Diego Suarez : y vivre ?

Bonjour à tous et à toutes !

Je suis "jeune retraitée" et ai vécu six ans à Mayotte. Je suis à la Réunion depuis janvier 2019 et, ayant déjà vécu dans cette île, je l'adore ! Là, je suis prêt de Saint-Pierre, un peu en hauteur. Je pourrais rester mais je suis tentée par Diego Suarez. Je connais Madagascar pour y avoir été expatriée pendant six ans, à Fianarantsoa. Ceci dit, ça commence à faire longtemps  car j'ai quitté Madagascar en 2000 ! Je ne tiens à vivre de nouveau sur les plateaux et j'aime beaucoup Diego où je suis retournée deux fois, en 2015 et 2017. Je pense que c'est une ville agréable pour une personne qui ne travaille plus mais je m'attends bien sûr à devoir vivre dans un endroit très sécurisé. Je me souviens de Mahajanga comme d'une ville très chaude et je pense que le climat de Diego est meilleur. Mais peut-être que je me trompe. Je souhaiterais partir début 2020. Si quelqu'un peut me guider, je l'en remercie chaleureusement !

Bonjour et bienvenue sur le forum "jeune retraitée".
En ce qui concerne l'endroit où on est le mieux à Madagascar c'est simplement dans son imagination qu'on trouve la réponse car on peut être plus heureux dans la chaumière d'un mendiant sur le tas d'ordure d'une grande ville et être malheureux dans un palais dans un pays riche.
Comme le définit si bien le Père Pedro, à Madagascar la population vit une pauvreté heureuse.
J’aimerais que mes enfants sachent et n’oublient jamais la richesse qu’il peut y avoir parfois chez un pauvre, et la pauvreté qu’il peut y avoir parfois chez un riche.

Ahahaha Madagaston, où comment contourner une réponse à une question pour en donner une autre qui amène d'autres questions  :dumbom:  :lol:

Cher Jacques, comment répondre à une question à laquelle on trouvera mille et une réponses différentes car chacun verra midi à sa porte et si j'ai fait jadis un séjour à Diego, la ville ne m'a pas retenu donc j'ai trouvé mon bonheur ailleurs et si Diego peut être une charmante ville, vieillotte, flanqué d'un bar avec un billard et des restaurants qui ont le mérite de choyer leurs clients, et des rues qui ont retenu le noms d'anciens militaires français, je n'ai pas trouvé là mon bonheur mais cela ne veut pas dire qu'on ne peut pas y être heureux... je pense que "l'ex Lys de Diego" en parlera bien mieux que moi... ;)

Ahhhhh, en voilà une réponse rationnelle sans envolée introspective, même si je l'avoue que quand ça part vers quelque chose de plus difficile à décoder ça me fait plaisir de faire travailler mes quelques petits neurones souvent endormis  :D

Nouvelle discussion