOWj7boUfs
source    jean luc ;) 


L’étiquette du travail en Allemagne

Cinq choses à savoir si vous voulez travailler en Allemagne.
Evidemment, un comportement adéquat et des manières correctes au travail sont attendus de tout un chacun dans le monde entier. Mais qu’est-ce qui est spécifique en Allemagne ? Selon le pays dont vous venez. Les différences culturelles peuvent être importantes. Christina Röttgers, experte en compétence culturelle à Cologne, explique ce qu’il faut savoir sur l’étiquette au travail pour éviter les malentendus. https://youtu.be/3yB7CjUXldg 

Des hiérarchies horizontales

Les structures hiérarchiques au travail existent dans de nombreux pays. Mme Röttgers : « Le chef ne délègue pas des responsabilités mais des tâches. » En Allemagne, la plupart des entreprises ont une organisation faiblement hiérarchique, elles demandent que l’on travaille en toute autonomie. Le supérieur donne à son collaborateur la responsabilité d’une tâche ou d’un projet et attend de lui qu’il l’accomplisse dans un délai adéquat. S’il rencontre un problème le collaborateur le signale à temps.
Le travail et la vie privée

En Asie, en Afrique, en Amérique du Sud ou en Europe du Sud-Est, la vie professionnelle s’orient souvent sur le groupe, estime la spécialiste. En Allemagne, les salariés séparent vie professionnelle et vie privée. « Cela explique pourquoi nombre de personnes venant en Allemagne sont isolées, elles n’ont guère l‘opportunité de nouer des relations privées au travail, dit Mme Röttgers.
La fiabilité

Les Allemands attendent que tous les participants à une réunion soient ponctuels et préparés. Quiconque a un empêchement doit en avertir. « Les Allemands ont intériorisé les structures, ils tiennent leur parole et les délais. »
Le contact visuel et la poignée de main

Pour se saluer, les partenaires professionnels se serrent la main mais, outre cette poignée de main, les contacts physiques sont inappropriés au travail. Se regarder dans les yeux est normal en Allemagne, c’est un signe d’attention et d’intérêt.
La communication directe

Au travail, les Allemands ont en général des discussions objectives. Les discussions professionnelles sont centrées sur le sujet, on aborde rapidement le problème après quelques phrases anodines. « Les Allemands veulent convaincre par leur compétence et la montrer, cela inspire la confiance », dit la spécialiste. Son conseil : ne pas prendre à titre personnel une critique portant sur le travail.

  source   jean luc  ;)

Comment on travaille en Allemagne

De 9 à 17 heures au bureau ? C’est le passé. Vous découvrirez ici quelles possibilités il existe en Allemagne en plus d’un emploi classique à temps complet.


La vie professionnelle en Allemagne a davantage de facettes qu’il y a encore 20 ou 30 ans. Les styles de vie évoluant, les formules souples de travail prennent de l’importance.
Travail à temps partiel

Quiconque a travaillé au moins six mois dans une entreprise de plus de 15 salariés a le droit de réduire son temps de travail hebdomadaire. Aujourd’hui, environ 15 millions d’Allemands travaillent à temps partiel – c’est plus du double qu’il y a 20 ans. Une raison en est que davantage de femmes ayant des enfants recommencent à travailler à temps partiel. Le problème est que beaucoup d’entre elles restent « prisonnières » de ce temps partiel parce que, par la suite, elles n’obtiennent plus d’emploi à plein temps. C’est pourquoi, à partir de 2019, une nouvelle loi sur la reprise de l’emploi à plein temps entre en vigueur.   
Job-sharing

Deux collègues se partagent un poste, le salaire, les tâches et le temps de travail. On ne dispose pas de chiffres actuels sur l’évolution du job-sharing en Allemagne. Lors d’un sondage du portail Tandemploy, environ 85 pour cent des firmes interrogées ont considéré que ce modèle était positif.   Free-lance

