Je veux devenir professeur dans un collège sur le fleuve.

Bonjour. Je m'appelle éloi. J'ai 20 et je suis actuellement étudiant dans une école d'art en métropole. J'ai déjà vécu 2 ans entre la Guyane et le brésil, notamment à régina. J'ai beaucoup aimé la vie dans ce village. J'aimerai devenir professeur en collège dans une commune de Guyane. Du moment que c'est paumé ça me va. Etant étudiant en art, je me dirigerais naturellement vers le métier de professeur d'art plastique, mais je suis aussi capable de virer dans mes études, pour pourquoi pas faire prof d'histoire? Je vous écris pour savoir quelle serait la meilleur stratégie à adopter. Ainsi, j'ai pas mal de questions à poser:

Savez vous si les collèges en communes isolée du type camopi se doivent de posséder exactement les même effectifs que des collèges de métropole? Je veux dire par là: leur est il aussi obligatoire de disposer d'un professeur d'art plastique au même titre que des professeur dans des matières  "plus importantes" comme les maths ou le francais?

J'ai vu que c'était pour beaucoup des contractuels qui sont recruté pour enseigner dans les communes isolées. Cela veut dire qu'ils ne font pas appelle aux professeurs titulaires du capes, préférant les mettre ailleurs? Ou ils prennent les contractuels par défaut? Stratégiquement, vaut il mieux avoir le capes ou être contractuel?

Existe t il des CDI pour les contractuels? Si je suis contractuel et installé depuis 5 ans dans un village et qu'un titulaire du capes demande ce village, on lui donne la priorité et on me vire? (mon objectif est de m'installer quelque part et de ne pas y bouger).

quel est le mieux?  (contractuel ou capes) pour enseigner dans une commune isolée et y rester sans me faire remplacer? Je sais que mon souhait est parfaitement compatible avec la réalité du terrai: Un déficit de professeur et des professeur qui ne supportent pas de travailler très longtemps dans les coins isolés. En ce sens, l'administration du rectorat devrait me faciliter la tâche. Mais j'ai des doutes. J'ai peur aussi :  si je passe le capes, qu'ils m'envoient à Clermont-Ferrand ferrant alors même que mon souhait le plus cher est d’enseigner dans le coin en france où ils sont le plus en déficit de prof. C'est mon plus grand rêve que de pouvoir vivre dans un de ces villages.

Merci en tous cas si vous avez des réponses.

bonsoir,
beaucoup de questions, dont certaines "techniques" ... Je réponds ici sur les grandes lignes et je te propose un MP en complément.

Il y a « paumé » et « paumé », on peut dire que Regina est isolé mais attention, le village reste accessible par la route ce qui permet de revenir s’approvisionner, "prendre l'air" ou consulter rapidement sur le littoral … ce qui n'est pas le cas sur les sites très isolés où les conditions de vie et d'enseignement peuvent vite devenir difficiles.
écoles sur le fleuve

En arts plastiques il peut y avoir des compléments de services, j’avais un collègue qui faisait un mi-temps sur Matoury et l’autre sur Kourou pour compléter les deux postes à plein temps sur chacune des communes ! Je dois dire que pour Camopi je ne sais pas comment ça se passe, (peut-être poste partagé avec St Georges dont c'est l'antenne sur l'Oyapock?)
Quelqu’un d'autre aura peut-être la réponse ...

Passer le concours ou pas, c’est un choix professionnel; avec l’un sécurité d’emploi mais contraintes, avec l’autre plus de « liberté » pour les mouvements mais CDD reconduit à l’année, ou pas.
Si tu as le CAPES tu fais des vœux et tu es nommé dans l'académie où tu peux rentrer en tant que débutant (pas trop le choix, en général les académies les moins demandées : Amiens, Créteil, Versailles). Si tu entres en Guyane et que tu demandes un poste sur le fleuve, tu devrais l’obtenir …
Mais difficile de parler de stratégie quand on ne maîtrise pas les données, chaque année peut être différente.

Si tu veux vraiment t’installer durablement sur site isolé tu peux aussi envisager de passer le CRPE pour devenir professeur des écoles, très polyvalent, proche des élèves, tu auras tout loisir de monter des projets en arts visuels … (concours passé dans l'académie donc affecté sur l'académie) Une donnée non négligeable : les étudiants dont le dossier est accepté à l'ESPE sont rémunérés en « alternance » depuis la L3, jusqu’au M2  avec prise en charge progressive des classes.
ESPE

Pour le coup des écoles il y en a vraiment au bout du bout de la Guyane !
Articles sur mon blog :
Maroni
Oyapock

Bonne suite.

Nouvelle discussion