Pas d’employeur ni de temps de travail fixes : les indépendants travaillent de manière autonome et doivent veiller eux-mêmes à leur protection en matière de santé, de retraite, d’indemnité maladie et de chômage. Selon les indications de la fédération allemande des indépendants (Bundesverband der Freien Berufe), on comptait début 2017 environ 1,4 million de travailleurs indépendants. Depuis 1999, le chiffre a plus que doublé. 
Emplois multiples

En Allemagne, le nombre de personnes ayant plusieurs emplois augmente. Si, en 2014, environ 1,9 million de personnes cumulaient plusieurs emplois, l’Agence fédérale pour l’emploi a enregistré en 2017 près de 3,3 millions de personnes ayant plusieurs emplois. 
Home office

De nombreux employés apprécient de pouvoir travailler parfois chez eux, afin d’éviter de longs temps de transport, de concilier profession et vie de famille ou de travailler de manière plus concentrée. Selon une étude de la fédération du numérique Bitkom, 39 pour cent des entreprises en Allemagne offrent à leur personnel une possibilité de « home office ». Environ 11 pour cent de tous les salariés travaillent en partie chez eux.
Horaires flexibles

Beaucoup d’entreprises donnent le choix de l’heure du début du travail au lieu de la journée de travail fixe entre 9 et 17 heures. Toutefois, la plupart du temps, il y a une plage fixe lors de laquelle suffisamment de personnel doit être présent.

source  .  jean luc  ;)

Comment faire un stage en Allemagne

Conseils et liens pour étudiants et diplômés internationaux.

Comment trouver un stage ?

Si vous avez une préférence pour une entreprise en Allemagne, le plus simple est de consulter la rubrique « Jobs & Karriere » sur son site internet. On peut aussi chercher un stage sur le portail d’offres d’emploi sur internet, par exemple sur :


    https://www.meinpraktikum.de/ 
    https://www.stepstone.de/5/ergebnislist … ;rsearch=1
  https://de.indeed.com/
  https://www.berufsstart.de/
  https://www.praktikumsstellen.de/
https://karriere.unicum.de/praktikum
Si vous êtes encore étudiants, renseignez-vous pour savoir si votre université procure des stages en Allemagne relatifs aux études.
https://youtu.be/gLMVh987oCg
   https://www.daad.de/deutschland/in-deut … lacements/ https://www.iaeste.de/en/home
  https://www.bundestag.de/europa_interna … _programme
  http://www.usagermanyscholarship.org/
https://www.ifa.de/en/funding/crosscult … ramme.html
http://www.ciee.org/
A-t-on besoin d’un visa pour faire un stage en Allemagne ?

Les citoyens de l’UE peuvent faire un  stage et travailler en Allemagne sans visa. Tous les autres ont besoin d’un visa et d’un permis de l’agence pour l’emploi (Arbeitsamt) et de l’office pour les étrangers (Ausländerbehörde). Vous trouverez des informations à ce sujet sur make-it-in-germany.com.
Quelles sont les règles pour un stage dans le cadre des études ?

C’est très simple pour un stage obligatoire dans le cadre des études ou si, si vous n’êtes pas citoyen de l’UE, vous étudiez déjà en Allemagne. Un visa étudiant permet de travailler 120 jours dans une année. Les stages faisant partie des programmes soutenus par l’UE tels que Erasmus, Sokrates ou Leonardo  ne requièrent pas d’autorisation de l’agence pour l’emploi   
Quelle est la durée d’un stage ?

Il convient de prévoir deux à trois mois pour acquérir suffisamment d’expérience. Pour un stage, le maximum est de 12 mois.
Les stages sont-il rémunérés ?

Les stages non rémunérés sont courants. Les grandes entreprises paient toutefois souvent entre 300 et 800 euros. Cela suffit rarement pour le loyer et les autres dépenses. C’est pourquoi il faut prouver avoir des réserves financières pour subvenir à ses besoins et avoir une assurance maladie. 

© www.deutschland.de   jean  luc ;)

Nouvelle discussion